Près d’un Français sur dix a fait une dépression en 2017

9,8 % des Français sont passées par un épisode dépressif en 2017, selon une enquête de Santé Publique France réalisée auprès de plus de 25 000 personnes de 18 à 75 ans. C'est en moyenne 2 % de plus qu'en 2010 mais 5 % de plus chez les chômeurs, 4 % de plus chez les étudiants, 3 % de plus chez les personnes à faibles revenus.

Source : Le Figaro, par Cécile Thibert
 

La méditation, un bouclier anti "coup de vieux"

Elle ralentirait notre vieillissement cérébral en luttant contre le stress et l’insomnie, explique Antoine Lutz, chercheur en neurosciences à l’université de Lyon I. De nombreuses études scientifiques ont établi les bienfaits de la méditation depuis les années 1980.

Source : Le Figaro, par Laurent Giordano
 

Le chamanisme en occident : un outil de développement personnel

Il existe ou a existé un peu partout dans le monde. Il est de retour en occident sous une forme plus moderne. Voie de développement personnel, le chamanisme nous apprend à rétablir le lien avec la nature et sa dimension énergétique.

Viesaineetzen.com - Chamanisme en occident : outil de développement personnel

Depuis quelques années, il est devenu très tendance de faire des stages d'initiation au chamanisme dans la campagne française ou même de s'embarquer pour la Mongolie ou le Pérou ! Au départ, la promesse est de renouer avec la nature et d'entrer en contact avec une technique de soins énergétiques.

En savoir plus

Trouver un bon chaman

"Comme pour trouver un bon thérapeute, un bon cours de yoga ou de méditation, le mieux c'est de marcher à l'intuition", conseille Arnaud Riou. "On peut discuter avec la personne en question pour savoir quel est son parcours, quels outils elle utilise. Le chamanisme se développe fortement depuis quelques années. Il y a beaucoup de gens qui ne sont pas officiellement chamans mais qui pourtant peuvent nous aider à développer des qualités chamaniques."

On ne s'autoproclame pas chaman. "Dans toutes les traditions, ce sont les anciens qui observent et disent que quelqu'un a le potentiel pour être chaman. À partir de là commence une éducation, un apprentissage qui dure des années."

Maintenir le lien avec le vivant
"Le chamanisme est l'art de maintenir le lien avec le vivant. Il y a une forte proximité avec l'écologie. L'attrait des occidentaux vers le chamanisme est proportionnel à la distance qu'on a créée avec la terre dans les dernières décennies", explique Arnaud Riou, auteur, coach et conférencier, spécialiste du chamanisme*.




Troubles de l’odorat : quand notre nez nous joue des tours

Sentir une odeur que personne d'autre ne sent… Cela peut arriver après un simple rhume ou en cas de tumeur au cerveau ! On distingue trois troubles olfactifs…
- Cacosmie : percevoir des mauvaises odeurs qui viennent de l'intérieur de son corps (trouble lié généralement à des sinusites chroniques d'origine dentaire).

Source : Le Figaro, par Anne-Laure Lebrun
 

Défricheurs de l'avenir : Florence Servan-Schreiber

Florence Servan-Schreiber est une des voix de la psychologie positive en France. Elle en explique tous les ressorts de manière simple, vivante dans ses livres et sur des scènes de théâtre…

Viesaineetzen.com - Défricheurs de l'avenir : Florence Servan-Schreiber

Un soleil de fin d'été resplendit sur cette place du 9e arrondissement de Paris où trône une fontaine qui tente d'apporter un zeste de fraîcheur. La cour verdoyante d'un immeuble Haussmannien, un étage à monter et l'on nous ouvre la porte. Florence Servan-Schreiber, journaliste, auteure et conférencière spécialisée dans la psychologie positive, nous reçoit dans un bureau peuplé de jouets "collectors".

En savoir plus

Vos projets pour cette année ?

Florence Servan-Schreiber : Notre spectacle "La Fabrique à Kifs" démarre une troisième saison au Théâtre de l'œuvre et un peu partout en France.
Mon prochain projet est de mettre en place pour janvier 2019 un atelier d'écriture en ligne qui s'appelle "Écrire le meilleur de soi". L'écriture est un des facteurs qui permet de se connaître, de transmettre, de partager sa gourmandise, de se projeter. La question n'est pas d'écrire un roman, mais de se servir de l'écriture soit pour tenir un journal ou un blog, soit pour écrire à des gens. Écrire apporte beaucoup de clarté.
J’ai aussi publié un charmant journal à compléter : 3 ans de kifs, éditions Marabout.
Je continue également de tourner une conférence-expérience qui s'appelle "Surprendre son cerveau". Je serai bientôt à Lyon, à Tours, à Toulouse. C'est une approche de la psychologie positive extrêmement participative.
Ce qui me stimule c'est la pédagogie : réfléchir à des systèmes qui font que l’on prend du plaisir à apprendre et que l’on repart en ayant vécu quelque chose au même moment. 

Comment définiriez-vous votre métier ?
Florence Servan-Schreiber : Je l'ai défini avec beaucoup de liberté en disant que j'étais "professeure de bonheur". Cela consiste simplement à raconter des choses que j'ai pris le temps d'apprendre avant, que je digère à ma façon et que je restitue avec mon propre vocabulaire.




La pollution de l’air nous rendrait stupides, selon une étude

La pollution de l'air nuirait au quotient intellectuel, en plus de ses effets néfastes sur les systèmes respiratoires, cardiovasculaires et cognitifs.

Source : 20 Minutes
 

La sylvothérapie ou les bienfaits des bains de forêt

Enlacer un arbre et le câliner ou simplement se promener en forêt… La sylvothérapie est une pratique inspirée à la fois par les savoirs ancestraux et les dernières études scientifiques. Elle a de nombreuses vertus.

Viesaineetzen.com - La sylvothérapie ou les bienfaits des bains de forêt

Instinctivement, nous sommes tous attirés par les arbres, sans forcément bien savoir pourquoi. Simplement parce qu'on aime les contempler, qu'on apprécie leur ombrage, qu'on ressent leur effet apaisant. Les pieds ancrés au sol, la tête dans les étoiles, ils nous montrent l'exemple dans l'art de se tenir debout (voir encadré).

La vie urbaine a pourtant tendance à nous en écarter. Mais un nouveau mouvement, venu du Japon, nous incite à redécouvrir la source d'énergie bienfaisante qu'ils nous procurent, notamment à travers les bains de forêt.*

En savoir plus

Le caractère énergétique des arbres

Chaque arbre a un potentiel symbolique, venu de la connaissance des peuples anciens, de leurs mythes et de leurs légendes. S'y sont ajoutés au fil du temps un savoir empirique et des découvertes de la science.
Quelques exemples…

- Bouleau : douceur et paix sur terre. "Il adoucit la souffrance physique ou morale, pacifie nos émotions les plus tumultueuses, agressivité, colère, haine. Il permet aussi de s'accepter et de développer une meilleure estime de soi."
- Chêne : un guide sur le chemin de la sagesse. "À son image, il invite à puiser en soi sa propre force pour prendre son indépendance."
- Érable : "au printemps et à l'automne, sous la protection de son épaisse frondaison, il nous transmet une énergie douce, à l'image de l'harmonie colorée de ses feuilles et de la saveur sucrée de sa sève".
- Hêtre : stabilité et confiance en soi. "Son énergie nous aide à dépasser les peurs qui nous limitent et à contacter notre force intérieure, celle qui donne le courage d'être soi-même. Elle permet d'aborder les événements de notre vie en toute sérénité."
- Olivier : incarne la paix. "L'énergie de cet arbre, qui se régénère sans cesse, se transmet comme sa symbolique : de génération en génération."
- Tilleul : un arbre féminin, protège le foyer, le nourrit et le soigne. "Son bois est doux et son odeur suave. Il est l'arbre fidèle autour duquel la vie sociale s'enracine. Il est souvent comme une aïeule qui nous permet de renouer avec le temps béni de l'enfance."

(Extraits de : Au bonheur des arbres, comment ils nous ressourcent et nous font du bien, éditions Terre Vivante)

Conscience verte
Nos ancêtres les Gaulois, qui étaient quelquefois aussi Germains et Celtes, considéraient les arbres comme des compagnons certes bienveillants mais qu'il faut vénérer et craindre. Ces derniers avaient une place importante dans la vie quotidienne ainsi que dans les rituels religieux. L'ère industrielle a récemment brisé ce lien. Mais écologistes et botanistes contribuent actuellement à la renaissance d'une "conscience verte".




Cinq idées reçues sur les troubles bipolaires

Plusieurs centaines de milliers de personnes en France sont concernées par les troubles bipolaires.
- "Une personne qui change d’humeur souvent et sans raison est bipolaire." Faux.

Source : Le Figaro, par Sarah Terrien
 

Anorexie, boulimie... 5 idées reçues sur les troubles des conduites alimentaires

Ils touchent plus de 600 000 personnes en France, les troubles des conduites alimentaires (TCA), anorexie, boulimie et autres, sont encore mal connus.
- "Les personnes qui souffrent d’un TCA sont maigres." Faux.
Il y a l'anorexie, la boulimie, l'hyperphagie boulimique et l'on peut naviguer de l'un à l'autre.
- "C'est la faute de la famille." Faux.

Source : Le Figaro, par Sarah Terrien
 

L'addiction aux jeux vidéo est une maladie, selon l'OMS (et ça ne plait pas à tout le monde)

Reconnue comme une maladie, comme l'addiction à la cocaïne ou aux jeux d'argent, le "trouble du jeu vidéo" a rejoint la 11e version de la Classification internationale des maladies mise en place par l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Trois symptômes le définissent :
- un comportement qui se caractérise par une perte de contrôle sur le jeu,

Source : Huffington Post, par Gregory Rozieres
 
Syndiquer le contenu