Surpoids et obésité : soigner avec les MAC

Largement associés au déséquilibre du microbiote intestinal, surpoids et obésité peuvent être pris en charge de manière efficace par les médecines alternatives et complémentaires (MAC).

Viesaineetzen.com - Surpoids et obésité : soigner avec les MAC

Sédentarité, malbouffe, pollution, médicaments… Nos nouveaux modes de vie perturbent l'équilibre des colonies de bactéries que nous hébergeons dans nos intestins. Ce déséquilibre est à l'origine d'une inflammation chronique qui se traduit chez certains individus par une surcharge pondérale (voir : Surpoids et obésité, le rôle du microbiote intestinal).

En savoir plus

Antioxydants : avec précaution

Il existe aujourd'hui, selon Michel Brack, des bilans fiables qui permettent d'évaluer le niveau de stress oxydant. Six biomarqueurs suffisent : rapport cuivre sur zinc, thiols plasmatiques, rapport glutathion réduit sur glutathion oxydé, MDA ou LDL oxydés.

"À Paris, seuls deux laboratoires ont adopté le protocole nécessaire : La Scala et Madeleine. En régions, c'est plus compliqué. On en trouve à Lyon, Nice, Grenoble."

En cas de déséquilibre, Michel Brack conseille d'agir sur les causes en traitant avec du bisglycinate de zinc (qui a la meilleure biodisponibilité), de la vitamine C à petite dose (qui permet une meilleure absorption du zinc) et de la quercétine.
"Aujourd'hui la prise systématique d'antioxydants de façon empirique, est à proscrire. On peut arriver au résultat inverse de ce qu'on cherche."
Donc prudence ! Pour s'informer sur cette question : le site Antioxydants et santé.

Réduire les portions
Si l'on veut s'attaquer à ces troubles, il convient tout d'abord de revenir à certains fondamentaux de l'alimentation. L'augmentation des portions dans notre assiette est l'une des premières choses à remettre en cause.




Surpoids et obésité : le rôle du microbiote intestinal

Ce serait le mal de l'époque… Surpoids et obésité sont étroitement associés à l'impact de nos modes de vie sur notre microbiote intestinal.

Viesaineetzen.com - Surpoids et obésité : le rôle du microbiote intestinal

Tous les pays du monde sont touchés par l'obésité, même les pays émergents.
"En France, aujourd'hui, 55 % des hommes sont en surcharge pondérale et 42 % des femmes. Quant à l'obésité, elle concerne près de 20 % des hommes et 18 % des femmes", explique Arnaud Cocaul, médecin nutritionniste, attaché à l'hôpital de la Pitié-Salpétrière*, à l'occasion des dernières Rencontres des Médecines Alternatives et Complémentaires à l'hôpital Tenon le 13 octobre dernier. "Nous sommes entrés dans l'ère des adiposités pathologiques."

En savoir plus

Tissu adipeux : blanc, brun, beige

- Le tissu adipeux blanc, situé surtout au niveau de l'abdomen, dans la région glutéo-fémorale (culotte de cheval), le péricarde, les gonades et dans les zones intramusculaires, est considéré comme de la graisse amorphe. "Il contient néanmoins quelques mitochondries, des unités productrices d'énergie qui peuvent être stimulées", explique Arnaud Cocaul.

- Le tissu adipeux brun, qui se trouve au niveau du cou et des épaules, est très présent chez les nourrissons. Il produit de l'énergie sous forme de chaleur et participe ainsi à la régulation thermique corporelle.

- Les adipocytes beiges sont des adipocytes blancs qui ont été transformés par l'augmentation du nombre de mitochondries.
Ce "brunissement", cette transformation de graisse blanche en graisse beige, pourrait faire partie des solutions possibles.
"Certains aliments, comme par exemple le brocoli, peuvent y contribuer. L'exercice modéré en extérieur par temps frais favorise aussi le phénomène." 

Des causes multiples
Il semblerait qu'il y ait eu pendant les 70 dernières années un coup d'accélérateur sur la prévalence de ces pathologies comme jamais dans l'histoire humaine.




Chercher l'origine des maladies du côté des dents…

De nombreux troubles trouvent leur origine dans notre bouche : problèmes d'occlusion dentaire, dysfonctionnement de la langue, amalgame, prothèses diverses… La piste dentaire devrait toujours être explorée.

Viesaineetzen.com - Chercher l'origine des maladies du côté des dents…

Les désordres sanitaires liés à la bouche et aux dents sont encore mal connus par le monde médical. Pourtant ce qui se passe dans cette partie de notre corps pourrait avoir des répercussions sur tout l'organisme.

En savoir plus

Le mercure dans les amalgames

On le met depuis des années dans nos amalgames (couramment appelés, à tort, "plombages"). Il s'agit d'un produit toxique qui est strictement réglementé quand il s'agit de le répandre dans l'environnement. De nombreux pays en ont interdit l'usage mais il reste autorisé en France.

Gérard Dieuzaide souligne que le pollution au mercure est généralisée sur la planète, que ce soit de source naturelle (volcans, océans, feux de forêt, plantes, poussières météoriques…) ou humaine (pollutions industrielles). Au milieu de ces multiples sources de pollution, le rôle du mercure provenant des amalgames dentaires serait, selon lui, "considérablement exagéré".

Néanmoins, son usage dans la bouche des patients ne se justifierait pas. Le mercure seul ne serait pas en cause mais l'effet électromagnétique de l'alliage argent-mercure contenu dans l'amalgame. Gérard Dieuzaide a constaté que la plupart des patients souffrant de certaines pathologies ont vu leur état s'améliorer sensiblement après avoir fait retirer leurs amalgames dentaires. Il recommande donc l'usage des alternatives existantes aujourd'hui : certains composites ou céramiques. 




Lutter contre la maladie de Lyme

Elle fait partie des maladies émergentes et certains experts parlent d'une pandémie mondiale. Difficile à diagnostiquer et à traiter, la maladie de Lyme fait l'objet de controverses au sein du monde scientifique. Un nouveau scandale sanitaire ?

Viesaineetzen.com - Lutter contre la maladie de Lyme

Il s'agit d'une maladie infectieuse, non contagieuse, due à une bactérie en forme de ressort, la borrélie (du genre Borrelia), dont la cousine est à l'origine de la syphilis. Cette charmante bestiole se transmet à l'occasion d'une morsure de tique. Il y aurait en France de 12 000 à 15 000 nouveaux cas par an.*

La promenade en forêt est la situation favorite pour se faire contaminer. En France, ça se passe surtout en Alsace, Lorraine, Limousin, Auvergne et Rhône-Alpes. Mais de plus en plus d'espaces naturels sont touchés : campagne, prairies, buissons et même les jardins publics de nos cités.*

En savoir plus

Des tests controversés

Le test Elisa
Il est censé être le premier test à effectuer. Mais il n'est pas opérant au premier stade de la maladie et très peu précis aux stades 2 et 3. Il ne détecte que 3 souches de borrélie sur 15, son efficacité serait d'environ 5 %.**

Le Western Blot
Il est censé n'intervenir qu'en cas de test Elisa positif ou douteux. Il est un peu plus précis que ce dernier mais ne détecte que 5 souches sur 15.**

La fiabilité de ces tests sérologiques est fortement contestée.
Il en existerait de plus fiables mais ils ne sont pas reconnus en France. De nombreux malades choisissent donc de faire des tests en Allemagne puis d'aller se faire traiter dans des cliniques spécialisées en Suisse, Hongrie, Pologne, Allemagne ou Inde.**

Se protéger
Le meilleur moyen de lutter contre cette maladie est la prévention.




Prévenir et soulager l'arthrose

Pathologie très répandue, l'arthrose n'est pas une fatalité : des mesures d'hygiène de vie et des traitements naturels peuvent la prévenir ou la soulager une fois qu'elle est là.

Viesaineetzen.com - Prévenir et soulager l'arthrose

C'est la maladie articulaire la plus fréquente. Elle toucherait en France près de 10 millions de personnes.*

En savoir plus

Des préparations à base d'huile essentielle

Sylvain Bodiot obtient de bons résultats en application locale avec un mélange d'huiles essentielles (HE) de litsée citronnée (100 gouttes), de gaulthérie couchée (150 gouttes), de laurier noble (35 gouttes), d’hélichryse italienne (50 gouttes) et de lavandin super (50 gouttes) dans de l’huile végétale de millepertuis (50 ml). On applique 8 à 10 gouttes du mélange, une ou deux fois par jour, localement pendant 7 à 10 jours puis on effectue une pause de 3-4 jours afin de laisser le corps se reposer.****

Abdesselam Zhiri et Dominique Baudoux conseillent d'appliquer quatre fois par jour un mélange de deux gouttes de thym à feuilles de sarriette, de gaulthérie couchée, de laurier noble et d'ylang ylang sur un peu d'huile de colza, de noisette ou d'amande douce.*****

Hervé Staub et Lily Bayer proposent plusieurs préparation dont un mélange d'HE d'eucalyptus polybractea (4 ml), de thym vulgaire (2 ml) et de sarriette des montagnes (2 ml) dans de l'huile de noisette (30 ml), en frictions douces deux à quatre fois par jour.***




Hyper-électrosensibilité : les solutions naturelles

Toujours controversée, l'hypersensibilité aux champs électromagnétiques commence à être reconnue par certains experts. Différents traitements, plus ou moins efficaces, sont aujourd'hui proposés…

Viesaineetzen.com - Hyper-électrosensibilité : les solutions naturelles

Nous vivons dans un brouillard électromagnétique permanent dont les sources sont à la fois les champs électriques naturels et les appareils créés par l'homme qui se sont multipliés depuis quelques décennies : lignes haute tension, antennes-relais, téléphones sans fil ou cellulaires, lumière artificielle, wi-fi, four à micro-ondes... Il est possible de réduire l'exposition à ces ondes mais quasiment impossible de la supprimer complètement (voir : Gérer les ondes chez soi).

Elle génère des troubles chez certaines personnes électrosensibles (voir : Les maladies des ondes, devenir électro-conscient). Il n'est pas toujours facile d'identifier ces troubles et encore moins de les traiter. D'autant que le phénomène est encore controversé et que peu de scientifiques se sont penchés sérieusement sur la question.

En savoir plus

Des cristaux de magnétite dans l'organisme

La présence de cristaux de magnétite (Fe304) dans l'organisme humain pourrait expliquer les troubles dont souffrent les électrosensibles. Ils sont situés dans le cerveau, au niveau des cervicales, sous les ongles des doigts et des orteils, dans le calcaneum (l'os du talon).

Selon Jean-Pierre Willem, ces cristaux auraient la faculté de se mettre en vibration sous l'influence des micro-ondes et pourraient engendrer des foyers irritatifs susceptibles à long terme de causer des troubles chez certaines personnes.




Les effets de l´aluminium sur la santé...

C'est le métal le plus abondant sur terre et nous en avons tous dans notre organisme. Sa présence croissante dans certains produits industriels jouerait un rôle dans l'arrivée et le développement de certaines maladies...

Viesaineetzen.com - Les effets de l'aluminium sur la santé

Nous vivrions à l'âge de l'aluminium. Et l'utilisation de ce métal ne fera qu'augmenter dans les prochaines années. C'est le pronostic de Christopher Exley, biologiste, qui intervenait le 27 novembre dernier dans un colloque au sénat, "Aluminium et vie quotidienne", organisé par l'association E3M (Entraide aux Malades de Myofasciite à Macrophages). Or contrairement au fer, au cuivre ou au zinc, ce métal n'a aucune fonction biologique dans notre organisme et son effet neurotoxique est reconnu.

En savoir plus

Anti-transpirants et cancer du sein

Une scientifique britannique, Philippa Darbre, a émis l'hypothèse que l'aluminium pourrait induire ou contribuer au développement du cancer du sein. Ses travaux ont montré la présence d'un taux élevé d'aluminium dans les glandes mammaires humaines et la localisation plus fréquente de la maladie dans le cadran supérieur externe du sein, près des aisselles où les anti-transpirants sont utilisés quotidiennement. Or l'aluminium est absorbé par la peau qui est très fine à cet endroit et peut comporter des blessures provenant du rasage.

Une étude autrichienne coordonnée par Caroline Linhart vient de démontrer qu'il y aurait presque quatre fois plus de risques de développer un cancer du sein chez les femmes qui utilisent des anti-transpirants fréquemment. Cette étude a été réalisée sur plus de 200 patientes ayant contracté cette maladie, comparées à un groupe d'individus sains du même âge. Elle montre également que la fréquence d'utilisation de ce type de cosmétique est associée à une présence de taux élevés d'aluminium dans les tissus mammaires.

Un métal omniprésent
Difficile d'échapper à l'aluminium ! Il est présent dans l'eau du robinet (sulfate d'aluminium), dans certains légumes (champignons, épinards, radis, laitue…), les fruits de mer, le thé, le cacao et dans les aliments industriels, pains gâteaux, biscuits, produits laitiers, charcuterie…




Cancer : nouvelle approche, autour du patient

Depuis quelques années, la définition du cancer évolue ainsi que les traitements et le projet de soin, plus centrés autour de la personne. Cela rend plus nécessaire encore le développement d'une médecine intégrative.

Viesaineetzen.com - Cancer : nouvelle approche, autour du patient

L'accompagnement par les médecines alternatives et complémentaires (MAC) des patients atteints de cancer, dans le cadre d'équipes pluridisciplinaires, est à l'origine de bénéfices connus depuis longtemps (voir : Le cancer et les médecines complémentaires). Cet accompagnement devient indispensable aujourd'hui, à l'heure où l'on assiste à un tournant dans l'histoire de la cancérologie.

En savoir plus

L'exemple de l'hôpital Cochin

Avec le soutien institutionnel de l'Assistance Publique, François Goldwasser a recruté une équipe consacrée à l'activité physique de ses patients. "Nous avons mis au point un programme expérimental d'activité physique de pré-habilitation, par exemple pour refaire du muscle avant une chirurgie, et de réhabilitation, après une chimiothérapie ou une chirurgie ou encore en accompagnement d'une chimiothérapie."

Il a par ailleurs impulsé la création d'un hôpital de jour dédié à l'évaluation des besoins et des risques par des équipes pluridisciplinaires (diététiciens, psychologues, hypnothérapeutes etc.).
"C'est un bon moyen de réconcilier une médecine lente et pluridisciplinaire avec les contraintes qu'on veut nous imposer de travailler toujours plus vite et avec toujours moins de personnes."

Changement dans la définition du cancer
"Il se passe quelque chose d'important : la définition du cancer est en train de changer", explique François Goldwasser, chef du service cancérologie de l'hôpital Cochin Port-Royal, qui intervenait le 14 octobre dernier dans le cadre des 35e Rencontres des MAC à l'hôpital Tenon.




Le syndrome du côlon irritable : ce que disent nos viscères

Trouble digestif très répandu, le syndrome du côlon irritable est difficile à traiter de manière efficace. Les médecines alternatives et complémentaires (MAC) apportent des solutions intéressantes.

Viesaineetzen.com - Le syndrome du côlon irritable : ce que disent nos viscères

Les symptômes sont très désagréables : ventre ballonné, douloureux, gaz, diarrhée et/ou constipation… Après un gros repas, ce n'est pas très confortable mais ça peut passer. Si les troubles persistent et deviennent chroniques, si par exemple des douleurs lancinantes apparaissent régulièrement, cela devient préoccupant. Il se peut alors que le médecin diagnostique un syndrome du côlon (ou de l'intestin) irritable ou encore (c'est la même chose) une colopathie fonctionnelle. Ce syndrome n'est pas dangereux et n'entraîne pas d'autres maladies. Par ailleurs les troubles peuvent être épisodiques avec des périodes de répit, mais dans les moments de crise ils sont fort invalidants.

En savoir plus

Le pouvoir des plantes

Menthe poivrée
L'huile essentielle de menthe poivrée a fait l'objet d'études convaincantes contre le SCI du fait de ses propriétés antispasmodiques. Il faut néanmoins prendre soin de l'ingérer sous forme de comprimés gastro-résistants solubles dans l'intestin car, si elle se répand dans l'estomac, elle peut en aggraver les brûlures*.
Un jus à base d'aloe vera et de menthe infusée permet de réduire l'inflammation et soulager les douleurs****.

Artichaut
L'extrait d'artichaut a une certaine efficacité pour soulager les troubles digestifs*.

Myrtille
La myrtille a des effets bénéfiques pour les diarrhées, en décoction, en jus ou en extrait (gélules)**.

Psyllium et graines de lin
Le psyllium et les graines de lin sont des sources de fibres, douces pour l'intestin**.

Pamplemousse
L'extrait de pépins de pamplemousse renforce et purifie le microbiote intestinal**.

Autres plantes
Certaines plantes agissent à la fois sur les sphères nerveuse et digestive : basilic, estragon, marjolaine, camomille, verveine odorante ou mélisse. Elles sont parfaites en infusion*****. 

1 personne sur 5
10 % à 20 % de la population occidentale seraient touchés par le syndrome du côlon irritable (SCI) qui représenterait 30 % à 50 % des consultations des gastroentérologues. Les femmes seraient 2 à 3 fois plus concernées que les hommes*. Difficile d'avoir une statistique fiable car de nombreux patients ne déclarent pas leur maladie !




Éliminer les métaux lourds

Par notre alimentation et l'air que nous respirons, nous absorbons de faibles quantités de métaux toxiques qui peuvent avoir des effets délétères sur notre santé. Heureusement, il existe des moyens naturels des les éliminer !

Viesaineetzen.com - Éliminer les métaux lourds

On devrait plutôt les appeler "élément-trace métallique" (ETM)… Ce sont tous les métaux toxiques qui existent dans la nature ou qui y ont été apportés par l'activité humaine : plomb, mercure, arsenic, cadmium, nickel, zinc, manganèse, brome…
"Aujourd'hui, le squelette d'un Européen contient 500 fois plus de métaux lourds que celui d'une personne ayant vécu au Moyen-Âge", affirme dans son dernier livre Jean-Pierre Willem*, médecin et chirurgien.

En savoir plus

L'exemple de l'aluminium

Sources
L'aluminium se trouve dans l'eau du robinet, dans les produits alimentaires transformés, les saucisses, les abats, les coquillages, de nombreux additifs alimentaires (E173, E520, E521, E522, E523, E541, E554, E555, E556, E559), les ustensiles de cuisine, les emballages, le papier d'aluminium (100 g de tomates conservées dans du papier-alu pendant une nuit peuvent contenir jusqu'à 6,5 mg d'aluminium, selon Jean-Pierre Willem*).
À cette liste il faut rajouter des cosmétiques (certains dentifrices et déodorants), la plupart des vaccins et certains médicaments comme le Maalox*.

Effets sur la santé
L’aluminium est toxique pour le cerveau (pertes de mémoire, Alzheimer, Parkinson).
Au quotidien, un excès d'aluminium peut provoquer nausées, vomissements, manque d'appétit, gastrite, ulcère à l'estomac.
L'hydroxyde d'aluminium, adjuvant des vaccins, serait la cause d'une pathologie musculaire inflammatoire (myofasciite à macrophages) dont les symptômes sont des douleurs musculaires et de la fatigue avec un peu de fièvre*.

Sources omniprésentes
Pour quelles raisons sommes-nous imprégnés à ce point ? Parce que nous respirons un air qui contient les pollutions industrielles et les gaz d'échappement des automobiles, parce que nous buvons de l'eau et mangeons des aliments contaminés par les substances chimiques de l'agriculture conventionnelle… Et aussi parce qu'on nous fait des vaccins dont les adjuvants contiennent du mercure et/ou de l'aluminium et qu'on obture nos caries avec des amalgames au mercure.


                
Syndiquer le contenu