Asthmatique et sportif, sans problème !

Contrairement à une idée couramment répandue, le sport n'est pas incompatible avec l'asthme. Il est même conseillé car il améliore la fonction respiratoire. À condition de prendre quelques précautions et de choisir judicieusement sa discipline…

Viesaineetzen.com - Asthmatique et sportif, sans problème !

Beaucoup de personnes asthmatiques pratiquent le sport sans aucun problème. Les autres peuvent ressentir une gêne voire déclencher des crises spécifiques à l'effort. Dans ce cas, il ne faut pas reculer ! "Les asthmatiques doivent faire du sport comme tout un chacun pour les bienfaits que cela peut apporter au niveau de la santé, notamment la protection du système cardiovasculaire, le maintien de la masse musculaire", assure Isabelle Bossé, allergologue, présidente du Syfal*.
Du reste, beaucoup de grands sportifs sont asthmatiques.

Publicité

En savoir plus

Le déclenchement de la maladie asthmatique

À l’intérieur des bronches, un mucus épais, provoqué par une inflammation des voies respiratoires, gêne la circulation de l’air. Parallèlement, les muscles autour des bronches se contractent (bronchospasme). C’est ce qui provoque la gêne respiratoire.
L’asthme n’est pas toujours d’origine allergique mais il est associé à des allergies respiratoires dans 80 % des cas environ**.

Il existe des facteurs de risques génétiques et environnementaux.
"Au départ il y a un terrain qui est déterminé génétiquement et qui fait qu'on peut être potentiellement allergique. Ce terrain ajouté à des facteurs environnementaux vont déterminer le fait qu'on va ou non déclencher une maladie asthmatique", explique Isabelle Bossé, allergologue, présidente du Syfal*.

Souvent l'asthme commence chez les nourrissons sous forme de bronchiolites fréquemment déclenchées par des bactéries ou des virus. "Certains bébés vont faire une ou deux bronchiolites puis vont guérir et ne seront jamais asthmatiques plus tard. D'autres, qui possèdent certaines particularités génétiques, vont évoluer vers des sensibilisations, des bronchites sifflantes (asthme viro-induit) et devenir de vrais asthmatiques."

Éviter l'air froid et sec
Lorsqu'on pratique de l'exercice physique à l’extérieur, par temps froid et sec, l'effort peut déclencher une crise d'asthme, même lorsqu'on n'est pas asthmatique.




Cette année, je commence Feldenkrais

À partir de mouvements très simples, il s'agit de mieux prendre conscience de son corps, d'explorer et de libérer de nouvelles potentialités. Créée dans les années 40, la méthode Feldenkrais permet de se sentir mieux dans son corps, de recouvrer de la mobilité ou de booster une autre pratique…

Viesaineetzen.com - Cette année, je commence Feldenkrais

Elle porte le nom de son fondateur, Moshe Feldenkrais (1904-84), ingénieur et physicien, collaborateur de Frédéric Jolliot et Irène Curie, et l'un des premiers européens à obtenir une ceinture noire de judo en 1936. En une phrase, Vladimir Latocha, ancien nageur de haut niveau et actuellement président de Feldenkrais France, définit ainsi la méthode Feldenkrais : "C'est une méthode pour aider à mieux se sentir dans son corps et à explorer ses possibilités."

Publicité

En savoir plus

La différence qui fait tout

Du haut de ses deux mètres, Vladimir Latocha a découvert Feldenkrais en 2001 grâce à un article de presse. Nageur de haut niveau pendant 15 ans dont 10 ans à l'international, il avait participé aux Jeux Olympiques d'Atlanta en 1996. "Ce qui a attiré mon attention, c'était l'idée qu'avec Feldenkrais on partait à la recherche de petites différences. Le genre de petites différences qui changent tout… En natation on est très habitué à ça : une petite différence permet d'être en finale voire sur le podium."
Aujourd'hui président de Feldenkrais France, il se souvient de ses sensations après son premier stage. "Je me sentais très bien mais je ne me rendais pas compte à quel point c'était puissant. Quand je suis allé à la piscine, je me sentais beaucoup plus souple, plus puissant, je faisais moins d'efforts pour une efficacité beaucoup plus grande, je prenais plus de plaisir dans l'eau." 

Site de Vladimir Latocha




Du yoga à la carte

Le yoga est un outil très pratique pour introduire à tout moment de la journée des instants de bien-être, des petits rendez-vous avec nous-mêmes qui changent notre perception du quotidien.

Viesaineetzen.com - Du yoga à la carte

Apprendre à gérer son stress, mieux connaître son corps, être détendu, en bonne santé, améliorer ses performances sportives, savoir prévenir les problèmes musculo-squelettiques et les gérer au mieux quand ils sont là… Nombreuses sont les raisons pour lesquelles on se tourne vers le yoga, à tout âge (voir : Cette année je commence le yoga). On a raison car les bienfaits du yoga sont reconnus. À condition de trouver le bon prof qui corrige attentivement les postures : c'est fondamental car on peut aussi se faire mal sans le vouloir ! La séance hebdomadaire est donc indispensable mais se révèle vite insuffisante. Or ce n'est pas toujours facile de se motiver et de trouver le temps pour prolonger la pratique le reste de la semaine…

Publicité

En savoir plus

Yoga minute au bureau

Exercice pour étirer votre dos
Debout ou assis sur votre siège, inspirez en étirant vos bras. Grandissez-vous le plus possible et relâchez en expirant. Pratiquez deux à trois fois. Cet exercice fait souvent naître des bâillements en signe de détente du diaphragme.

Exercice pour soulager votre dos
Assis sur votre siège, avancez-vous légèrement de manière à ce que votre dos ne touche pas le dossier. Posez vos mains de chaque côté sur le bord du siège et, à l'inspiration, poussez sur vos bras comme si vous cherchiez à décoller vos fessiers de la chaise. Votre dos va s'étirer. À l'expiration, relâchez. Cet exercice opère un "pompage" de la colonne vertébrale diminuant la pression au niveau des disques intervertébraux. Pratiquez-le trois fois de suite, plusieurs fois par jour.

(Extrait de Ma leçon de yoga, édition Eyrolles)

Un peu mais régulièrement
Pourtant le yoga est une discipline à laquelle on peut s'exercer n'importe où et n'importe quand sans avoir besoin d'être un yogi confirmé ! Il existe plein d'exercices de courte durée, faciles à réaliser au quotidien.




Aïkido : un art martial non-violent ?

Pas facile, quand on est une petite chose frêle et sensible de se dire qu’on va se mettre à un art martial. On pense coups, bastons, compétitions… Et puis un jour on entend parler de l’Aïkido ! Un art martial qui, il paraît (!), ne fait pas appel à la force physique. Allons voir de quoi il retourne !

Vie saine et zen - Aïkido : un art martial non-violent ?

L’Aïkido est un art martial japonais signifiant la voie de l'harmonie et de l'énergie vitale. Sa principale caractéristique est d’utiliser la force et l’énergie de la personne qui attaque pour la retourner contre elle. Difficile à imaginer au moment où je me retrouve face à une ceinture noire 3e dan, lors d'un cours d’initiation au Lagardère Racing Club…

Publicité

En savoir plus

Où pratiquer ?

Il existe 2 Fédérations d'Aïkido reconnues par l'Etat qui proposent des cours partout en France :
- la Fédération Française Aïkido, Aïkibudo et Affinitaires (FFAAA)
- la Fédération Française d'Aïkido et de Budo (FFAB)

Un échange entre deux personnes basé sur la non-violence
Mare Seye, professeur à la FFAA (voir encadré), m’explique d’entrée de jeu, que le but de l’Aïkido n’est pas d’apprendre à se battre. "L’important est de trouver le moyen de ne pas être dans le rapport de force", conseille-t-il.

1951

date d'arrivée de l'Aïkido en France


57 300

licenciés fédérés


30 %

des pratiquants sont des femmes






Cette année, je commence le Pilates

La "gym des stars en douceur", lit-on dans la presse féminine. Et si la méthode Pilates était le secret pour obtenir un corps de rêve, modelé et musclé comme les acteurs hollywoodiens ? Mmmh…

Vie Saine et Zen, Cette année, je commence le Pilates

Direction : la salle de Pilates la plus proche de chez moi ! J'y rencontre Christine Meyst, responsable d'Élément, centre fondé par Carol Polakoff, une des pionnières de la méthode Pilates à Paris.
Elle m'explique la philosophie générale de la méthode : réveiller et renforcer notre état physique en prenant conscience de l’existence des muscles profonds du corps qui protègent et renforcent les articulations. Fastoche ?

Publicité

En savoir plus

Pourquoi "Pilates" ?

Joseph Pilates est né en Allemagne en 1880. C’est lorsqu’il travaillait dans un hôpital en Angleterre, durant la Première Guerre mondiale, qu’il a inventé un système d’exercices pour les patients immobilisés, en fixant des ressorts à des lits.
Les puristes prononcent "pilatesse".

Le pilates c'est bon pour tout le monde
A priori, oui ! L'âge des élèves va de 14 à 85 ans. Et les personnes atteintes de pathologies trouvent là une des méthodes les plus accessibles. Certaines sont même dirigées vers le centre par des kinés qui la recommande en relais d'un traitement de rééducation.
Plutôt qu'une gymnastique douce, le Pilates serait une "méthode douce".


                
Syndiquer le contenu