Recréer la forêt, chez soi ou au travail

Créer des murs végétaux et installer de la lumière diurne dans sa maison ou au bureau… Ce n'est pas compliqué et cela permet de retrouver les bienfaits de la nature avec à la clé un véritable impact sur la santé et le bien-être…

Viesaineetzen.com - Recréer la forêt chez soi ou au travail

Depuis plusieurs années, le mur végétal est à la mode et permet d'améliorer le cadre de vie (voir : Quand les plantes font le mur). On peut bien-sûr acquérir un système tout fait mais il est moins coûteux et très facile de le fabriquer soi-même.

En savoir plus

La méthode "à l'ancienne"

On peut aussi installer un dispositif plus traditionnel, en faisant l'acquisition, en plus du matériel mentionné dans l'article, de billes d'argile (10 litres pour 20 pothos), de la toile de paillage pour couvrir le fond des jardinières par dessus les billes d'argile, de terreau biologique (40 litres), de 4 tuyaux d'arrosage d'environ 20 cm de long et une crépine qu'on disposera au bas de chaque tube pour empêcher les billes d'argile de remonter dans le conduit.

Dans ce cas, on dépotera les pothos et on les replantera dans les jardinières qu'on aura auparavant remplies de terreau.

Jørn Viumdal donne les même consignes pour l'installation des lumières et le rythme de l'arrosage.*




S'orienter dans la vie professionnelle

Comment trouver sa voie professionnelle ? Avancer dans la connaissance de soi pour identifier sa singularité puis passer de l'idée à la réalité… Deux étapes pour devenir acteur de son futur.

Viesaineetzen.com - S'orienter dans la vie professionnelle

Il y a celles et ceux qui trouvent très tôt leur voie professionnelle, qui savent depuis toujours qu'ils seront médecins, pilote d'avion ou avocat. Et il y a celles et ceux qui mettent du temps à trouver. Parfois beaucoup de temps. Ces derniers sont largement plus nombreux, selon Isabelle Servant, ancien professeur et auteure de plusieurs livres sur l'orientation. Ils représenteraient environ 95 % des cas*.

En savoir plus

Exemples de valeurs fondamentales

Altruisme, Ambition, Amitié, Amour,
Beauté, Bienveillance, Bonheur,
Confiance, Courage, Curiosité,
Défi, Détermination, Devoir, Discipline, Douceur,
Égalité, Enthousiasme, Espoir,
Famille, Fidélité, Foi, Fraternité,
Générosité, Gentillesse,
Harmonie, Héroïsme, Honnêteté,
Honneur, Hospitalité, Humanisme, Humour,
Indépendance,
Joie, Justice,
Liberté,
Optimisme, Originalité,
Partage, Passion, Paix, Plaisir, Pouvoir,
Respect,
Sagesse, Simplicité, Sincérité, Spiritualité,
Tolérance, Tradition, Travail.

Repérer ses zones de génie
Alors comment faire pour trouver enfin ce que l'on veut faire de sa vie ? La première étape du voyage consiste, selon elle, à identifier sa singularité. Il faut d'abord repérer ses zones d'incompétences, les plus vastes chez tout le monde. Puis les zones de compétences que l'on a en commun avec beaucoup d'autres mais aussi ses zones d'excellence voire de "génie", celles qui apportent une "plus-value" professionnelle rare.




Les profils homéopathiques

Pour trouver son remède de fond en homéopathie, il faut chercher le profil qui correspond le mieux à ses caractéristiques physique, psychique ainsi qu'aux symptômes qu'on rencontre couramment…

Viesaineetzen.com - Les profils homéopathiques

On se souvient des trois grands principes de l'homéopathie posés par Samuel Hahnemann au début du 19e siècle : le principe de similitude, la loi de l'individuation et le principe de la dilution infinitésimale (voir : Homéopathie, certains faits sont têtus). D'autres médecins, par la suite, ont poursuivi ses recherches et affiné la méthode.

En savoir plus

Le principe de la globalité

"Contrairement à l’allopathie qui se focalise sur les symptômes, l’homéopathie s’intéresse plus au malade dans sa globalité", explique Albert-Claude Quemoun*. Elle prend en compte la façon dont les symptômes s’expriment chez le patient, à un instant donné. "Elle ne soigne donc pas une maladie mais plutôt un malade."
Le physique, le comportement et les particularités psychologiques du patient sont pris en compte par l'homéopathe qui ne soignera donc pas des personnes présentant le même trouble en leur prescrivant le même médicament.

Albert-Claude Quemoun prend l’exemple d’une douleur due à un traumatisme musculaire ou à une contracture musculaire :
"Si la douleur est d’origine grippale ou sportive, que le patient souffre au moindre mouvement, présente des courbatures musculaires et ne supporte même plus son lit qu’il trouve trop dur, on prescrira Arnica Montana. 

Si la douleur est apaisée au repos ou lorsqu’on exerce une pression sur la zone endolorie ou si spontanément le malade se couche du côté douloureux, on choisira Bryonia Alba. 

Si, au contraire, la douleur est apaisée par le mouvement, on donnera Rhus Toxicodendron. 

Si le patient souffre en silence, qu’il s’enferme dans sa chambre et apparaît stoïque, on pourra conseiller Sepia. 

Si au contraire ses douleurs s’accompagnent de pleurs, que la personne recherche la consolation et que l’air frais lui fait du bien, on donnera Pulsatilla."
 

Des types constitutionnels
Aux États-Unis par exemple, James Tyles Kent (1849-1916) définit des types constitutionnels selon l’aspect physique des individus et les symptômes physiques et psychiques qu’ils présentent. "Chaque type constitutionnel peut être associé à un grand médicament homéopathique", explique Albert-Claude Quemoun, pharmacien et chercheur*.




Mycoses : traiter avec des huiles essentielles

Ces infections, dues à différents champignons microscopiques, sont localisées dans des endroits variés. Les mycoses peuvent être bénignes ou graves, aigues ou chroniques… Les huiles essentielles sont particulièrement indiquées dans leur traitement.

Viesaineetzen.com - Mycoses : traiter avec des huiles essentielles

On rencontre de plus en plus fréquemment ces infections causées par un champignon microscopique (voir encadré).
Les mycoses sont favorisées par la prise de certains médicaments (antibiotiques, chimiothérapie, traitements corticoïdes ou immunosuppresseurs). Elles touchent souvent les personnes souffrant d’un déficit immunitaire, en particulier les prématurés, les femmes enceintes, les personnes âgées, les malades du sida… Certains facteurs peuvent également jouer un rôle important dans son apparition : une alimentation mal équilibrée, le stress…

En savoir plus

En cause : des petits champignons

Les responsables des mycoses sont de minuscules champignons.
"Ceux que l'on rencontre le plus souvent sont des Candida. Ils provoquent des candidoses qui font partie des mycoses", explique Christophe Moyon. "Il y a d'autres agents en cause, comme les dermatophytes ou les trichophytons… Les Candida vivent notamment dans notre microbiote intestinal, sous forme de levure, en symbiose avec notre organisme. C'est comme un écosystème : à l'équilibre tout va bien et lorsqu'il y a déséquilibre, ils peuvent devenir pathogènes. Dans ce cas-là, le Candida change de forme. De levure, il se transforme en mycélium, des filaments qui présentent la particularité de pouvoir pénétrer à travers la barrière intestinale… L'immunité va alors se trouver complètement perturbée."

"Le Candida a une capacité de dissémination extrêmement importante", ajoute Alina Moyon. "Il perturbe la muqueuse intestinale qui devient plus perméable à d'autres molécules toxiques, d'où des intolérances, des allergies, des carences…"




Surpoids et obésité : le rôle du microbiote intestinal

Ce serait le mal de l'époque… Surpoids et obésité sont étroitement associés à l'impact de nos modes de vie sur notre microbiote intestinal.

Viesaineetzen.com - Surpoids et obésité : le rôle du microbiote intestinal

Tous les pays du monde sont touchés par l'obésité, même les pays émergents.
"En France, aujourd'hui, 55 % des hommes sont en surcharge pondérale et 42 % des femmes. Quant à l'obésité, elle concerne près de 20 % des hommes et 18 % des femmes", explique Arnaud Cocaul, médecin nutritionniste, attaché à l'hôpital de la Pitié-Salpétrière*, à l'occasion des dernières Rencontres des Médecines Alternatives et Complémentaires à l'hôpital Tenon le 13 octobre dernier. "Nous sommes entrés dans l'ère des adiposités pathologiques."

En savoir plus

Tissu adipeux : blanc, brun, beige

- Le tissu adipeux blanc, situé surtout au niveau de l'abdomen, dans la région glutéo-fémorale (culotte de cheval), le péricarde, les gonades et dans les zones intramusculaires, est considéré comme de la graisse amorphe. "Il contient néanmoins quelques mitochondries, des unités productrices d'énergie qui peuvent être stimulées", explique Arnaud Cocaul.

- Le tissu adipeux brun, qui se trouve au niveau du cou et des épaules, est très présent chez les nourrissons. Il produit de l'énergie sous forme de chaleur et participe ainsi à la régulation thermique corporelle.

- Les adipocytes beiges sont des adipocytes blancs qui ont été transformés par l'augmentation du nombre de mitochondries.
Ce "brunissement", cette transformation de graisse blanche en graisse beige, pourrait faire partie des solutions possibles.
"Certains aliments, comme par exemple le brocoli, peuvent y contribuer. L'exercice modéré en extérieur par temps frais favorise aussi le phénomène." 

Des causes multiples
Il semblerait qu'il y ait eu pendant les 70 dernières années un coup d'accélérateur sur la prévalence de ces pathologies comme jamais dans l'histoire humaine.




La technique Nadeau : trois mouvements et c'est tout !

Trois exercices répétés un grand nombre de fois pendant une vingtaine de minutes… La technique Nadeau est une technique holistique qui apporte de nombreux bienfaits.

Viesaineetzen.com - La technique Nadeau : trois mouvements et c'est tout !

Il suffirait de deux temps, trois mouvements pour régénérer son corps et optimiser le fonctionnement de son organisme ! La méthode vient du Québec, inventée par Henri Nadeau qui a expérimenté sur lui-même (voir encadré) les bienfaits de trois exercices corporels.
"Nadeau est l'outil idéal pour la santé et le bonheur au quotidien", assure Jean-Michel Kensan Pierre, spécialiste de la technique*.

En savoir plus

La guérison d'Henri Nadeau

En 1972, à 59 ans, Henri Nadeau est victime d’un grave infarctus doublé d’une thrombose infectieuse. Ce Québécois d’origine beauceronne, propriétaire d’une usine de produits chimiques, se retrouve avec les artères bouchées à 95 %. Après douze jours de soins intensifs, il sort de l'hôpital à moitié paralysé du bras gauche, avec des trous de mémoire, une voix éteinte et une démarche hésitante.

Il refuse l’opération chirurgicale qu'on lui propose alors. Il se documente en biologie, étudie le corps humain, la cellule et son fonctionnement. Il en conclut que l’exercice et l’oxygénation sont la clé pour se maintenir jeune et en bonne santé.

Après avoir vu des danseuses orientales à la télévision, il commence à tester la danse du ventre. Puis il met au point une série d'exercices qu'il répète chaque jour durant neuf mois. À l'arrivée, il arrête ses traitements médicamenteux, recouvre l’usage de son bras gauche, mange normalement et fait de longues marches.

Dix ans plus tard, il rencontre Colette Maher qui anime des émissions de télévision sur le yoga et la gymnastique douce et dirige un centre au Québec. C'est elle qui structure la méthode, afin de la faire connaître à travers le monde. Elle met au point l’enseignement et la formation des professeurs, écrit un livre, crée plusieurs CD et un DVD. C'est elle, avec l'accord du créateur, qui possède la marque déposée de la Technique Nadeau.

Henri Nadeau meurt en 1995, à l'âge de 82 ans.

Trois mouvements simples
Les mouvements sont simples, à la portée de tous et ne requièrent aucun équipement. Ils nécessitent néanmoins une certaine coordination.

- La rotation du bassin : une rotation du bassin accompagnée d'un transfert du poids du corps d'une jambe sur l'autre ; tout le haut du corps pivote sur les hanches.




Bien bouger pour grandir harmonieusement

Faire jouer son bébé de manière prolongée en position ventrale, le laisser ramper autant qu'il le souhaite sans tenter d'accélérer l'arrivée des premiers pas, privilégier tous les jeux et exercices qui permettent d'exercer l'équilibre… Des pistes d'idées pour favoriser le développement de l'enfant, de 0 à 6 ans…

Viesaineetzen.com - Bien bouger pour grandir harmonieusement

Courir, sauter, pédaler, bouger de manière spontanée et ludique… Jongler avec des balles, jouer au ballon, à la marelle, aux osselets, sauter à la corde… C'est ce que doivent faire les enfants pour connaître un développement harmonieux, selon Liesbeth Verhoeven, diplômée en éducation physique et en neurosciences, thérapeute par le mouvement*. Or il semblerait qu'aujourd'hui près d'un enfant sur trois présente un retard de développement moteur. En cause : les écrans (télévisions, tablettes et consoles) et l'environnement urbain insuffisamment sécurisé.

En savoir plus

Développer la motricité fine

Quelques idées d'exercices pour développer la motricité fine*…
- Faire tourner un stylo entre les doigts.
- Tapoter la table du bout des doigts.
- Tourner les pouces.
- Faire tourner les toupies.
- Jouer aux billes.
- Faire des petites boules de pâte à modeler.
- Serrer et desserrer des vis et des écrous.
- Pétrir de la pâte pour faire des biscuits.
- Faire et défaire des nœuds.
- Plier des petits bateaux.
- Faire des jeux d'ombre avec les mains.
- Tourner la clé dans la serrure.
- Dessiner sur un tableau, effacer et recommencer.
- Peler des mandarines.
- Pendre le linge avec des pinces à linge.
- Etc.

"Balancez-moi !"
Dès l'étape intra-utérine, les micromouvements de balancements aident à former le cerveau et stimulent les millions de connexions qui font le système nerveux. D'où l'intérêt pour la future maman de se bercer régulièrement dans une chaise à bascule et de continuer pendant sa grossesse à pratiquer un exercice physique adapté.




Acupression avec les huiles essentielles

Viesaineetzen.com - Acupression avec les huiles essentielles
Karin Parramore, éditions Chariot d'Or

Vous serez sans doute intéressés de savoir qu'on peut faire passer un mal de tête en massant le point d'acupuncture 4GI avec un mélange de d'huile essentielle (HE) de lavande et de menthe poivrée. Qu'une indigestion peut se traiter en massant le point 4Rt avec de l'HE de pamplemousse. Qu'il est possible de soulager une toux en agissant sur le point 22VC avec de l'HE de pin… Et pour localiser les points en question, pas de problème, le livre propose des photos extrêmement claires ! L'auteure, états-unienne, phytothérapeute et diplômée de médecine traditionnelle chinoise (MTC), explique de manière simple les grands principes de la MTC et les propriétés des HE principales. Elle passe en revue les problèmes de santé les plus courants et propose des solutions en phyto-énergétique ou avec d'autres traitements naturels. Un ouvrage à la portée de tous, indispensable pour la bibliothèque familiale.

Les vins "nature" : le sont-ils vraiment ?

Du raisin fermenté et rien d'autre ? Les vins "nature" ont un fort potentiel de séduction, d'autant qu'ils sont la plupart du temps fabriqués par des passionnés… Problème : il n'existe pas à ce jour de label dédié.

Viesaineetzen.com - Les vins "nature" : le sont-ils vraiment ?

Aujourd'hui les consommateurs plébiscitent le vin "nature". Il faut dire que la promesse est belle : des raisins sans produits chimiques, une vinification sans apport extérieur réalisée uniquement par des levures et des bactéries internes au fruit… À l'arrivée un produit plus sain et plus proche du terroir !

En savoir plus

Meilleurs pour la santé ?

Il se pourrait bien que les vins "nature" soient meilleurs pour notre santé. L'absence de sulfites ou son très bas niveau permettrait d'avoir une meilleure teneur en glutathion, une substance qui favorise la transformation de l'alcool par le foie*.

Par ailleurs, comme tous les vins bio, les vins "nature" comportent un taux beaucoup plus élevé de polyphénols antioxydants, notamment le fameux resvératrol connu pour ses vertus contre le cancer, le surpoids, le déclin cognitif***…

Au départ : un groupe de passionnés
Le mouvement est parti dans les années 1980 d'un petit groupe de viticulteurs exigeants, un peu partout en France, qui voulaient aller plus loin que le bio et qui résistaient aux diktats de la modernisation.




Mon meilleur ami… C'est moi

Viesaineetzen.com - Mon meilleur ami… C'est moi
Pierre Portevin, éditions Eyrolles

Je m'aime, moi non plus… Les relations que nous entretenons avec notre propre personne sont compliquées et souvent peu courtoises. Quel ami serait celui ou celle qui nous traiterait tous les quatre matins d'imbécile, de cinglé ou de nul ? Est-ce qu'on ne pourrait pas espérer trouver auprès de soi le réconfort qu'on attend d'un ou d'une amie sincère et véritable ? C'est précisément le chemin que propose l'auteur, coach de son état, afin de se faire du bien, de renouer avec sa puissance intérieure, de prendre les commandes de sa vie voire d'y donner du sens. Le livre explique la démarche pas à pas, exemples à l'appui, propose des conseils et des exercices pratiques. Tout ce qu'il faut pour arrêter d'être toxique avec soi-même !

Syndiquer le contenu