Édito de Franck Arguillère

Dis-moi comment tu voyages, je te dirai qui tu es… On peut partir à l'écart du monde, sur une île déserte ou un simple îlot de tranquillité, pour ne rien faire, se reposer, se ressourcer en profondeur. On peut réserver une maison, un gite ou un emplacement de camping avec des amis pour agiter la fiesta jusqu'au bout de la nuit. On peut retrouver ses frères, sœurs, cousins, parents ou grands parents pour tenter de rattraper le temps perdu. On peut se faire prendre en charge à 100 % par un club de vacances pour se donner l'illusion de vivre la vie de château. On peut choisir l'aventure pour expérimenter de nouvelles sensations physiques, pour mettre à l'épreuve sa résistance et sa capacité d'adaptation, pour rencontrer des cultures lointaines et des visages exotiques, pour découvrir des sites inoubliables et des saveurs inconnues, pour changer de fatigue…

Dans tous les cas de figure, on peut consommer les paysages et les gens comme des cartes postales. Ou non. On peut mettre un objectif photo ou vidéo entre le monde et soi, capturer des images de manière obsessionnelle au risque de se priver des sensations et des moments partagés. Ou non. On peut être éternellement rivé sur sa tablette ou son smartphone et pianoter dans le virtuel. Ou non. On peut semer ses déchets autour de soi dans une incontinence de nanti. Ou non. On peut s'absenter de son existence. Ou non.

Dans nos pérégrinations de vacances, tout dépend de la manière avec laquelle nous nous rendons disponibles. Tout dépend de la capacité que nous avons à prendre congé de nos routines, de nos résistances, de nos peurs. Au retour, il conviendra de faire le point, de savoir ce qui nous aura mûri, transformé. Ou non.
Les voyages forment la jeunesse… Il importe de rester jeune toute sa vie.

La revue de presse

Les fabricants tricherait sur les taux annoncés de goudrons, monoxyde de carbone et nicotine...

Une équipe française a mis au point un test permettant de mieux identifier les cas...

En France, seulement 20 % des enfants autistes suivraient une scolarité normale contre 70 %...

En période de froid humide, par des températures au-dessous de 0°C, les engelures...

Courir en ramassant des déchets : c'est le plogging, le nouveau sport à la mode en Su...

Le "MOOC BIO" démarre pour 8 semaines à partir du 16 avril prochain sur la...