Un néonicotinoïde serait dangereux pour l’homme

L’usage du thiaclopride doit être réduit "au maximum dès 2018". L'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation et de l’environnement) s'inquiète dans son dernier rapport de l'impact de cet insecticide utilisé pour traiter les cultures de colza, de pomme de terre ou le bois.

Source : Le Figaro, par Anne-Laure Lebrun
 

Gaz de schiste : la Soc Gen dénoncée pour son rôle actif dans l'exportation

Si nous refusons le gaz de schiste en France, ce n'est pas pour le voir arriver par bateau des États-Unis, et avec la complicité d'une banque française", s'indigne Les Amis de la Terre. L'ONG vient de publier un rapport pointant du doigt les engagements de la Société Générale aux États-Unis dans le secteur du gaz de schiste.

Source : La Tribune, par Delphine Cuny
 

Survêtement et sac-poubelle : voici le plogging, le nouveau sport venu de Suède

Courir en ramassant des déchets : c'est le plogging, le nouveau sport à la mode en Suède. Le mot vient de la contraction du mot jogging et "plocka upp", ramasser en suédois. Une tenue de sport et un sac poubelle suffisent. On se baisse pour ramasser les déchets, on se muscle en transportant le sac : on s'occupe de l'environnement en prenant soin de soi.

Source : We Demain, par Juliette Mantelet
 

Des cours en ligne gratuits pour comprendre l'agriculture biologique

Le "MOOC BIO" démarre pour 8 semaines à partir du 16 avril prochain sur la plateforme France Université Numérique. MOOC pour "Massive Open Online Course", cours en ligne ouvert à tous. C'est un outil de formation à distance, gratuit et interactif.

Source : Bioaddict.fr, par Alexandre Sieradzy
 

Perturbateurs endocriniens : des moyens pas à la hauteur des enjeux en France

Les moyens suffisants n'ont pas été déployés, en France, pour surveiller et étudier les perturbateurs endocriniens.

Source : Novethic
 

L'une des études les plus complètes sur l'impact des ondes électromagnétiques

5,5 % des rats mâles testés ont développé une tumeur cancéreuse après avoir été exposés à de hauts niveaux d'ondes… Deux études états-uniennes effectuées sur 10 ans viennent d'être rendues publiques.

Source : Huffington Post, par Gregory Rozieres
 

Le fait maison opère une percée dans les cosmétiques

Depuis trois ans, le "do it yourself" connaît une véritable accélération, porté par des consommateurs(rices) perturbé(e)s par la présence de parabènes et de perturbateurs endocriniens dans les produits cosmétiques. La tendance commence à préoccuper l'industrie de la beauté.

Source : Les Échos, par Dominique Chapuis
 

La pollution de l'air, un serial killer qui tue à petit feu

Avec 48 000 décès estimés par an en France, la pollution de l'air s'aligne à côté du tabac (autour de 70 000) et de l'alcool (autour de 40 000) comme un des tueurs majeurs. Les 4/5 de ces décès sont liés à des pathologies cardiovasculaires.

Source : 20 Minutes, par Oihana Gabriel
 

Et si le salut des agriculteurs était entre les mains des consommateurs ?

Proposer une nouvelle offre alimentaire au prix juste pour l'agriculteur… De nombreuses initiatives de consommateurs apparaissent aujourd'hui dans ce sens. C'est qui le patron ? propose au consommateur de fixer lui-même le cahier des charges des produits et garantit un prix correct réglé au producteur.

Source : 20 Minutes, par Fabrice Pouliquen
 

Une apiculture écologique

Toutes les formes d'apiculture ne se valent pas. Les différentes pratiques ont des répercussions à la fois sur la qualité du miel, le respect de l'environnement et du bien-être animal.

Viesaineetzen.com - Une apiculture écologique

Le miel est un produit naturel, sans transformation. Il est fabriqué par les abeilles à partir de nectar ou de sécrétions récoltés sur les plantes. Reminéralisant, antiseptique et cicatrisant, ses vertus sont précieuses pour la santé (voir : Le miel, un aliment médicament).

Publicité

En savoir plus

Le cycle de vie d'une abeille

L'essaim : une masse d'abeilles agglutinées ensemble.
À l'état naturel, une colonie débute sa vie au stade d'essaim.
Dans un essaim de 2 à 3 kg se trouvent 20 à 30 000 abeilles et une seule reine.
Dès que l'essaim a trouvé un gîte (un arbre creux ou une ruche), les abeilles commencent à construire des rayons de cires, d'une blancheur immaculée, où la reine commence à pondre.

La reine : la mère de toute la colonie.
Elle vit durant 3 à 5 ans. Seule femelle fécondée, elle pond 2 000 œufs par jour.

3 fois 21
21 jours après la ponte, donc, 2 000 naissances : des ouvrières et des mâles (appelés à tort faux-bourdons).
21 jours dans la ruche, 21 jours en extérieur… Puis ces 2 000 abeilles meurent.

Les ouvrières, dès leur naissance, se mettent au travail. D'abord nettoyeuses, puis cirières, magasinières, ventileuses et gardiennes.
Après 21 jours dans la ruche, elles sortent pour devenir butineuses : construction de cires, butinage, collecte de pollen, transport d’eau, transformation de nectar en miel puis stockage du miel.

Le miel : la nourriture des abeilles.
Les abeilles d'hiver survivent en mangeant le miel stocké par les abeilles d'été.

Les mâles
Très peu nombreux (quelques centaines). Ils ne participent à aucune tache dans la ruche, ne savent pas se nourrir seuls. Leur rôle : la reproduction. Aux beaux jours, toutes les abeilles mâles d'une région se retrouvent dans un lieu particulier (le nuage des mâles) pour féconder des reines. Ils meurent au moment de l’accouplement.

Au printemps, la population de la ruche augmente.
Fin avril début mai, les abeilles commencent à élever de nouvelles reines, dans des cellules royales en bas des rayons. Avant que la première ne naisse, l'ancienne doit être partie.
La vielle reine et la moitié de la colonie quittent alors la ruche pour chercher une nouvelle maison. Un nouveau cycle commence.

Ajout de sirop de sucre
Mais il existe des pratiques frauduleuses qui altèrent la qualité du produit : falsification, faux-miel, miel artificiel, faux étiquetage ou étiquetage non-conforme…

49 840

apiculteurs
en France en 2016
(+22 % par rapport à 2015)**


16 099 tonnes

de miel récolté
en France en 2016
(-33,5 % par rapport à 2015)**


12 %

de la production de miel
est certifiée biologique
en France en 2016**




                
Syndiquer le contenu