Les effets de l´aluminium sur la santé...

C'est le métal le plus abondant sur terre et nous en avons tous dans notre organisme. Sa présence croissante dans certains produits industriels jouerait un rôle dans l'arrivée et le développement de certaines maladies...

Viesaineetzen.com - Les effets de l'aluminium sur la santé

Nous vivrions à l'âge de l'aluminium. Et l'utilisation de ce métal ne fera qu'augmenter dans les prochaines années. C'est le pronostic de Christopher Exley, biologiste, qui intervenait le 27 novembre dernier dans un colloque au sénat, "Aluminium et vie quotidienne", organisé par l'association E3M (Entraide aux Malades de Myofasciite à Macrophages). Or contrairement au fer, au cuivre ou au zinc, ce métal n'a aucune fonction biologique dans notre organisme et son effet neurotoxique est reconnu.

En savoir plus

Anti-transpirants et cancer du sein

Une scientifique britannique, Philippa Darbre, a émis l'hypothèse que l'aluminium pourrait induire ou contribuer au développement du cancer du sein. Ses travaux ont montré la présence d'un taux élevé d'aluminium dans les glandes mammaires humaines et la localisation plus fréquente de la maladie dans le cadran supérieur externe du sein, près des aisselles où les anti-transpirants sont utilisés quotidiennement. Or l'aluminium est absorbé par la peau qui est très fine à cet endroit et peut comporter des blessures provenant du rasage.

Une étude autrichienne coordonnée par Caroline Linhart vient de démontrer qu'il y aurait presque quatre fois plus de risques de développer un cancer du sein chez les femmes qui utilisent des anti-transpirants fréquemment. Cette étude a été réalisée sur plus de 200 patientes ayant contracté cette maladie, comparées à un groupe d'individus sains du même âge. Elle montre également que la fréquence d'utilisation de ce type de cosmétique est associée à une présence de taux élevés d'aluminium dans les tissus mammaires.

Un métal omniprésent
Difficile d'échapper à l'aluminium ! Il est présent dans l'eau du robinet (sulfate d'aluminium), dans certains légumes (champignons, épinards, radis, laitue…), les fruits de mer, le thé, le cacao et dans les aliments industriels, pains gâteaux, biscuits, produits laitiers, charcuterie…




Des fêtes collaboratives !

Fêter Noël et le jour de l'an en étant plus écoresponsables et plus solidaires… C'est le choix de plus en plus de gens qui se retrouvent sur les plateformes d'échange, de vente ou de location entre particuliers, qui fabriquent eux-mêmes leurs cadeaux ou qui optent pour du recyclé. Ceux-là, en plus, font du bien à leur porte-monnaie…

Viesaineetzen.com - Des fêtes collaboratives !

Cette année, environ un tiers des Français envisagent d'optimiser leur budget de fêtes de fin d'année en faisant appel à des plateformes collaboratives (voir : Économie de partage, de l'échange et du lien). La moitié d'entre eux considère être ainsi en phase avec leurs valeurs et l'esprit d'entraide de la période de Noël (sondage réalisé par Toluna pour le site Allo Voisins : voir encadré).

En savoir plus

1 Français sur 3 choisit la consommation collaborative

Cette année, près de 60 % des Français pensent avoir des difficultés pour boucler leur budget de fêtes de fin d'année, selon une étude réalisée par Toluna pour le site Allo Voisins.

- Près d'1 Français sur 3 est prêt à avoir recours aux plateformes collaboratives pour optimiser son budget "fêtes de fin d'année".

- 57 % d'entre eux considèrent cela comme une nouvelle façon de consommer en phase avec leurs valeurs.

- 47 % estiment que ce mode de consommation prend tout son sens à l'occasion des fêtes en privilégiant l'entraide et la solidarité.

- 67 % considèrent que c'est un excellent moyen ne pas se priver et 40 % que cela leur permet de se procurer un complément de revenu.




Pollution de l'eau par l'agriculture : il faut cesser de faire payer le consommateur !

Une réforme en profondeur de la politique de l'eau en France… La pétition de l'UFC-Que Choisir a recueilli plus de 110 000 signatures et 11 ONG ont signé un communiqué commun demandant que les États Généraux de l'alimentation prennent en compte la protection des ressources en eau. Les ONG dénoncent la responsabilité écrasante de l'agriculture intensive dans la dégradation de la situation en France.

Source : BioAddict.fr, par Anne-Françoise Roger
 

L'Inra remet son rapport sur le glyphosate au gouvernement

Désherbage mécanique, labour, culture sous couverts végétaux et tout une "somme de stratégies d'évitement partiel" qui n'excluent pas l'utilisation d'autres herbicides… Ce sont les pratiques permettant de se passer du glyphosate dans les trois prochaines années, selon l'INRA (Institut National de la Recherche Agronomique).

Source : Actu-Environnement, par Albane Canto
 

Une voiture électrique coûte moins cher à l'usage qu'une essence ou une diesel

Un coût de possession et d'usage inférieur à celui d'une voiture à essence ou diesel équivalente… C'est le résultat d'une étude britannique prenant en compte le prix d'achat, le taux de décote, l'année d'acquisition, le prix du carburant, le kilométrage, le rendement, le coût d'entretien, les assurances, les taxes et les subventions ou remises accordées au moment de l'achat.

Source : Futura Sciences, par Marc Zaffagni
 

Trop de viande dans l’assiette des écoliers

Deux fois trop de viande et de produits laitiers servis aux élèves, selon l'ONG Greenpeace qui se réfère aux recommandations nutritionnelles de l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire des aliments).

Source : Le Figaro, par Cécile Thibert
 

Décorations de Noël et sécurité : 5 bons réflexes à adopter

Au moment où l'on met sa maison en mode "Noël", il est bon de prendre quelques précautions…
- Le houx a des baies rouges qui peuvent être toxiques pour les enfants.

Source : Santé Magazine, par Elena Bizzotto
 

La justice suspend l’autorisation de nouveaux pesticides "tueurs d’abeilles"

Suspension du Closer et du Transform… Saisi par l'ONG Générations Futures, le tribunal administratif de Nice a ordonné, le 23 novembre dernier, la suspension de l’autorisation de mise sur le marché de ces deux produits à base de sulfoxaflor, un nouvel insecticide apparenté aux néonicotinoïdes.

Source : Le Monde, par Stéphane Foucart, Stéphane Mandard
 

Agriculture bio : le crédit d'impôt prolongé et porté à 3 500 euros

Crédit d'impôt prorogé jusqu'en 2020 et passant de 2 500 € à 3 500 €… L'Assemblée Nationale a voté un amendement au projet de loi de finances 2018 qui se montre plus généreux que prévu initialement. Ce crédit d'impôt reste réservé comme avant aux entreprises agricoles réalisant au moins 40 % de leur activité en bio.

Source : Actu-Environnement, par Laurent Radisson
 

Climat : de timides avancées en conclusion de la COP23

Peu d'avancées à l'issue de la COP23 qui s'est achevée le week-end dernier à Bonn et dont le bilan peut se résumer ainsi :
- pas d'obstruction de la part des États-Unis qui sont restés neutres ;
- création d'un programme de travail sur l'agriculture et la sécurité alimentaire pour une transition vers l'agroécologie ;

Source : Le Monde, par Simon Roger
 
Syndiquer le contenu