61 % des Français grignotent entre les repas

Ils sont 35 % à grignoter tous les jours, et 26 % de façon occasionnelle, 2 jours sur 3. L'étude Nutrinet-santé qui révèle ces chiffres concerne aujourd'hui 180 000 personnes. Le phénomène est plus fréquent dans le nord et l'est de la France (65 %) que dans le reste du pays (59 % en région parisienne).
Le grignotage nuit à l'équilibre alimentaire notamment car il fait consommer plus de lipides et de glucides : rares sont les grignoteurs et grignoteuses qui mangent des fruits ! 

Source : Le Point, par Anne Jeanblanc
 

Le petit déjeuner : incontournable !

Les bénéfices du petit-déjeuner sont prouvés par plusieurs études.
Des chercheurs australiens ont suivi sur 20 ans 2 200 personnes et ont constaté que sauter le petit déjeuner régulièrement augmente les risques de maladie cardiovasculaire et métabolique.

Source : I-Diététique
 

Cancer du côlon : une heure d’exercice par semaine pour réduire le risque

L'exercice physique pourrait contribuer à réduire les risques de cancer du côlon.
Une étude américaine réalisée sur 982 adultes d'âge moyen, démontre qu'il suffirait d'une heure d'exercice par semaine pour diminuer les risques de formation sur le côlon de polypes qui sont à l'origine du développement de ce cancer.

Source : La Nutrition, par Emmanuelle Lami
 

Arrêter de fumer progressivement ou abruptement ? Quels taux de réussite ?

Il n'y a pas de différence entre un arrêt brusque ou progressif du tabac, au bout de six mois le taux d'abstinence est similaire, autour de 10 %. Dans les deux cas, les traitements par substitut de nicotine ou le soutien psychologique fonctionnent de la même manière.
C'est la conclusion à laquelle ont abouti des chercheurs après avoir étudié les résultats de 10 essais cliniques concernant 3 760 personnes motivées pour arrêter de fumer, en moyenne de 43 ans, fumant 25 cigarettes par jour.

Source : Psychomédia
 

Mieux que le gaz de schiste, la crotte de chien !

Les crottes de chien pourraient servir à fabriquer de l’énergie. Des chercheurs argentins en ont fait l'expérience : pour libérer du méthane, il suffit de faire macérer plusieurs jours de l’eau et des crottes dans un biodigesteur ; des bactéries décomposent alors le mélange et libèrent du biogaz. Le pH, la température ou le type de matière organique sont les facteurs de réussite de ce processus.

Source : Futura Sciences, par Mylène Bertaux
 

Mediator : les médecins ne seront pas "les payeurs"

Les médecins ne seront pas les payeurs, seul Servier sera responsable de l’indemnisation des victimes du Mediator. Le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, a démenti les informations du Figaro qui avait dévoilé les modalités d’application du plan d’indemnisation dont le texte prévoyait que les payeurs seraient "soit le laboratoire Servier soit les médecins qui ont prescrit le Mediator hors des indications reconnues".

Source : 20 Minutes, par Julie Rasplus
 

Médicaments : la consommation des Français a baissé

Les Français ont consommé 1 % de moins de médicaments par an en moyenne entre 2006 et 2009. Une étude européenne de l’Assurance Maladie vient de publier les chiffres. Avec 382 comprimés, doses ou gélules par an et par habitant, la France reste néanmoins au 2ème rang des pays les plus consommateurs, derrière le Royaume-Uni. Nous sommes au premier rang pour la dépense de santé avec 114 € par an et par habitant.

Source : Le Parisien
 

Le "halo santé" des produits bio

Aurait-on tendance à penser que les aliments sont plus nutritifs et plus sains simplement parce qu’ils portent un label bio ?
Une étude américaine a mis en évidence ce "halo santé" en demandant à 144 personnes de comparer des biscuits, des chips et des yaourts entiers qui affichaient un label bio et d’autres la mention "issus de l’agriculture conventionnelle". En réalité tous les produits étaient bio.

Source : I Diététique, par Adrien Loreis
 

Le cacao bon pour la silhouette

Le cacao, en plus d’aider au bon fonctionnement du système cardiovasculaire, de la peau et du cerveau, jouerait un rôle bénéfique dans la gestion du poids.

Source : La Nutrition, par Emmanuelle Lami
 

Les nourrissons qui dorment bien…. grandissent mieux !

Le sommeil permettrait aux nourrissons de grandir plus rapidement.
Des chercheurs américains ont établi un parallèle entre le nombre d’heures de sommeil des nourrissons et leur courbe de croissance. En étudiant 23 enfants pendant 4 à 17 mois, l’étude a montré que plus les enfants multipliaient les longues périodes de sommeil dans la journée, plus ils grandissaient.

Source : Futura Sciences
 
Syndiquer le contenu