Pollution de l'air : l'État est mis en cause devant la justice

Pour la première fois une victime de la pollution de l'air, Clotilde Nonnez, professeure de yoga parisienne, porte plainte contre l'État devant la juridiction administrative.

Source : Actu-Environnement, par Mathilde Bouchardon
 

Les repas trop tardifs le soir altèrent dangereusement le métabolisme

Manger trop tard le soir peut provoquer une prise de poids et faire grimper le taux d'insuline et de cholestérol. Des chercheurs états-uniens ont analysé le métabolisme d'une dizaine d'adultes en bonne santé qui ont mangé trois repas par jour et deux collations d'abord pendant huit semaines entre 8h et 19h, puis pendant huit semaines de 12h à 23h.

Source : Santé Magazine, par Alexandra Breton
 

Le pain complet n'est pas toujours plus sain que le pain blanc !

La réponse glycémique aux différents types de pain dépend de la nature du microbiote intestinal… Des chercheurs israéliens ont analysé la glycémie, le poids, la tension artérielle et différents paramètres sanguins de 20 personnes pendant que la moitié, durant une semaine, consommait du pain blanc industriel et l'autre moitié du pain complet artisanal.

Source : Le Point, par Anne Jeanblanc
 

Éliminer les métaux lourds

Par notre alimentation et l'air que nous respirons, nous absorbons de faibles quantités de métaux toxiques qui peuvent avoir des effets délétères sur notre santé. Heureusement, il existe des moyens naturels des les éliminer !

Viesaineetzen.com - Éliminer les métaux lourds

On devrait plutôt les appeler "élément-trace métallique" (ETM)… Ce sont tous les métaux toxiques qui existent dans la nature ou qui y ont été apportés par l'activité humaine : plomb, mercure, arsenic, cadmium, nickel, zinc, manganèse, brome…
"Aujourd'hui, le squelette d'un Européen contient 500 fois plus de métaux lourds que celui d'une personne ayant vécu au Moyen-Âge", affirme dans son dernier livre Jean-Pierre Willem*, médecin et chirurgien.

Publicité

En savoir plus

L'exemple de l'aluminium

Sources
L'aluminium se trouve dans l'eau du robinet, dans les produits alimentaires transformés, les saucisses, les abats, les coquillages, de nombreux additifs alimentaires (E173, E520, E521, E522, E523, E541, E554, E555, E556, E559), les ustensiles de cuisine, les emballages, le papier d'aluminium (100 g de tomates conservées dans du papier-alu pendant une nuit peuvent contenir jusqu'à 6,5 mg d'aluminium, selon Jean-Pierre Willem*).
À cette liste il faut rajouter des cosmétiques (certains dentifrices et déodorants), la plupart des vaccins et certains médicaments comme le Maalox*.

Effets sur la santé
L’aluminium est toxique pour le cerveau (pertes de mémoire, Alzheimer, Parkinson).
Au quotidien, un excès d'aluminium peut provoquer nausées, vomissements, manque d'appétit, gastrite, ulcère à l'estomac.
L'hydroxyde d'aluminium, adjuvant des vaccins, serait la cause d'une pathologie musculaire inflammatoire (myofasciite à macrophages) dont les symptômes sont des douleurs musculaires et de la fatigue avec un peu de fièvre*.

Sources omniprésentes
Pour quelles raisons sommes-nous imprégnés à ce point ? Parce que nous respirons un air qui contient les pollutions industrielles et les gaz d'échappement des automobiles, parce que nous buvons de l'eau et mangeons des aliments contaminés par les substances chimiques de l'agriculture conventionnelle… Et aussi parce qu'on nous fait des vaccins dont les adjuvants contiennent du mercure et/ou de l'aluminium et qu'on obture nos caries avec des amalgames au mercure.




Comment les perturbateurs endocriniens risquent de nous rendre crétins

L'exposition aux perturbateurs endocriniens peut nuire au cerveau des fœtus humains.

Source : Le Point, par Barbara Demeneix
 

Que faire en cas de troubles du sommeil ?

La luminothérapie, la sophrologie ou les thérapies cognitives et comportementales (TCC) qui permettent de se "réapproprier" son sommeil et d’apprendre à gérer les rythmes veille/sommeil, sont de bonnes manières de lutter contre les troubles du sommeil.

Source : Le Figaro, par Mathilde Chasseriaud
 

Lavage des mains : à l’eau froide c’est tout aussi antibactérien

C'est le temps de lavage qui joue et non la nature des produit utilisés ou la température de l'eau. Aux États-Unis, 20 volontaires ont reçu sur les mains 1 ml d'une solution comportant une souche Escherichia coli non infectieuse. Après différents types de lavage, des prélèvements ont été recueillis et l’analyse montre que :

Source : Santé Log
 

Contraception masculine : Une solution venue du monde végétal ?

Deux plantes médicinales ancestrales seraient capables d'empêcher la fécondation en inhibant l'hyperactivité de la queue des spermatozoïdes qui leur permet de traverser la paroi de l'ovule. C'est ce que viennent de découvrir deux chercheuses états-uniennes qui viennent de publier leur étude et qui testent actuellement la formule sur des primates.

Source : 20 Minutes
 

Du fenouil contre les symptômes de la ménopause

Le fenouil pourrait réduire les symptômes de la ménopause sans effets secondaires majeurs. C'est ce que vient de montrer une étude réalisée auprès de 90 femmes iraniennes ménopausées âgées de 45 à 60 ans. Un groupe de 45 personnes a été traité avec des capsules contenant 100 mg de fenouil, l'autre avec un placebo.

Source : La Nutrition, par Marie-Céline Jacquier
 

Examens : les huiles essentielles à adopter

Certaines renforcent la vigilance mentale, d'autres ont des effets antistress… Il n'est pas inutile de penser aux huiles essentielles (HE) en période d'examen.
Selon plusieurs études scientifiques :
- L'HE de petitgrain bigaradier permet d'augmenter les performances de travail ;
- L'HE de menthe poivrée améliore la mémoire et accroit la vigilance, parfaite en cas de "coup de barre" ;

Source : La Nutrition, par Priscille Tremblais
 
Syndiquer le contenu