Édito de Franck Arguillère

Franck ArguillèreBien obligés, ils ont réduit leur consommation d'électricité. Avec 11 centrales nucléaires en fonctionnement sur 54, les Japonais ont adhéré massivement à la campagne "économiser l'énergie" : fini les débauches d'enseignes flamboyantes, on coupe la climatisation, on éteint les lumières et dans certains cas les usines se relaient pour fonctionner alternativement le jour ou la nuit. 15 % d'économie sont attendus.

Bien obligés, demain nous aurons à prendre des mesures de ce type en France. Pour cause de catastrophe naturelle ou industrielle ? Peut-être. Mais dans tous les cas parce que l'énergie va devenir une denrée rare.
Alors il vaudrait mieux se détacher de nos mauvaises habitudes en douceur et progressivement, nous avons tout à y gagner. Prenons l'exemple de la question de la mobilité dont on parle beaucoup en ce moment parce qu'une campagne européenne bat son plein sur ce thème. Laisser sa voiture au parking, faire ses trajets à pied ou en vélo : coût en énergie égale à zéro et bienfait maximum pour notre santé. Tous les experts s'accordent à dire que ce type d'exercice réduit les risques de nombreuses pathologies chroniques.

Il y a bien d'autres exemples dans la vie quotidienne où l'on a ainsi l'occasion de se faire plaisir à moindre coût. Et accessoirement de remettre du (bon) sens dans notre vie.

La revue de presse

Probablement l'organisation qui sauve le plus de vies humaines sur Terre, le Programme alimentaire...

"Countdown" (Compte à rebours) est un évènement organisé par...

Ils émettent chaque année 700 mégatonnes de CO2, soit autant que le Royaume-...

Ne pas confondre la date limite de consommation (DLC) et la durée de durabilité...

Le training olfactif serait le meilleur des traitements pour remédier à l'anosmie (...

La lumière régule la sécrétion de la mélatonine par l'interm...