Histoires d'orgasmes

Viesaineetzen.com - Histoires d'orgasmes
Valérie Grumelin-Halimi, éditions Balland

Il n'est pas tellement question d'orgasmes dans ce livre, contrairement à ce qu'indique le titre. À travers des histoires vécues, il y est question de la difficulté de construire une relation avec son ou sa partenaire en dehors des injonctions stéréotypantes de la société. Et de l'importance de découvrir comment le rapport au père ou à la mère a déterminé un positionnement dans la sexualité. En passant, posons-nous la question : qu'avons-nous hérité des côtés masculins et féminins de notre père, des côtés masculins et féminins de notre mère ?
Femme soumise à cause d'un père dominateur, plaisir solitaire pour celle qui n'a pas décidé de couper le cordon avec sa mère, obsession de la taille de son pénis pour celui dont la mère manquait de confiance en elle, collectionneur de femmes-trophées pour celui qui a manqué du regard de son père… Des tranches de vie riches, passionnantes, qui montrent comment la prise de conscience des conflits de l'enfance peut permettre de se connaître soi-même et de s'épanouir dans sa sexualité.

Des produits naturels pour notre peau

Pour prendre soin de nous, nous sommes de plus en plus nombreux à refuser de nous appliquer sur le visage et sur le corps des composés chimiques à l'innocuité douteuse. On préférera des produits naturels, certifiés bio. Et pourquoi pas les faire soi-même à la maison ?

Viesaineetzen.com - Des produits naturels pour notre peau

 Il y a la crainte des effets néfastes des adjuvants, des colorants et des tensioactifs. Il y a aussi le refus d'un marketing particulièrement présent dans la cosmétique et qui fait singulièrement grimper la facture…

Publicité

En savoir plus

À faire soi-même

Voici quelques recettes simples à faire à la maison.

- Crème hydratante pour Elle et Lui : verser dans une coupelle un peu d'huile végétale (argan, jojoba, germe de blé, onagre…) et l'équivalent d'une noisette de gel d'aloe vera (on en trouve en tube en pharmacie ou dans les magasins bio, voir L’aloès, la reine des plantes) ; mélanger avec le doigt ; appliquer sur la peau, cette crème sera absorbée instantanément grâce à l'aloe vera.

- Pour Lui, lotion après-rasage pour les peaux sensibles : 25 ml de gel d'aloe vera, 20 ml d'eau florale d'achillée, de camomille ou d'hamamélis, 5 ml de glycérine (en pharmacie), 20 gouttes d'huile essentielle de lavande ou lavandin. Verser l'eau florale dans un flacon, ajouter le gel, agiter, ajouter la glycérine, l'huile essentielle, secouer énergiquement.

Pour celles ou ceux qui veulent transformer leur cuisine en laboratoire d'alchimiste, de nombreux livres donnent des recettes de produits de beauté à faire soi-même, mais aussi des sites web :
- Faire ses cosmétiques bio
- Créer vos produits naturels
- Tout faire soi-même
- My Cosmetik

Slow cosmétique
Julien Kaibeck*, aromathérapeute, parle en la matière de "Slow cosmétique".




Se ressourcer avec le Mandala

Viesaineetzen.com - Se ressourcer avec le Mandala
Laurence Luyé-Tanet, éditions Solar

Ce n'est pas uniquement un motif de décoration exotique. Le mandala est au départ une pratique méditative utilisée dans le yoga qu'on retrouve également dans le chamanisme d'Amérique du Nord mais aussi dans le christianisme, à travers les rosaces de nos cathédrales. Selon Jung, il aurait le pouvoir de protéger l'esprit et d'éviter sa dispersion. Il favoriserait notre bien-être, permettrait de bien dormir, de retrouver une harmonie du corps et de l'esprit, de dynamiser notre énergie avec les couleurs, de cultiver nos émotions positives... Il se veut une pratique de transformation intérieure à vivre sous l'angle méditatif, psychologique ou symbolique. Pas besoin de savoir dessiner, il suffit d'avoir le contenu d'une trousse d'écolier avec notamment un compas, un rapporteur, des crayons de couleurs. Le livre, avec 50 planches de mandalas originaux, nous accompagne pas à pas dans ce voyage qu'on peut faire seul ou à plusieurs, en couple, en famille…

Miel, l'art des abeilles, l'or de la ruche

Viesaineetzen.com - Miel, l'art des abeilles, l'or de la ruche
Anicet Desrochers, Anne-Virginie Schmidt, Les Éditions de l'Homme

Savez-vous que les abeilles communiquent en dansant et en émettant des odeurs ? Que le miel a un pouvoir sucrant supérieur à celui du sucre ? Que la valeur économique mondiale de la pollinisation se monterait entre 200 et 300 milliards de dollars ? "Les abeilles sont beaucoup plus que des productrices de miel. Elles sont avant tout une force mobile qui travaille bénévolement pour la nature et pour l'humain." De l'histoire et de la symbolique du miel et des abeilles jusqu'aux problématiques de survie dues aux contexte environnemental d'aujourd'hui en passant par l'anatomie et l'organisation sociale de ces travailleuses infatigables, de nombreuses recettes gourmandes à base de miel et les bienfaits de la pharmacopée utilisant miel, propolis, cire ou pollen… Ce très beau livre, écrit par des apiculteurs québécois et magnifiquement illustré, brosse un panorama complet de l'activité de ces mouches à miel, qui seraient plutôt, paraît-il, des "mouches à mieux".

No steak

Viesaineetzen.com - No steak
Aymeric Caron, éditions J'ai lu

On connaissait les arguments environnementaux contre la production de la viande. On avait conscience de l'atout santé des végétarismes (qui est ici, du reste, juste survolé). Mais le point fort du bouquin réside dans la démonstration morale et culturelle qui est faite par l'auteur, journaliste, avec notamment la mise en évidence de l'incohérence de notre société dans sa relation avec les animaux et de la croyance que nous, humains, serions des êtres distincts de nos amies les bêtes. L'approche tient debout sur le plan intellectuel, elle est érudite et non dénuée d'humour. En témoigne la description un peu distante des différentes chapelles véganes, des welfaristes aux abolitionnistes, en passant par les utilitaristes et les déontologistes. L'appel en renfort de Kundera épaulé par Plutarque et Victor Hugo, joint à l'assurance qu'Hitler n'était pas végétarien (ouf !), achève de mettre le lecteur du côté des adeptes du no steak.

Géobiologie et architecture : équilibrer les ondes telluriques

Les géobiologues décèlent dans nos habitations des réseaux de champs telluriques vibratoires dont les interactions auraient des effets sur le bien-être voire la santé humaine. Pour rééquilibrer ces champs vibratoires, il serait possible d'utiliser certaines formes architecturales.

Viesaineetzen.com - Géobiologie et architecture

Les traces prémonitoires de la géobiologie se trouveraient chez quatre grands architectes, Frank Lloyd Wright, Le Corbusier, Jean Faugeron et José Luis Sert, selon Dominique Pétry-Amiel*. Architecte depuis 40 ans en France, aux États-Unis, en Inde et en Espagne, Dominique Pétry-Amiel a dessiné notamment la gare TGV de Séville à l'occasion de l'Exposition Universelle de 1992. C'est un autre architecte, Rémi Alexandre**, qui lui a fait découvrir à ses débuts l'existence des réseaux telluriques. "Il m'a révélé qu'il existe dans le vide des éléments vibratoires répétitifs que l'on peut reconnaître avec une baguette de sourcier."

Publicité

En savoir plus

Les réseaux cosmotelluriques

Leur origine viendrait du magma en fusion au centre de la terre, mais ils seraient susceptibles d'être modifiés par la position des planètes. Il y aurait 14 réseaux identifiés. Les plus connus sont :

- le réseau Hartmann ou réseau H : 2 mètres Nord-Sud et 2,50 m Est-Ouest, avec une largeur de bandes de l'ordre de 20 cm ;
- le réseau Peyré : 7 à 8 m de coté, même orientation N-S / E-O
- le réseau Curry : 7 à 8 m de côté, en diagonale par rapport aux deux précédents ;
- le Grand Réseau sacré : 35 à 40 km de côté. "Il passe par Chéops et la Sainte Baume dans le Var. Je pense que le Machu Picchu, le Corcovado, tous les temples khmers, bouddhistes, toutes nos grandes cathédrales sont concernées, et d'une manière générale tous les lieux saints et de pèlerinages", précise Dominique Pétry-Amiel.

Dans l'expérimental
Dominique Pétry-Amiel reconnaît et regrette que ces notions n'aient pas de statut scientifique. Pour lui, il ne s'agit pas non plus de religion ou d'ésotérisme mais simplement du champ expérimental.
"Je suis un géobiologue autodidacte comme tous les géobiologues parce qu'il n'existe pas de formation institutionnalisée à ce jour."




Coiffeurs "bio" : greenwashing capillaire ou véritables acteurs écolos ?

Les salons de coiffure "bio" fleurissent depuis quelques années. Certains coiffeurs n’hésitent pas à surfer sur la tendance verte pour attirer le chaland. En l'absence de réglementation, voici quelques conseils pour distinguer les vrais des faux…

Viesaineetzen.com - Coiffeurs "bio"

"Aucune réglementation ni définition n’encadre l’appellation "coiffeur bio" dans le secteur des cosmétiques", prévient Betty Santonnat, directrice du développement pour l’association Cosmebio. Difficile donc d’identifier dès le premier coup d’œil les salons de coiffure véritablement engagés dans l’écologie de ceux qui font du greenwashing. Le phénomène se développe un peu partout en France, notamment dans les grandes villes et, selon Betty Santonnat, il s'agit surtout de salons indépendants. 

Publicité

En savoir plus

Bio : bon aussi pour les coiffeurs

"Pour les coiffeurs, travailler dans un salon "végétal" revêt de réels bienfaits pour la santé", assure Guillaume. Embauché il y a 4 mois chez Bio Coiff’, après 3 années dans des salons de coiffure traditionnels, il constate déjà son mieux-être. "Avant, j’avais des problèmes respiratoires et des vertiges ; aujourd’hui, je ne tousse plus, je ne suis plus haletant… J’ai vu des coiffeurs souffrir d’allergies, de problèmes de peau, voire de perte d’ongles à cause des produits chimiques utilisés à longueur de journée."




Guide des aliments antioxydants

Viesaineetzen.com - Guide des aliments antioxydants
Juliette Pouyat-Leclère, éditions Thierry Souccar

On le sait depuis plusieurs années, les antioxydants neutralisent l'action des radicaux libres responsables du vieillissement de notre organisme et impliqués dans de nombreuses pathologies (cancer, maladies cardiovasculaires, diabète, Alzheimer, Parkinson, dégénérescence maculaire liée à l'âge…). L'effet des compléments alimentaires étant controversé voire parfois contreproductif, il vaut mieux renforcer dans son assiette la part d'aliments riches en antioxydants. Comment les choisir ? Ce petit guide propose de nous aider et explique tout ce qu'il faut savoir sur les antioxydants. Il existe des "super-aliments", quels sont-ils ? Quels sont les principaux antioxydants ? Comment optimiser leurs effets, notamment par la cuisson ? Et la liste de 500 aliments classés selon leur pouvoir oxydant…

Vivre harmonieusement avec son animal

Parmi nos animaux de compagnie préférés, les chiens et chats restent en tête de classement. Mais adopter un compagnon à quatre pattes ne s'improvise pas. Pour que la cohabitation soit réussie, il faut connaître quelques règles…

Viesaineetzen.com - Vivre harmonieusement avec son animal

Très appréciés pour leur compagnie mais aussi pour le développement émotionnel des petits, les chiens et chats apportent un équilibre affectif.
L'échange se fait dans les deux sens et des bases saines de vie commune doivent être posées dès le début.

Publicité

En savoir plus

Où trouver son compagnon ?

"Il ne faut surtout pas acheter un chiot en animalerie, met en garde Laurence Bruder-Sergent. C’est la pire chose à faire car souvent séparés trop tôt de leurs mères, ils développent des troubles comportementaux." Enfermés une bonne partie de la journée, ils n’apprennent pas à être propres.

Les choisir sevrés, gage d’équilibre
La spécialiste recommande de les prendre en élevage ou chez un particulier après avoir vérifié que le chiot ait passé suffisamment de temps avec sa mère.
"L’âge légal de vente est de 8 semaines, mais je conseille d’attendre 13 semaines après la naissance. C’est le temps nécessaire pour que la mère apprenne à son petit certains codes."
Les rudiments de l’éducation concernent la propreté (le chiot doit apprendre à ne pas souiller son lieu de couchage) ; la nourriture (il doit manger quand la nourriture est présente) ; les moments de jeux et les moments de repos.

Quid des refuges ou foyers ?
Récupérer un chien abandonné est une formidable action citoyenne et humaine, mais là aussi il y a des choses à savoir. "Il faut se préparer à l’idée que l’animal ait subi au moins un traumatisme", prévient Laurence Bruder-Sergent. "Le simple fait d’être en refuge en est un."
Ils peuvent avoir été maltraités, accidentés, violentés… Mais ils peuvent aussi être parfaitement bien dans leur peau. "Pour les animaux en refuge, il faut un minimum de connaissance pour pouvoir les traiter et faire preuve de pédagogie et de patience."

Avant que l'animal ne soit là
Pour que Toutou ou Minou se sentent bien à la maison, il est conseillé d’anticiper sa venue.




Le cahier zen de la future maman

Viesaineetzen.com - Le cahier zen de la future maman
Lise Bartoli, éditions Payot

Apaiser les bobos de grossesse, apprivoiser la douleur, se mettre en relation avec le bébé, être prête le jour J et échapper au baby blues les semaines suivantes, c'est possible !... L'auteur a une expérience de psychologue et d'hypnothérapeute. Elle propose un carnet de route où la future maman va pouvoir prendre des notes personnelle, faire des tests, des exercices de relaxation et de visualisation en "mode Zen" ou en "mode Lieu ressources" pour "atteindre une profonde détente et un état de conscience amplifiée propice aux connexions inconscientes". Cette pratique est censée permettre, le jour de l'accouchement, de se reconnecter facilement aux sensations de bien-être qui y sont attachées. Un enregistrement des relaxations existe sur le site lisebartoli.com (à télécharger gratuitement) mais le texte peut tout aussi bien être lu et enregistré par la lectrice ou la personne de son choix. Lise Bartoli nous invite à un bien joli voyage !

Syndiquer le contenu