Pour baisser la glycémie : les glucides en fin de repas, et une promenade juste après

30 % moins de sucre dans le sang avec des glucides consommés à la fin du repas plutôt qu'au début… C'est le résultat d'une nouvelle étude réalisée auprès de 16 personnes atteintes de diabète de type 2 ayant consommé le même repas pendant 3 jours dans un ordre différent :

Source : La Nutrition, par Juliette Pouyat
 

Médecine traditionnelle chinoise : les méridiens de l'automne

Pour se glisser dans l'énergie de la saison et éviter ainsi les affections de l'automne, on peut stimuler les méridiens Poumon et Gros Intestin.

Viesaineetzen.com - MTC : les méridiens de l'automne

Selon la tradition chinoise, l'automne est la saison où le ciel et la terre amorcent leur séparation. C'est le déclin du Yang qui fut à son maximum pendant l'été et la naissance du Yin qui triomphera en hiver (Yin-Yang : voir encadré).

Publicité

En savoir plus

Quelques notions de base

Yin-Yang et énergie vitale
Yin et Yang sont deux principes premiers qui interagissent en permanence, s'entremêlent et se transforment l'un l'autre en un mouvement cyclique. C'est le fondement de la pensée extrême-orientale : l'implication réciproque des contraires.

Le Yin et le Yang représentent les principes binaires terre/ciel, lune/soleil, nuit/jour, féminin/masculin, froid/chaud… Par exemple sur le corps, les organes sont Yin, les entrailles sont Yang. Les parties intérieures sont Yin, les parties extérieures sont Yang. Le Yin est relaxant, humidifiant, lié au refroidissement, le Yang est activant, séchant, lié au réchauffement. Toute être vivant possède à la base un Yin et un Yang en équilibre. Le déséquilibre est dû à des facteurs extérieurs.

L'interaction du Yin et du Yang crée l'énergie vitale (ou Qi, prononcer "tchi").

Un réseau de 20 méridiens principaux
La médecine traditionnelle chinoise (MTC) considère que le Qi circule dans le corps sur des trajets immatériels appelés "méridiens", comme des rivières d'énergie. Ces derniers sont répartis symétriquement et forment un réseau organisé reliant les régions profondes et superficielles du corps. Ils permettent d'équilibrer le fonctionnement de l'organisme.

Il existe 20 méridiens principaux : 12 méridiens dits "réguliers" et 8 méridiens ou vaisseaux dits "extraordinaires".

Rééquilibrer les énergies
Le long des ces méridiens, la stimulation de certains points à l'aide d'une aiguille d'acupuncture ou de la pression d'un doigt (généralement le pouce ou le majeur), permet d'améliorer l'équilibre énergétique du corps.
(Voir : Le Tui Na, massage traditionnel chinois et La médecine chinoise en France)

L'automne en MTC
Les saisons chinoises ne se calquent pas sur les solstices et les équinoxes. Le passage d'énergie de l'automne débute le 8 août et dure jusqu'au 22 octobre où l'intersaison amène alors jusqu'à l'hiver qui commence le 8 novembre.

Associé à l'élément métal
L'automne est lié à l'élément métal dans le cycle des cinq éléments (bois, feu, terre, métal, eau). L'idéogramme chinois signifie en fait "or". Le métal est associé à l'ouest, au soleil couchant et à la couleur blanche. Il conduit et connecte.




Les seniors consomment trop de médicaments

14 médicaments en même temps en moyenne pour les personnes âgées souffrant de plusieurs maladies chroniques… C'est le résultat d'une étude publiée par 60 Millions de consommateurs et réalisée pendant 3 mois auprès de 2 600 pharmacies et 155 000 personnes de 65 ans et plus, consommant au moins 7 médicaments en même temps.

Source : Le Figaro
 

Sels d’aluminium dans les vaccins : faut-il s’en inquiéter ?

Il existerait des prédispositions chez les personnes qui développent la myofasciite à macrophages, la fameuse maladie qui, selon les chercheurs de l'hôpital Mondor de Créteil, serait due à l'aluminium contenu dans les adjuvants des vaccins. Il semblerait que le métal ne se dissolve pas dans l'organisme mais s'accumule dans le système nerveux central.

Source : Futura-Sciences
 

Pollution : le "dieselgate" responsable de 5 000 morts par an en Europe

Les excès d'émissions d'oxyde d'azote (NOx) seraient responsables en Europe (Norvège et Suisse comprises) de la mort prématurée de 5 000 personnes par an, selon une étude norvégienne et autrichienne. Le nombre de décès associés à la pollution de l'air et aux particules fines est estimé à 425 000 dont 10 000 peuvent être attribués au NOx du diesel.

Source : Le Monde, par Stéphane Mandard
 

Des traces de glyphosate trouvées dans des produits de consommation courante

Céréales du petit déjeuner, lentilles, pois chiches… Parmi 30 produits de consommation courante, 16 contiennent des traces de glyphosate, principe actif du Round-Up, le fameux herbicide controversé. Et ce à des taux pouvant atteindre 2 microgrammes/kg, ce qui présenterait des risques pour l'organisme. C'est le résultat du test que vient de rendre public l'ONG Génération Future.

Source : La Nutrition
 

Perturbateurs endocriniens : un "cocktail" toxique pour l’homme

Le cocktail de perturbateurs endocriniens serait explosif chez l'homme. C'est le verdict d'une étude française réalisée pour la première fois sur du tissu humain (testicules de fœtus) alors que les travaux précédents l'avaient été sur l'animal ou des cellules cultivées en laboratoire.

Source : Le Monde, par Sylvie Burnouf
 

Les niveaux de vitamine D liés à la sclérose en plaques dans une grande étude

Risque accru de sclérose en plaques associé aux faibles niveaux de vitamine D… C'est le résultat d'une étude états-unienne réalisée auprès d'environ 1 000 femmes atteintes de la maladie comparées à un groupe témoin d'environ 2 000 femmes dont on a comparé les taux de vitamine D.

Source : Psychomédia
 

Les probiotiques, futurs médicaments antidépresseurs ?

Une cure de 4 semaines suffirait pour améliorer de manière significative les troubles dépressifs légers à modérés. C'est le résultat d'une étude canadienne réalisée auprès de 10 patients dépressifs, sans traitement, qui ont reçu une supplémentation quotidienne de probiotiques de type Lactobacillus helveticus et Bifidobacterium longum.

Source : Toute la diététique, par Georges Simmonds
 

Le syndrome du côlon irritable : ce que disent nos viscères

Trouble digestif très répandu, le syndrome du côlon irritable est difficile à traiter de manière efficace. Les médecines alternatives et complémentaires (MAC) apportent des solutions intéressantes.

Viesaineetzen.com - Le syndrome du côlon irritable : ce que disent nos viscères

Les symptômes sont très désagréables : ventre ballonné, douloureux, gaz, diarrhée et/ou constipation… Après un gros repas, ce n'est pas très confortable mais ça peut passer. Si les troubles persistent et deviennent chroniques, si par exemple des douleurs lancinantes apparaissent régulièrement, cela devient préoccupant. Il se peut alors que le médecin diagnostique un syndrome du côlon (ou de l'intestin) irritable ou encore (c'est la même chose) une colopathie fonctionnelle. Ce syndrome n'est pas dangereux et n'entraîne pas d'autres maladies. Par ailleurs les troubles peuvent être épisodiques avec des périodes de répit, mais dans les moments de crise ils sont fort invalidants.

Publicité

En savoir plus

Le pouvoir des plantes

Menthe poivrée
L'huile essentielle de menthe poivrée a fait l'objet d'études convaincantes contre le SCI du fait de ses propriétés antispasmodiques. Il faut néanmoins prendre soin de l'ingérer sous forme de comprimés gastro-résistants solubles dans l'intestin car, si elle se répand dans l'estomac, elle peut en aggraver les brûlures*.
Un jus à base d'aloe vera et de menthe infusée permet de réduire l'inflammation et soulager les douleurs****.

Artichaut
L'extrait d'artichaut a une certaine efficacité pour soulager les troubles digestifs*.

Myrtille
La myrtille a des effets bénéfiques pour les diarrhées, en décoction, en jus ou en extrait (gélules)**.

Psyllium et graines de lin
Le psyllium et les graines de lin sont des sources de fibres, douces pour l'intestin**.

Pamplemousse
L'extrait de pépins de pamplemousse renforce et purifie le microbiote intestinal**.

Autres plantes
Certaines plantes agissent à la fois sur les sphères nerveuse et digestive : basilic, estragon, marjolaine, camomille, verveine odorante ou mélisse. Elles sont parfaites en infusion*****. 

1 personne sur 5
10 % à 20 % de la population occidentale seraient touchés par le syndrome du côlon irritable (SCI) qui représenterait 30 % à 50 % des consultations des gastroentérologues. Les femmes seraient 2 à 3 fois plus concernées que les hommes*. Difficile d'avoir une statistique fiable car de nombreux patients ne déclarent pas leur maladie !


                
Syndiquer le contenu