Aller voir un psy, une preuve de courage pour 73 % des Français

30 % des Français pensent qu'une thérapie doit rester secrète mais 73 % considèrent qu'elle est une preuve de courage, selon un récent sondage de l'institut YouGov. C'est probablement la raison pour laquelle on dit plutôt qu'on va "voir quelqu’un" et non qu'on va chez un psy ou qu'on suit une thérapie.

Source : Huffington Post, par Sandra Lorenzo
 

À la rencontre de l'instant présent

Ce que nous sommes en train de vivre maintenant ne se reproduira plus jamais de la même manière. En japonais : "ichigo ichie". Cette notion, issue de la cérémonie du thé traditionnelle, peut être appliquée dans de nombreux moments de la vie quotidienne.

Viesaineetzen.com - À la rencontre de l'instant présent

C'est sans doute l'idée la plus marquante du bouddhisme et des nombreuses pratiques qui en sont issues, comme la méditation de pleine conscience. Profiter de l'instant présent…

En savoir plus

Les dix principes de l'ichigo ichie

Voici les dix principes qui permettent de faire de chaque instant le meilleur de sa vie, selon Hector Garcia et Francesc Miralles*…

1) Ne différez pas les bons moments.
2) Vivez chaque instant en ayant conscience qu'il ne se reproduira plus jamais.
3) Centrez-vous dans le "pile maintenant".
4) Faites quelque chose que vous n'avez jamais fait.
5) Pratiquez le zazen.
6) Appliquer la pleine conscience à vos cinq sens.
7) Détecter les coïncidences.
8) Fête de chaque rencontre une fête.
9) Transformer une réalité insatisfaisante.
10) Devenez un chasseur de bons moments.

Ichigo ichie
Les japonais ont créé un mot pour cela : "ichigo ichie". Hector Garcia, spécialiste de la culture japonaise et Francesc Miralles, auteur et journaliste*, traduisent ce mot de la manière suivante : "à cet instant, une occasion".




Écoanxiété, solastalgie, psycoterratie… De quelle éco-émotion souffrez-vous ?

85 % des Français s’inquiétaient du réchauffement climatique en 2018, selon un sondage Ifop (8 % de plus qu'en 2015). Le chiffre était de 93 % pour les 18-24 ans. Les désordres écologiques suscitent de nouveaux affects et de nouvelles émotions. Dépression, activisme, culpabilité ou déni du danger, les psys ont trouvé un nouveau vocabulaire pour cerner ces nouveaux maux :

Source : We Demain, par Alice Pouyat
 

Frugalisme : et si vous leviez pied dès 40 ans ?

Travailler moins, gagner moins mais vivre heureux et épanoui… C'est le projet de cette nouvelle tendance qui s’oppose au système capitaliste et au consumérisme excessif : le frugalisme (en latin, frugalis veut dire "sobre").

Source : Pratique.fr, par Adrien Danglarde
 

L’art de mieux se disputer dans son nouveau couple

Comment éviter de reproduire les scénarios de rupture au sein d'un nouveau couple… Les conflits sont inévitables mais il existe des techniques efficaces pour retrouver l’harmonie :
1) Être précis dans sa plainte.
2) Ne pas seulement se plaindre mais proposer aussi des solutions réalistes raisonnables.

Source : Le Figaro, par Damien Mascret
 

Réussir sa rentrée en douceur : 6 conseils de coachs

Comment faire pour réussir à concilier vie professionnelle, organisation de la maison, loisirs et vie de couple…
- Se débarrasser des corvées : faire au plus vite le tri des affaires, les courses de rentrée, les certificats médicaux, les attestations d'assurance, le repérage de la baby-sitter…

Source : Santé Magazine, par Jasmine Saunier
 

Une boîte à outils pour être heureux

Des méthodes pratiques ou de simples astuces mentales pour mieux vivre… C'est ce que proposent des poètes, des sages, des philosophes.

Viesaineetzen.com - Une boîte à outils pour être heureux

"J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé", disait Voltaire. Cette citation était l'une des premières que nous avions sélectionnées dans les Pensées Zen au démarrage de ce webzine. Y'aurait-il donc une grande part de décision dans le bonheur ?
C'est ce que semblent penser de nombreux philosophes, dont certains auteurs contemporains qui n'hésitent pas à dresser un inventaire de méthodes pratiques en direction du bonheur. Ils nous livrent ainsi une véritable boîte à outils mentaux du bien vivre. Quelques exemples…

En savoir plus

Conseils pour mener votre vie

Quelques conseils du Dalaï Lama, cités par Stéphane Garnier*…

- "Suivez les trois R : Respect de soi-même, Respect des autres, Responsabilité de tous vos actes."

- "Lorsque vous perdez, ne perdez pas la leçon."

- "Souvenez-vous que de ne pas obtenir ce que vous voulez est parfois un merveilleux coup de chance."

- "Apprenez les règles pour savoir comment les transgresser correctement."

- "Ne laissez pas une petite dispute meurtrir une grande amitié."

- "Lorsque vous réalisez que vous avez commis une erreur, prenez immédiatement des mesures pour la corriger."

- "Passez un peu de temps seul chaque jour."

- "Ouvrez vos bras au changement, mais ne laissez pas s'envoler vos valeurs."

- "Une fois par an, allez quelque part où vous n'êtes jamais allé auparavant."

- "Rappelez-vous que le silence est parfois la meilleure des réponses."

- "Partager votre savoir. C'est une manière d'atteindre l'immortalité."

- "Soyez tendre avec la terre."

Décider
"Décidé d'être heureux, c'est avant tout changer notre attitude et notre regard sur notre vie", affirme Stéphane Garnier, auteur et chroniqueur*.
L'optimisme volontaire et lucide nous incite à voir en toute chose à la fois le verre à moitié plein et à moitié vide.




Le phénomène de la nomophobie, la peur de se séparer de son téléphone

"No mobile phobia", c'est la peur excessive de ne pas avoir son smartphone avec soi et de manquer d'information. Contracté, cela donne "nomophobie". Le mot est apparu dans le Larousse en 2013. L'addiction au téléphone mobile et à la connexion est devenu un phénomène mondial.

Source : Pratique.fr, par Louisa Bourgeois
 

L'apprentissage de la paresse

Prendre son temps est devenu une nécessité en matière de bien-être, de santé, de respect de l'environnement… On peut choisir d'apprendre à être paresseux.

Viesaineetzen.com - L'apprentissage de la paresse

Nous vivons dans une société où tout le monde court à droite et à gauche, se déplace sur des engins à roulettes, où des rappels électroniques sur nos smartphones nous suggèrent de respirer profondément, où l'on trouve dans des boutiques des fruits tout épluchés, des plats tout préparés… Il est devenu urgent d'apprendre à ralentir, à prendre notre temps…

En savoir plus

Slow food

S'il est un domaine ou la lenteur exerce ses bienfaits, c'est bien celui de l'alimentation.

"Les paresseux ont beaucoup en commun avec le Slow Food Movement, né en Italie dans les années 1980 comme un antidote à la fast-food", précise Jennifer McCartney*.

Il s'agirait de manger une nourriture fraîche, à dominante végétale, de préférence bio et produite localement, plutôt autour d'une table avec des amis.
Mais dans tous les cas, le plus important est de déguster, de savourer, d'apprécier ce qu'on a choisi de manger… Et de s'éloigner de son ordinateur.

 

Des animaux au poil hirsute
Jennifer McCartney* conseille de prendre exemple sur les paresseux, ces mignons animaux à longues jambes, au poil hirsute et aux grands yeux ronds, dotés de seulement deux ou trois orteils, qu'on trouve en Amérique centrale et en Amérique du sud…




Comprendre les expériences de mort imminente (EMI)

4 % d'entre nous en auraient vécu une. Aussi fascinantes que dérangeantes, les EMI font (encore trop rarement) l'objet d'une approche scientifique…

Viesaineetzen.com - Comprendre les expériences de mort imminente (EMI)

Les EMI (expériences de mort imminente) sont des expériences subjectives vécues et racontées majoritairement par des personnes au seuil de la mort. Le sujet est controversé car il pose indirectement la question de la vie après la mort et entre en résonance avec certaines croyances religieuses. C'est la raison pour laquelle l'approche scientifique la plus rigoureuse s'impose.

En savoir plus

EMI : l'échelle de Greyson

"Les EMI (Expériences de Mort Imminente) sont des événements psychologiques profonds comportant des éléments transcendantaux et mystiques et survenant généralement chez des individus proches de la mort ou dans des situations de danger physique ou émotionnel intense"*, définit Bruce Greyson, psychiatre américain.

Il établit ainsi une échelle de 16 éléments (cotés de 0 à 2). L'EMI est caractérisé en cas de score supérieur ou égal à 7/32.
- Perception du temps altérée : absence totale de perception du temps ou perception accélérée.
- Pensées accélérées : sensation d'avoir l'esprit libéré, plus performant.
- Revue de vie : comme sur un écran de cinéma, vision de l'ensemble de sa vie ou des quelques évènements.
- Sensation de tout comprendre : sentiment de grande lucidité voire de connaissance étendue du monde.
- Sensation de paix, de bien-être : commune à presque toutes les EMI
- Sensation de joie : prolongement de la précédente mais moins fréquente.
- Sensation de communion, d'harmonie avec le monde extérieur.
- Sensations plus intenses que d'habitude.
- Vision d'une lumière brillante : fréquemment décrite, provenant soit d'un endroit précis soit de partout, souvent ressentie comme attirante.
- Sensation de détachement du corps : absence de perception du corps physique ou vision de ce corps depuis un point de vue extérieur.
- Vision d'éléments réels se déroulant à distance : peu fréquente.
- Vision de son propre avenir ou de celui de ses proches : peu fréquente également.
- Entrée dans un monde inconnu : pouvant prendre la forme de paysages existants ou non et décrit souvent comme magnifique.
- Perception d'une présence, d'une voix, d'un être mystique établissant une communication par télépathie.
- Rencontre avec des religieux et/ou des personnes décédées.
- Perception d'une barrière à ne pas franchir, d'un point de non retour : concerne près d'une personne sur deux et ces personnes n'éprouvent généralement pas l'envie de revenir. 

Une thèse de médecine
C'est dans cet esprit que François Lallier, aujourd'hui médecin généraliste et chef de clinique universitaire, après avoir étudié le dossier de près de 300 patients, a interrogé et analysé le cas de 27 personnes ayant vécu une EMI. Il en a fait sa thèse à la faculté de Reims en 2014 puis un livre publié en septembre 2018*.


                
Syndiquer le contenu