Épigénétique : le pouvoir de l'environnement sur notre santé

L'épigénétique est une science jeune qui montre notamment à quel point notre environnement (nutrition, exercice physique, stress, plaisir, harmonie du réseau humain, toxicités) peut influer sur notre santé et notre longévité.

Viesaineetzen.com - Épigénétique : le pouvoir de l'environnement sur notre santé

Il s'agit d'une découverte récente, qui date d'une vingtaine d'années : nous ne sommes pas le produit de nos gènes, comme nous le croyions au 20e siècle. C'est nous qui avons un potentiel d'action sur eux. "Notre ADN peut être influencé par notre environnement personnel : nourriture, exercice physique, vie sociale et amoureuse, entourage, lieu de vie, stress…", explique Joël de Rosnay, docteur ès sciences, ancien chercheur en biologie et en informatique*.

En savoir plus

Épigénétique et "épimémétique"

Les mécanismes de l'épigénétique pourraient, selon Joël de Rosnay, être transposés à l'échelle de la société. Il y aurait un ADN sociétal, constitué de gènes virtuels culturels transmis par les médias, les comportements collectifs et l'utilisation des outils numériques interactifs. En reprenant la terminologie de Richard Dawkins, Joël de Rosnay appelle ces gènes des "mèmes".

On pourrait donc passer de la génétique à la "mémétique" et de l'épigénétique à l'épimémétique. De la même manière que l'homme peut influer sur ses gènes en matière de santé et de longévité, il pourrait agir sur la société, dans le cadre d'une véritable démocratie participative et d'une gouvernance citoyenne, pour la transformer dans un sens positif. Pour une "société souhaitée et un futur désirable".*




Exercer ses yeux avec des méthodes douces

De nombreuses personnes témoignent avoir amélioré leur vue grâce à des pratiques douces de gymnastique et de relaxation oculaires. Tour d'horizon, conseils et exemples d'exercices…

Viesaineetzen.com - Exercer ses yeux avec des méthodes douces

Serait-il possible de rééduquer ses yeux de la même manière qu'on rééduque un organe ou un membre déficient ? Serait-il possible d'améliorer ainsi un problème de vue ou d'empêcher son aggravation ? C'est le rêve de tous les "binoclards" ! Xanath Lichy, formatrice et auteure de livres sur la question*, témoigne avoir résolu un problème de myopie et d'astigmatisme à l'aide de diverses méthodes douces. Aujourd'hui, elle se dit (presque) capable de se passer de lunettes. 

En savoir plus

Méthode Bates et yoga des yeux

William Bates (1860-1931) est un ophtalmologue états-unien qui exerce à New York à la fin du 19e siècle. Il découvre un lien entre l'état d'esprit et la vue. La détente permettrait d'améliorer le potentiel visuel, le stress le diminuerait. Par exemple, la myopie serait due à une tension pour chercher à voir de loin.
Ses travaux sont popularisés notamment par Aldous Huxley, l'auteur du Meilleur des mondes, qui, menacé de cécité, réussit à sauver ses yeux grâce à la méthode Bates.

Un médecin indien formé en Angleterre, le docteur Agarwal, également adepte du yoga et de l'âyurveda (Voir : L'âyurveda, la médecine indienne traditionnelle), reprend en 1935 la méthode Bates et y intègre des éléments traditionnels de la culture indienne sous l'appellation "yoga des yeux".

Ennemi n°1 : les écrans
La vie moderne nous met en contact avec un fléau pour la vue : ordinateurs, smartphones et autres tablettes induisent de mauvaises postures (nuque cassée, dos tordu) et génèrent une fatigue visuelle : picotements des yeux, vision trouble, maux de tête. L'œil devient sec ou rouge car la fréquence du cillement des yeux est diminuée.




Chouchouter ses télomères !

Ce sont les marqueurs de notre rythme de vieillissement. Par nos comportements et notre mode de vie, nous pouvons avoir une action sur nos télomères afin de vivre plus longtemps en bonne santé !

Viesaineetzen.com - Chouchouter ses télomères !

Montre-moi tes télomères, je te dirai ton âge réel… Nous avons intérêt à mémoriser ce nouveau mot : télomère. Pourquoi ? Parce que, selon les recherches scientifiques des trente dernières années, ces minuscules capuchons de protection qui se trouvent à l'extrémité de nos chromosomes déterminent le rythme de vieillissement de nos cellules avec tous les troubles et maladies qui peuvent lui être associés (voir encadré).

En savoir plus

Pathologies liées aux télomères courts

Télomère : du grec "telos", fin, et "meros", partie.

L'ADN de chaque chromosome se termine par une zone enveloppée dans un fourreau de protéines protecteur : les télomères. Ils constituent moins d'un dix-millième de l'ADN total de la cellule.

La longueur des télomères diminue en moyenne avec l'âge : chute rapide au début de l'enfance, puis lent déclin ensuite.

Les télomères courts prédisent une mortalité précoce. Ils engendrent un fonctionnement immunitaire ralenti et rendent donc l'organisme plus vulnérable, expliquent Elizabeth Blackburn et Elissa Epel*.
De nombreuses études ont montré le lien qui existe entre le fait d'avoir des télomères courts et le fait de souffrir d'inflammation chronique. Selon les individus, on sait que l'inflammation chronique peut entraîner des "pathologies cardiovasculaires, neurologiques, gingivales, maladie de Crohn, maladie coeliaque, polyarthrite rhumatoïde, asthme, hépatites, cancers et bien d'autres encore".
Le stress majeur, la dépression et l'anxiété sont également associés à des télomères plus courts.

"Les personnes dont les télomères sont les plus longs ont le plus bas taux de mortalité par cancer, pathologies cardiovasculaires et toutes causes confondues"*.




Se protéger des perturbateurs endocriniens

Faire la chasse aux produits contenant des substances toxiques et favoriser l'élimination de ces dernières dans notre corps… La réglementation étant insuffisante aujourd'hui, il faut prendre des mesures par nous-mêmes.

Viesaineetzen.com - Se protéger des perturbateurs endocriniens

Les perturbateurs endocriniens sont omniprésents et la réglementation est dépassée par ces nouveaux produits qui ne se comportent pas comme on l'attend (Voir : Perturbateurs endocriniens : quels enjeux ?). "Il faut donc voir les choses autrement et changer nos habitudes", affirme Isabelle Doumenc*, naturopathe.

En savoir plus

Conseils pour la femme enceinte et la jeune maman

1) L'alimentation est le vecteur principal d'apport de perturbateurs endocriniens. Il faut donc être bio, bio, bio.
"Oublier les plats préparés, la cuisine industrielle… Il faut faire sa cuisine soi-même et l'on peut cuisiner de façon très simple pour contrôler ses apports", assure Isabelle Doumenc*.

2) Les cosmétiques sont le deuxième vecteur de pollution.
"Il faut donc arrêter de se mettre plein de produits sur la peau, surtout ceux qui y restent : les crèmes, les fonds de teint, le rouge à lèvres, le vernis à ongles. Tout cela est bourré de perturbateurs endocriniens. Il y a trois solutions. Soit on décide de se passer de certaines choses. Soit on fabrique ses propres produits. Soit on achète des cosmétiques vraiment bio, avec dans les labels le niveau de certification "bio" et pas "naturel"."

Faire la chasse aux produits toxiques
La première des choses est d'apprendre à repérer les produits qui contiennent des perturbateurs endocriniens et les expulser de la maison.




La méditation de pleine conscience : réduire le stress

Faire une pause, être attentif au moment présent dans l'acceptation et le lâcher-prise, sans jugement… La méditation de pleine conscience, pratique bouddhiste dépouillée de son décorum exotique et supplémentée d'une approche scientifique, se développe partout en France. Il faut dire que la méthode est redoutablement efficace pour gérer le stress…

Viesaineetzen.com - La méditation de pleine conscience : réduire le stress

Aujourd'hui ce ne sont plus des hippies New Age ou des moines en robe de bure qui nous parlent de méditation. Ce sont des médecins, des scientifiques, des psy, des dirigeants ou des cadres d'entreprise… Ils sont de plus en plus nombreux et considèrent que cette pratique a changé leur vie.
Jean-Gérard Bloch*, médecin rhumatologue et instructeur MBSR, est l'un d'eux. C'est aussi un proche de Jon Kabat-Zinn, l'homme qui a fondé en 1979 la MBSR (Mindfulness-Based Stress Reduction) dans un cadre thérapeutique, à l'hôpital universitaire du Massachusetts à Boston.

En savoir plus

Des effets validés

Plusieurs études, notamment celle d'Elizabeth Blackburn, prix Nobel de médecine en 2009, ont montré le lien qui existe entre la pratique de la MBSR et la longueur des télomères, ces capuchons protecteurs des chromosomes qui raccourcissent en vieillissant. (Voir également : Cancer, la méditation améliore la santé des survivantes). La méditation serait donc une bonne manière de prolonger la jeunesse et la vie.

Il y a également des effets immédiats autour de la gestion du stress : stabilisation émotionnelle, sérénité intérieure.
"Petit à petit se développe la capacité de faire face à ce qui se présente dans la vie de façon plus apaisée, moins réactive, avec moins de surenchère", observe Jean-Gérard Bloch.

La méditation est aussi une aide pour pouvoir vivre de façon plus apaisée même en cas de difficulté. Les personnes vivant des situations douloureuses ou souffrant de maladies graves ou chroniques, trouvent dans la méditation un soutien pour moins se laisser envahir : "Ne pas être entièrement la maladie ou la douleur mais la laisser exister en ayant un lien de façon plus large avec d'autres composantes de la vie."




Les vacances à la mer

C'est la destination préférée des Français pour les vacances et c'est tant mieux car la mer est bénéfique pour la santé et le moral ! Alors tout le monde en maillot de bain, direction la plage… Mais munis de quelques conseils !

Viesaineetzen.com - Les vacances à la mer

Paysage, lieu de loisirs et de baignade, la mer est la destination vacances privilégiée des Français. Ces derniers classent même le bord de mer, selon un récent sondage de l'institut LH2, comme leur endroit d'habitation préférée, s'ils avaient le choix*.

En savoir plus

La trousse de secours sur la plage

- HE de lavande aspic contre les piqûre d'insectes ou de méduse et les coups de soleil,
- Belladonna 9 CH ou gel d'aloés pur (à plus de 95 %) également contre les coups de soleil ;
- Apis mellifica 9 CH contre les réactions allergiques aux piqûres d'insectes ou au soleil ;
- HE de tea tree ou de lavande vraie contre les plaies ;
- HE d'immortelle ou Arnica montana 9 CH contre les hématomes.
(Voir : Des huiles essentielles bio pour l'été).

Exemple : contre les piqûres de méduse, appliquer toutes les 5 minutes pendant ½ heure 2 gouttes d'HE de lavande aspic et masser doucement avec le doigt. Le remède est souverain !

88 %

des Français
se disent intéressés
par la mer
en général*


77 %

des Français
considèrent que l'état de santé
de la mer et des océans
est mauvais*


72 %

des Français
pensent que les activités humaines
doivent être plus respectueuses
de la mer*






La tisane, c'est tendance !

Caféine, théine et sucre sont présents dans la quasi-totalité de nos boissons. Si nous en consommons trop, c'est nocif pour notre équilibre et notre santé. Mais il existe une alternative : la tisane ! À base de feuilles, écorces ou racines, elle est source de bien-être et pourrait même soulager les petits maux de la vie quotidienne.

Viesaineetzen.com - La tisane, c'est tendance !

Depuis l'antiquité, son principe est bien connu : l'eau fait ressortir tous les principes actifs de la plante. La dégustation de tisane aurait donc une action efficace sur l'organisme.
Parfumée à souhait, cette boisson est bonne pour la santé mais peut aussi être envisagée comme un pur moment de détente et de plaisir.

En savoir plus

Origine de la tisane

À l’époque où les romains et les grecs l’utilisaient pour se soigner, elle était également appréciée des chinois qui n’hésitaient pas à échanger leurs feuilles de thés les plus précieuses contre les tisanes de leurs visiteurs occidentaux.

L’instant plaisir
Non seulement c'est un moyen agréable de boire de l'eau mais c'est plus que cela : un instant agréable, solitaire ou à partager, à n'importe quel moment de la journée !

Mylène raconte qu'elle en consomme tous les jours au travail : "dès que j'ouvre mon sachet, il y a toujours un collègue qui, interpellé par le parfum, souhaite essayer. Après, ils ne peuvent plus s'en passer !"




Cure de sève de bouleau : 1, 2, 3... Partez !

À la fin de l'hiver, notre organisme a besoin d'un grand nettoyage "de printemps". La nature dans ce domaine est pleine de ressources. Zoom sur la sève de bouleau, formidable substance aux propriétés dépuratives et reminéralisantes ! Voici comment préparer dès maintenant notre cure de jouvence…

Vie saine et zen - Cure de sève de bouleau : 1, 2, 3... Partez !

On connaît bien le tronc blanc de cet arbre tout en longueur mais beaucoup moins le liquide qui coule dans ses veines… Et pourtant que de richesses ! Les nordiques, lapons, slaves, scandinaves, en bénéficient depuis plus de trois mille ans. En France, on a repris depuis quelques années la pratique ancestrale de consommation de ce suc pourvoyeur de vitalité.

En savoir plus

Ne pas confondre jus et sève !

Le jus de bouleau est une décoction de feuilles de bouleau.
Bien que riches en principes actifs stimulant les organes d’élimination, la charge vitale de ce liquide bouilli (principe de la décoction) n'est pas comparable à celle de la sève fraîche, vivante et gorgée de minéraux dont on bénéficie seulement quelques semaines dans l’année.

Une cure au double effet
Liquide nourricier des bourgeons et des jeunes pousses de l’arbre en devenir, la sève du bouleau est composée notamment d'eau et de sels minéraux : calcium, potassium, manganèse, phosphore, silicium…

200 l

de sève sont produites quotidiennement
par un bouleau de 40 ans


21

jours
de cure


900 mg

de minéraux en moyenne
pour 1 l de sève






Les dangers de la 3D

Que ce soit pour Noël ou pour un anniversaire, le téléviseur 3D sera le prochain cadeau high-tech à la mode.
Mais comme pour toute avancée technologique, on n'en mesure pas encore pleinement les conséquences sur la santé. Or la "trois dimensions" suscite la méfiance…

Vie saine et zen - La 3D avec modération

Dans le sillage des blockbusters hollywoodiens qui ont envahi les salles obscures au printemps 2010, les téléviseurs 3D sont à leur tour devenus tendance, offrant bientôt "l’expérience Avatar" jusque dans les émissions les plus banales. Un "tournedos Rossini" cuisiné sous votre nez, mais alors juste dessous, cela vous tente ?
Selon les résultats d’une étude du cabinet Deloitte, publiée au début du mois de novembre, 18% des Français aimeraient trouver un téléviseur 3D sous le sapin le jour de Noël, même si les prix restent, pour le moment, quelques peu prohibitifs.

L’origine du débat
Avatar, Alice au Pays des Merveilles, Le Choc des Titans... Les enfants en ont demandés et redemandés. Les adultes s’en sont vite accommodés. Les films en 3D ont connu un réel succès auprès de tous les publics.

1952

année de sortie du premier film en 3D,
Bwana Devil de Arch Oboler


9153 $

(6913 €) le prix du premier téléviseur 3D
sorti en sept. 2009 (Etats-Unis et Japon)


4 %

des personnes épileptiques
présentent une "épilepsie photosensible"






Rire : bon pour le corps et l’esprit !

À l’école ou au travail, rire est souvent synonyme d’un manque de concentration ou de sérieux. Pourtant, il serait bénéfique pour la santé du corps et de l’esprit. Si certains d’entre nous ont un naturel jovial, un sens de l’humour accru ou une sensibilité aux chatouillements qui leur permet de rire régulièrement, d’autres n’y parviennent que difficilement. Il existe alors la gélothérapie ou thérapie par le rire pour nous réapprendre à rire.

Vie saine et zen - Rire : bon pour le corps et l’esprit !

Les enfants rient en moyenne 300 à 400 fois par jour ; les adultes, eux, ne rient que 10 à 15 fois. Plus de responsabilités professionnelles et sociales nous font perdre cette faculté à rire de tout. Or, elle contribue à la santé du corps et de l'esprit.

Rire, un "médicament" naturel
Rire a des effets sur notre corps.
D’abord, il provoque en nous une respiration hachée qui entraîne une meilleure oxygénation. La capacité pulmonaire s’en trouve augmentée.

"Rire entraîne également un massage des intestins, qui favorise la digestion" remarque Sylvain Mimoun, psychosomaticien, andrologue et gynécologue.

10 à 15

minutes par jour,
c’est le temps de rire nécessaire
pour être en bonne santé
selon Corinne Cosseron


200

clubs de rire
environ
existent
en France.


30 à 45

minutes,
c’est le temps
de détente engendré
par le rire.




                
Syndiquer le contenu