Se méfier des additifs alimentaires

Sur les centaines d'additifs autorisés dans l'industrie agro-alimentaire, très peu sont utiles et sans effets dommageables pour la santé. Des conseils pour s'orienter dans cette jungle, du E100 au E1451…

Viesaineetzen.com - Se méfier des additifs alimentaires

Les humains ont toujours cherché à conserver plus longtemps leur nourriture et à lui donner meilleur goût. C'est ainsi qu'au cours de l'Histoire, on a utilisé des produits naturels, le sel, le sucre, le vinaigre ou l'huile, sans nuisance pour la santé.

Avec l'avènement de l'alimentation industrielle, après la 2de Guerre Mondiale, sont arrivées sur le marché les molécules de synthèse rejointes il y a peu par leur version microscopique, les nanoparticules (voir encadré). Certaines de ces substances sont fortement suspectées de toxicité pour la santé et l'environnement (voir : Les maladies liées à l'environnement) et il semblerait que les mailles de la réglementation soient assez lâches.

En savoir plus

Environ 300 additifs alimentaires autorisés

"Les additifs sont des substances qui sont ajoutées aux aliments dans un but technologique : améliorer leur conservation, réduire les phénomènes d'oxydation, colorer les denrées, renforcer leur goût… etc.", explique la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes).

Il en existe environ 300, officiellement autorisés par l'Union Européenne sur avis de l'EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments). Ces additifs doivent figurer obligatoirement sur les étiquettes soit en clair comme par exemple "bicarbonate de sodium", soit sous la forme d'un code précédé du nom de la catégorie, comme par exemple "colorant E102".

Leur rôle : modifier en profondeur la texture d'une préparation, allonger sa durée de conservation mais aussi simplement rendre attractif son aspect extérieur.

En voici la liste abrégée :
- les colorants : du E100 à 180
- les conservateurs : du E200 à 297
- les antioxydants : du E300 à 321
- les acidifiants : du E325 à 380
- les agents de texture (gélifiants, stabilisants, épaississants…) : du E400 à 495
- les "multitâches" : du E500 à 585
- les exhausteurs de goût : du E620 à 650
- les agents d'enrobage : E900 à 914
- les gaz : E938 à 949
- les édulcorants : du E950 à 999
- les enzymes alimentaires : E1100 à 1105
- les amidons modifiés : du E1404 à 1451.

Pas toujours utiles
La question de l'utilité et de l'innocuité des additifs alimentaires fait débat. Les industriels jurent leurs grands dieux qu'on ne peut pas s'en passer. De nombreux experts ont une autre vision de la chose.




Épigénétique : le pouvoir de l'environnement sur notre santé

L'épigénétique est une science jeune qui montre notamment à quel point notre environnement (nutrition, exercice physique, stress, plaisir, harmonie du réseau humain, toxicités) peut influer sur notre santé et notre longévité.

Viesaineetzen.com - Épigénétique : le pouvoir de l'environnement sur notre santé

Il s'agit d'une découverte récente, qui date d'une vingtaine d'années : nous ne sommes pas le produit de nos gènes, comme nous le croyions au 20e siècle. C'est nous qui avons un potentiel d'action sur eux. "Notre ADN peut être influencé par notre environnement personnel : nourriture, exercice physique, vie sociale et amoureuse, entourage, lieu de vie, stress…", explique Joël de Rosnay, docteur ès sciences, ancien chercheur en biologie et en informatique*.

En savoir plus

Épigénétique et "épimémétique"

Les mécanismes de l'épigénétique pourraient, selon Joël de Rosnay, être transposés à l'échelle de la société. Il y aurait un ADN sociétal, constitué de gènes virtuels culturels transmis par les médias, les comportements collectifs et l'utilisation des outils numériques interactifs. En reprenant la terminologie de Richard Dawkins, Joël de Rosnay appelle ces gènes des "mèmes".

On pourrait donc passer de la génétique à la "mémétique" et de l'épigénétique à l'épimémétique. De la même manière que l'homme peut influer sur ses gènes en matière de santé et de longévité, il pourrait agir sur la société, dans le cadre d'une véritable démocratie participative et d'une gouvernance citoyenne, pour la transformer dans un sens positif. Pour une "société souhaitée et un futur désirable".*




Les effets de l´aluminium sur la santé...

C'est le métal le plus abondant sur terre et nous en avons tous dans notre organisme. Sa présence croissante dans certains produits industriels jouerait un rôle dans l'arrivée et le développement de certaines maladies...

Viesaineetzen.com - Les effets de l'aluminium sur la santé

Nous vivrions à l'âge de l'aluminium. Et l'utilisation de ce métal ne fera qu'augmenter dans les prochaines années. C'est le pronostic de Christopher Exley, biologiste, qui intervenait le 27 novembre dernier dans un colloque au sénat, "Aluminium et vie quotidienne", organisé par l'association E3M (Entraide aux Malades de Myofasciite à Macrophages). Or contrairement au fer, au cuivre ou au zinc, ce métal n'a aucune fonction biologique dans notre organisme et son effet neurotoxique est reconnu.

En savoir plus

Anti-transpirants et cancer du sein

Une scientifique britannique, Philippa Darbre, a émis l'hypothèse que l'aluminium pourrait induire ou contribuer au développement du cancer du sein. Ses travaux ont montré la présence d'un taux élevé d'aluminium dans les glandes mammaires humaines et la localisation plus fréquente de la maladie dans le cadran supérieur externe du sein, près des aisselles où les anti-transpirants sont utilisés quotidiennement. Or l'aluminium est absorbé par la peau qui est très fine à cet endroit et peut comporter des blessures provenant du rasage.

Une étude autrichienne coordonnée par Caroline Linhart vient de démontrer qu'il y aurait presque quatre fois plus de risques de développer un cancer du sein chez les femmes qui utilisent des anti-transpirants fréquemment. Cette étude a été réalisée sur plus de 200 patientes ayant contracté cette maladie, comparées à un groupe d'individus sains du même âge. Elle montre également que la fréquence d'utilisation de ce type de cosmétique est associée à une présence de taux élevés d'aluminium dans les tissus mammaires.

Un métal omniprésent
Difficile d'échapper à l'aluminium ! Il est présent dans l'eau du robinet (sulfate d'aluminium), dans certains légumes (champignons, épinards, radis, laitue…), les fruits de mer, le thé, le cacao et dans les aliments industriels, pains gâteaux, biscuits, produits laitiers, charcuterie…




Perturbateurs endocriniens : quels enjeux ?

On en parle de plus en plus, au fur et à mesure que s'accumulent les preuves de leur toxicité… Les perturbateurs endocriniens déjouent les conceptions scientifiques traditionnelles.

Viesaineetzen.com - Perturbateurs endocriniens : quels enjeux ?

Ils sont dans l'alimentation, dans l'air intérieur ou extérieur que nous respirons, dans les produits que nous mettons sur notre peau… On les appelle des perturbateurs endocriniens car ce sont des substances chimiques qui usurpent l'identité de certaines hormones.

En savoir plus

Le système hormonal

Les glandes endocrines (pancréas, hypothalamus, hypophyse, thyroïde, parathyroïdes, surrénales, testicules, ovaires…) sécrètent des hormones qui voyagent dans le sang jusqu'au récepteur d'un organe cible pour lui délivrer son message.

Les perturbateurs endocriniens sont capables de leurrer ce système. Ils se positionnent sur les récepteurs des hormones et les perturbent en délivrant à l'organe une information erronée.




Pollution intérieure et allergies

Allergies ou symptômes d'irritation, la qualité de l'air intérieur est l'un des éléments clés pour comprendre et traiter un nombre croissant d'affections.

Viesaineetzen.com - Pollution intérieure et allergies

Le cabinet des allergologues ne désemplit pas de patients qui se plaignent d'éternuer, d'avoir du mal à respirer, d'avoir des douleurs de gorge ou d'être malade en permanence. Il se peut qu'ils aient une allergie, il se peut aussi qu'ils aient simplement des symptômes d'irritation…

En savoir plus

Les acariens

On les trouve dans la literie, les oreillers et les matelas, dans les rideaux, les peluches, les canapés, les tapis, les moquettes, les vêtements, les meubles rembourrés. Environ la moitié des allergies respiratoires sont dues aux acariens, ce qui en fait la deuxième source d'allergie après les pollens.

Comment ça marche
"Les acariens pondent les œufs à l'intérieur du matelas. Ces derniers, en mûrissant, remontent les allergènes à la surface, notamment les déjections, qui se retrouvent ainsi dans l'atmosphère", explique Madeleine Epstein. "Mécaniquement vous en retrouvez dans la poussière. C'est pour cela qu'on dit que c'est l'allergène de poussière de maison."

Saisonnalité
Comme pour la plupart des allergènes, il y a une saisonnalité pour les acariens. Compte tenu du climat et de leur cycle de reproduction, ils prolifèrent plus dans les maisons en automne, à la fin de l'hiver et au début du printemps.

Conseils
- Changer régulièrement ses oreillers.
- Laver sa literie toutes les semaines à 60°C.
- Mettre les peluches au congélateur puis les laver à 30°C.
- Utiliser une housse de matelas médicale si besoin. 




Les maladies liées à l'environnement

En matière de pollution, malheureusement, en France, nous dépassons souvent les seuils d'alerte, que ce soit pour l'air, l'eau ou l'alimentation. Quels sont les risques pour notre santé ? Comment faire pour s'en prémunir ? Le diagnostic de Dominique Belpomme, cancérologue et président de l'ARTAC (Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse)…

Viesaineetzen.com - Les maladies liées à l'environnement

Insuffisances respiratoires, cancers, maladies cardiovasculaires, Alzheimer, troubles de la fertilité… Pour Dominique Belpomme*, nous avons à faire à des maladies de société qui sont, pour l'essentiel, causées par la dégradation de notre environnement. L'homme est direct, ne brosse pas dans le sens du poil et préconise des solutions radicales dans le cadre de l'Appel de Paris qu'il a lancé en 2004.

En savoir plus

Recommandations pour la femme enceinte

Selon Dominique Belpomme, la femme enceinte ne doit jamais prendre de médicaments, sauf cas exceptionnel, jamais faire de vaccination ni de radiographie.
Dans le cadre de la prévention environnementale il conseille de manger bio, "ce qui présente l'avantage d'avoir plus d'antioxydants, pas de pesticides ni d'additifs alimentaires". Il faut également éviter de s'exposer à des champs électromagnétiques "car le fœtus y est extrêmement vulnérable" : les femmes enceintes ne doivent donc pas utiliser de portable ou le moins possible, sauf en cas d'urgence, et, si elles utilisent un ordinateur, elles doivent se protéger de la wi-fi.




Les OGM dans l'alimentation : un danger pour la santé ?

Ils font souvent la une de l'actualité. Environ deux français sur trois sont inquiets de leur présence dans les produits alimentaires (sondage Ifop pour Dimanche Ouest-France, le 4 décembre 2011). Cette inquiétude est-elle fondée ? Les réponses de Christian Vélot, un scientifique spécialiste des OGM.

Viesaineetzen.com - Les OGM dans l'alimentation : un danger pour la santé ?

Avec le nouvel étiquetage des produits prévu à partir de juillet 2012, nous allons enfin pouvoir faire notre choix. Allons-nous consommer ou non des produits contenant des OGM ? Christian Vélot, maître de conférences en génétique moléculaire à l'Université Paris-Sud 11, nous conseille d’éviter. "C'est vrai pour les végétaux directs, les produits de transformation alimentaire mais aussi les produits issus d’animaux ayant consommé des OGM." Pour lui, les risques pour la santé humaine sont probables, trop de questions restent à ce jour sans réponse et les récentes études n'ont rien de rassurant.

En savoir plus

Les OGM agricoles, c'est quoi ?

Définition : un OGM (organisme génétiquement modifié) est un organisme vivant (micro-organisme, végétal, animal) ayant subi une modification non naturelle de ses caractéristiques génétiques initiales par ajout, suppression ou remplacement d'au moins un gène.

99 % des OGM agricoles qui existent actuellement sur la planète sont des plantes-pesticides. Il s’agit soit :
- de plantes qu'on a rendues capables de produire un insecticide leur permettant de lutter contre un insecte ravageur (environ 20%).
Par exemple le maïs Bt, le coton Bt, la betterave Bt sont des plantes dans lesquelles on a introduit un gène de la bactérie du sol, Bacillus thuriugiensis, qui permet la production d’une protéine tueuse d’un ou plusieurs d'insecte(s) ravageur(s).
- de plantes qu'on a rendues capables d'absorber un herbicide sans mourir (environ 60 %).
Par exemple le soja au Round-up (un herbicide à large spectre dont le principe actif chez les plantes est le glyphosate) est un soja transgénique devenu insensible à cet herbicide. Mais celui-ci continue à pénétrer dans la plante et peut donc s’y accumuler.
- de plantes qui réunissent les deux propriétés pesticides (environ 20%).

Parmi les autres pistes d'expérimentation en cours :
- les plantes à valeur nutritive modifiée, enrichies en vitamines ou fabriquant de meilleures graisses : par exemple le riz doré enrichi en carotène.
- les animaux "dopés" en vitesse de croissance et en taille (poisson géant, porc géant).
- les plantes résistantes à des maladies virales (tabac, courge, poivron, vigne…) par vaccination génétique.

Le seuil de 0,9 % n'a rien de scientifique
"Il y a un progrès sur le plan de la traçabilité et on ne peut que se féliciter qu'on donne le choix au consommateur. Mais il faut savoir que, si 0,1 % est le seuil de détection, 0,9 % n'est pas un seuil sanitaire et ne correspond à aucune donnée scientifique. C'est un compromis politique entre les bios qui voulaient un seuil à 0 % et les semenciers qui le voulaient à 2 %, 3 % ou 5 %."




Poêle antiadhésive : attention danger !

Présentées comme une révolution pour faciliter la vie quotidienne, les poêles antiadhésives caracolent en tête des ventes de poêles depuis des années. Composé de téflon, le revêtement de ces poêles est si efficace et si pratique que personne, pas même son fabricant, ne s’est soucié de savoir s’il était sans danger.
Quelle est son efficacité ? Faut-il en avoir peur ? Existe-t-il des alternatives ?

Vie saine et zen - Poêle antiadhésive : attention danger !

Nom commercial donné au polytetrafluroéthylène (PTFE), le téflon permet de limiter l’utilisation de matières grasses dans les cuissons et facilite le lavage. Mais c'est un plastique présentant une faible résistance à la chaleur et à l’égratignement. Il peut se retrouver dans la nourriture ou la fumée de cuisson à l'occasion de la préparation d’un plat.

En savoir plus

Quel matériau choisir ?

- L'inox est idéal pour les casseroles et poêles, mais c'est un peu cher.
- La fonte est idéale pour les poêles et les plats à mettre au four, mais c'est très lourd.
- La terre cuite est très écologique, mais son utilisation est restreinte à quelques recettes et son emploi nécessite une explication.
- La porcelaine à feu et le verre pyrex passent au four mais ce sont des matériaux très fragiles.
- Le fer est léger, peu cher et sert à tous les types de cuisson, mais il rouille très vite.
- Les ustensiles émaillés sont peu coûteux mais très sensibles aux chocs.
- Le revêtement céramique, signalé par les mots "écologique" et "vert", ne présente pas les mêmes vertus antiadhésives que le téflon et il est très fragile. Il faudrait changer sa batterie de cuisine aussi fréquemment qu'avec le téflon.

Un revêtement à utiliser avec précaution
Il présente la particularité d’être thermostable, ce qui veut dire qu'il reste constant face à une élévation de température, mais ceci jusqu’à un certain point. En effet, il possède une température limite d’emploi de 250°C qui est atteinte en quelques minutes pour une cuisson normale. Au delà, les particules s’évaporent et peuvent être inhalées.




Les dangers de la 3D

Que ce soit pour Noël ou pour un anniversaire, le téléviseur 3D sera le prochain cadeau high-tech à la mode.
Mais comme pour toute avancée technologique, on n'en mesure pas encore pleinement les conséquences sur la santé. Or la "trois dimensions" suscite la méfiance…

Vie saine et zen - La 3D avec modération

Dans le sillage des blockbusters hollywoodiens qui ont envahi les salles obscures au printemps 2010, les téléviseurs 3D sont à leur tour devenus tendance, offrant bientôt "l’expérience Avatar" jusque dans les émissions les plus banales. Un "tournedos Rossini" cuisiné sous votre nez, mais alors juste dessous, cela vous tente ?
Selon les résultats d’une étude du cabinet Deloitte, publiée au début du mois de novembre, 18% des Français aimeraient trouver un téléviseur 3D sous le sapin le jour de Noël, même si les prix restent, pour le moment, quelques peu prohibitifs.

L’origine du débat
Avatar, Alice au Pays des Merveilles, Le Choc des Titans... Les enfants en ont demandés et redemandés. Les adultes s’en sont vite accommodés. Les films en 3D ont connu un réel succès auprès de tous les publics.

1952

année de sortie du premier film en 3D,
Bwana Devil de Arch Oboler


9153 $

(6913 €) le prix du premier téléviseur 3D
sorti en sept. 2009 (Etats-Unis et Japon)


4 %

des personnes épileptiques
présentent une "épilepsie photosensible"






Les nanotechnologies : des sciences maîtrisées ?

Elles sont déjà présentes dans notre mode de consommation et vont envahir notre quotidien d'ici cinq ans.
Elles regroupent des secteurs aussi divers que l’électronique, la mécanique, la chimie et la microbiologie. Elles font naître autant d'espoirs que d’inquiétudes. Alors que sont les nanotechnologies ? À quoi servent-elles ? Faut-il en avoir peur ?...

Vie saine et zen - Les nanotechnologies : des sciences maîtrisées ?

L'infiniment petit
Le 29 décembre 1959, le prix Nobel américain Richard Feynman évoque un nouveau domaine de recherche possible : l'infiniment petit. Se fondant sur la taille minuscule des atomes, il envisage d'écrire de grandes quantités d'informations sur de très petites surfaces. L'idée est de réaliser des nanomachines à l'échelle moléculaire capables de manipuler les atomes et les molécules.

En savoir plus

Un milliardième de mètre

Le préfixe "nano" vient du grec "nanos", nain.
Il apparaît pour la première fois dans une revue scientifique en 1911.

1 nanomètre = 10 puissance moins 9 mètre (un milliardième de mètre).

À titre d'exemple :
- Un atome = environ un dixième de nanomètre.
- Une molécule d'ADN = environ 2,5 nanomètres.
- L'épaisseur d'un cheveu humain = environ 80 000 nanomètres.

"Le but de la nanotechnologie est de construire des objets atomes par atomes." Marvin Minsky (de l'Institut de technologie du Massachusetts)

En 1981, deux chercheurs américains d'IBM, Gerd Binnig et Heinrich Rohrer, inventent le premier microscope à effet tunnel. Cet appareil ultra sophistiqué permet de toucher un atome de manière individuelle.

+ de 1 000

produits
contiennent
des nanomatériaux
 


20,4 Md €

le marché
des nanomatériaux
en 2010
contre 5,3 Md € en 2005


18 tonnes

d'argent rejetées
dans l'environnement
si 10 % des chaussettes
contenaient du nanoargent




                
Syndiquer le contenu