Le radis, racine de santé

Il y en a de (presque) toutes les couleurs et on peut en manger toute l'année… Le radis est facile à déguster cru, en entrée, mais il peut faire aussi l'objet d'un plat plus élaboré. Il a des vertus dépuratives intéressantes et aurait un effet anticancer.

Viesaineetzen.com - Le radis, racine de santé

Originaire d'Asie ou du Proche Orient, il est cultivé en Chine et en Égypte depuis plus des millénaires. On lui prête de nombreuses propriétés médicinales. Apprécié des Grecs et des Romains, il n'arrive en France qu'au 16e siècle. Il faut attendre le 18e siècle pour voir l'apparition du petit radis rond et rouge qu'on connaît aujourd'hui.

En savoir plus

Cure de printemps

Aux changements de saison, notamment au printemps, ou en cas de sensation d’engorgement, une cure de 10 à 20 jours serait très efficace pour aider la fonction du foie**.

On peut utiliser des ampoules qu'on trouve dans le commerce ou préparer le jus soi-même : laver et éplucher un radis noir bio, le couper en rondelles, le passer dans une centrifugeuse ou un blender et verser le jus dans une bouteille à conserver ensuite au réfrigérateur.
Prendre 10 ml chaque matin à jeun pendant 20 jours. Si le goût est trop fort, ajouter de l’eau ou du jus de fruit.

Cousin du chou
C'est un cousin du raifort, du cresson, des choux, des navets, de la roquette, tous de la famille des brassicacées (anciennement crucifères).

114 mg

de vitamine C
pour 100 g de radis noir cru***


105 mg

de calcium
pour 100 g de radis noir cru***


554 mg

de potassium
pour 100 g de radis noir cru***






La mâche : salade d'hiver

Avec la laitue et la chicorée, elle fait partie des trois familles de salades. Sa grande richesse en vitamine C et en bêta-carotène fait de la mâche un must dans une alimentation santé.

Viesaineetzen.com - La mâche : salade d'hiver

Originaire du bassin méditerranéen, elle voyage dans le reste de l’Europe et se répand comme une mauvaise herbe dans les champs de céréales. On la trouve représentée dans les tombeaux égyptiens dès le 5e siècle avant JC. En France, elle reste pendant longtemps une nourriture paysanne jusqu'au Second Empire où elle est adoptée par les gastronomes.

En savoir plus

Oreille de lièvre

Le mot serait une altération de pomache, du latin "pomum", fruit, peut-être par allusion aux graines.

On l'appelle aussi blanchette, boursette, clairette, raiponce, oreillette ou oreille-de-lièvre, valérianelle, herbe des chanoines.
Dans le midi : doulcéta, doucette, gallinette.
En Belgique : salade de blé.
En Savoie ou en Suisse Romande : rampon, ramponnet. 

Cousine de la valériane
C'est une cousine de la valériane, toutes deux de la famille des Valerianacées.

8,85 mg

de vitamine C
pour 100 g de mâche**


90,7 mg

de calcium
pour 100 g de mâche**


1,9 mg

de fer
pour 100 g de mâche**






Chicorées : frisée, scarole, pain-de-sucre… Des salades toute l'année !

Ses feuilles sont légères, fraîches et nous font de merveilleuses salades : frisée, scarole, pain-de-sucre, Trévise… Sa racine est à l'origine d'une boisson qui est l'amie du petit déjeuner. Riche en antioxydants, la chicorée est l'alliée de notre santé.

Viesaineetzen.com - Chicorées : frisée, scarole, pain-de-sucre…

Originaire de l’Europe, du centre de la Russie et de l’ouest de l’Asie, on trouve des restes de chicorée dans les feux des hommes préhistoriques. Elle fait partie dans l'Antiquité des plantes médicinales répertoriées par les Égyptiens. Elle est connue chez les Grecs et les Romains. Le mot vient du latin "cichoreum", dérivé du grec "kikhorion".
Plus tard, elle figure dans le "Capitulaire de Villis" de Charlemagne, parmi les plantes médicinales qui doivent être présentes dans les jardins des châteaux forts.

En savoir plus

Chicorée : la boisson

La variété à racine est utilisée dans l'Antiquité par les Grecs et les Romains qui la grillent et en font une boisson réputée pour ses propriétés apéritives et digestives. Ils s'en servent pour soigner les blessures, grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, et pour réguler les troubles digestifs.

Au début du 19e siècle, pendant le blocus continental qui empêche l’importation de sucre et de café, Napoléon favorise le développement de la chicorée afin de remplacer le café.

Des études récentes montrent qu'une consommation de 30 cl de chicorée par jour pourrait prévenir les thromboses et l'inflammation. Cette propriété serait due à la présence dans la racine de la plante de composés phénoliques et d'inuline, un glucide de la famille des fructanes*.

Cousine du tournesol
Les chicorées sont cousines des laitues, de l'artichaut, du chardon, du tournesol, du salsifis et du topinambour, tous de la famille des Astéracées.

36 mg

de vitamine C
pour 100 g de salade sans assaisonnement**


16 mg

de calcium
pour 100 g de salade sans assaisonnement**


33 mg

de vitamine B9
pour 100 g de salade sans assaisonnement**






Le navet, légume de mars

Depuis quelques années, avec la mode des légumes anciens, on redécouvre le navet et de grands chefs le remettent au menu. Il est riche en vitamines A et C et, comme tous les crucifères, c'est un aliment anticancer…

Vie saine et zen - Le navet, légume de mars

Du latin "napus", chou-navet, qui donne en vieux français "nef" puis "naviet", il est originaire d'Europe, d'Inde et d'Asie centrale où il est cultivé et consommé depuis des millénaires.

Jusqu'au XVIIIe siècle, il fait partie des légumes courants sur la table des classes sociales les plus pauvres, notamment en période de famine, de guerre et d'hivers rigoureux. Il sert aussi pour nourrir les animaux.
Au moment où la pomme de terre apparaît, il plonge dans l'oubli.
On le redécouvre seulement depuis quelques années.

En savoir plus

Légume national en Ecosse

En Angleterre, c'est une aliment important : on cuisine sa racine, ses feuilles et on utilise ses jeunes tiges en salade.
En Écosse, c'est le légume national.

Différentes variétés
Il fait partie de la famille des crucifères comme le rutabaga (appelé également "chou-navet"), le chou, le radis et le colza.

Il y a plus d'une trentaine de variétés dont certaines sont destinées à l’alimentation du bétail.

18 kcal

pour 100 g


2 %

de fibres


20 mg

de vitamine C pour 100 g






L'oignon : légume, aromate et condiment

Il donne de la saveur à une grande diversité de sauces et de plats. Sa soupe est un classique des dîners tardifs. C'est un des légumes les plus consommés au monde et ses composés lui confèrent des propriétés bénéfiques pour la santé…

Vie saine et zen - L'oignon : légume, aromate et condiment

Originaire d'Asie centrale, c'est sans doute un des légumes les plus anciennement cultivés. Il est connu pour ses vertus thérapeutiques depuis plus de 5 000 ans en Egypte, puis en Grèce et à Rome.
C'est au Moyen-âge qu'il devient populaire dans nos régions. Dans les pays d'Europe du nord et de l'est, c'est même un pilier de l'alimentation.

Son nom apparaît au XIIIe siècle dans la langue française. Le mot "ognon" qui deviendra "oignon", vient du latin "unio", uni, car contrairement à la plupart des autres plantes cousines son bulbe ne se divise pas.

En savoir plus

Le baron d'Oignon

À la cour des Valois, le maître de cérémonie était le baron d'Oignon. Il organisait le protocole et s'adressait aux seigneurs : "Messieurs, serrez vos rangs !". Ceux-ci se moquaient bien des rangs d'Oignon
L'expression est restée. "Se mettre en rangs d'oignons" n'a pas grand-chose à voir avec l'alignement des potagers.

Différentes variétés
Il fait partie de la famille des alliacées comme l'ail, l'échalote, la ciboulette, le poireau…
On consomme la racine de la plante qui se présente sous forme de bulbe composé de feuilles s'enveloppant les unes dans les autres.

34 kcal

pour 100 g


2,1 %

de fibres


7 mg

de vitamine C pour 100 g






La betterave, légume de février

Crue ou cuite, elle donne de la couleur à touts les plats et on adore son goût sucré. Pleine de vitamines, de minéraux et d'oligo-éléments, elle fait partie des dix légumes ayant le meilleur potentiel antioxydant…

Vie saine et zen - Betterave, légume de février

La betterave est connue depuis la préhistoire où elle sert à l'époque à des fins médicinales.
Venue des rives de la Méditerranée, elle a vu son nom apparaître dans la langue française au XVIIe siècle. Le "bette" désigne la plante et le "rave", toute plante potagère cultivée pour sa racine.

En savoir plus

Borchtch et blocus

En Europe de l'Est, de l'Allemagne à la Russie, elle est l'ingrédient de base d'un des plats les plus représentatifs de la culture slave, le "borchtch", une soupe de légumes parfois accompagnée de viandes ou de poissons.

Une recette de borchtch
- Dans une casserole, faire cuire des tomates et des pommes de terre dans du bouillon de bœuf.
- Dans une autre casserole, faire revenir des oignons et des carottes. Ajouter du chou blanc émincé et laisser cuire une dizaine de minutes. Ajouter des betteraves cuites coupées en dés, du jus de citron et le contenu de la première casserole.
- Après une dizaine de minutes, compléter avec du persil, de l'ail, de l'aneth et servir avec un peu de crème.
- Eventuellement ajouter la viande dont on s'est servi pour préparer le bouillon.

La betterave doit beaucoup à Napoléon 1er. Devant la pénurie de sucre de canne antillais due au blocus de 1806 contre les marchandises britanniques, l'Empereur offre des terres à tous ceux qui cultivent la betterave sucrière, et subventionne la production du sucre issu de la plante.
 

Les différentes variétés
De la famille des chénopodiacées, la betterave est cousine de la bette, autrement appelée "blette" ou "poirée".

40 kcal

pour 100 g


10 mg

de vitamine C pour 100 g


2,5 %

de fibres






Le poireau, légume de janvier

Classique en vinaigrette ou dans une bonne soupe, raffiné en fondue avec des noix de Saint-Jacques, le poireau est le légume vert parfait pour l'hiver. Riche en antioxydant et en fibres alimentaires, il pourrait protéger de certains cancers. Ne boudons pas le poireau !

Vie Saine et Zen, Poireau, légume de janvier

Le poireau est une variété d'ail originaire du Proche-Orient domestiquée depuis plusieurs millénaires avant notre ère. En France, durant des siècles, sous le nom de "porreau" ou "pourreau", il forme la base de la soupe traditionnelle appelée "porée". On l'appelle également : "asperge du pauvre".
Au XIIIe siècle apparaît le mot "poireau", altération du nom originel probablement sous l'influence du mot "poire".

En savoir plus

Kheops, Néron et Saint David

Chez les Egyptiens, la légende rapporte que le pharaon Kheops offre des bottes de poireaux en récompense à ses meilleurs guerriers.

Adopté par les Grecs et les Romains, il est l'aliment préféré de Néron qui en mange pour entretenir ses cordes vocales et qui est pour cela surnommé le "porrophage".

Les Romains l'introduisent en Europe et en Grande-Bretagne où il devient le "légume national" gallois. Au VIe siècle, l’évêque de l'Église celtique, devenu depuis saint David, patron du pays de Galles, a l'idée d'en faire un signe de reconnaissance à l'occasion d'une bataille décisive conte les Saxons, en l'insérant dans le chapeau des soldats gallois. Il devient alors l'emblème du pays et l'on fête le jour de la Saint David en portant un poireau.

Les différentes variétés
Le poireau fait partie de la grande famille des alliacées qui compte près de 500 végétaux, dont l’ail, l’oignon la ciboulette, la ciboule…

27

kcal pour 100 g


18

mg de vitamine C pour 100 g


3,5 %

de fibres






Le kiwi, fruit de janvier

Acidulé, bourré de vitamines, surtout de vitamine C, le kiwi est un fruit aux milles vertus. Arrivé sur l'étal de nos marchés dans les années 80, il est porté par la vogue de la nouvelle cuisine et est depuis le symbole du fruit santé et minceur…

vie saine et zen - Le kiwi, fruit de janvier

Le kiwi est connu au départ sous le nom de "groseille de Chine", du fait de la ressemblance de sa chair avec la groseille à maquereau. Au moment de la guerre froide, ce nom devenant un obstacle à sa commercialisation, les Néo-zélandais le rebaptisent "kiwi", sa peau velue rappelant celle de l'oiseau du même nom, emblème du pays.

En savoir plus

Actinidia

Originaire du sud-est de la Chine, dans la vallée du Yangzi Jiang (Yangtsé Kiang), le kiwi y pousse à l'état sauvage, sorte de liane grimpant le long du tronc des arbres et les recouvrant parfois entièrement. On parle de l'actinidia dans des poèmes datant du premier millénaire avant notre ère. Les chinois cueillent son fruit et l'apprécient.

Ce n'est qu'à la fin du XIXe siècle que la plante est introduite dans des jardins botaniques européens où on l'apprécie surtout pour la beauté de son feuillage. Au début du XXe siècle, l'actinidia passe aux États-Unis et en Nouvelle Zélande où, à partir des années 40, on commence à la cultiver de manière commerciale.

Différentes variétés
Aujourd'hui, l'Italie est le premier producteur mondial devant la Nouvelle-Zélande et le Chili. La France arrive en quatrième position, c'est le deuxième producteur européen. On y cultive le kiwi principalement dans le sud-ouest et en Corse.

47

kcal pour 100g


80

mg de vitamine C pour 100g


5%

de fibres






La clémentine, fruit de décembre

Éclatante de fraîcheur et de saveur, elle donne un air de fête à toutes nos salades. Riche en vitamine C et en antioxydants, elle est indispensable, tout spécialement en période d'hiver…

Vie saine et zen - La clémentine, fruit de décembre

Au début du XXe siècle, la clémentine fait son entrée en Europe.
En Corse, sa culture a pris une grande importance, au point que le centre français de recherches sur les agrumes s'y est établi. La clémentine corse a obtenu en 2007 le label européen de l'Indication Géographique Protégée (IGP) décerné par l'INAO.

En savoir plus

Une découverte du père Clément

C'est près d'Oran en Algérie, très exactement à Misserghin, que le directeur de culture d'un orphelinat, le Révérend Père Clément - de son vrai nom Vincent Rodier - découvre la clémentine en 1892. Le fruit apparaît-il naturellement ou est-il le résultat d'un croisement volontaire entre un mandarinier et un autre agrume ? Quoi qu'il en soit, la société algéroise d'agriculture décide de le nommer "clémentine" en l'honneur de l'ecclésiastique.

On a d'abord pensé que la clémentine était issue du croisement de la mandarine et de la bigarade, une orange amère à l'écorce verte.
Mais des études récentes faites à partir de l'analyse des chromosomes montrent qu'il s'agit en fait d'un hybride de la mandarine et de l'orange douce (citrus sinensis).

Différentes variétés
Comme la mandarine et la tangerine, la clémentine est un agrume de l’espèce "Citrus reticulata".
La clémentine est un fruit pratiquement sans pépin : sa reproduction se fait généralement par greffage, dans la plupart des cas c'est un hybride stérile. C'est la raison pour laquelle, en plus de son épluchage facile, elle a détrôné la mandarine dans nos corbeilles de fruits.

46 kcal

pour 100 g


41 mg

de vitamine C pour 100 g


1,4 %

de fibres






Le chou, légume de décembre

Il n'est pas cher et facile à préparer, c'est LE légume par excellence. Riche en vitamines, en oligo-éléments et en antioxydants, il est cité parmi les aliments anticancer…

Vie saine et zen- Le chou, légume de décembre

Déjà présentes au paléolithique, les pousses sauvages de choux ont été domestiquées il y a 7 000 ans. C'est un des légumes les plus anciens et les plus familiers. La soupe aux choux est sans doute une des premières préparations culinaires, et, dans certaines régions, elle est aussi fondamentale que le bortsch pour les russes.
Les Grecs en servaient aux jeunes mariés le matin de leur nuit de noces. C'est sans doute pourquoi on a longtemps raconté aux enfants que les garçons naissaient dans les choux.

En savoir plus

LE légume par excellence

Du latin "caulis", tige, par allusion à ses ancêtres sauvages à haute tige qui poussaient sur les rives du littoral européen.

Le nom savant du chou, "brassica", vient du grec "prasiké", légume.
Le chou est donc LE légume.

Au Moyen-âge, la soupe aux choux est en Europe une des bases de l'alimentation paysanne et reste jusqu'au XIXe siècle l'essence de la nourriture populaire.
Mais le chou est également apprécié par les rois et trône notamment aux banquets de Louis XIV. À cette époque, il est du reste reconnu pour protéger du scorbut grâce à sa conservation dans la saumure qui préserve sa vitamine C, et il fait partie des grandes expéditions vers les Amériques.

22 kcal

pour 100 g


80 mg

pour 100 g


3,4 %

de fibres




                
Syndiquer le contenu