La sophrologie dynamique : mieux se connaître

Version récente de la sophrologie qui inclue notamment une pratique d'automassage, la sophrologie dynamique propose d'explorer ses cinq intelligences…

Viesaineetzen.com - La sophrologie dynamique : mieux se connaître

La sophrologie dynamique est "un ensemble d'exercices pratiques qui permettent de découvrir ses propres ressources en développant cinq formes d'intelligence", explique Martine Dupuy*, médecin et praticienne en sophrologie dynamique.

Publicité

En savoir plus

La séance de sophrologie dynamique

Le sophrologue commence par expliquer le déroulé de la séance. "Après une brève présentation de la sophrologie nous proposons le menu de la séance et répondons aux questions éventuelles", explique Martine Dupuy. "Puis sophrologue et participants effectuent la séance tous ensemble, les yeux fermés ou baissés pour mieux sentir l'intériorité."

Le protocole commence avec une mise en disponibilité : "par exemple, s’assoir et prendre acte des points d'appui, s'étirer pour décontracter le corps, s'intéresser à sa respiration…".

Il se poursuit avec un automassage de tout le corps (voir : Automassages : se faire du bien), selon le principe du Do-in. "Il s'agit de créer de la sensation et d'aider les gens à s'intérioriser. La seule indication est de se faire du bien. Le type de toucher, doux ou plus appuyé, se fait selon ce qui convient sur le moment."

Le sophrologue propose enfin un exercice de contraction et d'étirement musculaires sur des gestes très simples, assis ou debout selon les possibilités de chacun. Il peut même se faire dans un lit d'hôpital. "En général on va mobiliser une partie du corps ou une autre : une fois les membres supérieurs, une autre fois la tête et le cou, d'autres fois le ventre ou l'ensemble de la colonne vertébrale et du buste. C'est un prétexte pour réveiller de la sensation."

Ce schéma de séance peut se répéter une dizaine de fois "pour que les gens s'habituent à vivre dans leur corps". Puis viennent de nouveaux exercices mettant en œuvre la respiration ou les cinq sens. "Toujours dans l'idée de se faire plaisir, on peut explorer l'ensemble des couleurs, des sons, des sensations tactiles, des parfums ou des saveurs qu'on aime bien. C'est tout un apprentissage de l'écoute intérieure."

Quand cet apprentissage est suffisamment solide s’ajoutent à la séance de base des modules émotionnels puis intuitifs. 

Cinq intelligences
Elles sont présentes dans chacun de nous :
- L'intelligence du corps, "quel que soit son état de santé".
- L'intelligence des émotions, "trop souvent vécues comme gênantes".
- L'intelligence de l'intuition qui existe "même pour ceux qui pensent ne pas en avoir".




La méditation Acem : méditer sur un son

Originaire de Norvège, la méditation Acem est une forme laïque de méditation sur un son. Facile d'accès, ses multiples bienfaits en matière de santé psychique et physique sont validés par la science.

Viesaineetzen.com - La méditation Acem : méditer sur un son

Prononcer "akème". Il s'agit d'une forme de méditation non religieuse basée sur l'expérience et la psychologie occidentale moderne. La méditation Acem a été fondée en 1966 à l'université d'Oslo en Norvège (voir encadré).

"À l'époque, ça s'appelait la Société Académique de Méditation", explique Christopher Grøndahl, écrivain et enseignant de la méthode depuis 25 ans. "Pour sortir du cadre universitaire et répondre à la demande qui était devenue importante, on a choisi un nom qui n'avait pas de sens particulier mais qui avait l'avantage de venir en premier dans la liste alphabétique des associations d'étudiants."

Publicité

En savoir plus

Méditation transcendantale "laïcisée"

Acem s'est développée à la suite d'une scission avec la branche norvégienne de la méditation transcendantale.
Ses initiateurs, sous la direction d'Are Holen, psychiatre et professeur de médecine à l'université des sciences naturelles de Norvège (Trondheim), ont dégagé cette méditation de son folklore religieux et l'ont réinterprétée à la lumière des connaissances occidentales en matière de psychologie et de neurobiologie.
Elle est aujourd'hui encadrée par des volontaires parmi lesquels on trouve de nombreux professionnels de santé dont des universitaires.

Sur un son
Pour définir la méditation Acem par rapport aux autres formes de méditation connues, il faut envisager l'objet vers lequel diriger son attention.




Automassages : se faire du bien

C'est facile et ça fait un bien fou ! Il existe des techniques simples pour stimuler la circulation d'énergie dans le corps, renforcer son immunité, faire disparaître le stress et les tensions musculaires.

Viesaineetzen.com - Automassages : se faire du bien

Issues du Dô-in, une pratique japonaise proche du shiatsu (Voir : Shiatsu, pression des doigts), l'automassage consiste la plupart du temps à agir par pression sur les points d'acupuncture mais peut également utiliser d'autres techniques de massage comme l'effleurage, le balayage, le lissage, les vibrations, la friction, les percussions ou le pétrissage.

Publicité

En savoir plus

Contre-indications

Il existe quelques contre-indications au massage et donc à l'automassage : cancer, coups de soleil, déchirure et fracture, embolie et thrombose, ganglions lymphatiques gonflés, inflammation, maladies de peau, morsures, ossature fragilisée ou décalcifiée, plaies et cicatrices…

Contre les tensions et le stress
Selon Hélène Campan*, masseuse et formatrice, on peut ainsi faire disparaître rapidement de nombreux petits maux du quotidien : migraines, rhumes, angines, douleurs d'estomac, douleurs menstruelles ou articulaires… Les automassages favorisent également la relaxation. Ils permettent de lutter contre les crises d'angoisse, le stress occasionnel ou permanent. D'une manière générale, ils renforcent le métabolisme et les défenses immunitaires.




Des remèdes naturels à faire soi-même

Pas besoin d'être un expert pour préparer soi-même des remèdes naturels. Il suffit de connaître les propriétés de quelques plantes et faire l'apprentissage de gestes simples pour pouvoir confectionner des tisanes, des teintures mères, des liqueurs, des baumes ou des lotions…

Viesaineetzen.com - Des remèdes naturels à faire soi-même

Connaissez-vous les vertus des plantes aromatiques usuelles qui se trouvent dans nos cuisines ? Le thym est un antiseptique, antitussif, tonique et décontractant musculaire. Le romarin est un cicatrisant, astringent, anti-inflammatoire et antirhumatismal. La menthe poivrée est un digestif, antispasmodique, tonique et émollient… De son dernier livre*, Claudine Luu, docteur en pharmacie et en sciences naturelles, détaille les vertus de 50 plantes communes et donne les clés de quelques manipulations accessibles à toutes et tous.

Publicité

En savoir plus

Mélanges à base d'huiles essentielles

De nombreux sites donnent des recettes de cocktails à base d'huiles essentielles (HE).
Nous en avons sélectionné ci-dessous quelques unes, simples à exécuter...

Contre le petit coup de blues de la rentrée
HE de Cannelle de Ceylan : 7 gouttes
HE de Marjolaine des jardins : 30 gouttes
HE de Camomille noble : 45 gouttes
HE de Verveine citronnée : 22 gouttes
Huile de noyau d’abricot : 10 ml
Voie sublinguale : 6 gouttes dans une petite cuillère à la fin des repas, 2 à 3 fois par jour pendant 3 semaines.
Voie olfactive : 1 ou 2 gouttes à l’intérieur des poignets, respirer profondément 5 fois de suite au moins 3 fois par jour, à volonté si besoin.
(Source : Plantes et Santé)

Drainage et renforcement du foie
HE de Carotte : 15 gouttes
HE de Citron : 30 gouttes
HE de Romarin à verbénone : 30 gouttes
HE de Céleri : 15 gouttes
HE de Livèche : 15 gouttes
Huile d’olive bio de première pression à froid.
Voie sublinguale : Prendre 1 goutte dans 1 cuillère à café d’huile d’olive. Renouveler matin et soir pendant 2 semaines.
(Source : Plantes et Santé)

Huile hydratante pour le visage
HE de Lavande vraie : 4 gouttes
HE d'Immortelle : 2 gouttes
HE de Tea tree : 2 gouttes
Huile de jojoba : 20 ml
Huile de bourrache: 10 ml
(Source : Bioacademie)

Sécher chez soi ?
On trouve dans les officines ou les magasins bio des plantes déjà séchées, prêtes à l'emploi. Mais il est facile aussi de les récolter soi-même dans la nature et de les faire sécher chez soi, disposées en faible épaisseur sur un linge blanc, par exemple étalées sur des cagettes en bois empilées les unes sur les autres.




Les chakras : centres énergétiques vitaux

Différentes pratiques énergétiques permettraient de les activer. Qu'est-ce que les chakras ? Où sont-ils situés, quelle est leur fonction et que représentent-ils ?

Viesaineetzen.com - Les chakras : centres énergétiques vitaux

Le terme est aujourd'hui connu du grand public du fait de la popularisation du yoga et des différentes pratiques de bien-être issues de la tradition indienne : soins, massages et autres. "Ouvrir ses chakras" est devenue une expression assez répandue, synonyme de "se détendre" avec parfois une connotation un peu moqueuse.
En réalité, il ne s'agirait pas d'ouvrir les chakras mais de les éveiller, les harmoniser, les accorder comme un instrument de musique.

Publicité

En savoir plus

La symbolique des chakras

1) Mulâdhâra çakra
Couleurs : jaune, noir, rouge.
Élément : Terre.
Émotion : la peur.
Plantes : ache des marais, cardamome, gingembre…
HE : clou de girofle, poivre noir, néroli…
Pierres : bois pétrifié, hématite, jaspe rouge…

2) Svâdishtâna çakra
Couleurs : blanc, orange.
Élément : Eau.
Émotion : la mélancolie.
Plantes : cumin, curcuma, piment oiseau…
HE : livèche, mélisse, menthe poivrée…
Pierres : cornaline, pierre de lune, topaze…

3) Manipûra çakra
Couleurs : rouge, jaune, orange.
Élément : Feu
Émotion : la colère.
Plantes : basilic, muscade, nigelle…
HE : badiane, citron vert, lemon-grass…
Pierres : ambre, citrine, corail…

4) Anâhata çakra
Couleurs : noir, bleu, gris fumé, vert et rose.
Élément : Air.
Émotion : la tristesse.
Plantes : cannelle de Ceylan, coriandre douce, banane…
HE : anis vert, laurier noble, genévrier…
Pierres : aventurine, charoïte, quartz rose.

5) Vishuddha çakra
Couleurs : blanc vif et scintillant, bleu.
Élément : Espace.
Émotion : la peine.
Plantes : ail, datte, moutarde noire…
HE : benjoin, oignon, bergamote…
Pierres : calcédoine bleue, émeraude, sodalite…

6) Ajnâ çakra
Couleurs : bleu indigo, violet, blanc laiteux, sans couleur.
Élément : tous les éléments ou aucun.
Émotion : la jalousie.
Plantes : figue, grenade, groseille indienne…
HE : cèdre, oliban, patchouli…
Pierres : aigue marine, lapis-lazuli, œil de Shiva (agate taillée)…

7) Soma çakra
Couleurs : blanc bleuté.
Élément : l'eau du ciel.
Émotion : l'extase.
Plantes : acore, sésame, vanille…
HE : rose, célestite…
Pierres : jaspe paysage, turquoise…

8) Sahasrâra çakra
Couleurs : violet, transparent.
Élément : l'espace au-delà de l'espace.
Émotion : la joie.
Plantes : mangue, myrobolan, safran…
HE : encens, myrrhe, santal…
Pierres : améthyste, cristal de roche, quartz rutilé…




Shiatsu : aussi pour l'animal

Le shiatsu peut s'adresser aux animaux. Chevaux, chiens et chats y trouvent beaucoup de bien-être et souvent une solution à des problèmes de mobilité ou de stress. Ce qui fait également du bien à leur propriétaire !

Viesaineetzen.com - Shiatsu : aussi pour l'animal

Issu de la médecine traditionnelle chinoise qui existe depuis des millénaires, le shiatsu est arrivé en France en même temps que les arts martiaux (voir : Shiatsu, pression des doigts) mais sa version vétérinaire est moins connue.

Isabelle Le Gentil a découvert la discipline en Angleterre. Elle faisait un stage chez un éleveur de chevaux de course qui faisait venir de très loin un vétérinaire pratiquant le shiatsu équin. Elle a étudié par la suite à l'École écossaise de shiatsu sous la direction d'une élève de Pamela Hannay, pionnière du shiatsu pour les animaux aux États-Unis (voir encadré). Elle est aujourd'hui installée à Paris et pratique sur des chevaux, des poneys, des chiens, des chats.

Publicité

En savoir plus

Shiatsu : sur tous les mammifères

Le shiatsu a été adapté pour les animaux en occident dans les années 1970 par Pamela Hannay, une américaine décédée aujourd'hui, qui a été formé à l'Ohashi Institut de New York.

"Il existe dans les traités traditionnels une carte des méridiens pour les chevaux, les chiens, les chats", affirme Isabelle Le Gentil. "J'ai même trouvé la carte des points d'acupuncture pour les éléphants ! On peut pratiquer le shiatsu sur tous les mammifères en général. Moi, je pratique sur les chevaux, les poneys, les chiens, les chats. Je n'ai pas encore eu de demandes pour d'autres animaux mais, par exemple, ma professeure a déjà donné un shiatsu à un taureau."

Indications et contre-indications
Troubles de la mobilité, troubles musculo-squelettiques et ligamentaires, problèmes de synovie, problèmes respiratoires, allergies alimentaires, acariens, gestion du stress, dépression, stress post-traumatique… Selon Isabelle Le Gentil, tous ces troubles peuvent être améliorés grâce au shiatsu.




Bien-être et âyurvéda

À travers l'alimentation et les soins du corps, la médecine traditionnelle indienne donne de bonnes indications pour une hygiène de vie propice au bonheur et au bien-être…

Viesaineetzen.com - Bien-être et âyurvéda

Pour l'âyurveda, l'alimentation, la façon d'être et de vivre au quotidien, la gestion de la pensée et du mental sont les élément constitutifs d'une bonne santé et d'un état de bonheur (voir : L'âyurveda, la médecine indienne traditionnelle). "Bien être", au sens littéral du terme, explique Sylvie Verbois*, ethno-thérapeute.

Publicité

En savoir plus

Les six saveurs ayurvédiques

Elles doivent être consommées chaque jour car elles vitalisent le corps, stimulent les cinq sens et vivifient l'esprit.

Les saveurs douces, acides et salées interviennent dans la transformation des aliments en tissu vivant.

Les saveurs piquantes, amères et astringentes jouent un rôle dans la transformation en énergie des matériaux primitifs assimilés par les tissus vivants.

Certains aliments ont plusieurs saveurs : par exemple le pamplemousse est amer et acide, l'abricot est doux et acide, l'ail a toutes les saveurs sauf l'acide. 

Pratiques et soins corporels
La pratique du yoga est un des éléments essentiels de l'hygiène de vie âyurvedique.
Les soins du corps sont fondamentaux. On se lave deux fois par jour : le matin le visage et les yeux à l'eau froide, le soir un bain chaud. On se brosse les dents deux fois par jour et on se nettoie la langue. On se coupe les cheveux, les ongles et la barbe tous les quinze jours. On se huile quotidiennement les oreilles.




Ne pas oublier de respirer !

Nous respirons mal, pas suffisamment, pas au bon endroit… Les conséquences sur la santé sont importantes, il est donc utile de connaître et comprendre les différentes techniques qui existent pour mieux respirer...

Viesaineetzen.com - Ne pas oublier de respirer !

Dans la vie courante nous avons tendance à nous reposer sur notre réflexe respiratoire sans prendre conscience des multiples tensions qui entravent notre respiration.
"Nous adoptons le rythme des événements extérieurs et perdons le contact avec notre rythme personnel. Nous utilisons notre corps mais nous ne sommes plus à son écoute", affirme Jean-Louis Abrassart*, thérapeute psychocorporel.
Conséquences : troubles pulmonaires, rhumes, déficit du système immunitaire, allergies, anxiété, angoisse, dépression…

Publicité

En savoir plus

Deux techniques simples de respiration anti-stress

La cohérence cardiaque
La cohérence cardiaque est une excellente technique pour régulariser son état émotionnel, comme tous les exercices qui allongent l'expiration :
- environ 6 respirations par minute avec inspire et expire équilibrés, en respirant dans l'abdomen ;
- 6 secondes d'inspiration et 6 secondes d'expiration sans pause et sans forcer la respiration.

La respiration par palier
Pour gérer la situation quand on se sent stressé d'un seul coup :
- prendre une inspiration profonde ;
- commencer à expirer, faire une petite pause d'une seconde, continuer d'expirer, faire encore une pause d'une seconde et ainsi de suite, deux secondes d'expiration, une seconde de pause jusqu'à avoir expiré le plus profondément possible ;
- reprendre une inspiration et répéter l'exercice pendant quelques minutes.

La respiration par palier permet sur le moment d'éliminer les toxines et les tensions du stress. C'est un apprentissage de l'expiration profonde qui va ensuite se prolonger sur les respirations de la vie quotidienne. 




La méditation de pleine conscience : réduire le stress

Faire une pause, être attentif au moment présent dans l'acceptation et le lâcher-prise, sans jugement… La méditation de pleine conscience, pratique bouddhiste dépouillée de son décorum exotique et supplémentée d'une approche scientifique, se développe partout en France. Il faut dire que la méthode est redoutablement efficace pour gérer le stress…

Viesaineetzen.com - La méditation de pleine conscience : réduire le stress

Aujourd'hui ce ne sont plus des hippies New Age ou des moines en robe de bure qui nous parlent de méditation. Ce sont des médecins, des scientifiques, des psy, des dirigeants ou des cadres d'entreprise… Ils sont de plus en plus nombreux et considèrent que cette pratique a changé leur vie.
Jean-Gérard Bloch*, médecin rhumatologue et instructeur MBSR, est l'un d'eux. C'est aussi un proche de Jon Kabat-Zinn, l'homme qui a fondé en 1979 la MBSR (Mindfulness-Based Stress Reduction) dans un cadre thérapeutique, à l'hôpital universitaire du Massachusetts à Boston.

Publicité

En savoir plus

Des effets validés

Plusieurs études, notamment celle d'Elizabeth Blackburn, prix Nobel de médecine en 2009, ont montré le lien qui existe entre la pratique de la MBSR et la longueur des télomères, ces capuchons protecteurs des chromosomes qui raccourcissent en vieillissant. (Voir également : Cancer, la méditation améliore la santé des survivantes). La méditation serait donc une bonne manière de prolonger la jeunesse et la vie.

Il y a également des effets immédiats autour de la gestion du stress : stabilisation émotionnelle, sérénité intérieure.
"Petit à petit se développe la capacité de faire face à ce qui se présente dans la vie de façon plus apaisée, moins réactive, avec moins de surenchère", observe Jean-Gérard Bloch.

La méditation est aussi une aide pour pouvoir vivre de façon plus apaisée même en cas de difficulté. Les personnes vivant des situations douloureuses ou souffrant de maladies graves ou chroniques, trouvent dans la méditation un soutien pour moins se laisser envahir : "Ne pas être entièrement la maladie ou la douleur mais la laisser exister en ayant un lien de façon plus large avec d'autres composantes de la vie."




La méthode Acmos : rétablir l'équilibre énergétique

Lorsque la physique occidentale rencontre les médecines traditionnelles d'Asie, le résultat est pour le moins surprenant… La méthode Acmos avec son appareillage sophistiqué permettrait de mesurer la dimension énergétique de l'être humain et d'en rétablir l'équilibre.

Viesaineetzen.com - La méthode Acmos : rétablir l'équilibre énergétique

L'homme qui m'explique la méthode Acmos est un positiviste formé aux probabilités aux Etats-Unis, un adepte d'une démarche scientifique en économie spatiale théorique. Son CV est impressionnant : spécialiste en aménagement du territoire, il a été professeur à l'ESSEC et à l'Ecole Nationale des Ponts & Chaussées. On le voit, rien ne prédisposait Alain Sallez à se tourner vers la bioénergie. Pourtant depuis 12 ans il est devenu naturopathe, Bioénergéticien Acmos et formateur dans cette discipline.

Publicité

En savoir plus

L'origine de la méthode

La méthode Acmos a été créée dans les années 1970 par un physicien français, René Naccachian.
À l'occasion d'un déplacement à l'étranger, il a été soigné par des médecins chinois pour un problème au genou.
"Fasciné par l'efficacité de ces soins, il a fait un doctorat de médecine chinoise à Taiwan, un doctorat de médecine ayurvédique au Sri Lanka, et un doctorat de biologie moléculaire en Europe. Puis il a construit petit à petit une méthode qui prend en compte tous les éléments de fonctionnement de l'organisme sur le plan bioénergétique".

"Acmos, au début, voulait dire Acupuncture Moléculaire par Stimulation. Puis le sens a évolué et est devenu Accord du Corps Matière avec les Ondes Suprasensibles", précise Alain Sallez.

Les agressions de l'environnement
L'objectif d'une séance Acmos est de faire retrouver à l'organisme ses capacités d'auto-guérison.
"Ce sont des qualités naturelles mais elles sont la plupart du temps bloquées par les agressions dont nous sommes victimes : un virus, des courants d'air, une personne qui nous met mal à l'aise…"


                
Syndiquer le contenu