Perturbateurs endocriniens : des gestes simples pour limiter son exposition

Notamment pour protéger les enfants et les femmes enceintes, quelques mesures simples contre les perturbateurs endocriniens :
- manger bio et limiter la consommation des poissons les plus pollués par les métaux lourds ;
- préférer les produits frais stockés dans le carton ou le verre, ou les surgelés ;
- ne pas réchauffer les aliments dans des contenants en plastique ;

Source : Le Figaro, par Aude Rambaud
 

Total se lance sur le marché de l’électricité et du gaz pour les particuliers

Des prix 10 % inférieurs aux tarifs réglementés et une électricité "verte"… C'est l'offre Total Spring que vient de rendre publique le groupe Total qui vise rapidement les 3 millions de clients et qui s'appuie sur les 400 000 clients de Lampiris, entreprise belge rachetée en 2016.

Source : Le Monde, par Nabil Wakim
 

Fairphone 2, le smartphone équitable et modulaire, est disponible en France

Anti obsolescence programmée, éthique pour ses matières premières extraites avec des méthodes respectueuses des personnes et de l'environnement, la deuxième version du Fairphone arrive sur le marché, distribuée par Orange. Le Fairphone 2 est à 79,90 € avec un abonnement de 24 mois minimum ou 525 € seul (un peu cher ?).

Source : Futura Sciences, par Marc Zaffagni
 

Comment passer à l’énergie verte chez soi ?

Seulement 12 à 15 % des Français font appel à des fournisseurs d'énergie alternatifs. Pourtant changer de fournisseur est facile : le client peut résilier son contrat à tout moment et sans frais, c'est le nouveau fournisseur qui s’en occupe et rien n’empêche ensuite de retourner aux tarifs réglementés d’EDF.

Source : Kaizen Magazine, par Léa Dang
 

Enfin peinards au jardin

Viesaineetzen.com - Enfin peinards au jardin
Jean-Marie Polese, Terres éditions

Tous les trucs, les astuces, les méthodes malines pour cultiver tranquille un jardin 100 % bio ! Comment vaincre les limaces, les pucerons, les fourmis, les taupes… Comment mater la rouille, l'oïdium, la cloque… Il suffit de sympathiser avec les auxiliaires du jardin : coccinelles, pollinisateurs, hérisson, grenouilles et papillons… D'utiliser les bonnes "mauvaises herbes" en fabriquant soi-même les potions pour stimuler et soigner ses plantes… De connaître les bons plans : le sucre, le savon noir, l'huile de colza, le bicarbonate de soude… L'auteur est un spécialiste du jardin, ingénieur en agronomie et rédacteur de nombreux ouvrages et articles en la matière. L'ouvrage est abondamment illustré et très facile d'accès. Un must pour le jardinier "en herbe" !

Faire des potions pour le jardin

Purins ou extraits fermentés, décoctions, infusions ou macérations de plantes… La nature a toutes les réponses pour éviter les engrais chimiques industriels et pour lutter contre les insectes et les champignons.

Viesaineetzen.com - Faire des potions pour le jardin

On sait aujourd'hui que les molécules chimiques utilisées dans l'agriculture conventionnelle n'apportent pas une solution satisfaisante pour stimuler et protéger les plantes. Elles affaiblissent le niveau de défense immunitaire de celles-ci, stérilisent le sol et provoquent une résistance des parasites aux produits de traitement.

Publicité

En savoir plus

Les quatre plantes stars

L'ortie
L'infusion est parfaite pour repousser les insectes (puceron, acarien, carpocapse) et peut éliminer certains pucerons.

L'extrait fermenté d'ortie est riche en azote et en sels minéraux. Il stimule la croissance des plantes et renforce leurs défenses immunitaires. On l'utilise en prévention contre le mildiou.

La fougère aigle
Insecticide, l'extrait fermenté est utilisé en préventif comme en curatif contre le puceron, notamment le puceron lanigère, la cicadelle de la vigne, le taupin sur pomme de terre, les mouches mineuses et les acariens. Il agit également comme répulsif contre les limaces et les escargots.

La prêle
Elle fait fuir les insectes et dynamise la croissance des plantes. La décoction de prêle est efficace en préventif et curatif contre le mildiou, l'oïdium, la moniliose, la cloque, la tavelure, la pourriture grise, la fonte des semis.

La consoude
L'extrait fermenté est un des produits les plus utilisés par les jardiniers bio : excellent engrais, il stimule la croissance et la floraison des plantes ainsi que le développement des fruits. C'est également un insecticide efficace contre les pucerons.

Les plantes au secours des plantes
Or pour contrer les agressions, il est possible dans la grande majorité des cas d'utiliser des moyens naturels respectueux de l'environnement et de la santé humaine.

On peut faire ses potions de plantes soi-même : elles sont peu chères, ludiques à fabriquer, elles permettent d'utiliser les "mauvaises" herbes et sont biodégradables à 100 %.




Près de la moitié des enseignes ne respectent pas la loi sur la vente des pesticides en libre-service

44 % des enseignes ne respectent pas l'interdiction de la vente en libre-service des pesticides, selon une étude réalisée par l'association de consommateurs CLCV. Cette interdiction est en vigueur depuis le 1er janvier dernier. 158 magasins ont été testés dont 79 % d'enseignes spécialisées et 21 % de grandes surfaces ayant un rayon jardinerie.

Source : Huffington Post
 

Ce qui change au 1er juillet 2017

Vignettes Crit'Air, tarifs des médecins spécialistes, diagnostics électricité et gaz font partie des nouveautés règlementaires qui entrent en vigueur à partir de ce 1er juillet.
- Tout véhicule n'arborant pas sa vignette Crit'Air, identifiant les véhicules selon leurs émissions polluantes (oxydes d'azote, particules), est maintenant passible d'une amende de 68 €.

Source : Huffington Post
 

Jardiner sur son balcon

Rien de tel pour renouer avec le rythme des saisons… Même sur un balcon on peut cultiver son potager et avoir le plaisir de déguster ses propres récoltes.

Viesaineetzen.com - Jardiner sur son balcon

Pas besoin d'être un grand spécialiste pour se lancer ! On peut commencer par quelques géraniums et petit à petit poursuivre avec des plantes aromatiques puis des tomates, des salades, des fraises… "On peut presque tout cultiver sur son balcon", affirme Carine Mayo*, journaliste spécialisée en environnement.Pas besoin d'être un grand spécialiste pour se lancer ! On peut commencer par quelques géraniums et petit à petit poursuivre avec des plantes aromatiques puis des tomates, des salades, des fraises… "On peut presque tout cultiver sur son balcon", affirme Carine Mayo*, journaliste spécialisée en environnement.

Publicité

En savoir plus

Sur son balcon : cultiver quoi ?

Plantes aromatiques
- Au soleil : thym, romarin, lavande, sarriette…
- À la mi-ombre : menthe, ciboulette, basilic, persil…

Fruits, fleurs et légumes
- Au soleil : tomates cerises (peuvent grimper sur les grilles du balcon), courgettes, aubergines, poivrons, concombre, poirée, carottes, cornichons, fraises (espacées de 25 cm), fleurs comestibles (voir : Cuisiner des fleurs)…
- À la mi-ombre : salades (laitue, mâche, roquette…), céleri, radis, choux, épinards, haricots, ail, oignons, échalotes…

L'exposition à la lumière et au vent
Il faut choisir les plantes selon la quantité de lumière disponible. La première chose à évaluer est donc l'ensoleillement.
L'orientation joue beaucoup :
- Au nord, sans lumière directe, le choix est plus restreint.
- Au sud, les plantes doivent tolérer le soleil presque toute la journée.




Du salon au jardin, huit façons de se meubler en recyclant des palettes en bois

On peut créer des meubles personnalisés en profitant de leur bois solide et durable (peuplier, épicéa ou pin), soumis obligatoirement dans l'Union Européenne à un traitement thermique non polluant qui le renforce et l'assainit. Pour commencer, il est conseillé de poncer vos palettes et de les enduire de lasure.

Source : We Demain, par Sofia Colla
 
Syndiquer le contenu