Un lien entre la consommation d'aliments ultra-transformés et la mortalité

14 % plus de risque de mortalité (toutes causes confondues) pour une augmentation de 10 % de la consommation d'aliments ultra-transformés. C'est la conclusion d'une étude française portant sur les données de près de 45 000 personnes âgées de 45 ans et plus participant à l'étude NutriNet-Santé.

Source : Psychomédia
 

Le psyllium : les bienfaits du mucilage

Le psyllium est un remède naturel reconnu notamment pour améliorer le transit intestinal. C'est aussi un ingrédient intéressant dans la cuisine.

Viesaineetzen.com - Le psyllium : les bienfaits du mucilage

Originaire d'Inde et du Moyen-Orient, on l'utilise depuis plusieurs millénaires, notamment pour ses propriétés médicinales (voir encadré). Il s'agit d'une graine minuscule et de son enveloppe, issues de différentes variétés de plantain.

En savoir plus

En grec : puce

Dans l'Égypte antique, il sert de laxatif et traite les inflammations des voies urinaires. En Inde et en Chine, on l'emploie pour la diarrhée, les hémorroïdes et l'hypertension artérielle.*

Le mot psyllium vient du grec "psylla" qui signifie "puce", en référence à la taille minuscule de la graine.

Blond ou noir
Le psyllium blond vient du plantain des Indes (Plantago ovata) ou ispaghul.
Le psyllium noir, brun ou rouge vient du plantain psyllium (Plantago afra) qu'on appelle aussi herbe aux puces, plantain pucier, plantain brun, plantain noir ou de Provence.




Les infusions en pleine ébullition

La demande de naturel et de produits sains entraîne une grande créativité dans le domaine des tisanes, souvent perçues comme une alternative aux jus de fruits, "trop sucrés et trop transformés". De jeunes marques innovantes se créent, comme "Chic des Plantes !" ou "Happy Plantes". FrenchFood Capital est entré en novembre dernier au capital de la marque "Les 2 Marmottes".

Source : Les Échos, par Clotilde Briard
 

Plusieurs substances controversées sont contenues dans le pain, selon "60 millions de consommateurs"

Additifs, résidus de pesticides, mycotoxines… De nombreux pains contiennent des substances controversées, selon le dernier test du magazine "60 Millions de Consommateurs". 65 références de pain vendues dans des boulangeries artisanales, des franchises et des grandes surfaces ont été analysées.

Source : Le Monde
 

Existe-t-il un régime alimentaire idéal, à la fois bon pour la santé et écologique ?

Avec près de 11 millions de décès par an, la malbouffe est la première cause de mortalité prématurée dans le monde, selon une étude réalisée par 37 scientifiques à l'initiative de EAT et The Lancet. La production mondiale d’aliments génère entre 20 et 30 % des émissions de gaz à effet de serre.

Source : 20 Minutes, par Fabrice Pouliquen
 

Nouvelles recommandations nutritionnelles : moins contraindre pour mieux convaincre

Un ton moins strict pour une meilleure adhésion du public… L’agence Santé publique France vient de présenter ses nouvelles recommandations. Trois grands types d’action :
- "Augmenter"… les prises de fruits et légumes, de légumineuses et de fruits à coque, ainsi que le fait-maison et l’activité physique.

Source : Le Figaro, par Delphine Chayet
 

Moins de six heures de sommeil par nuit est un cauchemar pour vos artères

27 % de risques en plus de développer une athérosclérose pour les personnes dormant moins de six heures par rapport à celles qui dorment entre sept et huit heures.

Source : Futura Sciences, par Floriane Boyer
 

Sodas, boissons sucrées : pourquoi ils nuisent gravement à la santé

Ils favorisent l'augmentation de la graisse viscérale qui accroit le risque de diabète et de maladie cardiaque. C'est le verdict d'une étude qui vient d'être réalisée auprès de 1003 participants : après 6 ans de suivi, ceux qui boivent au moins une boisson sucrée par jour présentent une augmentation de leur graisse viscérale de 852 cm3 contre seulement 658 cm3 chez ceux qui n’en boivent jamais.

Source : La Nutrition, par Juliette Pouyat
 

Le yoga au travail

Au travail, le yoga permet non seulement de mieux gérer le stress, de réduire l'absentéisme, les blessures, les troubles et maladies mais aussi d'améliorer sa créativité et d'aller vers plus de sérénité.

Viesaineetzen.com - Le yoga au travail

Selon l'Observatoire du stress au travail, en 2017, 24 % des salariés étaient dans un état d'hyperstress et 52 % présentaient un niveau élevé d'anxiété. Sont touchés autant les cadres que les non-cadres, un peu plus les femmes que les hommes*. Parfois conséquence du stress mais pas seulement, les troubles musculo-squelettiques (TMS) constituent la première maladie professionnelle reconnue en France et dans d’autres pays européens. Elle concerne les ouvriers et les travailleurs manuels mais aussi les employés de bureau qui manient la souris d'ordinateur à longueur de journée**. Absences, retards, burn-outs et pertes de productivité sont d'autres conséquences du stress tout aussi préjudiciables et qui représentent un coût substantiel pour l'économie.

En savoir plus

Cinq exercices de yoga à faire au bureau

Posture de départ, respiration
Se placer au milieu voire au bord de la chaise, les plantes de pieds au contact du sol, le dos droit, les lombaires décambrées, la nuque dans le prolongement du dos, le sommet de la tête vers le plafond, les épaules détendues, les mains posées sur les cuisses. Observer la respiration : à l'inspire le ventre se gonfle, les côtes s'écartent et la poitrine se soulève légèrement ; à l'expire, le ventre se dégonfle, les côtes se resserrent et la poitrine s'abaisse.

Mains et poignets
À partir de cette posture de départ, tendre les bras à l'horizontal devant soi. En inspirant, ouvrir les mains en écartant les doigts au maximum et en montant les doigts vers le plafond. En expirant, serrer les poings fortement en les descendant vers le sol. Répéter plusieurs fois.

Dos rond, dos droit
Toujours à partir de la posture de départ, en expirant arrondir le dos en direction du dossier de la chaise, vertèbre après vertèbre, en partant des lombaires. En inspirant, redresser le dos vertèbre après vertèbre, toujours en partant des lombaires. Répéter plusieurs fois.

Torsion du buste
Retrouver la posture de départ. En expirant faire une rotation du buste vers la gauche. La main droite vient se poser sur l'extérieur de la cuisse gauche. Le bras gauche peut crocheter le dossier de la chaise pour accentuer la torsion. La tête suit le mouvement, le menton vient se placer au dessus de l'épaule gauche, le regard dirigé vers l'arrière. Le dos est toujours bien droit. Respirer tranquillement dans cette posture en sentant bien "l'essorage" de la colonne. Puis revenir au centre, se détendre quelques instants et faire la même chose du côté droit.

Relâchement total
Retrouver la posture de départ. En expirant, incliner le buste vers l'avant, le dos droit puis, arrivé au maximum, arrondir le dos de façon à placer le ventre sur les cuisses, laisser tomber la tête vers l'avant, relâcher les bras de chaque côté des chevilles. Restez quelques instants dans cette position de détente en respirant tranquillement. Laisser la sensation de relaxation inonder le bas de la colonne, puis tout votre dos et remonter doucement jusqu'au sommet de la tête.




Avec le "Dry January", voici ce qui se passera dans votre corps

Tirer un trait sur l'alcool pendant un mois entier en début d'année est devenu un véritable mouvement qui fait de plus en plus d'adeptes ! Janvier sobre a même sa page Facebook. Parmi les avantages potentiels, selon les témoignages d'experts ou d'anciens participants :

Source : Huffington Post , par Ashley Davidson
 
Syndiquer le contenu