Âge, sexe, poids : sommes-nous tous égaux face à l'hypertension ?

15 millions de personnes seraient touchées en France par l'hypertension artérielle (HTA), premier pourvoyeur de maladies cardiovasculaires. La journée mondiale de l'HTA, le 17 mai dernier, a été l'occasion de faire quelques mises au point.
- On le sent quand on est hypertendu ? Faux. L'hypertension est une "tueuse silencieuse" avec des symptômes pas toujours identifiables.

Source : 20 Minutes, par Anissa Boumediene
 

Lyme : le grand bazar des tests de diagnostic

Difficile de diagnostiquer la maladie de Lyme car sa responsable, la bactérie Borrelia, maîtrise l'art du camouflage pour ne pas être détectée par le système immunitaire ! L'organisme produit donc peu d'anticorps. Or ce sont ces anticorps que les tests réalisés en laboratoires, Elisa et Western Blot, recherchent dans le sang.

Source : Le Figaro, par Anne-Laure Lebrun
 

Santé cardiovasculaire : est-il toujours recommandé de consommer autant de poisson ?

Deux repas de poisson ou de crustacés non frits par semaine sont recommandés par la dernière publication de l'AHA (American Heart Association). Cela permettrait de prévenir "non seulement les maladies cardiaques, mais aussi les accidents vasculaires cérébraux (AVC), l'insuffisance cardiaque, la mort cardiaque subite et l'insuffisance cardiaque congestive".

Source : Psychomédia
 

Apéritif : 6 idées d’accompagnements bons pour le cerveau

L'apéro est important pour le lien social mais le passage par les amuse-gueules industriels, chips et autres cacahuètes salées, n'est pas obligatoire. On peut avantageusement leur substituer des accompagnements bons pour le cerveau…
- Mélange de graines : noix, noisettes, amandes, pistaches, noix de cajou (non salées).

Source : La Nutrition, par Marie-Charlotte Rivet Bonjean
 

Lutter contre la maladie de Lyme

Elle fait partie des maladies émergentes et certains experts parlent d'une pandémie mondiale. Difficile à diagnostiquer et à traiter, la maladie de Lyme fait l'objet de controverses au sein du monde scientifique. Un nouveau scandale sanitaire ?

Viesaineetzen.com - Lutter contre la maladie de Lyme

Il s'agit d'une maladie infectieuse, non contagieuse, due à une bactérie en forme de ressort, la borrélie (du genre Borrelia), dont la cousine est à l'origine de la syphilis. Cette charmante bestiole se transmet à l'occasion d'une morsure de tique. Il y aurait en France de 12 000 à 15 000 nouveaux cas par an.*

La promenade en forêt est la situation favorite pour se faire contaminer. En France, ça se passe surtout en Alsace, Lorraine, Limousin, Auvergne et Rhône-Alpes. Mais de plus en plus d'espaces naturels sont touchés : campagne, prairies, buissons et même les jardins publics de nos cités.*

En savoir plus

Des tests controversés

Le test Elisa
Il est censé être le premier test à effectuer. Mais il n'est pas opérant au premier stade de la maladie et très peu précis aux stades 2 et 3. Il ne détecte que 3 souches de borrélie sur 15, son efficacité serait d'environ 5 %.**

Le Western Blot
Il est censé n'intervenir qu'en cas de test Elisa positif ou douteux. Il est un peu plus précis que ce dernier mais ne détecte que 5 souches sur 15.**

La fiabilité de ces tests sérologiques est fortement contestée.
Il en existerait de plus fiables mais ils ne sont pas reconnus en France. De nombreux malades choisissent donc de faire des tests en Allemagne puis d'aller se faire traiter dans des cliniques spécialisées en Suisse, Hongrie, Pologne, Allemagne ou Inde.**

Se protéger
Le meilleur moyen de lutter contre cette maladie est la prévention.




Alimentation : éviter l'acidité ?

Bien équilibrer acide et base dans notre organisme serait largement bénéfique pour notre santé. Il y aurait des aliments à privilégier et ce ne sont pas toujours ceux qu'on croit…

Viesaineetzen.com - Alimentation : éviter l'acidité ?

L'acidité trop importante de notre sang serait à l'origine de nombreuses perturbations de l'organisme. Selon certains experts (voir encadré), nous aurions donc tout intérêt à équilibrer acide et base dans notre corps. Pour cela, il nous faudrait opter pour une alimentation à dominante alcaline (base).

En savoir plus

Une notion controversée

L'équilibre des saveurs alimentaires a une importance fondamentale dans les médecines traditionnelles orientales. Par exemple, la médecine traditionnelle chinoise et l'âyurveda recommandent de trouver une combinaison harmonieuse entre les saveurs acide, amère, douce, piquante, salée et astringente.

La théorie de l'équilibre acido-basique a été développée en Occident par Franz Xaver Mayr, gastro-entérologue autrichien (1875-1965), et Howard Hay, médecin états-unien (1866-1940). C'est un des principes de base de la naturopathie.
Elle a été approfondie et popularisée plus récemment par les travaux de Catherine Kousmine et de Christopher Vasey mais n'est, pour l'instant, pas encore étayée par des études scientifiques. À chacun de faire sa propre expérience…***

Perturbations dues à l'hyperacidité
Selon Christopher Vasey*, naturopathe, trop d'acides dans notre sang ralentirait le fonctionnement enzymatique et pourrait donc, par voie de conséquence, entraîner une fatigue chronique, une irritabilité ou une tendance dépressive. 




Levothyrox : L'acide citrique nuirait à l'efficacité du médicament selon un ancien chercheur de Merck

Il s'agirait d'une "aberration pharmacologique", selon un chercheur en pharmacie ayant longtemps travaillé pour le laboratoire Merck qui s'est exprimé sur France-Info et France 2. L'acide citrique présent dans la nouvelle formule du Levothyrox provoquerait une dégradation de la molécule active, la thyroxine.

Source : 20 Minutes
 

Le monde entier se ligue contre les mauvaises graisses

10 millions de vie pourraient être sauvées en éliminant les acides gras trans (AGT) de l'alimentation, selon l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Présents comme stabilisateurs et conservateurs dans les margarines, la pâtisserie industrielle ou les barres chocolatées, les AGT seraient responsables dans le monde de 500 000 décès prématurés chaque année par maladie cardiovasculaire.

Source : Le Monde, par Paul Benkimoun
 

Pourquoi manger moins de sucre permet de vivre plus longtemps en meilleure santé

Consommer trop de sucre favorise le diabète, le syndrome métabolique et la surcharge de graisse dans le foie, selon Édouard Pélissier, chirurgien spécialisé en cancérologie. "Ce n'est pas un aliment dont on a besoin, contrairement à ce que beaucoup de gens pensent." Car il ne faut pas confondre les glucides et les sucres qui ne sont qu'une famille des glucides.

Source : Le Figaro, par Christophe Doré
 

Diabète de type 2 : les raisons de l’épidémie

Le nombre de diabétiques a doublé en 35 ans, 3,5 millions de Français sont touchés aujourd'hui. Première cause de cécité au monde, cette maladie augmente le risque d'accidents cardiovasculaires, elle est à l'origine d'insuffisances rénales et d'amputations dues à des ulcères des pieds.

Source : Le Figaro, par Anne-Lefèvre-Balleydier
 
Syndiquer le contenu