Le commerce équitable explose en France (n'en déplaise à la grande distribution)

Une progression de 42,8 % en un an ! C'est le chiffre qui a été révélé récemment par la PFCE (Plateforme du commerce équitable). La croissance a été de 123 % entre 2013 et 2016. Selon un sondage Opinion Way pour Max Havelaar, 68 % des Français sont d'accord pour payer un produit un peu plus cher s'il "garantit des conditions de travail et une rémunération juste pour les producteurs".

Source : L'Obs, par Corinne Bouchouchi
 

Pourquoi est-ce si difficile de trouver des fraises bio ?

À côté de fraises espagnoles bourrées de pesticides, on trouve des fraises françaises cultivées hors sol sans aucun pesticide mais qui n'ont pas droit au label bio. Ces dernières poussent sous serres, à 1,20 m de hauteur, sur un substrat inerte (fibres de coco, écorce de pin…) alimenté par des minéraux dissous dans l’eau d’irrigation (ou de brumisation).

Source : L'Obs, par Corinne Bouchouchi
 

Pourquoi nous devons réapprendre à manger gras

Le gras ne fait pas (forcément) grossir, il suffit de savoir distinguer le bon du mauvais… Les experts reconnaissent les bienfaits des graisses insaturées (huile d'olive, avocat, poissons gras, fruits à coque…). En quantité modérée, les graisses saturées qu'on trouve dans les produits laitiers, les œufs ou la viande jouent un rôle intéressant dans l'organisme.

Source : Huffington Post, par Marine Le Breton
 

Les graines germées, le nouvel atout santé ?

Aujourd'hui de nombreux chefs les intègrent dans leurs plats… Les graines germées sont faciles à digérer, ce sont de véritables concentrés de protéines, d'acides gras essentiels, de vitamines, de minéraux et d'oligo-éléments. De plus elles ne coûtent pas très cher et peuvent même être cultivées dans une cuisine ou sur un balcon.

Source : Pratique.fr, par Adrien Danglarde
 

Étiquetage nutritionnel : des industriels s’engagent à mettre en place le Nutri-Score à cinq couleurs

Intermarché, Leclerc, Auchan et Fleury Michon viennent de décider d'afficher sur leurs produits le logo Nutri-Score à cinq couleurs. Danone devrait suivre prochainement. Le feuilleton de l'étiquetage nutritionnel, dont le principe a été adopté en 2016, dure depuis des années avec l'hostilité affichée de nombreux industriels (Coca-Cola, Mars, Mondelez, Nestlé, PepsiCo, Unilever…).

Source : Le Monde, par Pascale Santi
 

Le crabe : plaisir du raffinement

Délicieux, digeste, riche en minéraux et en oligo-éléments, le crabe est un plat raffiné qu'on a plaisir à déguster dans les repas festifs.

Viesaineetzen.com - Le crabe : plaisir du raffinement

L'homme consomme du crabe depuis toujours. Et, pour éviter d'avoir à briser sa carapace, nos ancêtres préhistoriques guettaient les périodes de mue où sa carapace est molle.

Publicité

En savoir plus

Surimi : rien à voir avec le crabe ?

Le surimi n'a quasiment rien à voir avec le crabe.
C'est un concentré de protéines de poisson auquel on ajoute notamment des agents de conservation, du colorant artificiel et la saveur désirée (crabe, homard, pétoncle…). Sans oublier une teneur relativement élevée en sodium et la présence de glutamate monosodique ou de sulfites qui peuvent causer des réactions allergiques*.

Quatre espèces principales
Tous de la famille des crustacés, ils ont cinq paires de pattes dont la première est pourvue de pinces, ils ont un abdomen réduit replié sous une grosse carapace rigide… Les différents crabes sont réputés pour leur chair fine et délicate qui s'apparente à celle du homard.

4,33 mg

de zinc
pour 100 g de crabe**


62,1 μg

de sélénium
pour 100 g de crabe**


100 μg

d'iode
pour 100 g de crabe**






Alimentation : Elle pèse lourd dans le risque d’arthrose

Les régimes à teneur élevée en graisses saturées et/ou en glucides sont facteurs d'arthrose, selon une étude australienne réalisée sur l'animal. Les acides gras saturés d'un régime occidental classique provoquent une inflammation du tissu osseux et du cartilage des articulations, en particulier de la hanche et du genou.

Source : Santé Log
 

Le chocolat, c'est bon pour le cerveau

De meilleures performances cognitives pour les gens qui mangent du chocolat au moins une fois par semaine… C'est la conclusion d'une étude réalisée auprès de 968 personnes âgées de 23 à 98 ans qui ont été testées sur leurs habitudes alimentaires et leurs performances cognitives.

Source : Futura Sciences, par Marie-Céline Jacquier
 

Les bonbons, c'est pas si bon

Irrépressible cette fringale de fraises, réglisses et autres gélatines multicolores ? Il est prudent d'en connaître les effets sur notre organisme…

Source : Le Parisien, par Elsa Mari
 

Comment mieux contrôler son stress avant un débat (ou un examen) ?

Avant un événement, l'alimentation est un élément majeur pour gérer son stress, optimiser la concentration et éviter le trou de mémoire. Quelques conseils de Laurent Chevalier, nutritionniste :
- Ne pas consommer de boisson alcoolisée afin de garder ses capacités et sa réactivité mais boire des eaux minéralisées riche en calcium et magnésium.

Source : Le Point, par Laurent Chevalier
 
Syndiquer le contenu