Bio : la mutation en marche

Dans le secteur du bio, les grandes manœuvres ont commencé ! Arrivée en force de la grande distribution, acquisitions stratégiques, orientation vers le e-commerce, émergence de nouveaux acteurs plus bio que bio…

Viesaineetzen.com - Bio : la mutation en marche

Depuis plusieurs années, nous sommes en présence d'un taux de croissance digne des Trente Glorieuses : +21,7 % en 2016 après deux années à +15 %. Même si, globalement, le bio ne représente qu'une part modeste (3,5 % de la consommation alimentaire à domicile), il n'en reste pas moins vrai que les ventes de produits bio progressent de manière spectaculaire pour atteindre un total de 7,1 milliards €* en 2016.

Publicité

En savoir plus

Bio : 7 sur 10

71 % de produits français
Le mouvement de la consommation est suivi par le développement de la production. Depuis début 2017, 19 fermes bio se créent chaque jour et la surface agricole cultivée en bio atteint au 30 juin les 6,5 %*.
"C'est moins la conséquence des aides économiques que des prises de conscience individuelles des agriculteurs qui développent des surfaces en bio. À l'avenir, le recours à l'importation qui est de l'ordre de 29 % sera sans doute revu à la baisse ", se réjouit Benoît Soury.

70 % des Français
Côté consommateur, la population concernée se généralise avec environ 7 Français sur 10 qui consomment bio régulièrement. Il existe toujours parmi elle une surreprésentation des foyers aisés, parisiens, sans enfant et plutôt âgés. Mais depuis deux ans la progression la plus rapide concerne les jeunes, les familles avec enfant et les foyers modestes**.

2e marché européen en terme de consommation
"C’est l’équivalent du marché du champagne", précise Benoît Soury, président de Natexbio (Fédération des professionnels de la filière bio). "Nous sommes le deuxième marché européen derrière l’Allemagne."

45 %

la part de marché
de la grande distribution
dans le bio en 2016***


+22,5 %

la croissance du bio
en grande distribution
en France en 2016***


+24 %

la croissance du bio
en magasins spécialisés
en France en 2016***






Mon meilleur ami… C'est moi

Viesaineetzen.com - Mon meilleur ami… C'est moi
Pierre Portevin, éditions Eyrolles

Je m'aime, moi non plus… Les relations que nous entretenons avec notre propre personne sont compliquées et souvent peu courtoises. Quel ami serait celui ou celle qui nous traiterait tous les quatre matins d'imbécile, de cinglé ou de nul ? Est-ce qu'on ne pourrait pas espérer trouver auprès de soi le réconfort qu'on attend d'un ou d'une amie sincère et véritable ? C'est précisément le chemin que propose l'auteur, coach de son état, afin de se faire du bien, de renouer avec sa puissance intérieure, de prendre les commandes de sa vie voire d'y donner du sens. Le livre explique la démarche pas à pas, exemples à l'appui, propose des conseils et des exercices pratiques. Tout ce qu'il faut pour arrêter d'être toxique avec soi-même !

Enfin peinards au jardin

Viesaineetzen.com - Enfin peinards au jardin
Jean-Marie Polese, Terres éditions

Tous les trucs, les astuces, les méthodes malines pour cultiver tranquille un jardin 100 % bio ! Comment vaincre les limaces, les pucerons, les fourmis, les taupes… Comment mater la rouille, l'oïdium, la cloque… Il suffit de sympathiser avec les auxiliaires du jardin : coccinelles, pollinisateurs, hérisson, grenouilles et papillons… D'utiliser les bonnes "mauvaises herbes" en fabriquant soi-même les potions pour stimuler et soigner ses plantes… De connaître les bons plans : le sucre, le savon noir, l'huile de colza, le bicarbonate de soude… L'auteur est un spécialiste du jardin, ingénieur en agronomie et rédacteur de nombreux ouvrages et articles en la matière. L'ouvrage est abondamment illustré et très facile d'accès. Un must pour le jardinier "en herbe" !

La sophrologie dynamique : mieux se connaître

Version récente de la sophrologie qui inclue notamment une pratique d'automassage, la sophrologie dynamique propose d'explorer ses cinq intelligences…

Viesaineetzen.com - La sophrologie dynamique : mieux se connaître

La sophrologie dynamique est "un ensemble d'exercices pratiques qui permettent de découvrir ses propres ressources en développant cinq formes d'intelligence", explique Martine Dupuy*, médecin et praticienne en sophrologie dynamique.

Publicité

En savoir plus

La séance de sophrologie dynamique

Le sophrologue commence par expliquer le déroulé de la séance. "Après une brève présentation de la sophrologie nous proposons le menu de la séance et répondons aux questions éventuelles", explique Martine Dupuy. "Puis sophrologue et participants effectuent la séance tous ensemble, les yeux fermés ou baissés pour mieux sentir l'intériorité."

Le protocole commence avec une mise en disponibilité : "par exemple, s’assoir et prendre acte des points d'appui, s'étirer pour décontracter le corps, s'intéresser à sa respiration…".

Il se poursuit avec un automassage de tout le corps (voir : Automassages : se faire du bien), selon le principe du Do-in. "Il s'agit de créer de la sensation et d'aider les gens à s'intérioriser. La seule indication est de se faire du bien. Le type de toucher, doux ou plus appuyé, se fait selon ce qui convient sur le moment."

Le sophrologue propose enfin un exercice de contraction et d'étirement musculaires sur des gestes très simples, assis ou debout selon les possibilités de chacun. Il peut même se faire dans un lit d'hôpital. "En général on va mobiliser une partie du corps ou une autre : une fois les membres supérieurs, une autre fois la tête et le cou, d'autres fois le ventre ou l'ensemble de la colonne vertébrale et du buste. C'est un prétexte pour réveiller de la sensation."

Ce schéma de séance peut se répéter une dizaine de fois "pour que les gens s'habituent à vivre dans leur corps". Puis viennent de nouveaux exercices mettant en œuvre la respiration ou les cinq sens. "Toujours dans l'idée de se faire plaisir, on peut explorer l'ensemble des couleurs, des sons, des sensations tactiles, des parfums ou des saveurs qu'on aime bien. C'est tout un apprentissage de l'écoute intérieure."

Quand cet apprentissage est suffisamment solide s’ajoutent à la séance de base des modules émotionnels puis intuitifs. 

Cinq intelligences
Elles sont présentes dans chacun de nous :
- L'intelligence du corps, "quel que soit son état de santé".
- L'intelligence des émotions, "trop souvent vécues comme gênantes".
- L'intelligence de l'intuition qui existe "même pour ceux qui pensent ne pas en avoir".




Je mange sain et bio, même au boulot

Viesaineetzen.com - Je mange sain et bio, même au boulot
Marie Chioca, éditions Terre Vivante

Salades, sandwichs, tartes, soupes, plats complets, goûters nomades… Végétariens ou non, avec ou sans gluten, avec ou sans lait… Rien de plus simple que de préparer en moins de 20 minutes une grande diversité de petits festins pour manger au boulot. Rillettes de saumon "terre et mer", muffins au chèvre frais, croquettes végétariennes au kasha, terrine légère de poulet et poireaux, crumble aux courgettes, pâté de lentilles à la noisette grillée, mijoté d'avoine aux champignons… Le tout vite fait bien fait, surtout si l'on apprend à utiliser les restes astucieusement ! L'auteure, cuisinière engagée dans le bio et photographe culinaire, propose des plats gourmands qui respectent un bon équilibre alimentaire… Indispensable pour garnir sa lunchbox quotidienne !
Site : Terre Vivante

Noix de Saint-Jacques et pétoncles

Facile et rapide à préparer, noix de Saint-Jacques et pétoncles sont des délices raffinés. Ils possèdent par ailleurs de nombreuses qualités nutritives : riches en oméga-3, en minéraux et en oligo-éléments.

Viesaineetzen.com - Noix de Saint-Jacques et pétoncles

Coquille Saint-Jacques, pétoncles noirs et vanneaux (pétoncles blancs) sont des cousins proches, tous de la famille des Pectinidés. Du reste, au Canada, le terme "pétoncle" désigne toute la famille, sans distinction. Ce sont des cousins lointains des huîtres, des moules et des palourdes.

Publicité

En savoir plus

Saint-Jacques de Compostelle

Au Moyen-Âge, les pèlerins qui avaient atteint Saint-Jacques de Compostelle se servaient de la valve bombée de la coquille Saint-Jacques pour mendier ou manger. Ils la fixaient à leur manteau ou à leur chapeau comme emblème de leur foi. D’où le nom coquille "Saint-Jacques".
En Normandie on l'appelle aussi "godefiche".

Le mot "pétoncle" vient, lui, du latin "pectunculus", petit peigne.
En Méditerranée, on appelle aussi le pétoncle "pèlerine", en Provence "pageline". 

Coquillages à deux valves
Saint-Jacques et pétoncles sont des coquillages à deux valves qui vivent sur les fonds côtiers. La Saint-Jacques se distingue des autres par le fait qu'elle est plus grande, que sa valve supérieure est plate et pourvue de côtes.

40 mg

de magnésium
pour 100 g de noix de Saint-Jacques cuite**


340 mg

de phosphore
pour 100 g de noix de Saint-Jacques cuite**


20 μg

d'iode
pour 100 g de noix de Saint-Jacques cuite**






Asthmatique et sportif, sans problème !

Contrairement à une idée couramment répandue, le sport n'est pas incompatible avec l'asthme. Il est même conseillé car il améliore la fonction respiratoire. À condition de prendre quelques précautions et de choisir judicieusement sa discipline…

Viesaineetzen.com - Asthmatique et sportif, sans problème !

Beaucoup de personnes asthmatiques pratiquent le sport sans aucun problème. Les autres peuvent ressentir une gêne voire déclencher des crises spécifiques à l'effort. Dans ce cas, il ne faut pas reculer ! "Les asthmatiques doivent faire du sport comme tout un chacun pour les bienfaits que cela peut apporter au niveau de la santé, notamment la protection du système cardiovasculaire, le maintien de la masse musculaire", assure Isabelle Bossé, allergologue, présidente du Syfal*.
Du reste, beaucoup de grands sportifs sont asthmatiques.

Publicité

En savoir plus

Le déclenchement de la maladie asthmatique

À l’intérieur des bronches, un mucus épais, provoqué par une inflammation des voies respiratoires, gêne la circulation de l’air. Parallèlement, les muscles autour des bronches se contractent (bronchospasme). C’est ce qui provoque la gêne respiratoire.
L’asthme n’est pas toujours d’origine allergique mais il est associé à des allergies respiratoires dans 80 % des cas environ**.

Il existe des facteurs de risques génétiques et environnementaux.
"Au départ il y a un terrain qui est déterminé génétiquement et qui fait qu'on peut être potentiellement allergique. Ce terrain ajouté à des facteurs environnementaux vont déterminer le fait qu'on va ou non déclencher une maladie asthmatique", explique Isabelle Bossé, allergologue, présidente du Syfal*.

Souvent l'asthme commence chez les nourrissons sous forme de bronchiolites fréquemment déclenchées par des bactéries ou des virus. "Certains bébés vont faire une ou deux bronchiolites puis vont guérir et ne seront jamais asthmatiques plus tard. D'autres, qui possèdent certaines particularités génétiques, vont évoluer vers des sensibilisations, des bronchites sifflantes (asthme viro-induit) et devenir de vrais asthmatiques."

Éviter l'air froid et sec
Lorsqu'on pratique de l'exercice physique à l’extérieur, par temps froid et sec, l'effort peut déclencher une crise d'asthme, même lorsqu'on n'est pas asthmatique.




Ben mon côlon !

Viesaineetzen.com - Ben mon côlon !
Serge Rafal, éditions Leduc.S

L'enjeu est d'importance ! On apprend ici que l'état de notre intestin, ce chef d'œuvre de l'organisme, peut piloter l'apparition d'à peu près toutes les maladies de notre époque, du diabète aux maladies neurodégénératives en passant par l'obésité, l'allergie ou l'asthme. En cause, la "triade infernale" : déséquilibre de la flore, inflammation, hyperperméabilité intestinale. Parmi les nombreux livres qui traitent actuellement du second cerveau, celui-ci est facile d'accès, aussi bien sur le plan du style que de la mise en page. La pointe d'humour rend la lecture fluide et agréable. L'auteur, omnipraticien et spécialiste des médecines douces, fait non seulement une synthèse des dernières connaissances scientifiques mais, heureusement, propose tout au long du livre les premières mesures concrètes qui s'imposent pour cajoler nos tripes ! Conseils alimentaires ou d'hygiène de vie, phytothérapie, aromathérapie… Et surtout les probiotiques qui suscitent de grands espoirs pour l'avenir.

Parents : avoir de l'autorité

Pour accompagner harmonieusement son enfant sur le chemin de l'autonomie et d'une socialisation réussie, il est essentiel d'apprendre à avoir de l'autorité, à être responsable et cohérent et, s'il le faut, à sanctionner… Mais toujours en exprimant de l'amour et de la joie de vivre !

Viesaineetzen.com - Parents : avoir de l'autorité

À l'heure de l'enfant roi, le laxisme a remplacé l'autoritarisme et ses effets se font sentir dans la famille, dans l'institution scolaire et au-delà, dans l'ensemble de la société. L'absence de règles, de limites, de repères a créé depuis une quarantaine d'années des générations d'enfants anxieux, qui doutent fortement d'eux-mêmes et qui ont des difficultés à vivre ensemble.
Voilà pourquoi Marie Gilbert*, docteur en sciences de l'éducation, plaide pour réhabiliter l'autorité, certes, mais sous la condition expresse qu'elle soit l'expression de l'amour… Interview.

Publicité

En savoir plus

Intégrer son autorité de parent

"Au départ, libérer les "3 –ions constructifs" générateurs d'oxygène.
- La dédramatisation qui évite de se sentir à l'étroit dans un costume de "Père Fouettard" !
- La conviction qui ancre en soi une certitude : la nécessité des repères dans la vie de son enfant.
- L'affirmation de cette conviction qui la manifeste, la communique et apporte la sécurité à l'enfant.
Pas de stress inutile : nul n'étant parfait, il n'y a pas de famille parfaite. Visons plutôt une famille consciente de l'aide qu'elle peut apporter à un homme ou à une femme en devenir."

Exemple : comment éviter le brouillage émotionnel
"L'enfant doit nettoyer le vestibule qu'il a sali avec ses chaussures boueuses. Sans y prendre garde, on peut mettre dans l'injonction une charge émotionnelle :
Chantage : "Fais-le pour me faire plaisir !"
Supplication : "S'il te plaît fais ce que je te demande."
Culpabilisation : "Tu veux me faire de la peine ?"
Menace : "Si tu ne nettoies pas, je confisque tes jeux vidéo !"
Marchandage : "Si tu fais ça, tu auras des chocolats."
Si l'enfant veut contrarier, il trouve la faille !
Plus efficace est le ton objectif. Constat et conséquence logique : "Tu as sali le parquet, tu le nettoies.""

(Extraits de J’ai de l’autorité. Adoptez une attitude responsable, éditions Eyrolles)

Qu'est-ce que ça veut dire : "avoir de l'autorité" ?
Marie Gilbert : Avoir de l’autorité, je dirais que c’est favoriser pour l’enfant l’apprentissage des règles qui lui permettront de vivre le mieux possible dans la société de ses semblables. Il s’agit de prendre en compte à la fois son bonheur et celui de son entourage.




Tailler ses arbres en douceur

Tailler sans traumatiser c'est possible. Il suffit d'observer le développement naturel de l'arbre ou de l'arbuste et connaître quelques règles simples…

Viesaineetzen.com - Tailler ses arbres en douceur

La taille peut être une calamité. Elle peut perturber l'équilibre naturel de la plante et fragiliser sa structure. Mais si elle résulte d'une bonne compréhension des besoins de l'arbre ou de l'arbuste, elle peut au contraire favoriser son développement harmonieux.

Publicité

En savoir plus

L'équipement nécessaire

- Une paire de gants.

- Une échelle double montée en A.

- Des outils de coupe : sécateur à une main ou deux mains, coupe-branche, cisaille (pour les haies), scie d'élagage.

Observer la nature
Alain Pontoppidan*, spécialiste des arbres et formateur, préconise de prendre le temps et d'observer les mécanismes naturels : comment l'arbre se développe, comment il produit des feuilles, des fleurs, des fruits, comment il réagit aux blessures... On regarde quelles sont les ramifications qui dépérissent : où se situe le bois mort, comment l'arbre cherche la lumière, comment il s'auto-renouvelle.


                
Syndiquer le contenu