La détox : infos, intox

Après les bonnes résolutions de début d’année, vient le temps des envies de grand nettoyage, de redémarrage et de mise à plat pour mieux attaquer cette nouvelle année. Les cures de détox, tout le monde en parle, et beaucoup veulent en faire. Alors qu’est-ce que la détox ? En avons-nous tous besoin ? Et en quoi cela consiste-t-il ?

Vie saine et zen - La détox : infos, intox

Faire une cure de détox ça ne s'improvise pas. La presse nous en parle et nous la conseille très souvent, mais sommes-nous tous capable d'en faire une ? Ne vaut-il mieux pas commencer par une mono diète ? Et surtout est-elle réellement bénéfique à l'organisme et à l'esprit ?

96 %

des français déclarent 
faire plus attention
à ce qu’ils mangent


3 heures

c’est la durée de marche
conseillée par jour
en période de détox


10 jours

c’est la durée recommandée
d'une cure de détox
pour obtenir des résultats efficaces






1er janvier : et si on arrêtait de fumer ?

Les raisons d'arrêter de fumer sont connues de tous et 66 % des fumeurs souhaitent se défaire de leur accoutumance au tabac.
Alors pourquoi pas en faire une résolution de début d'année ? Et quelle méthode choisir ?...

Vie saine et zen - 1er janvier : et si on arrêtait de fumer ?

Est-ce la peine de le rappeler : le tabac est responsable de 90 % des cancers du poumon et de 60 000 décès par an (dont 5 000 par tabagisme passif) ?
En France, il y a 30 % de fumeurs, on est loin de l'objectif européen qui est de 20 %.

En savoir plus

Tabac et environnement

5% de la déforestation est causée par le tabac à lui seul, à cause du bois qu'il nécessite pour le séchage.

La pollution de la fumée d'une cigarette est équivalente à celle de 10 voitures diesel tournant au ralenti pendant 30 minutes…

Une fois allumée, la cigarette devient une véritable usine chimique car elle dégage de l’oxyde d’azote, de l’ammoniac, du monoxyde de carbone, du plomb, du mercure…

Il y a ceux qui disent "j'arrête" et qui le font par la seule force de leur volonté. Mais ce n'est pas toujours facile car la nicotine et d'autres composés créent une dépendance physique, mais aussi psychique et comportementale qui rend le sevrage difficile.
Alors pourquoi pas se faire aider ?

750 000

Français arrêtent de fumer
chaque année


4 300 milliards

de mégots sont jetés dans les rues, chaque année dans le monde


400 000

Américains meurent chaque année de la cigarette






Le portable est-il dangereux pour la santé ? (suite)

Surveiller l'indice "DAS"
Si vous regardez de plus près la notice de votre mobile, vous trouverez l’indice "DAS", cette valeur permet de mesurer la dangerosité potentielle de votre appareil. Mais le DAS, c’est quoi ? Le DAS (Degré d'Absorption Spécifique ou SAR, Specific Absorption Rate en anglais) est la valeur à ne pas dépasser concernant les ondes émises par les téléphones mobiles sur le corps humain. Le DAS s'exprime en puissance absorbée par kilogramme de tissus (W/kg pour watts par kilogramme).
En dessous de 0,7 W/kg les résultats sont bons, entre 0,7 et 1,3 les résultats sont moyens et au-delà ils sont mauvais.

Selon le CRIIREM (Centre de Recherche et d’Informations Indépendantes sur les Rayonnements ElectroMagnétiques, association fondée en 2005),  le DAS devrait être le premier facteur d’achat d’un mobile si l’on se soucie un tant soi peu de sa santé.




Le portable est-il dangereux pour la santé ?

Nous avons tous vu un reportage à la télévision, lu un article dans un magazine, ou simplement entendu dire que le portable avait des effets néfastes pour la santé. Alors quels sont les dangers, que trouve-t-on de si nocif dans un mobile pour que certaines personnes s’en inquiètent ? Et comment cette interrogation est-elle née ?

Vie saine et zen - Le portable est-il dangereux pour la santé ?

C’est aux Etats-Unis que la question s’est posée pour la première fois en 1991. Une femme, grande consommatrice de téléphone portable, est décédée à la suite d’une tumeur cérébrale. Sa famille s’est retournée contre le constructeur et CNN a fait 15 minutes d’émission à une heure de grande écoute pour relater les faits. Résultat, les constructeurs ont pris conscience qu’il fallait consacrer des crédits à la recherche.

Selon l’origine des consommateurs, des inquiétudes différentes
Les américains ne s’intéressent pratiquement pas aux dangers éventuels du portable, les brésiliens se sentent concernés par les radiations qui pourraient affecter leur rythme cardiaque ou leur virilité, et les britanniques, eux, se soucient des risques de cancer du cerveau.

50 %

des utilisateurs de téléphones portables n’en possédaient pas en 2000


24,3 millions

de téléphones portables devraient être vendus en France sur l'année 2008


50 cm

distance à respecter
par rapport à son portable
lorsqu’on le charge






La grippe, est-ce qu'on peut l'éviter ?

Au mois d’octobre, le Ministère de la Santé a lancé le top départ de la campagne de vaccination anti-grippale.
"La grippe, c’est mieux quand on l’évite. Choisissez de vous faire vacciner"
Y a-t-il un risque de grosse épidémie cet hiver, quelle est l'efficacité du vaccin et existe-t-il des solutions alternatives ?

Vie saine et zen - La grippe, est-ce qu'on peut l'éviter ?

Chaque année, c'est la même chanson : "attention l'épidémie de grippe arrive !". Faut-il réellement en avoir peur ? Et surtout, devons-nous tous nous faire vacciner ?

En savoir plus

Une alternative au vaccin ?

Le traitement préventif du Dr Jean-Pierre Willem :

- Influenzinum en "échelle", 1 dose ou 10 granules, 1 fois par semaine.
Octobre : 7CH,
Novembre : 9CH,
Décembre : 12CH,
Janvier jusqu’à l’épidémie : 15CH.
- Thymuline 9CH, 1 dose par mois.
- Réf 704 Acerola, 4 comprimés à croquer.

Et à l’aide d’un diffuseur :
Réf. DF2, Réf. DR3 "AIR" 4 huiles essentielles diffusables (30 ml).
Mettre 10 ml dans le diffuseur. Diffuser 2 fois 30 minutes par jour (4 fois si grippe).

Une grosse épidémie cet hiver ?
Pour le réseau sentinelle, Sentiweb, réseau de surveillance des maladies, 4 millions de grippes seraient attendues cet hiver en France, ce qui représente 2 fois plus de malades que l’année dernière.

75 ans

l'âge
à partir duquel
les risques sont les plus forts


3 à 5 millions

cas graves de grippe
par an dans le monde
(selon l'OMS)


23%

pourcentage d’efficacité
du vaccin
toutes populations confondues






Allaiter, c'est bon pour la santé !

Commençons par vanter l’effet "zen attitude" de l’allaitement. Quel que soit le moment de la journée, le repas de bébé est toujours prêt et à une température idéale. Vous pouvez partir à l’autre bout du monde, ou plus simplement de la ville, avec une couche, des lingettes et une tenue de rechange, ça suffit !

Vie saine et zen - Allaiter, c'est bon pour la santé !

Autre point positif, la grossesse et l’allaitement sont l’occasion pour la mère de recourir à une alimentation plus saine et plus équilibrée. On mange des fruits et légumes de saison, au moins cinq par jour. On pense au calcium, aux protéines, on fait attention aux sucres, aux graisses… Très souvent, c’est même l’occasion de découvrir les aliments bio.

En savoir plus

Bien démarrer l’allaitement

Un document complet sur les bénéfices de l’allaitement maternel pour la santé de l’enfant et de la mère est disponible sur le site du Ministère de la Santé.  

La Leche League met en ligne des informations nécessaires aux mamans souhaitant donner leur lait à leur bébé. N'hésitez pas à consulter leurs conseils pour faciliter les débuts de la mise au sein. 

Mais qui y a-t-il de si extraordinaire dans ce lait maternel pour que l’OMS et le Ministère de la Santé recommandent l’allaitement maternel exclusif jusqu’à 6 mois ?

6 mois

 c'est la durée d'allaitement maternel unique conseillée par l'OMS.


60%

c'est le pourcentage d'enfants allaités
en France aujourd'hui


Du 1 au 7 août

 c'est la semaine mondiale de l'allaitement




                
Syndiquer le contenu