15 % des Français se disent végétariens ou véganes

75 % des Français ne font aucune restriction sur leur régime alimentaire ou se disent flexitariens, 15 % sont végétariens ou véganes, selon un sondage Feeleat réalisé sur un échantillon représentatif de 1 000 personnes. Parmi les produits les plus souvent écartés de l'alimentation : la viande et les produits transformés.

Source : We Demain, par Morgane Russel-Salvan
 

Sucre : les symptômes du sevrage

Maux de tête, manque d'énergie, douleurs musculaires, nausées, constipation et diarrhée, crampes d'estomac, fringales d'aliments sucrés ou riches en calories, irritabilité ou anxiété, sentiment de déprime… Ce sont les symptômes dont on peut souffrir après l'arrêt du sucre.

Source : La Nutrition, par Sarah Amiri
 

Nutrition : pour bien vieillir, il faut adapter son alimentation à son âge

Se supplémenter en vitamine D, augmenter les apports protéiques au fil des ans (jusqu'à 2 portions de viande, œufs ou poisson par jour et 3 à 4 portions de laitage), adopter une alimentation diversifiée, plaisante, avec un rythme régulier (sans sauter de repas ni grignoter), associée à une activité physique adaptée et régulière.

Source : The Conversation, par Anaïs Cloppet Fontaine, Agathe Raynaud Simon
 

Les aliments industriels ultra-transformés favoriseraient le vieillissement biologique, selon une étude

Deux fois plus de risque d'avoir des télomères courts chez les plus gros consommateurs de produits industriels ultra-transformés (3 ou plus par jour) comparés à ceux qui en consomment le moins (moins de 2)… C'est le constat d'une étude espagnole réalisée auprès de plus de 800 personnes de plus de 55 ans.

Source : 20 Minutes
 

Prendre les commandes de son périnée

Nombreux sont les troubles qui proviennent d'un périnée fragilisé par un accouchement, une surcharge pondérale, des postures ou des exercices sportifs délétères…
Heureusement rien n'est inéluctable et, à tout âge, on peut le reprendre en main !

Viesaineetzen.com - Prendre les commandes de son périnée

Il s'agit d'une région délicate dont on parle peu car elle est protégée par un double tabou : sexuel d'une part et d'autre part en rapport avec l'urine et les matières fécales. Le périnée supporte le poids des viscères, lutte contre les pressions abdominales, se contracte pour maintenir les organes. Au centre de l'édifice corporel, il joue un rôle important dans la statique et la mobilité de la colonne vertébrale. Il a également une fonction de vidange, de continence urinaire et anale. Il influe sur la qualité du plaisir sexuel…

"Ensemble musculaire invisible mais pas superflu, aucune partie du corps ne comprend autant de fonctions vitales que le périnée !", affirment Aude et Anne-Florence Louzé*.
Et cela est vrai autant pour les hommes que pour les femmes. Voilà pourquoi il est si important d'en prendre les commandes !
"Rencontrer son périnée est une aventure essentielle."*

En savoir plus

"Autour du temple"

Le mot vient du grec "peri", autour et "naos", le temple. "Autour du temple" : c'est dire l'importance centrale voire "sacrée" du périnée.

Le périnée est composé d'organes érectiles et de muscles entourés de fascias (membranes fibro-élastiques).

Il contient l'extrémité inférieure des voies digestives urinaires et génitales et comprend :
- le plan cutané (la partie externe des organes génitaux : vulve ou verge),
- le plan superficiel (dont le sphincter de l'anus et le clitoris chez la femme),
- le plan moyen et profond (dont le sphincter de l'urètre et les muscles releveurs de l'anus).

Fuites, incontinence, vaginite, prolapsus…
Il y a un moyen simple pour ressentir son périnée : il suffit de faire comme si l'on se retenait d'aller à la selle (zone anale) ou de faire pipi (zone urinaire). La zone concernée, en forme de losange, s'étend du pubis, à l'avant, jusqu'au coccyx, la base de la colonne vertébrale, à l'arrière (voir encadré).




Santé : ce qu'il faut manger au petit déjeuner ?

Des fruits pour commencer, puis des œufs et/ou des céréales complètes (pain complet, granola, muesli) accompagnés d'oléagineux (par exemple : les amandes)… C'est le petit-déjeuner idéal qui va apporter l’énergie nécessaire pour bien débuter la journée. Des trois repas quotidiens, celui-ci est le plus important.

Source : Pratique.fr, par Adrien Danglarde
 

Nanoparticules dans les aliments : l’Anses tire la sonnette d’alarme

900 produits alimentaires contenant des nanomatériaux ont été recensés par l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) dans le bilan des travaux qu'elle a menés ces dernières années sur la présence de nanoparticules dans l'alimentation. 

Source : La Nutrition, par Marie-Céline Ray
 

Malbouffe et sédentarité… notre mode de vie a aggravé la pandémie

90 % des décès dus au Covid-19 ont touché des personnes avec une ou plusieurs comorbidités : obésité, diabète, hypertension, cancers… 75 % des patients admis aux soins intensifs du CHU de Lille étaient obèses, 85 % des obèses sévères avaient dû être intubés.

Source : Reporterre, par Gaspard d'Allens
 

Les Français ont consommé moins gras et moins d’alcool pendant le confinement (mais ont pris 3 kilos)

35 % des Français affirment avoir grossi (environ 3,2 kilos) pendant le confinement, selon un sondage Odoxa publié le 8 juin dernier. Pourtant le nombre de Français buvant de l’alcool de façon régulière ou occasionnelle a baissé de 6 % en deux mois (de 57 % à 51 %). Celui des consommateurs de produits gras a baissé de 3 %, de produits salés de 5 %.

Source : L'Obs
 

Coronavirus : la France à l’heure du retour à une vie "presque normale"

Les bars, cafés et restaurants des zones vertes sont enfin autorisés à rouvrir, depuis le 2 juin dernier. Les règles sanitaires sont strictes : 10 personnes maximum par table, 1 m au moins entre chaque groupe, consommation debout interdite dans les bars. Environ 17 % des restaurateurs ont affirmé ne pas être en mesure de rouvrir et certains établissements vont attendre septembre.

Source : Le Monde
 
Syndiquer le contenu