Ne plus subir son passé

On est souvent surpris de découvrir que notre histoire familiale est le lieu de répétitions surprenantes. En prendre conscience permet de s'affranchir de schémas préétablis et de gagner en liberté…

Viesaineetzen.com - Ne plus subir son passé

Notre histoire familiale permettrait d'expliquer beaucoup de nos comportements et certains évènements difficiles de notre existence. La psychogénéalogie se propose de la décrypter et d'en tirer un éclairage utile pour comprendre nos comportements présents (voir : Chronogénéalogie, la généalogie comme support thérapeutique).

En savoir plus

Un exemple de répétitions surprenantes

"L'une de mes clientes peinait à se relever d'une leucémie contractée 12 ans auparavant", raconte Céline Tadiotto. "Elle avait 26 ans à l'époque et était la mère d'un jeune garçon de 2 ans. Sa grand-mère paternelle était morte à 26 ans d'une leucémie foudroyante lorsque son fils avait 2 ans. Elles ne s'étaient jamais connues. Le fils en question, le père de ma cliente, était devenu père à 26 ans et s'était marié quand sa fille avait 2 ans."

(Extrait de J'arrête de subir mon passé, Céline Tadiotto, éditions Eyrolles)




Trouver sa propre façon de bien manger

Il n'existe pas une alimentation qui soit bénéfique pour tout le monde. Chaque être humain a son propre régime idéal. Mais encore faut-il parvenir à l'identifier…

Viesaineetzen.com - Trouver sa propre façon de bien manger

Les derniers développements de la recherche scientifique sont formels : il n'y a pas une bonne façon de manger, valable pour tout le monde. Pourquoi ? Parce que nous avons tous dans nos intestins un microbiote dont la composition est différente (voir : L'intestin, un rôle stratégique dans notre santé et Surpoids et obésité, le rôle du microbiote intestinal). C'est ce microbiote qui envoie des messages au cerveau et régule le métabolisme de chaque individu. En clair, les petites bestioles qui habitent dans notre intestin conditionnent largement nos besoins et nos envies en matière d'alimentation.

En savoir plus

L'échelle de la faim

5. Je me sens malade, j'ai mal au cœur tellement j'ai mangé.
4. je me sens mal, j'ai trop mangé, je suis ballonné, je déboutonne mes vêtements.
3. J'ai l'estomac agréablement plein, j'ai bien mangé.
2. J'ai encore faim, je pourrais encore manger.
1. J'ai commencé à manger, il me reste plein de place.
0. Je suis bien, je suis heureux, en harmonie.
-1. Ai-je faim ? Ou non ? Je ne sais pas trop si j'ai faim.
-2. Je commence à avoir faim.
-3. J'ai un peu faim, je sens qu'il faudrait que je mange pour avoir plus d'énergie.
-4. J'ai très faim, je suis irrité, j'ai mal au ventre, à la tête…
-5. Je meurs de faim, je mangerais n'importe quoi, je me sens faible.

(Extrait de Quand l'alimentation nous bouffe la vie, Chine Lanzmann et Gabriella Tamas, éditions Eyrolles) 

Un "feu métabolique" différent
"Comme il n'y a pas un habit qui va à tous les corps humains, il n'y a pas une façon de manger qui soit bonne pour tout le monde", explique Chine Lanzmann, coach professionnelle*. "Chacun va digérer et métaboliser d'une façon différente. L'ail peut être très bon pour moi et très mauvais pour mon voisin. Le chou cru sera repoussant pour les uns, délicieux pour les autres…"




Houmous de lentilles corail à la graine de coriandre

Préparation : 50'
dont cuisson : 20'
Entrée pour 4 personnes

Ingrédients :

200 g de lentilles corail
50 g de noix de cajou
½ l d'eau
1 c. à café de gros sel
Quelques feuilles de coriandre
1 c. à café de graines de coriandre
25 g d'huile de coco
Fleur de sel, poivre du moulin


Houmous de lentilles corail à la graine de coriandre

- 3 heures avant de commencer la préparation, mettre les noix de cajou dans un bol, les couvrir d'eau, les laisser tremper.

- Verser le ½ litre d'eau dans une casserole assez grande, porter à ébullition.

- Lorsque l'eau bout à gros bouillons, verser le gros sel, les graines de coriandre et les lentilles corail. Couvrir avec un couvercle et laisser cuire à feu moyen pendant 20 minutes (les lentilles doivent s'écraser facilement entre les doigts).

 

Journée internationale du yoga

À Paris, Centre Soleil d'Or, le 16 juin 19

Initiation au yoga, relaxation, méditation, massage ayurvéda, art martial indien, danse indienne… 

Festival Deauville Green Awards

À Deauville, Villa Le Cercle, du 12 au 13 juin 19

8e édition du festival international des productions audiovisuelles pour le développement durable et les éco-innovations. Thème : la biodiversité.

Festival International des Innovations Vertes

À Annecy, Les Jardins de l'Impérial, du 19 au 22 juin 19

2e édition de l’International CleanTech Week : 150 exposants, 25 conférences et 30 pays représentés pour découvrir le monde de demain !

Salon des métiers du bien-être

À Vittel, Palais des congrès, du 15 au 16 juin 19

Nombreux exposants, conférences en continu, restauration sur place… 

Se libérer du regard de l'autre

Il n'est pas toujours facile de s'affranchir du regard normatif et parfois destructeur que les autres portent sur nous. C'est pourtant une nécessité si l'on veut gagner en liberté et être au plus proche de soi…

Viesaineetzen.com - Se libérer du regard de l'autre

Nous sommes des êtres sociaux et le regard des autres, parents, conjoint, amis, collègues ou voisins, peut nous construire autant que nous abîmer.

En savoir plus

Des rôles imposés aux enfants

Quelques exemples de statuts que les parents imposent inconsciemment aux enfants…

L'enfant modèle : un "mini-adulte" qui satisfait le désir des parents, obéit à leurs règles, tacites ou non, et qui finit par s'oublier lui-même.

L'enfant fragile : toujours atteint d'un souci de santé, il focalise sur lui attention et compassion pour répondre au désir d'une mère trop attentionnée ou pour empêcher ses parents de se séparer.

L'éternel enfant : celui qui ne grandit pas, qui ne va jamais jusqu'au bout des choses, qui a besoin d'être assisté, qui rend les autres responsables de ses échecs, pour répondre au désir inconscient des parents qu'il reste leur "tout-petit".

L'enfant rebelle : turbulent, téméraire, hypersensible, curieux, qui s'oppose sans cesse aux règles familiales pour faire face à l'autoritarisme et au manque d'écoute de l'entourage.

L'enfant réparateur : le thérapeute de ses parents, censé sauver les siens du chagrin, d'un deuil, d'une situation de couple malheureuse, qui prend l'habitude de prendre soin des autres à défaut de lui-même. 

Regard bienfaisant ou pas
Après la naissance, les échanges de regard avec les parents, notamment la mère, jouent un rôle fondamental dans la stabilité de la construction psychique de l'individu, rappelle Muriel Mazet, psychologue clinicienne et psychothérapeute*.




Mieux vivre en consommant moins

Alléger son impact sur l'environnement, gagner en liberté et en indépendance, s'émanciper du confort matériel et du consumérisme… Les raisons sont nombreuses pour apprendre à consommer moins !

Viesaineetzen.com - Mieux vivre en consommant moins

Qu'on le veuille ou non, la crise écologique que nous vivons nous amène à changer nos manières de consommer. Ce changement sera-t-il subi ou choisi ? C'est toute la question. Et c'est la raison pour laquelle il n'est pas inutile de se questionner dès maintenant sur notre relation à l'argent et sur une meilleure façon d'utiliser nos ressources.

En savoir plus

La "fièvre acheteuse"

En quoi consiste la "fièvre acheteuse" ?
Un sentiment de manque
entraîne une envie irrépressible
qui mène au passage à l'acte ("craquage"),
suivi d'une courte période de jubilation
puis d'un sentiment de honte, de dévalorisation de soi, de culpabilité
qui va déboucher de nouveau sur un manque
et recommencer le cercle vicieux.




Salon Naturally

À Paris, Porte de Versailles, du 24 au 27 mai 19

180 exposants, 110 animations sur les thèmes : alimentation bio, bien-être au naturel, mode éthique, éco-habitat, jardin.
Le meilleur endroit pour découvrir des produits sains et éthiques, préparer son corps à l’été, mettre un zeste de zen dans son quotidien !

Syndiquer le contenu