L’extrait de pépins de pamplemousse : un anti-oxydant très puissant (suite)

Comme l'utiliser en externe
En usages externes, il est conseillé d'utiliser en même temps l'aloe vera qui favorise et accélère la régénérescence de la peau et des muqueuses. À quelques rares exceptions, il faut le diluer généralement dans de l'huile (amande douce, olive, sésame, avocat). S'il arrive qu'il entre en contact avec les yeux, rincer immédiatement avec de l'eau tiède.

- Bouches et Lèvres
- Aphtes : rinçage de la bouche 3 fois par jour avec 10 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse (EPP) dans un verre d'eau ou badigeonner l’aphte avec un bâtonnet trempé dans deux gouttes d’extrait diluées dans 1 cuillère à soupe d’eau.
- Mauvaise haleine : rinçage de la bouche 3 fois par jour avec 5 gouttes d'EPP dans un verre d'eau.




L’extrait de pépins de pamplemousse : un anti-oxydant très puissant

De nombreux praticiens des médecines douces annoncent des miracles quant aux vertus de l’extrait de pépins de pamplemousse !
Sans effets secondaires sur l'organisme, il serait efficace contre à peu près toutes les pathologies, d'origine infectieuse, allergique ou autre… Alors, le pépin de pamplemousse : idéal contre tous les pépins de santé ?

Vie Saine et Zen, pépins pamplemousse

En 1980 sous le soleil de Floride, un certain Dr Jacob Harich, selon les sources médecin, physicien, physicien nucléaire ou immunologiste mais sûrement jardinier amateur à ses heures, remarque que les pépins de pamplemousse qu'il avait jetés dans son compost ne pourrissaient pas. Il réalise alors des études et en tire des conclusions sur les propriétés de l'extrait de pépin de pamplemousse qui serait efficace contre les bactéries, les champignons pathogènes, les levures, les moisissures, les parasites, les vers et même certains virus.

En savoir plus

La trousse de voyage la plus petite du monde

Si vous voyagez un jour en aventurier en Afrique, Inde, Asie… Des médecins conseillent, à titre préventif, de boire tous les jours un verre d’eau additionné de 3 à 5 gouttes d’extraits de pépins de pamplemousse.
Si vous ajoutez des glaçons dans les boissons, n’oubliez pas qu’ils sont souvent porteurs d’innombrables agents pathogènes. Là aussi, quelques gouttes pourraient vous protéger contre certains risques d’infection.




Tout est dans la cuisson

Vous l'avez sûrement constaté : dans une recette, la cuisson fait tout ! Mais comment s'y prendre ? Il faut conserver les propriétés nutritives des aliments, éviter les substances nocives, et surtout garder le plaisir de déguster… Un casse-tête ! D'autant que nous sommes souvent l'objet de signaux contradictoires. Mais ça vaut le coup de s'y intéresser car la plupart des nutritionnistes pensent aujourd'hui que la cuisson est la clé de notre santé.

Vie saine et zen, Tout est dans la cuisson

Mmmmh ! Cette couleur dorée du poulet rôti, du gratin dauphinois ou des toasts grillés !… Ce croustillant des beignets ou des frites !… Ces gâteaux aux arômes de noisette, de miel, de malt, de caramel, avec des notes d'amande amère !…
C'est terrible, parce que ce qui stimule nos papilles n'est pas forcément bon pour la santé…

Les matières grasses cuites : prudence
À forte température, le glycérol, un des composés des matières grasses, forme un gaz toxique. Chaque type de graisse a ainsi une température limite à ne pas dépasser sous peine de se mettre à mousser puis à fumer. Dans les deux cas, il est déconseillé de le consommer.

30 %

d’économie d’énergie si l’on couvre nos casseroles : 
cela permet également de réduire le temps de cuisson


130°C

la température au-delà de laquelle le beurre devient toxique : mieux vaut éviter les beurres cuits !


35 %

d'émissions de gaz à effet de serre en moins avec un four à chaleur tournante






Tout est dans la cuisson (suite)

Limiter les grils et barbecues
C'est un système pratique et tellement convivial ! L'été, sur la terrasse, rien de tel qu'un poisson grillé, une côte de bœuf ou quelques merguez au feu de bois et l'on se sent en vacances…
Problème : dans ces cas-là la température de cuisson est extrêmement élevée (jusqu'à 500 °C). À ce niveau de chaleur, la graisse du poisson ou de la viande se transforme en benzopyrène, une substance cancérigène.

Cela ne veut pas dire qu'il faut abandonner ce type de cuisson. Mais il est recommandé de prendre quelques précautions (voir : Les différents modes de cuisson).
Comme on ne fait pas de barbecue tous les jours, il n'y pas péril en la demeure.




Le sel : la puissance de l’or blanc (suite)

Quelques remèdes à base de sel
Les remèdes de grand-mère sont souvent bienfaisants…

En savoir plus

Pourquoi on sale les routes en cas de gel

Le sel a un nom plus savant : chlorure de sodium. Il est constitué de deux ions : un ion positif appelé cation qui correspond au sodium (Na+) et un ion négatif appelé anion, issu de l’atome de chlore (Cl-). Ces deux éléments, un peu à la façon d’un aimant, vont s’attirer grâce à leurs charges opposées et former ainsi une liaison dite ionique. C’est de cette manière que va se former la molécule de sel.

Du fait de cette liaison, le sel est facilement soluble dans l’eau. En effet, la molécule d’eau présente aussi des pôles électriques, l’un chargé positivement et l’autre négativement. Les molécules de sel vont donc se rapprocher et se lier très facilement aux molécules d’eau et cet assemblage a la propriété de diminuer la température de solidification de l’eau. Il faudra donc descendre en dessous de 0°C pour que l’eau salée gèle.

- Pour la gorge qui démange et la toux sèche : faire un gargarisme au gros sel dilué dans une tasse d’eau chaude ; appliquer un épais cataplasme d’argile froide sur le bas-ventre ; le garder deux heures ; renouveler ce cataplasme trois ou quatre fois dans le courant de la journée.




Le sel : la puissance de l’or blanc

Omniprésent dans notre vie quotidienne et presque partout dans le monde, le sel, autrefois appelé "or blanc", est connu depuis plus de 4000 ans ! Son histoire se confond avec celle de l’humanité.
Le sel serait-il une mine de vertus et secrets inépuisable ? Petit tour d’horizon…

Vie Saine et Zen, Le sel : la puissance de l’or blanc

Du latin "sal", on dit "salt" en anglais, "sal" en espagnol, "hals" en grec, "salz" en allemand, "sol" en russe.

Le sel a une longue histoire et dans la plupart des civilisations, son rôle économique est immense. Par exemple en permettant la conservation des aliments, le sel rend possible les grandes expéditions lointaines.
Autre exemple : il existe de multiples impôts sur le commerce de sel. La gabelle en est l'illustration la plus célèbre. Abolie sous la Révolution, le terme de gabelle ne disparaît des textes législatifs qu’en 1945 !

En savoir plus

Symbole de purification ou mauvais présage

Dans le baptême chrétien, le prêtre dépose du sel entre les lèvres du bébé pour effacer les stigmates du pêché originel.
Dans la Bible il apparaît régulièrement avec des significations différentes : fidélité, désolation, stérilité… Il est à la fois bénéfique et maléfique.

En Angleterre, porter du sel sur soi permet d’augmenter la virilité chez l’homme et de mesurer la fidélité chez la femme !
Aujourd’hui, dans certaines cultures, le sel est symbole de pureté, de purification, de protection, de régénération, de perfection. Par exemple les Japonais placent des petits tas de sel aux quatre coins de leur maison et répandent du sel chaque jour sur le seuil afin de se purifier en entrant.

Fabrication du sel
Le sel provient de deux sources majeures : le sol et la mer.

Le sel provenant du sol est exploité dans de larges carrières. Il s'agit du sel gemme. Évaporé, ce sel est ensuite cristallisé afin d'être propre à la consommation.




Des huiles essentielles bio pour l'été

Le soleil réchauffe l’atmosphère, les vacances approchent, il va falloir commencer à préparer les valises. Des vêtements, des jouets, et surtout une trousse de "secours" spécial été. Plutôt que de remplir votre petit vanity de médicaments traditionnels, pourquoi ne profiteriez-vous pas des bienfaits des huiles essentielles ?

Vie saine et zen - Des huiles essentielles bio pour l'été

J’ai pris conseil auprès d’une française passionnée par les plantes, la nature, le respect de la planète. Léa Morgat est docteur en médecine alternative (diplôme québécois). Cette aromathérapeute nous propose ses recettes et ses conseils pour un été zen.

En savoir plus

L'étiquetage de l'huile essentielle

Lorsque vous achetez des huiles essentielles, vous devez trouver au minimum sur son étiquette :
• sa composition et son origine
• le nom commun de la plante (citron) et sa dénomination en latin (citrus limonum)
• le procédé d'extraction (par distillation de la plante ou par expression mécanique concernant les agrumes)
• le nom des solvants
• sa quantité nette
• sa durée de conservation
• les modalités d'utilisation
• le nom et l'adresse du fournisseur

Pour tout ou presque : la lavande off (lavandula angustifolia)
Ce devrait être l’huile des vacances. Cette huile essentielle est "essentielle", car elle s‘utilise pour de nombreux maux. Cicatrisante exceptionnelle, elle décontracte les muscles (très pratique pour les randonnées), antidouleur, anti-inflammatoire, elle est d’une efficacité redoutable en cas de coup de soleil ou de brûlure.




Et si les régimes faisaient grossir ?

Ils font régulièrement la une des magazines féminins, surtout à l'approche de l'été. C'est l'époque des régimes minceur de tous poils…
Problème : ils marchent au mieux à court terme. À moyen et long terme, ils font prendre du poids et peuvent même être nocifs. Peut-être faudrait-il retrouver simplement un équilibre alimentaire ?

Vie Saine et Zen, régimes faisaient grossir

"Les petits kilos en trop, j'en fais mon affaire : un petit régime et hop ! Partis." Quelle est la tendance de l'année qui va nous permettre d'atteindre notre objectif ? Formule hyperprotéinée, dissociée, détoxifiante… ?

Les régimes minceur privatifs
Ils reposent tous sur le même principe : bannir un certain type d'aliments pendant une période restrictive, puis le réintroduire progressivement dans une période de stabilisation.

5,6 kg

c'est le poids que les Françaises souhaitent perdre en moyenne


47 %

des Françaises ayant un poids médicalement normal souhaitent maigrir


90 %

des personnes reprennent leurs kilos perdus dans les 5 ans suivant leur régime






Trouver son poids idéal : vers un équilibre alimentaire

À l'approche de l'été nombreux sont celles (et ceux) qui veulent perdre trois ou quatre kilos pour faire la belle (ou le beau) en maillot de bain. Et si pour trouver son poids idéal, il suffisait simplement de réapprendre à bien manger ?

Vie Saine et Zen, Trouver son poids idéal : vers un équilibre alimentaire

Elle a 34 ans, sportive, mesure 1,70 m, pèse 63 kg et s'est mise en tête d'arriver absolument à 60 kg. C'est connu : le regard le plus dur qu'on porte sur les rondeurs est celui que l'on porte à soi-même.
La dictature de la minceur est présente en chacun de nous. Sommes-nous capables de nous en affranchir et d'avoir une nouvelle approche de la corpulence ?

En savoir plus

IMC et tour de taille

IMC
- entre 18,5 et 24,9 kg/m2 : poids normal ;
- entre 25 et 29,9 : surpoids modéré sans conséquence néfaste sur la santé ;
- entre 30 et 34,9 : obésité modérée ;
- au-delà de 35 : obésité sévère ou massive.

Dans les deux derniers cas la santé peut être améliorée si l'on parvient à maigrir, sans forcément devenir mince pour autant.

TOUR DE TAILLE
- jusqu'à 94 cm (homme), 80 cm (femme) : pas d'inquiétude ;
- entre 94 et 102 cm (homme), 80 et 88 cm (femme) : risque accru ;
- Au delà de 103 cm (homme) et 89 (femme) : risque considérablement accru.

Avons-nous vraiment besoin de maigrir ?
La première des choses à faire, sauf si on est très musclé ou enceinte, est de vérifier notre Indice de Masse Corporelle (IMC) : notre poids en kilos, divisé par le carré de la taille, en mètres.

Le tour de taille est aussi une donnée à prendre en compte car il influe sur le risque spécifique de souffrir d’une maladie cardiovasculaire et de diabète et de faire de l’hypertension (voir encadré).

À voir en vidéo




Le soleil nous fait de l'effet

Quand les beaux jours arrivent, nous ressentons tous un besoin physique de soleil. Mais les médecins nous alertent : les expositions abusives peuvent conduire à de sérieux désagréments, voire un cancer de la peau… Et pour les lampes solaires ? Pas mieux.

Vie saine et zen, Le soleil nous fait de l'effet

Le soleil imprime le rythme de nos cycles biologiques. Il joue un rôle important dans notre équilibre psychique, influe sur notre humeur et notre sommeil.

En savoir plus

UVA, UVB et tumeurs malignes

Rayons UVB : causent le rougissement de la peau, rendent la couche cutanée superficielle plus fragile.
Rayons UVA : occasionnent des dommages en profondeur dans le derme, là où se trouvent le collagène et l'élastine.

Résultat :
- des marques apparentes, plus particulièrement au visage et aux mains. C'est ce qu'on appelle le photovieillissement, qui peut marquer le visage et la peau et donner un âge apparent plus important plus que l'âge réel.

- et parfois des tumeurs malignes.
Carcinomes, rarement mortels, surtout causés par des expositions fréquentes et continues au soleil.
Mélanomes, plutôt provoqués par des expositions intenses et de courte durée, surtout celles qui sont à l'origine des coups de soleil ; 75% des décès causés par le cancer de la peau. Diagnostiqués suffisamment tôt, ils peuvent être traités avec succès.

Soleil : source de vitamine D, utile pour l'organisme
Sous l'effet des rayons ultraviolets, l'organisme synthétise directement la vitamine D par l'intermédiaire de la peau. C'est une vitamine essentielle pour la santé des os et des dents car elle régularise le taux de calcium dans l'organisme.

La capacité à absorber ou à synthétiser la vitamine D diminue avec l’âge. On estime qu’un adulte sur sept souffrirait de carence.

3

fois plus de mélanomes aujourd'hui qu'il y a vingt ans


50 à 70 %

des cancers de la peau sont directement liés à une surexposition aux rayons UVA et UVB


80 %

des dommages sur la peau provoqués par le soleil se produisent avant l'âge de 18 ans




                
Syndiquer le contenu