Et si en ville aussi on se mettait au compostage de ses déchets ?

Les particuliers urbains sont de plus en plus nombreux à vouloir faire de leurs restes de repas un engrais biologique notamment parce de plus en plus d'agglomérations comme Lyon, Grenoble ou Rennes encouragent cette expérience.
Des seaux permettant de stocker épluchures, marc de café ou fleurs fanées sont disposés dans les immeubles et neuf mois plus tard, sous l'action combinée des bactéries et de l'oxygène, le compost peut être versé dans les bacs à fleurs des participants.

Source : Rue 89
 

Energies renouvelables: un projet d'hydroliennes pour éclairer Bordeaux

Produire de l'électricité destinée à l'éclairage public de Bordeaux grâce à des hydroliennes implantées sous un pont de la Garonne à un endroit où le fleuve s'accélère; c'est le nouveau projet sur lequel planchent des océanologues.
L'équivalent d'environ 20% des besoins de l'éclairage public de la ville pourraient être produits.
D'après ces océanologues, l'énergie hydrolienne présente de nombreux avantages et notamment celui d'être inépuisable, prédictible et n'ayant aucun impact sur le paysage puisque le dispositif est installé sous l'eau.

Source : Maxi Sciences
 

Les parfums nocifs pour la santé ?

Un rapport américain affirme que de nombreux parfums, parmi les plus populaires, contiendraient des substances pouvant être nocives pour la santé.
Des substances chimiques, non dévoilées sur l'étiquette de composition des produits, pourraient provoquer des réactions allergiques et perturber le fonctionnement endocrinien.
Ces substances n'ont jamais été testées pour leur sécurité et ne sont pas réglementées.

Source : Canoë Santé
 

Des oméga-3 d'algues marines pourraient améliorer la mémoire

Des chercheurs américains ont découvert qu'un supplément riche en oméga-3 provenant d'algues marines permettrait d'améliorer les aptitudes d'apprentissage et de mémoire des personnes âgées de 55 ans et plus.
Ce supplément pourrait réduire les premiers déclins cognitifs qui sont normalement associés au vieillissement normal, mais aussi aux premiers symptômes de la maladie d’Alzheimer ou de démence.

Source : Passport Santé
 

L'alcool bénéfique après un infarctus

Une consommation modérée d'alcool chez les personnes ayant eu un infarctus du myocarde serait bénéfique; c'est ce que révèle une étude américaine.
Les résultats de cette enquête montrent que les patients qui ont une consommation modérée d'alcool seraient en meilleure santé que les abstinents et récupèrent plus vite des suites de leur infarctus.

Source : La Nutrition
 

Des graisses de qualités pour un cœur en bonne santé

En optant pour des graisses de qualité, le risque de maladie cardiovasculaire pourrait être réduit de 19%. Selon certains experts, il est conseillé de remplacer une partie des graisses saturées par des produits végétaux plutôt que par des produits d’origine animale (remplacer une partie du beurre par de la margarine par exemple). Les produits transformés (pâtisseries, viennoiseries, biscuits sucrés et salés, plats préparés...) renferment de grandes quantités d’acides gras saturés et acides gras nocifs pour le cœur.

Source : I Diététique
 

Les noix améliorent le cholestérol

Une analyse américaine vient de révéler que les amandes, noix, pacanes, pistaches, arachides et autres fruits à coque amélioreraient les taux de cholestérol. L'amélioration serait liée à la dose consommée et l'effet plus marqué chez les personnes n'ayant pas de surpoids.
Il est toutefois conseillé de modérer sa consommation, notamment des noix, car elles sont très caloriques.

Source : Psychomédia
 

Alcool et grossesse: des risques accrus de cancer pour bébé

D'après une récente étude, la consommation d'alcool au cours de la grossesse augmenterait le risque chez l'enfant d'un cancer rare, celui de la leucémie myéloïde aigüe. Cette leucémie affecte la production de globules blancs dans la moëlle osseuse.
Malgré les recommandations existantes, environ 52% de femmes enceintes continueraient, en France, de consommer de l'alcool pendant leur grossesse.

Source : Magic Maman
 

Travailler dix heures par jour nuit gravement à la santé

Travailler plus de 8 heures par jour exposerait à un risque accru de 60% de développer des problèmes cardiaques ; c'est ce que révèle une étude britannique.
Le travail supplémentaire et le stress pourraient affecter le métabolisme ou masquer des états dépressifs, d’anxiété ou de manque de sommeil. Les salariés qui viennent travailler bien qu'ils soient malades, ignorant les symptômes et ne consultant pas de médecin, pourrait également être une cause.

Source : Libération
 

Le thé, le café et leurs phénoménaux polyphénols

D'après l'étude NutriNet-Santé, les polyphénols, substance d'origine végétale que l'on trouve dans le café, le thé, le cacao ou le vin rouge, auraient des effets bénéfiques sur la santé.
Des études chez l'animal ont permis de leur attribuer des propriétés anti-oxydantes, anti-inflammatoires, anti-carcinogènes ou protectrices du système vasculaire.
A terme, cette étude, en analysant les propriétés des différents types de polyphénols et leurs effets sur la santé, devrait permettre de contribuer à définir des apports conseillés.

Source : L'Express
 
Syndiquer le contenu