Prêt, feu, plantez ! C'est le moment de lancer votre potager !

Choisir un emplacement ensoleillé, orienté sud ou ouest, à l'abri du vent, pas trop exposé aux regards. Le protéger en plantant tout autour une haie de fruitiers ou d'arbustes aromatiques, préparer le terrain en enlevant racines et cailloux. Pour commencer, planter facile : par exemple des radis et des fraises.
Trois conseils :

Source : Pratique.fr, par Nolwenn Guengant
 

Cultiver ses plantes médicinales

On redécouvre depuis quelques années les vertus bienfaisantes irremplaçables des plantes médicinales. Alors pourquoi pas les cultiver soi-même dans son jardin, sur sa terrasse ou son balcon ?

Viesaineetzen.com - Cultiver ses plantes médicinales

Les plantes accompagnent les hommes depuis toujours. Homo Erectus il y a 370 000 ans ou Néandertal il y a 100 000 ans utilisaient des plantes pour se soigner. Aujourd'hui 70 % de nos médicaments proviennent directement des plantes ou en sont dérivés. Malheureusement les herboristeries ont disparu en France depuis 1941. Il faut aller de nos jours dans les pharmacies ou les magasins bio pour se procurer les précieuses herbes. On peut bien-sûr les récolter soi-même à l'état sauvage dans la nature mais le mieux est encore de savourer l'indépendance que procure le fait de les cultiver soi-même.

En savoir plus

Indications thérapeutiques

Système digestif : absinthe, achillée millefeuille, angélique, aspérule odorante, camomille noble, citronnelle, fenouil, lierre terrestre, mélisse, nigelle, réglisse, verveine odorante…

Système circulatoire : arnica, aubépine, cassis, hamamélis, myrtillier, petite pervenche, vigne rouge…

Système nerveux : angélique, aspérule odorante, ballote, camomille noble, coquelicot, fumeterre, mélisse, millepertuis, passiflore, valériane, verveine odorante…

Système respiratoire : bouillon blanc, bourrache, capucine, coquelicot, échinacée, guimauve, hysope, lierre terrestre, mauve, plantains, réglisse, violette…

Système endocrinien : achillée millefeuille, alchémille, armoise, gattilier, houblon, ortie…

Hépatiques : boldo, chardon-Marie, fumeterre, pissenlit…

Diurétiques : bourrache, bruyère, pissenlit, prêle, reine des prés…

Laxatives : guimauve, mauve…

Choisir selon son tempérament
Dans son dernier livre*, Virginie Peytavi, conseil en phyto-aromathérapie, recommande au jardinier de se laisser guider tout d'abord par son tempérament. L'insomniaque optera pour le pavot de Californie, la camomille, l'aspérule odorante, la passiflore ou la valériane. Celui qui est fragile des intestins ira plutôt vers la mauve et la guimauve (voir encadré).




Perturbateurs endocriniens : conseils pour les femmes enceintes et les mères de jeunes enfants

Pour éviter ces substances qui interfèrent avec les hormones humaines, phtalates, parabènes, bisphénols et autres pesticides, les conseils de l’association "Alerte des Médecins sur les Pesticides" :
- utiliser des récipients en verre, éviter les poêles antiadhésives avec du téflon ;
- consommer des aliments frais et bio ;

Source : Psychomédia
 

Faut-il se méfier des compteurs Linky ?

Les nouveaux compteurs communiquants sont au centre d'une grogne qui est en train de monter. 80 petites communes en ont refusé la pose sur leur territoire. Certes Linky permet d'automatiser les relevés mais pour l'instant les données disponibles sont peu exploitables par l'usager.

Source : Le Monde, par Damien Leloup, Laetitia Van Eeckhout
 

Minidou, Febreze, Harpic... 7 produits ménagers à bannir d'urgence

Ils contiennent des poisons qui ne sont pas forcément mentionnés clairement sur l'étiquette, selon la dernière enquête de 60 millions de consommateurs consacrée aux produits d'entretien et de droguerie.

Source : L'Obs
 

L'interdiction des sacs plastique, une aubaine pour les industriels français ?

Fin des sacs de caisse le 1er juillet prochain, des autres sacs le 1er janvier 2017… Le décret vient d'être signé le 31 mars dernier. Les sacs en plastique réutilisables devront porter une mention indiquant qu'ils peuvent être réutilisés et qu'ils ne doivent pas être abandonnés dans la nature.

Source : Actu-Environnement, par Sophie Fabrégat
 

6 conseils pour bien choisir vos produits

Comment décrypter les étiquettes pour faire le bon choix au supermarché…
1) La liste d'ingrédients la plus courte possible ;
2) Uniquement des ingrédients qu'on peut avoir dans son placard ;
3) Peu ou pas de sucres ajoutés et d'édulcorants ;
4) Seulement des corps gras de qualité : huile végétale en l'état, beurre, crème, graisse d'oie ;

Source : La Nutrition
 

Tailler ses arbres en douceur

Tailler sans traumatiser c'est possible. Il suffit d'observer le développement naturel de l'arbre ou de l'arbuste et connaître quelques règles simples…

Viesaineetzen.com - Tailler ses arbres en douceur

La taille peut être une calamité. Elle peut perturber l'équilibre naturel de la plante et fragiliser sa structure. Mais si elle résulte d'une bonne compréhension des besoins de l'arbre ou de l'arbuste, elle peut au contraire favoriser son développement harmonieux.

En savoir plus

L'équipement nécessaire

- Une paire de gants.

- Une échelle double montée en A.

- Des outils de coupe : sécateur à une main ou deux mains, coupe-branche, cisaille (pour les haies), scie d'élagage.

Observer la nature
Alain Pontoppidan*, spécialiste des arbres et formateur, préconise de prendre le temps et d'observer les mécanismes naturels : comment l'arbre se développe, comment il produit des feuilles, des fleurs, des fruits, comment il réagit aux blessures... On regarde quelles sont les ramifications qui dépérissent : où se situe le bois mort, comment l'arbre cherche la lumière, comment il s'auto-renouvelle.




Trop de substances chimiques dans les cosmétiques pour bébés

Laits nettoyants, lingettes, shampoings, lotions… 299 des 341 des produits étudiés par une enquête de l'ONG WECF (Women in Europe for a Common Future) contiennent des ingrédients supposés à "risque élevé" :
- Méthylisothiazolinone, allergène par contact, dans 19 produits dont 7 lingettes.

Source : 24h Santé
 

Perturbateurs endocriniens : Les dangers de "l'effet cocktail"

Ensemble, deux substances chimiques peuvent voir leurs effets multipliés par 10, 50 ou 100 par rapport à leurs actions individuelles. C'est ce que viennent de démontrer des chercheurs français du Centre de biochimie structurale et de l'Institut de recherche en cancérologie de Montpellier.

Source : Novethic, par Magali Reinert
 
Syndiquer le contenu