Le poivron, légume de juillet

Avec ses couleurs vives le poivron est signe de gaîté et il fait partie des légumes du soleil. Il peut agrémenter bon nombre de plats et, avec sa forte teneur en antioxydants et en vitamine C, il est loin d'être dépourvu d'intérêt nutritionnel !

Vie saine et zen - Le poivron, légume de juillet

Le mot "poivron" n'apparaît dans la langue française qu'à la fin du XVIIIe siècle, probablement par une contraction de "poivre long". C'est à cette époque qu'on commence à développer sa culture.
Dans beaucoup de langues, on ne différencie pas le poivron du piment, témoin le "pepper" anglais ou le "Pfeffer" allemand.

En savoir plus

Poivre indien

Originaire d'Amérique du sud, le poivron, qui est une des variétés du piment, se répand en Amérique centrale où sa trace remonte à plus de 7000 ans.

Lorsqu'il le découvre, le médecin de Christophe Colomb le confond avec du poivre rouge. Et le mot "poivre" est resté.
Grâce aux espagnols et aux portugais, à partir du XVIe siècle, le "poivre" indien voyage dans le monde entier. On l'appelle aussi poivre de Cayenne, poivre de Guinée, poivre de Calicut, poivre du Brésil, poivre du pauvre…

Différentes variétés
De la famille des solanacées comme les tomates, les aubergines ou les pommes de terre, le poivron est une variété de piment à saveur douce. Au sens botanique c'est un fruit, bien qu'il soit utilisé comme légume dans notre alimentation.

21 kcal

pour 100 g


126 mg

de vitamine C pour 100 g


2 %

de fibres






La pêche, fruit de juillet

La fratrie pêche, brugnon, nectarine fait partie de la farandole des fruits d'été. Rafraîchissante, désaltérante, elle fait merveille dans les salades de fruit, les glaces, les desserts et regorge d'antioxydants.

Vie saine et zen - La pêche, fruit de juillet

C'est un des fruits préférés de Louis XIV. Parmi la trentaine de variétés différentes qu'on trouve à l'époque dans les jardins de Versailles : la fameuse "Téton de Vénus" qui a donné le surnom de toutes les pêches.

En savoir plus

Pomme de Perse

On la connaît déjà en Chine 5000 ans av. JC où on la considère comme un symbole de fécondité et d'immortalité.
Après avoir traversé l'Inde par la Route de la Soie, elle se développe en Perse où elle trouve un climat favorable à son épanouissement.

Au IVe siècle avant notre ère, grâce à Alexandre le Grand, elle arrive chez les Grecs et les Romains qui la nomment "malum persicum", pomme de Perse, et la diffusent dans toute l'Europe de l'Ouest.

En France, au XIIe siècle, "persica" se transforme en "pesche" qui finit par donner le nom actuel du fruit.

Différentes variétés
Le brugnon (du provençal "brinho" issu du latin populaire "prunea", prune) et la nectarine (de l'anglais "nectarine", doux comme du nectar) ne sont pas des croisements de pêches et de prunes.
Pêche, brugnon et nectarine sont les différents fruits du pêcher (Prunus persica), arbre de la famille des rosacées.

1892

création de la "pêche Melba" en hommage à la cantatrice Nelly Melba


40

kcal pour 100 g


350 tonnes

consommées chaque été en France
(1ers fruits de l'été)






Le haricot vert, légume de juin

Avec une simple vinaigrette ou une noisette de beurre, les haricots verts accompagnent tous les plats. Chics et délicieux, ils regorgent de fer, de vitamine B et de fibres. Incontournable pour les gourmets…

Vie saine et zen, Le haricot vert, légume de juin

De l'aztèque "ayacolt" ou du grec "arachos" désignant différentes légumineuses, ou peut-être de l'ancien français "harigoter", couper en morceaux ?…
Le haricot est en tout cas originaire d'Amérique du sud où il est utilisé sous sa forme sauvage depuis la préhistoire et cultivé depuis 7000 ou 8000 ans. Il y fait partie de la base de l'alimentation avec le maïs et la courge.

En savoir plus

French Bean

Il arrive en France dans les bagages de Catherine de Médicis lorsqu'elle épouse le futur Henri II. Il se répand ensuite en Provence, puis dans le Languedoc, où il remplace vite la fève du traditionnel cassoulet.

Il se substitue petit à petit à une autre variété de légumineuse venue d’Asie : le "dolique" (dolichos), graine blanche à oeil noir, qu’on retrouve encore en France sous le nom de "mojette", "monjette" ou "Coco à l’œil noir".

En France, on le consomme frais, en le récoltant de plus en plus jeune pour éviter les fils. C'est ainsi que le "haricot filet" devient célèbre dans toute l'Europe. Dans les pays anglophones, on le nomme "french bean" ou "french filet".

Comme beaucoup d'autres légumes, il voyage du Nouveau Monde vers l'Europe, l'Afrique et l'Asie à partir du XVIe siècle grâce à Christophe Colomb et aux autres navigateurs de cette époque...

30 kcal

pour 100 g


3 %

de fibres alimentaires


1 mg

de fer pour 100 g






Le melon, fruit de juin

Le melon est un classique des nos tablées estivales accompagné de jambon cru et/ou de porto. Gorgé d'eau, parfumé et rafraichissant il est plein de vitamine C et d'antioxydant…

Vie saine et zen - Le melon, fruit de juin

Du latin "melo" qui désigne le fruit, il est originaire d'Afrique subsaharienne, puis voyage vers le Moyen-Orient, l'Inde, l'Afghanistan et la Chine où il est cultivé depuis 5000 ans.
Les Grecs et les Romains l'utilisent comme un légume, cuit ou en salade, vinaigré, poivré.
Il n'arrive en France qu'à la Renaissance.
À partir du XIXe siècle, le melon se développe rapidement et il est aujourd'hui cultivé dans le monde entier.

En savoir plus

Même Dumas a fini par prendre le melon

De retour de la guerre d’Italie, à la fin du XVe siècle, Charles VIII introduit en France une variété au fruit sucré et plus gros créée par des moines italiens et appelée "Cantaloup", du nom du domaine de Cantalupo, lieu de villégiature des papes proche de Rome.
Il s'acclimate parfaitement dans la région d'Avignon, notamment autour de Cavaillon puis arrive en Charente et dans le Sud-ouest.

Alexandre Dumas qui apprécie particulièrement les melons de Cavaillon obtient jusqu'à sa mort une rente viagère de 12 melons par an en échange du don en 1864 de la totalité de son œuvre à la bibliothèque de la ville (près de 400 volumes).
Le conseil municipal, ravi de cette aubaine, lui livre cette rente singulière jusqu'à sa mort en 1870.

Différentes variétés
Il fait partie de la famille des cucurbitacées et est à ce titre un cousin de la courgette, du concombre ou du potiron.

On trouve différentes variétés :
- le charentais lisse (cantaloup) : écorce lisse, vert clair, avec des sillons plus foncés ; chair orangée, fondante,
- le charentais brodé : écorce épaisse, avec du relief ; chair orangée, ferme,

88 %

du melon est composé d'eau


5 000 tonnes

de melon sont consommées chaque jour au mois d'août


48 kcal/100 g

apport calorique du melon






La courgette, légume de mai

Facile d'usage, la courgette se prête à de multiples préparations gourmandes. Pleine de vitamines et de minéraux, elle est intéressante pour ses antioxydants.

Vie saine et zen, La courgette, légume de mai

Elle est domestiquée depuis 9 000 ou 10 000 ans dans le nord du Mexique, puis se développe rapidement dans toute l'Amérique du Nord.
Comme les autres cucurbitacées, elle voyage à partir du XVIe siècle grâce aux Portugais qui l'implantent en Afrique et en Asie. Elle arrive en Europe par l'Empire Ottoman et les Balkans.

En savoir plus

Petite courge

Le mot "courgette" est un diminutif de "courge" venant du latin cucurbita qui donne aussi en français le mot "gourde".
"Courge" ou "gourde" c'est ainsi qu'on appelle indifféremment les calebasses en France jusqu'au XVIIIe siècle.
Ce n'est qu'au XIXe que le mot "courge" s'impose pour désigner les différentes variétés de courges actuelles.

Elle ne fait son apparition en France qu'au début du XXe siècle et devient l'emblème de la cuisine du Midi.

Différentes variétés
Elle fait partie de la famille des "Cucurbita pepo" qui comprend également la citrouille, le pâtisson, le patidou, la courge "spaghetti"...
Du point de vue botanique, c'est un fruit qui est récolté bien avant sa maturité.

15

kcal pour 100 g


1,5 %

de fibres alimentaires


95 %

d’eau






L'endive, légume de novembre

Facile à préparer, légère à déguster, crue ou cuite c'est un légume d'hiver incontournable…

Vie saine et zen - L'endive, légume de novembre

À la fin du XVIIIe siècle, aux environs de Paris, on trouve de la "barbe-de-capucin". Il s'agit d'une chicorée sauvage cultivée un peu à la manière du champignon, dans des caves sombres. On recouvre les racines de fumier et au bout d'environ un mois des feuilles blanches apparaissent.

En savoir plus

Chicorée sauvage

Son nom vient du vieux français "indivie", venu du latin "intibum" et du grec "entubion" qui désignent la chicorée sauvage.

Apparemment le système est connu également en Belgique, où différentes légendes rapportent l'origine supposée de l'endive. Ce qui est sûr c'est que le jardinier en chef du jardin botanique de Bruxelles, Bréziers, systématise la culture de ce qu'on appelle alors en Belgique "chicon" (dérivé de "cichorium", chicorée) ou en flamand "witloof" (feuille blanche).

15 kcal

pour 100 g


2,2 %

fibres


25 mg

de phosphore pour 100 g






La châtaigne, fruit d'octobre

Délicieuse tout simplement rôtie, elle agrémente les soupes d'hiver et sa farine enrichit les pains, les pâtisseries, les crêpes… Elle est riche en manganèse, en cuivre, et son amidon fait du bien à notre intestin.

Vie saine et zen

Originaire d'Asie mineure, du sud de l'Europe et de l'est de l'Amérique du nord, elle existe à l'état sauvage depuis des millions d'années.

Elle a longtemps été considérée comme aliment de base, très nutritif, notamment dans les régions montagneuses où les céréales ne poussaient pas. C'est le cas notamment en France dans le Massif Central et en Corse où une véritable civilisation du châtaignier s'est développée. Aujourd'hui encore, les Corses mangent de grandes quantités de "pain de bois" fait de farine de châtaigne. Le châtaignier y a d'ailleurs été surnommé "arbre à pain".

En savoir plus

Tous les noms de la châtaigne

Châtaigne, anciennement "chastaigne", vient du latin castanea qui désigne le fruit.

Le terme "marron" apparaît au XVIe siècle, dérivé du radical préroman marr- , "caillou".

Et selon les régions, on l'appelle : hérisson ou hérissonne, pelou, caloche, pualado, erissou, rusko, ecursa, castagna, castan, castogné‚ marounié, ramonié, péloussié, moussar, châtonié, fatégnier…

De nombreuses variétés
Le fruit du châtaignier peut s'appeler "châtaigne" ou "marron" selon les cas. "Châtaigne" s'il est cloisonné, "marron" s'il est en un seul morceau dans son enveloppe.
À ne pas confondre avec le marron du marronnier, ou marron d'Inde, qui n'est pas comestible !

180 kcal

pour 100 g


5 %

de fibres


85 mg

de phosphore pour 100 g






La pomme de terre : régal des grands et des petits

Elle se cuisine de multiples manières et s'adapte à tous les plats… Très digeste, elle offre une excellente valeur nutritive.

Vie saine et zen - La pomme de terre : régal des grands et des petits

Originaire du Pérou où elle est cultivée depuis plus de 3 000 ans, elle passe en Espagne en 1534 puis dans le reste de l'Europe.
Aujourd'hui c'est un des légumes le plus cultivés au monde, derrière le blé, le riz et le maïs.

En savoir plus

Elle n'arrête pas de changer de nom !

Au Pérou d'où elle est originaire, elle est appelée en quechua "papa".
En Espagne, elle prend le nom de "patata" (de "batata", un nom issu de l'arawak, une langue indienne d'Haïti, qui désigne la patate douce) qui donne chez les anglo-saxons "potato".
En Italie, on trouve qu'elle ressemble à une petite truffe ("tartufola").
En Allemagne et en France, on l'affuble du nom de "cartoufle" dont le dérivé allemand "Kartoffel", lui, est resté.
Ce n'est qu'au milieu du XVIIe siècle, qu'apparaît le mot "pomme de terre" qui désignait jusqu'alors le topinambour.

En France, pendant deux siècles, elle ne sert qu'à nourrir le bétail.
Antoine Parmentier, de retour de captivité en Prusse où la pomme de terre était la principale nourriture destinée aux prisonniers, contribue à généraliser son usage. Il use pour cela d'un stratagème : il organise une garde autour d'un champ de pommes de terre, afin de donner l'impression aux voisins qu'on cultive là un produit de luxe destiné au seul usage des nobles. L'envie pousse les chapardeurs à dérober des tubercules qui deviennent vite à la mode.
Louis XVI félicite alors Parmentier : "La France vous remerciera un jour d'avoir inventé le pain des pauvres."

Certains lui attribuent l'explosion démographique qui a entraîné la révolution industrielle du XIXe siècle. En effet, grâce à elle, les famines ont disparu et sa production à grande échelle a fait même apparaître des surplus permettant de nourrir de plus en plus de gens, en même temps que le bétail et la volaille.

De multiples variétés
Parmi les 4 000 variétés environ recensées dans le monde, une centaine se trouvent toute l'année sur les marchés.

Au printemps arrivent les pommes de terre primeurs ou "pommes de terres nouvelles" dont la peau n'est pas encore entièrement formée.
En automne débarquent les pommes de terre de conservation.

85 kcal

pour 100 g


15 mg

de vitamine C pour 100 g


2,1 %

de fibres






La pomme, fruit de septembre

Symbole du fruit défendu, la déguster nature relève du plaisir sensuel. Elle accompagne aussi bien le salé que le sucré. Riche en vitamine C et en antioxydants, c'est le fruit santé par excellence. Il faut se laisser tenter par la pomme…

Vie saine et zen-La pomme, fruit de septembre

La pomme est connue depuis le néolithique sur les plateaux d'Asie centrale. Passée par la Chine, elle voyage par la Route de la Soie, traversant le Moyen-Orient et la Grèce.
Les Romains la diffusent dans tout l'Empire. Les Gaulois confectionnent déjà du cidre.
Aujourd'hui c'est l'arbre fruitier le plus cultivé dans le monde.

En savoir plus

Fruit défendu

Le mot "pomme" apparaît en France au Moyen-âge, venu du latin "poma", fruit (Pomona est la déesse des fruits).
On abandonne alors la désignation classique "malum" qui associait la pomme au mal, à la débauche, en référence à de nombreux mythes, dont celui d'Adam et Eve. Ce "malum" subsiste dans le nom latin de la plante "malus", dans l'italien "mela" et le roumain "mar".

On connaît peu en France la variété canadienne très répandue découverte par un certain John Mac Intosh en 1811, qui donna son nom à la pomme McIntosh… et quelques années plus tard à la gamme d'ordinateurs bien connue ainsi qu'à son logo.

De nombreuses variétés
Pommes à cidre, pommes à couteau, pommes à cuire, on en trouve à peu près toute l'année, mais les pommes à couteau sont meilleures à partir de l'automne et jusqu'au printemps parce qu'elles ont alors mûries dans l'arbre.

54 kcal

pour 100 g


5 mg

de vitamine C pour 100 g


2,1 %

de fibres






Le potiron, légume de septembre

Halloween ou pas, tous les prétextes sont bons pour cuisiner le potiron. Riche en antioxydants, il est très léger et fait merveille dans des purées et des soupes…

Vie saine et zen - Le potiron, légume de septembre

Pendant longtemps il n'est pas très en cour auprès des cuisiniers français. Mais ces dernières années, il revient au goût du jour grâce à ses qualités gustatives et nutritionnelles remarquables.

Du syriaque "paturta" (morille), du latin "posterio" (postérieur), de l'ancien français "boterel" (crapaud) ou "pot" (renflé) ? On ne sait pas exactement. Ce qu'on sait, c'est que le mot potiron est apparu au XVIe siècle.

Au XIXe siècle, le potiron remplace les navets, panais ou betteraves qui servaient à confectionner des lanternes à visage humain pour fêter Halloween ("All hallow eve" : la veille de tous les saints).

En savoir plus

Venu d'Amérique avec Christophe Colomb

Comme toutes les espèces de courges "Cucurbita", le potiron vient d'Amérique et a été introduit en Europe à la suite des expéditions de Christophe Colomb. Il aurait été cultivé au départ dans les Andes (Argentine, Uruguay, Bolivie, Chili).
À partir du XVIe siècle, grâce aux Portugais, les cucurbitacées voyagent jusqu'en Angola et au Mozambique. Puis elles gagnent l'Asie, avant de revenir en Europe par l'Empire Ottoman. En un demi-siècle, elles ont fait le tour du monde et sont cultivées partout.

Charles Naudin, un aide-naturaliste du Muséum, distingue vers 1860 une vingtaine de variétés de potirons qu'il appelle "Cucurbita maxima", différents de la courge et de la citrouille avec laquelle on confond souvent le potiron, qui sont, elles, des "Cucurbita pepo".

De multiples variétés
Il existe des centaines de variétés de potirons.

20 kcal

pour 100 g


7 mg

de vitamine C pour 100 g


1,3 %

de fibres




                
Syndiquer le contenu