Salade d'endive et orange

Préparation : 25'
Entrée pour 6 personnes

Ingrédients :

6 endives de petite taille
2 oranges douces
1 orange sanguine
1 c. à soupe de noisettes concassées
1 c. à soupe d'ail des ours séché
1 c. à soupe de vinaigre de cidre
1 c. à soupe de levure maltée
3 c. à soupe d'huile d'olive
Fleur de sel, poivre du moulin


Salade d'endive et orange

- Dans un saladier préparer la sauce en mélangeant le sel, le poivre et le vinaigre de cidre. Ajouter la levure maltée, l'ail des ours (ou à défaut du persil plat émincé), le jus d'une demie orange douce et l'huile d'olive en dernier. Bien mélanger à nouveau pour obtenir une émulsion homogène.

 

Le psyllium : les bienfaits du mucilage

Le psyllium est un remède naturel reconnu notamment pour améliorer le transit intestinal. C'est aussi un ingrédient intéressant dans la cuisine.

Viesaineetzen.com - Le psyllium : les bienfaits du mucilage

Originaire d'Inde et du Moyen-Orient, on l'utilise depuis plusieurs millénaires, notamment pour ses propriétés médicinales (voir encadré). Il s'agit d'une graine minuscule et de son enveloppe, issues de différentes variétés de plantain.

En savoir plus

En grec : puce

Dans l'Égypte antique, il sert de laxatif et traite les inflammations des voies urinaires. En Inde et en Chine, on l'emploie pour la diarrhée, les hémorroïdes et l'hypertension artérielle.*

Le mot psyllium vient du grec "psylla" qui signifie "puce", en référence à la taille minuscule de la graine.

Blond ou noir
Le psyllium blond vient du plantain des Indes (Plantago ovata) ou ispaghul.
Le psyllium noir, brun ou rouge vient du plantain psyllium (Plantago afra) qu'on appelle aussi herbe aux puces, plantain pucier, plantain brun, plantain noir ou de Provence.




Les profils homéopathiques

Pour trouver son remède de fond en homéopathie, il faut chercher le profil qui correspond le mieux à ses caractéristiques physique, psychique ainsi qu'aux symptômes qu'on rencontre couramment…

Viesaineetzen.com - Les profils homéopathiques

On se souvient des trois grands principes de l'homéopathie posés par Samuel Hahnemann au début du 19e siècle : le principe de similitude, la loi de l'individuation et le principe de la dilution infinitésimale (voir : Homéopathie, certains faits sont têtus). D'autres médecins, par la suite, ont poursuivi ses recherches et affiné la méthode.

En savoir plus

Le principe de la globalité

"Contrairement à l’allopathie qui se focalise sur les symptômes, l’homéopathie s’intéresse plus au malade dans sa globalité", explique Albert-Claude Quemoun*. Elle prend en compte la façon dont les symptômes s’expriment chez le patient, à un instant donné. "Elle ne soigne donc pas une maladie mais plutôt un malade."
Le physique, le comportement et les particularités psychologiques du patient sont pris en compte par l'homéopathe qui ne soignera donc pas des personnes présentant le même trouble en leur prescrivant le même médicament.

Albert-Claude Quemoun prend l’exemple d’une douleur due à un traumatisme musculaire ou à une contracture musculaire :
"Si la douleur est d’origine grippale ou sportive, que le patient souffre au moindre mouvement, présente des courbatures musculaires et ne supporte même plus son lit qu’il trouve trop dur, on prescrira Arnica Montana. 

Si la douleur est apaisée au repos ou lorsqu’on exerce une pression sur la zone endolorie ou si spontanément le malade se couche du côté douloureux, on choisira Bryonia Alba. 

Si, au contraire, la douleur est apaisée par le mouvement, on donnera Rhus Toxicodendron. 

Si le patient souffre en silence, qu’il s’enferme dans sa chambre et apparaît stoïque, on pourra conseiller Sepia. 

Si au contraire ses douleurs s’accompagnent de pleurs, que la personne recherche la consolation et que l’air frais lui fait du bien, on donnera Pulsatilla."
 

Des types constitutionnels
Aux États-Unis par exemple, James Tyles Kent (1849-1916) définit des types constitutionnels selon l’aspect physique des individus et les symptômes physiques et psychiques qu’ils présentent. "Chaque type constitutionnel peut être associé à un grand médicament homéopathique", explique Albert-Claude Quemoun, pharmacien et chercheur*.




Le Printemps zen de Muret

Au Muret, Espace Jacqueline Auriol, du 23 au 24 février 19

Salon du bien-être, du bio, des thérapies douces et du développement personnel.

Respire la vie

À Rennes, Parc des expositions, du 15 au 17 février 19

230 exposants, conférences, ateliers bien-être, animations.

Salon vitalité et bien-être

À Épinal, Centre des congrès, du 2 au 3 février 19

Un éventail complet des nouvelles méthodes de santé au naturel et des médecines douces.

Remèdes anciens à base de plantes

Recettes de grand-mère ou marques "vintage" du 18e, 19e ou 20e siècle, les remèdes anciens étaient la plupart du temps confectionnés avec des plantes…

Viesaineetzen.com - Remèdes anciens à base de plantes

"Les plantes soulagent toujours, guérissent souvent, ne nuisent jamais", disait l'affiche d'une herboristerie à Marseille*.
Elles constituaient les recettes de grand-mères qu'on confectionnait à la maison et qui sont toujours précieuses aujourd'hui (voir encadré). On les retrouvait également dans les flacons, les tubes ou les boîtes arborant des marques devenues cultes : eau de Botot, menthe Ricqlès, pastilles Valda…

En savoir plus

Des remèdes de grand-mère à faire soi-même

La bourdaine contre la constipation
Faire une décoction d'écorce séchée de bourdaine, ajouter des feuilles de romarin, de séné, un peu de menthe ou de réglisse pour le goût. Boire le soir.*

L'arnica contre les bleus et les bosses
Faire fondre à feu doux dans une casserole 20 ml d'huile végétale, 20 ml de macérat d'arnica, 1 c. à café de cire d'abeille, 10 ml de beurre de karité. Ajouter ensuite 10 gouttes d'HE de camphrier, de menthe poivrée et lavande.*

L'aloé vera contre les aphtes
Diluer de la pulpe d'aloé vera dans un peu d'eau et utiliser cette préparation en bain de bouche.**

L'argile contre les piqûres d'insectes
Verser une à deux gouttes d'huile essentielle de lavande aspic sur une pâte d'argile verte, appliquer sur la piqûre. Laisser sécher et rincer doucement. Répéter dès que la démangeaison revient.**

La badiane contre les troubles digestifs
Faire chauffer l'équivalent d'une grande tasse d'eau avec quatre étoiles de badiane (ou anis étoilé). Laisser bouillir pendant quelques minutes, éteindre le feu et laisser infuser encore 10 minutes. Boire cette décoction de préférence avant le coucher.**

La cannelle contre le rhume
Boire un mélange de deux cuillères à café de miel, une pincée de cannelle et le jus d'un demi-citron dans 20 cl d'eau tiède.**

Poudres de prelimpinpin ?
À l'époque, la phytothérapie était la matière première principale de la pharmacopée. C'était avant qu'on isole les molécules ou qu'on les synthétise, postulant sur une meilleure efficacité des principes actifs une fois sortis de leur contexte naturel.




L'intelligence des plantes

Ce sont des être vivants doués de sensibilité. Les plantes présentent des morphologies, des caractères et des aptitudes qui n'ont pas fini de nous surprendre…

Viesaineetzen.com - L'intelligence des plantes

Alors que nous nous préoccupons de plus en plus, et à juste titre, du bien-être animal, notre regard sur les plantes reste encore un peu condescendant. Il faudrait se souvenir pourtant qu'il s'agit d'êtres vivants.

En savoir plus

Les plantes : des outils fiables pour l'expérimentation scientifique

Elles pourraient remplacer avantageusement les animaux comme cobayes dans certaines expériences scientifiques, selon Claude Joseph.
Le raisonnement est simple : dans le monde animal ou chez les humains, il n'y a pas deux individus strictement identiques sur le plan génétique, alors que dans le monde végétal, les sujets obtenus par multiplication végétative sont des copies conformes.
"On peut appliquer des traitements et étudier leur incidence sur des individus génétiquement identiques. Contrairement aux animaux, avec les plantes on a de vrais témoins. Dans l'expérimentation scientifique et surtout médicale, on ne sait jamais si le résultat peut être attribué au traitement ou à la génétique de l'individu traité."

La méthode pourrait permettre d'étudier les effets d'un produit non pas sur la plante en tant que telle mais sur ses mécanismes moléculaires.
"Par exemple, l'interféron appliqué à des végétaux entraîne la production de protéines qui peuvent avoir un intérêt dans des traitements futurs contre les cancers ou le virus du SIDA."




Salon Bien-être, Médecines douces & Thalasso 2019

À Paris, Porte de Versailles, du 31 janvier au 4 février 19

Le panorama complet de pratiques alternatives de la santé et du bien-être. Cette année le salon met à l’honneur l’alimentation saine.

Salon Vivez Nature

À Paris, Grande Halle de La Villette, du 25 au 28 janvier 19

150 exposants, conférences, ateliers.

Syndiquer le contenu