Covid-19 : quatre questions sur l'efficacité des différents vaccins

Dans la bataille des chiffres, Moderna annonce une efficacité de 94,5 % pour son vaccin anti-covid, Pfizer/BioNTech et le russe Spoutnik V 95 %, AstraZeneca/Université d'Oxford 70 % en moyenne. Comment cette efficacité est-elle mesurée ? Parmi 30 000 à 50 000 participants aux tests, certains reçoivent le vaccin et d'autres un placebo, pour pouvoir comparer.

Source : L'Express
 

Coronavirus : quel est le profil des anti-vaccins ?

43 % des Français disent qu'ils n'accepteraient probablement ou certainement pas le vaccin contre le SARS-CoV-2, selon un sondage réalisé par la Fondation Jean-Jaurès et publié le 20 novembre dernier. Certains adhèrent aux thèses complotistes mais d'autres "sont simplement méfiants de bonne foi face aux annonces qui arrivent en masse", selon le responsable de l'enquête.

Source : Le Point
 

Covid-19 : l'OMS ne recommande pas le remdesivir

"Pas de preuve qu'il améliore la survie ni qu'il permette d'éviter d'être placé sous ventilation artificielle"… L'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a annoncé le 20 novembre dernier, après avis d'un panel d'experts, qu'elle ne recommandait pas l'utilisation du Remdesivir pour traiter le Covid-19.

Source : Le Point
 

La prévention contre le Covid-19

Tout ce qui fait baisser le niveau de stress oxydant est bon pour prévenir le Covid-19 : nutrition, activité physique, gestion du stress. On peut aussi envisager une complémentation en zinc, vitamines C et D, quercétine…

Viesaineetzen.com - La prévention contre le Covid-19

Tout au long de la crise du Covid-19, les grands médias ont expliqué en long et en large les essais cliniques, les études randomisées en double aveugle contre placebo, l'efficacité comparée de tel ou tel traitement, les trois phases de tests pour l'élaboration d'un vaccin… La prévention, en revanche, en dehors des gestes barrières, est la grande absente de cette foisonnante communication sanitaire. Michel Brack, médecin spécialiste dans le domaine du stress oxydatif et du vieillissement*, répond à nos questions.

En savoir plus

Un futur vaccin anti-Covid ?

"Je suis pour des vaccins qui sauvent des vies", affirme Michel Brack*.
"Il existe aujourd'hui au niveau planétaire une réflexion de toutes les structures de recherche qui travaillent sur la vaccinologie. Globalement, on n'est pas très satisfait des vaccins dont on dispose, à part les grands classiques qu'on utilise depuis des dizaines d'années comme diphtérie, tétanos, polio. Pour certaines maladies, comme par exemple le sida, on n'en a pas et ça fait 30 ans qu'on cherche. Pour la grippe, au mieux on est à 30 % d'efficacité. Plus les gens sont âgés, moins il est efficace, ce qui est l'inverse de ce qu'on cherche. À partir de ce constat, on a développé des programmes de recherche passionnants mais encore balbutiants. Les plus innovants et prometteurs sont les vaccins à ADN ou ARN. L'idée est d'injecter un virus dont on aura modifié le génome de manière à provoquer une réaction immunitaire spécifique sans déclencher la maladie. Le problème est qu'on n'a pas de recul sur cette nouvelle méthode. Pour certains spécialistes, il faudra une dizaine d'année pour être vraiment sûr des effets. Un vaccin ne donne de résultat qu'après deux ou trois ans de commercialisation."

Quelle est la place actuelle de la prévention dans la médecine conventionnelle ?
Michel Brack : Notre médecine est traditionnellement centrée sur le diagnostic et le traitement des maladies. Mais elle commence à comprendre que la prévention est essentielle. Aujourd'hui on a une assise scientifique solide qui nous permet de proposer des stratégies de prévention active très intéressantes.




Moderna annonce un vaccin efficace à plus de 94,5 % contre le coronavirus !

Les communiqués de presse des laboratoires se succèdent : après celui de Pfizer annonçant une efficacité de 90 %, celui de la Russie affichant 92 %, voici maintenant à 94,5 % celui de Moderna Pharmaceutics, une société pharmaceutique états-unienne qui a travaillé avec l'université de Cambridge. Qui dit mieux ?

Source : Futura Sciences, par Julie Kern
 

Michèle Rivasi : "Covid-19 : Un vaccin c’est bien, mais on n’est pas des cobayes"

Elle est favorable à un vaccin qui présente toutes les garanties d'efficacité et d'innocuité mais elle est sceptique sur la communication des labos.

Source : Kaizen, par Pascal Greboval
 

Masques chirurgicaux : vous pouvez les laver et les réutiliser !

Après 10 lavages en machine à 60 °C, ils gardent d’excellentes capacités de filtration. C'est le résultat du test de l'UFC-Que Choisir, portant sur 3 modèles de masques chirurgicaux, théoriquement à usage unique, achetés en grandes surfaces et en parapharmacie.

Source : Que Choisir
 

Médicaments contre le rhume : des risques élevés (UFC-Que Choisir)

Hypertension artérielle, angines de poitrine, convulsions, accidents vasculaires cérébraux, troubles psychologiques… Les effets secondaires des décongestionnants contre le rhume (à base de vasoconstricteurs comme la pseudoéphédrine) sont "démesurés, au regard de la pathologie qu'ils traitent" et compte tenu de leur efficacité limitée, rappelle l'association française de défense des con

Source : Psychomédia
 

Manger bio pourrait réduire le risque de diabète de type 2 selon une étude

Une réduction de 35 % du risque de diabète de type 2 chez les plus gros consommateurs d’aliments biologiques… C'est la conclusion d'une étude franco-états-unienne réalisée durant 4 ans auprès de plus de 30 000 participants et publiée le 9 novembre dernier dans l’International Journal of Behavioral Nutrition and Physical Activity.

Source : Passeport Santé, par Florine Dergelet
 

Pfizer et BioNTech annoncent que leur candidat-vaccin contre le Covid-19 est "efficace à 90 %"

Ce sont les premiers à présenter des résultats positifs pour un essai clinique à grande échelle (phase 3) d’un vaccin contre le SARS-CoV-2. Le BNT162b2 du géant pharmaceutique états-unien Pfizer et de son partenaire allemand BioNTech a été testé depuis le mois de juillet sur environ 40 000 personnes. 94 ont développé la maladie parmi lesquelles au maximum 8 avaient reçu le vaccin.

Source : Le Monde
 
Syndiquer le contenu