Boules d'énergie

Préparation : 35'
Pour 15 boulettes

Ingrédients :

300 g pâte de datte
30 g de noix du Brésil
30 g d'amandes
30 g de noix de cajou
3 c. à soupe de graines de sésame blond
2 c. à soupe de graines de pavot
1 c. à soupe de miel
1 c. à café de cannelle en poudre
1 à 3 c. à soupe de son d'avoine
8 gouttes d'huile essentielle de mandarine
1 pincée de sel


Boules d'énergie

- Couper la pâte de dattes en morceaux.

- Placer les morceaux dans un mixer avec les noix du Brésil, les amandes, les noix de cajou, 1 cuillère à soupe de graines de sésame blond, le miel, l'huile essentielle de mandarine, la cannelle et la pincée de sel.

 

Entreprise : l'ère des nouveaux sages ?

Optimisme, créativité, simplicité, respect des personnes et de la planète… Nombreux sont les "nouveaux sages" aujourd'hui, qui mettent du cœur et du sens dans leur activité professionnelle.

Viesaineetzen.com - Entreprise : l'ère des nouveaux sages ?

À travers son expérience de coach et de formateur, Arnaud Riou* a rencontré en France de nombreux acteurs de l'entreprise qu'il appelle des "nouveaux sages" et qui ont été à l'origine de changements organisationnels importants.

Publicité

En savoir plus

Perles de sagesses

Arnaud Riou propose dans son livre Les nouveaux sages ou comment nous réenchantons le monde (éditions Solar) ces 30 perles de sagesse pour se transformer soi-même et contribuer à la guérison du monde…

Soyez présent à votre corps.
Soyez présent à votre cœur.
Soyez présent à votre esprit.
Passez un peu de temps seul chaque jour.
Méditez chaque jour comme si c'était le dernier.
Méditez sur la planète.
Soyez authentiques.
Cultivez la joie.
Intégrez l'élégance.
Développez la qualité du lien.
Cultivez la lenteur.
Voyez le meilleur en chacun.
Prenez le risque de vous tromper.
Développez la gratitude.
Demandez de l'aide.
Offrez.
Remerciez.
Sentez-vous utile.
Prenez le temps d'écouter.
Posez vos limites avec élégance.
Rêvez.
Ne laissez pas une petite blessure affecter une relation.
Incarnez la sobriété heureuse.
Faites toujours de votre mieux.
Reprenez le pouvoir sur votre vie.
Attirez à vous l'abondance.
Incarnez l'équanimité.
Assumez vos responsabilités.
Assumez vos émotions.
Débranchez.




Cancer : nouvelle approche, autour du patient

Depuis quelques années, la définition du cancer évolue ainsi que les traitements et le projet de soin, plus centrés autour de la personne. Cela rend plus nécessaire encore le développement d'une médecine intégrative.

Viesaineetzen.com - Cancer : nouvelle approche, autour du patient

L'accompagnement par les médecines alternatives et complémentaires (MAC) des patients atteints de cancer, dans le cadre d'équipes pluridisciplinaires, est à l'origine de bénéfices connus depuis longtemps (voir : Le cancer et les médecines complémentaires). Cet accompagnement devient indispensable aujourd'hui, à l'heure où l'on assiste à un tournant dans l'histoire de la cancérologie.

Publicité

En savoir plus

L'exemple de l'hôpital Cochin

Avec le soutien institutionnel de l'Assistance Publique, François Goldwasser a recruté une équipe consacrée à l'activité physique de ses patients. "Nous avons mis au point un programme expérimental d'activité physique de pré-habilitation, par exemple pour refaire du muscle avant une chirurgie, et de réhabilitation, après une chimiothérapie ou une chirurgie ou encore en accompagnement d'une chimiothérapie."

Il a par ailleurs impulsé la création d'un hôpital de jour dédié à l'évaluation des besoins et des risques par des équipes pluridisciplinaires (diététiciens, psychologues, hypnothérapeutes etc.).
"C'est un bon moyen de réconcilier une médecine lente et pluridisciplinaire avec les contraintes qu'on veut nous imposer de travailler toujours plus vite et avec toujours moins de personnes."

Changement dans la définition du cancer
"Il se passe quelque chose d'important : la définition du cancer est en train de changer", explique François Goldwasser, chef du service cancérologie de l'hôpital Cochin Port-Royal, qui intervenait le 14 octobre dernier dans le cadre des 35e Rencontres des MAC à l'hôpital Tenon.




Salon du Bien-être, Bio & Thérapies

À Bordeaux, Espace du Lac, du 24 au 25 novembre 17

Plus de 180 exposants, 70 conférences, concerts, restauration bio.

Salon de l'Habitat durable & des Énergies renouvelables

À Nantes, Parc de la Beaujoire, du 10 au 12 novembre 17

Des solutions pour une démarche plus responsable en matière de construction et/ou d’équipements de votre maison.

Salon de l'Écologie

À Montpellier, du 8 au 12 novembre 17

Thème : Biodiversité et santé : biodiversité qui pique, qui soigne. Trois temps forts : Ecolo'Tech, congrès des innovations en écologie (9 novembre) ; Ecolo'Job, forum des métiers de l'écologie (10 novembre) ; Festi'Versité, festival de la biodiversité (11 et 12 novembre).

Conférence : L'univers au fil de L'eau, du ciel à l'océan

À Paris, Maison des océans, le 14 novembre 17

Après avoir montré l’origine cosmique de l’eau, Hubert et Benoît Reeves nous plongent dans les rapports entre la vie et l’eau : la place de l’eau dans la reproduction, dans la conscience de l’humanité. Cette présentation questionne sur nos manières de gérer cette eau, sa disparition programmée, notre avenir et celui de tous les êtres vivants au regard de nos ressources disponibles.

Bio : la mutation en marche

Dans le secteur du bio, les grandes manœuvres ont commencé ! Arrivée en force de la grande distribution, acquisitions stratégiques, orientation vers le e-commerce, émergence de nouveaux acteurs plus bio que bio…

Viesaineetzen.com - Bio : la mutation en marche

Depuis plusieurs années, nous sommes en présence d'un taux de croissance digne des Trente Glorieuses : +21,7 % en 2016 après deux années à +15 %. Même si, globalement, le bio ne représente qu'une part modeste (3,5 % de la consommation alimentaire à domicile), il n'en reste pas moins vrai que les ventes de produits bio progressent de manière spectaculaire pour atteindre un total de 7,1 milliards €* en 2016.

Publicité

En savoir plus

Bio : 7 sur 10

71 % de produits français
Le mouvement de la consommation est suivi par le développement de la production. Depuis début 2017, 19 fermes bio se créent chaque jour et la surface agricole cultivée en bio atteint au 30 juin les 6,5 %*.
"C'est moins la conséquence des aides économiques que des prises de conscience individuelles des agriculteurs qui développent des surfaces en bio. À l'avenir, le recours à l'importation qui est de l'ordre de 29 % sera sans doute revu à la baisse ", se réjouit Benoît Soury.

70 % des Français
Côté consommateur, la population concernée se généralise avec environ 7 Français sur 10 qui consomment bio régulièrement. Il existe toujours parmi elle une surreprésentation des foyers aisés, parisiens, sans enfant et plutôt âgés. Mais depuis deux ans la progression la plus rapide concerne les jeunes, les familles avec enfant et les foyers modestes**.

2e marché européen en terme de consommation
"C’est l’équivalent du marché du champagne", précise Benoît Soury, président de Natexbio (Fédération des professionnels de la filière bio). "Nous sommes le deuxième marché européen derrière l’Allemagne."

45 %

la part de marché
de la grande distribution
dans le bio en 2016***


+22,5 %

la croissance du bio
en grande distribution
en France en 2016***


+24 %

la croissance du bio
en magasins spécialisés
en France en 2016***






Mourir écolo

Si l'on se préoccupe de la trace qu'on laissera derrière soi ou si l'on veut rester fidèle aux engagements de ses proches, on opte pour des modes de funérailles plus simples, plus sobres et respectueuses de l'environnement. Car aujourd'hui, même la mort peut être écolo…

Viesaineetzen.com - Mourir écolo

C'est sans doute le sujet dont il est le plus difficile de parler dans notre société. Pourtant assumer la mort est gage de liberté. Comme le disait Montaigne : "Il est incertain où la mort nous attende, attendons-la partout. La préméditation de la mort est préméditation de la liberté… Le savoir-mourir nous affranchit de toute subjection et contrainte."

Publicité

En savoir plus

Pompes funèbres "écolo" ?

De plus en plus d'entrepreneurs de pompes funèbres acceptent de travailler sur des formules adaptées aux volontés de leur client.

Parmi les sociétés ayant une démarche dans le domaine écologique, Brigitte Lapouge-Déjean et Laetitia Royant citent dans leur livre* :
- AB Crémation, pionnière dans les cercueils en carton ;
- La Coopérative funéraire de Nantes, défendant un principe de funérailles "plus écoresponsables" (exemple de devis pour une crémation "minimaliste" à 2 700 €) ;
- L'Autre Rive qui propose des obsèques "sur mesure" (exemple de devis pour une crémation "minimaliste" à 2 040 €).

 

33 %

des obsèques en France
sous forme de crémation**


3 350 €

le coût moyen
des inhumations en 2014**


3 609 €

le coût moyen
des crémations en 2014**






Salon Bio & Co

À Strasbourg, Parc des expositions, du 27 au 30 octobre 17

11e édition avec 180 exposants régionaux et nationaux, 10 animations (jeux d'enfants, ateliers cuisine, osier, fabrication meubles en carton, massages), 120 conférences (agriculture et alimentation biologique, santé, habitat sain, écologie). Conférence exceptionnelle du Pr Joyeux vendredi 27 octobre à 14h.

Syndiquer le contenu