Copropriétés : comment financer la rénovation énergétique

Ce sera une nécessité dans les années qui viennent : il va falloir rénover les passoires thermiques dans lesquelles nous habitons. Cela va coûter cher. Mais il existe de nombreux dispositifs d'aides individuelles et collectives ou des solutions d'autofinancement…

Viesaineetzen.com - Copropriétés : comment financer la rénovation énergétique

Si l'on prend l'exemple des deux millions de copropriétés de l'Île de France, la moitié est considérée comme énergivore, classée dans les trois classes les plus faibles du diagnostic de performance énergétique (E, F, G). "Il faudrait rénover 50 000 logements par an", explique Julien Berthier, directeur d'Énergies Posit'If, une agence spécialisée dans la rénovation énergétique. Le mouvement est encore embryonnaire. Alors comment faire si l'on veut se lancer dans la rénovation énergétique de son immeuble ?

En savoir plus

Le financement par la surélévation

L'Agence Parisienne de l'Urbanisme a répertorié à Paris 12 000 bâtiments potentiellement concernés.

- Principe : "Tous les lots créés en toiture ou en extension sur le foncier de l'immeuble appartiennent à la copropriété. Leur vente peut financer les travaux de requalification avec un bénéfice qui revient aux copropriétaires", explique Dominique Sevray, président de Planète Surélévation.  

- Autres avantages : les charges sont minorées puisqu'on a créé des lots supplémentaires et revu à la baisse les tantièmes ; dans le même temps on a augmenté le confort et la valeur patrimoniale des logements.

- Trois préalables :
l'immeuble a-t-il le droit à surélever,
en a-t-il les capacités en terme de construction,
l'équation financière est-elle rentable ?

- Vote simple : "Aujourd'hui la majorité requise est de deux tiers, sauf dans les grandes villes comme Paris, Lyon, Marseille ou Strasbourg où la majorité simple suffit", explique Olivier Brane, avocat, membre de Planète Surélévation. "Depuis un an, il n'est plus obligatoire de réunir l'unanimité des copropriétaires du dernier étage. Ces derniers n'ont qu'un droit de priorité pour réaliser eux-mêmes les travaux ou pour acheter les lots créés à cette occasion."

Ensuite le syndicat peut faire lui-même la maîtrise d'ouvrage des travaux ou, ce qui est préférable, confier l'ensemble de l'opération à un promoteur immobilier.

Démarche à suivre
Il faut savoir au départ qu'il se passera de 2 à 5 ans entre l'émergence de l'idée au sein du conseil syndical et la réalisation des travaux.




16,5 % des jouets sont non conformes selon la répression des fraudes

Près de 300 000 jouets remis en conformité ou détruits par la DGCCRF (Direction Générale du Commerce, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) en 2014.
Les manquements principaux : absence du marquage CE, absence d’avertissements réglementaires, usage abusif du logo de restriction d’âge.

Source : Dossier Familial
 

10 gestes simples pour réduire nos déchets

590 kg de déchets par an, c'est ce que chacun d’entre nous produit en moyenne ! Voici 10 gestes qui permettent de consommer de manière plus responsable :
1) Utiliser des sacs réutilisables ou des cabas ;
2) Bien choisir les emballages : recyclables et écologiques ;
3) Acheter en vrac et à la coupe ;
4) Éviter le gaspillage alimentaire ;

Source : La Nutrition , par Priscille Tremblais
 

Quand le site de la COP21 raconte des salades...

Non, un ordinateur en veille n'utilise pas "20 à 40 % de sa consommation en marche" mais seulement environ 2 à 4 % ! Non, une recherche sur Internet n'émet pas "prés de 10 kilos de CO2 par an et par internaute à cause des serveurs utilisés" mais environ 2 grammes équivalent CO2 ! Ce type de message fallacieux qui figure sur le site de la COP21 détourne des vrais enjeux.

Source : Green IT, par Frédéric Bordage
 

Le guide Terre Vivante de l'autonomie au jardin

Viesaineetzen.com - Le guide Terre Vivante de l'autonomie au jardin
Pascal Aspe, Claude Aubert et sept autres auteurs, éditions Terre Vivante

Semer ou planter à la bonne date, s'inscrire harmonieusement dans son environnement, savoir préparer le sol, trouver le bon système pour récupérer l'eau de pluie pour arroser, éviter quelques erreurs courantes, choisir les bons emplacements, les bonnes surfaces, les bons outils, les bons fruits et légumes à cultiver chez soi… Faire son compost, semer des engrais verts, pailler ses cultures, attirer les auxiliaires, associer ses cultures, produire ses propres graines… Apprendre à élever des poules, installer une ruche dans son jardin… Ce livre réunit les meilleurs experts du bio pour jardiner, conduire un poulailler et un rucher de manière écolo. Le livre a reçu le 1er Prix Emile Gallé 2015.

6 points clés pour mieux consommer d’ici 2030

Nous pouvons réduire de 17 % notre empreinte environnementale d'ici 2030 sans rupture technologique majeure en améliorant nos comportements, selon le dernier rapport de l'Ademe.
Exemples :
- dans l'habitat, en réalisant 500 000 rénovations par an ;
- dans la mobilité, en privilégiant la combinaison de différents moyens de transports ;

Source : Néo Planète
 

Livraison collaborative : bientôt tous porteurs de colis ?

25 % des professionnels du transport roulent à vide et des milliers de conducteurs en France ont de la place dans leur coffre. L’économie collaborative s'empare donc de la livraison. Cinq exemples de sites malins :
- colisvoiturage : entre particuliers.
- drivoo : entre particuliers et commerçants partenaires.

Source : We Demain, par Juliette Bise
 

Quand les meubles polluent l’air intérieur

31 des 661 substances potentiellement émises par les produits d'ameublement sont classées cancérogènes, mutagènes, et/ou toxiques pour la reproduction.

Source : Le Monde, par Laetitia Van Eeckhout
 

Consommation responsable : plus qu'une exigence, une opportunité !

L'importance des critères de provenance, des ingrédients, de l'usage, des conditions de production et de fin de vie du produit ainsi que la forte exigence de transparence illustrent cette tendance française pour une consommation plus qualitative.

Source : La Tribune, par Elizabeth Pastore Reiss
 

Le Feng Shui et les couleurs de notre intérieur

Les couleurs peuvent révéler notre personnalité, exprimer notre état intérieur ou à l'inverse influer sur lui. Le Feng Shui propose donc de les utiliser avec finesse pour composer notre cadre de vie.

Viesaineetzen.com - Le Feng Shui et les couleurs de notre intérieur

On voit la vie en rose, on broie du noir, on est vert de trouille, on fait grise mine, on voit rouge, on rit jaune ou on a une peur bleue… Les couleurs entrent en résonance avec nos émotions.

En savoir plus

Les couleurs et les cinq éléments chinois

Les cinq éléments du système symbolique chinois sont en relation les uns avec les autres selon un cycle d'engendrement ou de création et un cycle de transformation ou de destruction.
À chaque élément est associé une couleur.

- Le bois engendre le feu : rouge, orange, jaune vif.
- Le feu engendre la terre : jaune ocre et marron.
- La terre engendre le métal : blanc, gris, or et argent.
- Le métal engendre l'eau : bleu et noir.
- L'eau engendre le bois : vert.
Et l'on revient au début du cycle.


                
Syndiquer le contenu