Médecine traditionnelle chinoise : les méridiens du printemps

Pour se glisser dans l'énergie de la saison et se débarrasser des toxines de l'hiver, on peut stimuler les méridiens Foie et Vésicule biliaire…

Viesaineetzen.com - MTC : les méridiens du printemps

Au printemps, la nature s'éveille après le long silence froid de l'hiver et rien ne peut arrêter cette transformation. Selon la tradition chinoise, les énergies du ciel et de la terre s'unissent à nouveau et animent toute forme de vie d'un souffle Yang ascensionnel. Le jeune Yang culmine à l'équinoxe et se déploie vers le Yang maximum de l'été (Yin-Yang : voir encadré).

Publicité

En savoir plus

Quelques notions de base

Yin-Yang et énergie vitale
Yin et Yang sont deux principes premiers qui interagissent en permanence, s'entremêlent et se transforment l'un l'autre en un mouvement cyclique. C'est le fondement de la pensée extrême-orientale : l'implication réciproque des contraires.

Le Yin et le Yang représentent les principes binaires terre/ciel, lune/soleil, nuit/jour, féminin/masculin, froid/chaud… Par exemple sur le corps, les organes sont Yin, les entrailles sont Yang. Les parties intérieures sont Yin, les parties extérieures sont Yang. Le Yin est relaxant, humidifiant, lié au refroidissement, le Yang est activant, séchant, lié au réchauffement. Toute être vivant possède à la base un Yin et un Yang en équilibre. Le déséquilibre est dû à des facteurs extérieurs.

L'interaction du Yin et du Yang crée l'énergie vitale (ou Qi, prononcer "tchi").

Un réseau de 20 méridiens principaux
La médecine traditionnelle chinoise (MTC) considère que le Qi circule dans le corps sur des trajets immatériels appelés "méridiens", comme des rivières d'énergie. Ces derniers sont répartis symétriquement et forment un réseau organisé reliant les régions profondes et superficielles du corps. Ils permettent d'équilibrer le fonctionnement de l'organisme.

Il existe 20 méridiens principaux : 12 méridiens dits "réguliers" et 8 méridiens ou vaisseaux dits "extraordinaires".

Rééquilibrer les énergies
Le long des ces méridiens, la stimulation de certains points à l'aide d'une aiguille d'acupuncture ou de la pression d'un doigt (généralement le pouce ou le majeur), permet d'améliorer l'équilibre énergétique du corps (voir : Le Tui Na, massage traditionnel chinois et La médecine chinoise en France).

Le printemps en MTC
Les saisons chinoises ne se calquent pas sur les solstices et les équinoxes. Le passage d'énergie du printemps débute le 4 février et dure jusqu'au 19 avril où l'intersaison amène alors jusqu'à l'été qui commence le 6 mai.




L'hypnose à l'hôpital

Pose de péridurale, ablation de la thyroïde ou chirurgie du cerveau… On assiste depuis quelques années à un boom de l'hypnose dans les hôpitaux français et il est devenu rare qu'un centre antidouleur ne l'inclue pas dans son offre de soin !

Viesaineetzen.com - L'hypnose à l'hôpital

"On sait aujourd'hui qu'on ne soigne pas que le corps mais aussi l'esprit", explique Betty Mamane, journaliste scientifique*. "On envisage la médecine de manière beaucoup plus holistique. L'avantage de l'hypnose c'est que c'est assez rapide d'y plonger. Si l'on est volontaire, on peut le faire facilement."
Parfaitement admise par la médecine conventionnelle en tant que thérapie complémentaire, l'hypnose suscite de plus en plus de vocations chez les médecins généralistes mais aussi chez les soignants et les praticiens hospitaliers.

Publicité

En savoir plus

Hypnothérapeute : les bonnes formations

Betty Mamane insiste sur l'importance pour le patient de vérifier la formation de l'hypnothérapeute qu'il va consulter.
Elle conseille au soignant de se former auprès des organismes de référence, à la fois pour le sérieux des cursus et pour être ensuite reconnu par ses pairs.

Dans sa liste, elle cite :
- la Confédération Francophone d'Hypnose et des Thérapies Brèves,
- l'Institut Français d'Hypnose,
- la Société Française d'Hypnose,
- l'association Hypnocrate,
- le Syndicat National des Hypnothérapeutes.

Depuis une vingtaine d'années
Après les premiers pas d'Anton Mesmer, il y a deux siècles et demi, elle avait connu une vogue puis avait été reléguée dans l'occultisme ou le monde du spectacle. Depuis les années 1990, elle fait un retour en force.




Médecine traditionnelle chinoise : les méridiens de l'hiver

Pour se glisser dans l'énergie de la saison et éviter ainsi les pathologies de l'hiver, on peut stimuler les méridiens Rein et Vessie.

Viesaineetzen.com - Médecine traditionnelle chinoise : les méridiens de l'hiver

Selon la tradition chinoise, en hiver le ciel et la terre ne communiquent plus. C'est l'expression maximum du Yin (Yin-Yang : voir encadré).

Publicité

En savoir plus

Quelques notions de base

Yin-Yang et énergie vitale
Yin et Yang sont deux principes premiers qui interagissent en permanence, s'entremêlent et se transforment l'un l'autre en un mouvement cyclique. C'est le fondement de la pensée extrême-orientale : l'implication réciproque des contraires.

Le Yin et le Yang représentent les principes binaires terre/ciel, lune/soleil, nuit/jour, féminin/masculin, froid/chaud… Par exemple sur le corps, les organes sont Yin, les entrailles sont Yang. Les parties intérieures sont Yin, les parties extérieures sont Yang. Le Yin est relaxant, humidifiant, lié au refroidissement, le Yang est activant, séchant, lié au réchauffement. Toute être vivant possède à la base un Yin et un Yang en équilibre. Le déséquilibre est dû à des facteurs extérieurs.

L'interaction du Yin et du Yang crée l'énergie vitale (ou Qi, prononcer "tchi").

Un réseau de 20 méridiens principaux
La médecine traditionnelle chinoise (MTC) considère que le Qi circule dans le corps sur des trajets immatériels appelés "méridiens", comme des rivières d'énergie. Ces derniers sont répartis symétriquement et forment un réseau organisé reliant les régions profondes et superficielles du corps. Ils permettent d'équilibrer le fonctionnement de l'organisme.

Il existe 20 méridiens principaux : 12 méridiens dits "réguliers" et 8 méridiens ou vaisseaux dits "extraordinaires".

Rééquilibrer les énergies
Le long des ces méridiens, la stimulation de certains points à l'aide d'une aiguille d'acupuncture ou de la pression d'un doigt (généralement le pouce ou le majeur), permet d'améliorer l'équilibre énergétique du corps (voir : Le Tui Na, massage traditionnel chinois et La médecine chinoise en France).

L'hiver en MTC
Les saisons chinoises ne se calquent pas sur les solstices et les équinoxes. Le passage d'énergie de l'hiver débute le 8 novembre et dure jusqu'au 17 janvier où l'intersaison amène alors jusqu'au printemps qui commence le 4 février. 

Associé à l'élément eau
L'hiver est lié à l'élément eau dans le cycle des cinq éléments (bois, feu, terre, métal, eau). L'eau est associée au nord, au froid et à la couleur noire. Dans le champ des émotions, elle correspond à la peur sans raison, les angoisses, les phobies. Dans le champ du psychisme : la volonté, la détermination. Elle possède un fort pouvoir d'érosion et de pénétration.




Médecine traditionnelle chinoise : les méridiens de l'automne

Pour se glisser dans l'énergie de la saison et éviter ainsi les affections de l'automne, on peut stimuler les méridiens Poumon et Gros Intestin.

Viesaineetzen.com - MTC : les méridiens de l'automne

Selon la tradition chinoise, l'automne est la saison où le ciel et la terre amorcent leur séparation. C'est le déclin du Yang qui fut à son maximum pendant l'été et la naissance du Yin qui triomphera en hiver (Yin-Yang : voir encadré).

Publicité

En savoir plus

Quelques notions de base

Yin-Yang et énergie vitale
Yin et Yang sont deux principes premiers qui interagissent en permanence, s'entremêlent et se transforment l'un l'autre en un mouvement cyclique. C'est le fondement de la pensée extrême-orientale : l'implication réciproque des contraires.

Le Yin et le Yang représentent les principes binaires terre/ciel, lune/soleil, nuit/jour, féminin/masculin, froid/chaud… Par exemple sur le corps, les organes sont Yin, les entrailles sont Yang. Les parties intérieures sont Yin, les parties extérieures sont Yang. Le Yin est relaxant, humidifiant, lié au refroidissement, le Yang est activant, séchant, lié au réchauffement. Toute être vivant possède à la base un Yin et un Yang en équilibre. Le déséquilibre est dû à des facteurs extérieurs.

L'interaction du Yin et du Yang crée l'énergie vitale (ou Qi, prononcer "tchi").

Un réseau de 20 méridiens principaux
La médecine traditionnelle chinoise (MTC) considère que le Qi circule dans le corps sur des trajets immatériels appelés "méridiens", comme des rivières d'énergie. Ces derniers sont répartis symétriquement et forment un réseau organisé reliant les régions profondes et superficielles du corps. Ils permettent d'équilibrer le fonctionnement de l'organisme.

Il existe 20 méridiens principaux : 12 méridiens dits "réguliers" et 8 méridiens ou vaisseaux dits "extraordinaires".

Rééquilibrer les énergies
Le long des ces méridiens, la stimulation de certains points à l'aide d'une aiguille d'acupuncture ou de la pression d'un doigt (généralement le pouce ou le majeur), permet d'améliorer l'équilibre énergétique du corps.
(Voir : Le Tui Na, massage traditionnel chinois et La médecine chinoise en France)

L'automne en MTC
Les saisons chinoises ne se calquent pas sur les solstices et les équinoxes. Le passage d'énergie de l'automne débute le 8 août et dure jusqu'au 22 octobre où l'intersaison amène alors jusqu'à l'hiver qui commence le 8 novembre.

Associé à l'élément métal
L'automne est lié à l'élément métal dans le cycle des cinq éléments (bois, feu, terre, métal, eau). L'idéogramme chinois signifie en fait "or". Le métal est associé à l'ouest, au soleil couchant et à la couleur blanche. Il conduit et connecte.




Gemmothérapie : la force tranquille des bourgeons

Préparés sous forme de macérats avec des bourgeons d'arbres ou d'arbustes, les remèdes de gemmothérapie permettent de faire des cures intéressantes pour drainer et régénérer…

Viesaineetzen.com - Gemmothérapie : la force tranquille des bourgeons

Elle est peu connue. C'est une des branches de la phytothérapie, la thérapeutique par les plantes, au même titre que l'aromathérapie qui utilise les huiles essentielles. La gemmothérapie, elle, utilise les bourgeons ou les jeunes pousses de plantes ligneuses (arbres, arbustes, arbrisseaux, lianes) macérés dans un mélange d'alcool et, généralement, de glycérine.

Publicité

En savoir plus

Exemples de protocoles

Drainage
"Les macérats de bouleau et de cassis jouent leur rôle en intersaison pour drainer l'organisme au niveau du foie, des reins. Le bouleau et un draineur un peu plus doux, il aide a dépolluer, à désintoxiquer et désacidifier l'organisme. Le cassis draine et va donner un coup de boost, il va dynamiser au niveau des surrénales, le tonus, les défenses immunitaires. En sortie d'hiver, les deux sont bien : soit le bouleau, soit le cassis", conseille Stéphane Boistard.

Problèmes articulaires
Pour les problèmes articulaires, il retient le macérat de pin. "Il agit sur l'inflammation et régénère. On peut l'associer au cassis pendant un temps et poursuivre la cure avec le pin seul."

Stress
Contre le stress, Stéphane Boistard oriente vers deux macérats. "Le figuier est utilisé quand, sur le moment, nous nous laissons emporter par nos stress et émotions. Si le stress est lié à des antécédents, à un mode de vie, si la personne a des troubles comme des TOC, il faut préférer le tilleul. Figuier ou tilleul. Certains les associent, je préfère les différencier." 




Microbiote intestinal : une révolution pour la médecine ?

Les microbes ne seraient plus nos ennemis mais nos amis ! Les récentes découvertes concernant la "flore intestinale" ouvrent des perspectives nouvelles dans de nombreux domaines thérapeutiques. Certains parlent d'une révolution…

Viesaineetzen.com - Microbiote intestinal : une révolution pour la médecine ?

Depuis le début des années 2000 de nombreux experts ont le sentiment d'avoir découvert un monde nouveau avec trois piliers : l'intestin, les bactéries, les relations avec le cerveau. Tout est parti de l'étude du microbiote intestinal par la biologie moléculaire.
Serge Rafal*, qui organise chaque année à l'hôpital Tenon un congrès réunissant les différentes approches médicales, a une position centrale pour observer ce phénomène. Il a publié dernièrement un ouvrage sur la question**.

Publicité

En savoir plus

Microbiote intestinal et génétique

La métagénomique, c'est quoi ?
La technique du séquençage de l'ADN a provoqué une révolution dans l'analyse du microbiote intestinal. Comment cela se passe concrètement ?
"On prend des selles, on en extrait l'ADN et on séquence tout l'ADN des bactéries, des levures, des champignons, des virus", explique Philippe Langella, chercheur à l'Institut Micalis, INRA. "Avec cela, on sait non seulement qui est là mais aussi qui fait quoi. C'est ce qu'on appelle la métagénomique. Cela permet de reconnaître les bactéries en situation dans leur environnement et non plus en culture de laboratoire."

Une carte d'identité personnelle
Ces recherches ont permis de nous rendre compte que nous avons un microbiote intestinal qui nous est propre, un peu comme une empreinte digitale, une sorte de carte d'identité ou de groupe sanguin de la personne.
"Nous sommes tous très différents les uns des autres. Mais les fonctions du microbiote intestinal sont identiques pour toutes les personnes saines : réponse immunitaire, barrière intestinale, protection contre les agents pathogènes, axe entre l'intestin et le cerveau. Il participe à des fonctions clés de la santé humaine et animale."

Deux grandes familles de bactéries
Il existe deux grandes familles qui couvrent 80 % des bactéries intestinales : les firmicutes et les bacteroidetes. Les autres sont de moindre importance : actinobactéries (bifidobactéries) et protéobactéries (escherichia coli).
La souche "FPro", par exemple, est en déficit chez les patients atteints de maladies de l'intestin. C'est un bon marqueur de ces pathologies. 




La posturologie : une approche globale

Mal de dos, maux de tête, problèmes de déséquilibre, fatigue générale ? C'est peut être l'équilibre de la posture globale du corps qui est en cause… D'où l'intérêt de consulter un posturologue qui, après diagnostic, pourra renvoyer vers l'ostéopathe, l'orthophoniste, l'orthoptiste, le dentiste, le podologue ou autre…

Viesaineetzen.com - La posturologie : une approche globale

Le mot n'est pas encore dans le dictionnaire. Pourtant la posturologie a été officialisée en France en l'an 2000 avec la création d'un DIU (Diplôme Inter Universitaire) de posturologie clinique. De quoi s'agit-il ?
"C'est l'étude de l'ensemble des capacités du corps qui nous permettent de nous tenir debout au quotidien et de nous orienter dans l'espace en équilibre", explique Nicolas Meyer*, médecin ostéopathe et posturologue. "La posturologie n'est pas une médecine d'organe mais une médecine de système."

Publicité

En savoir plus

Conseils de prévention

Au quotidien il faut être attentif à ses positions et à ses mouvements. "Il faut une ergonomie de travail ou une ergonomie de gestes qui soit adaptée. Souvent les écrans d'ordinateurs ne sont pas à la bonne hauteur, parfois tournés sur le côté, avec des claviers trop hauts. Quand on y passe plusieurs heures, ça peut poser problème."

Nicolas Meyer conseille de pratiquer des activités d'extérieur qui permettent de faire travailler le regard dans toutes les directions. Ils préconise également les sports qui font travailler les réseaux croisés du cerveau, le côté droit et le côté gauche différemment, comme l'escalade ou le tir à l'arc. Le piano et les activités musicales en général peuvent également présenter un intérêt.
"Quand on fait de la course à pied, il faut mieux éviter de courir sur un sol plat en goudron et préférer les chemins où l'on va avoir à chaque fois des appuis différents, où le corps va donc travailler pour retrouver l'équilibre à chaque pas de façon adaptée."  

Des symptômes divers
Le fait de maintenir une position dans l'espace fait intervenir différents récepteurs sensoriels : les yeux, la surface du pied au contact du sol, le vestibule de l'oreille pour l'équilibre de l'oreille interne, le contact dentaire pour l'occlusion… Ces récepteurs permettent à l'ensemble du système neurologique qui leur est lié d'intégrer les bonnes informations au niveau du cerveau et des différentes structures neurologiques.




La médecine traditionnelle coréenne

Depuis des millénaires, la médecine coréenne fait la synthèse entre les différentes approches orientales et occidentales. Encore peu connue, elle mérite toute notre attention car c'est un bel exemple de médecine intégrative.

Viesaineetzen.com - La médecine traditionnelle coréenne

"Fille" de la médecine chinoise (voir : La médecine chinoise en France), la médecine coréenne s'en distingue sur beaucoup d'aspects notamment pour des raisons historiques et politiques. "Il a fallu affirmer une identité nationale et cela s'est fait notamment à travers la médecine", explique Pierre Ricono*, spécialiste des médecines orientales et attaché scientifique à la Cité des sciences et de l'industrie de Paris.

Publicité

En savoir plus

Les livres de référence

Il y a trois livres fondateurs de la médecine coréenne.
Le plus important est le Dongui bogam (Le trésor de la médecine extrême-orientale) écrit au début du 17e siècle. Il s'agit d'une synthèse de tous les écrits existant à l'époque concernant les médecines de la région.
"L'auteur, Heo Jun, a compilé tout ce qui existait en matière de diagnostics, recettes et préconisations émanant de la Chine, principalement, mais aussi des savoirs locaux, pharmacopée, chamanisme etc. Le livre a été traduit pour la première fois en anglais en 2013 et comporte 10 tomes. Il y a des recettes de pharmacopée faisant appel à des ingrédients d'origine végétale, animale, minérale… C'est d'une richesse incroyable !", s'enthousiasme Pierre Ricono.

Le livre le plus récent, le Dongui Susebowon, écrit en 1893, pose les base de la médecine Sasang qui développe le classement des individus en quatre grands groupes : tae-yang, tae-eum, so-yang, so-eum.

Selon Pierre Ricono, la médecine traditionnelle coréenne est très populaire en Corée et très bien remboursée.
"On a l'image d'une Corée extrêmement moderne et technophile mais là-bas, quand on a un problème, on consulte d'abord en médecine traditionnelle. Lors de toutes les grandes fêtes, la plupart des plats ou des gâteaux traditionnels de riz incluent de l'armoise ou des plantes médicinales. Les Coréens sont les plus grands consommateurs au monde de ginseng (en coréen : insam). Je conseille à tout le monde d'en faire des cures régulières. C'est un gage de dynamisme !" 

La typologie des constitutions
La médecine coréenne considère que les individus se classent en quatre grands groupes : tae-yang, tae-eum, so-yang, so-eum. La distinction se fait en fonction de la localisation corporelle de l'énergie, selon la force ou la faiblesse d'un couple d'organes envisagés selon les principes de la médecine chinoise. Chaque individu appartient, à des degrés variables, à un type précis.




Des remèdes naturels à faire soi-même

Pas besoin d'être un expert pour préparer soi-même des remèdes naturels. Il suffit de connaître les propriétés de quelques plantes et faire l'apprentissage de gestes simples pour pouvoir confectionner des tisanes, des teintures mères, des liqueurs, des baumes ou des lotions…

Viesaineetzen.com - Des remèdes naturels à faire soi-même

Connaissez-vous les vertus des plantes aromatiques usuelles qui se trouvent dans nos cuisines ? Le thym est un antiseptique, antitussif, tonique et décontractant musculaire. Le romarin est un cicatrisant, astringent, anti-inflammatoire et antirhumatismal. La menthe poivrée est un digestif, antispasmodique, tonique et émollient… De son dernier livre*, Claudine Luu, docteur en pharmacie et en sciences naturelles, détaille les vertus de 50 plantes communes et donne les clés de quelques manipulations accessibles à toutes et tous.

Publicité

En savoir plus

Mélanges à base d'huiles essentielles

De nombreux sites donnent des recettes de cocktails à base d'huiles essentielles (HE).
Nous en avons sélectionné ci-dessous quelques unes, simples à exécuter...

Contre le petit coup de blues de la rentrée
HE de Cannelle de Ceylan : 7 gouttes
HE de Marjolaine des jardins : 30 gouttes
HE de Camomille noble : 45 gouttes
HE de Verveine citronnée : 22 gouttes
Huile de noyau d’abricot : 10 ml
Voie sublinguale : 6 gouttes dans une petite cuillère à la fin des repas, 2 à 3 fois par jour pendant 3 semaines.
Voie olfactive : 1 ou 2 gouttes à l’intérieur des poignets, respirer profondément 5 fois de suite au moins 3 fois par jour, à volonté si besoin.
(Source : Plantes et Santé)

Drainage et renforcement du foie
HE de Carotte : 15 gouttes
HE de Citron : 30 gouttes
HE de Romarin à verbénone : 30 gouttes
HE de Céleri : 15 gouttes
HE de Livèche : 15 gouttes
Huile d’olive bio de première pression à froid.
Voie sublinguale : Prendre 1 goutte dans 1 cuillère à café d’huile d’olive. Renouveler matin et soir pendant 2 semaines.
(Source : Plantes et Santé)

Huile hydratante pour le visage
HE de Lavande vraie : 4 gouttes
HE d'Immortelle : 2 gouttes
HE de Tea tree : 2 gouttes
Huile de jojoba : 20 ml
Huile de bourrache: 10 ml
(Source : Bioacademie)

Sécher chez soi ?
On trouve dans les officines ou les magasins bio des plantes déjà séchées, prêtes à l'emploi. Mais il est facile aussi de les récolter soi-même dans la nature et de les faire sécher chez soi, disposées en faible épaisseur sur un linge blanc, par exemple étalées sur des cagettes en bois empilées les unes sur les autres.




Les chakras : centres énergétiques vitaux

Différentes pratiques énergétiques permettraient de les activer. Qu'est-ce que les chakras ? Où sont-ils situés, quelle est leur fonction et que représentent-ils ?

Viesaineetzen.com - Les chakras : centres énergétiques vitaux

Le terme est aujourd'hui connu du grand public du fait de la popularisation du yoga et des différentes pratiques de bien-être issues de la tradition indienne : soins, massages et autres. "Ouvrir ses chakras" est devenue une expression assez répandue, synonyme de "se détendre" avec parfois une connotation un peu moqueuse.
En réalité, il ne s'agirait pas d'ouvrir les chakras mais de les éveiller, les harmoniser, les accorder comme un instrument de musique.

Publicité

En savoir plus

La symbolique des chakras

1) Mulâdhâra çakra
Couleurs : jaune, noir, rouge.
Élément : Terre.
Émotion : la peur.
Plantes : ache des marais, cardamome, gingembre…
HE : clou de girofle, poivre noir, néroli…
Pierres : bois pétrifié, hématite, jaspe rouge…

2) Svâdishtâna çakra
Couleurs : blanc, orange.
Élément : Eau.
Émotion : la mélancolie.
Plantes : cumin, curcuma, piment oiseau…
HE : livèche, mélisse, menthe poivrée…
Pierres : cornaline, pierre de lune, topaze…

3) Manipûra çakra
Couleurs : rouge, jaune, orange.
Élément : Feu
Émotion : la colère.
Plantes : basilic, muscade, nigelle…
HE : badiane, citron vert, lemon-grass…
Pierres : ambre, citrine, corail…

4) Anâhata çakra
Couleurs : noir, bleu, gris fumé, vert et rose.
Élément : Air.
Émotion : la tristesse.
Plantes : cannelle de Ceylan, coriandre douce, banane…
HE : anis vert, laurier noble, genévrier…
Pierres : aventurine, charoïte, quartz rose.

5) Vishuddha çakra
Couleurs : blanc vif et scintillant, bleu.
Élément : Espace.
Émotion : la peine.
Plantes : ail, datte, moutarde noire…
HE : benjoin, oignon, bergamote…
Pierres : calcédoine bleue, émeraude, sodalite…

6) Ajnâ çakra
Couleurs : bleu indigo, violet, blanc laiteux, sans couleur.
Élément : tous les éléments ou aucun.
Émotion : la jalousie.
Plantes : figue, grenade, groseille indienne…
HE : cèdre, oliban, patchouli…
Pierres : aigue marine, lapis-lazuli, œil de Shiva (agate taillée)…

7) Soma çakra
Couleurs : blanc bleuté.
Élément : l'eau du ciel.
Émotion : l'extase.
Plantes : acore, sésame, vanille…
HE : rose, célestite…
Pierres : jaspe paysage, turquoise…

8) Sahasrâra çakra
Couleurs : violet, transparent.
Élément : l'espace au-delà de l'espace.
Émotion : la joie.
Plantes : mangue, myrobolan, safran…
HE : encens, myrrhe, santal…
Pierres : améthyste, cristal de roche, quartz rutilé…


                
Syndiquer le contenu