Édito de Franck Arguillère

Franck ArguillèreLes riches n'ont pas bonne presse en ce moment. Il suffit de voir les programmes des candidats à la présidentielle pour se rendre compte que la cote des nantis a sérieusement dégringolé.
Finies les années bling-bling ? Réussir sa vie ne se mesurerait finalement pas à l'aune du prix de sa montre poignet ?
Certains verront dans cette charge contre les suppôts du grand capital une caricature démagogique et anachronique. La diabolisation de l'argent est un travers très français. D'autres verront d'un œil soulagé les valeurs de l'être prendre le pas sur celles de l'avoir et du paraître.

Pour ma part, j'ai toujours trouvé que la (très grande) richesse faisait partie des principaux handicaps sociaux de la vie aux côtés de la (très grande) beauté et de la (très grande) notoriété. Dans la relation avec les autres, ce sont des filtres redoutables et destructeurs qui faussent la donne et font perdre pied avec la réalité. Lorsqu'on en est atteint, comment reconnaître les amis des courtisans, comment distinguer l'amour de l'intérêt matériel, comment savoir si l'on est apprécié pour ce qu'on est, pour son image ou pour ce qu'on peut rapporter ? J'en connais beaucoup qui en sont devenus fous.

Des chercheurs américains ont fait une série d'expériences avec une centaine d'étudiants pour étudier le comportement des plus riches par rapport aux autres. Le verdict, publié dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, est sans appel : les riches sont plus susceptibles de se comporter de manière non éthique. Les étudiants issus des classes sociales supérieures avaient plus tendance à tricher, à mentir, à ne pas respecter le code de la route, à être moins généreux envers les organismes de bienfaisance.
En jargon de psychologue, ça donne : "le privilège relatif dont jouissent les personnes de classe supérieure donne lieu à une indépendance vis-à-vis des autres et une priorisation de soi-même et de son propre bien-être par rapport à celui des autres, ce que nous appelons la cupidité".

C'est certain, les riches n'ont pas bonne presse en ce moment.

La revue de presse

Probablement l'organisation qui sauve le plus de vies humaines sur Terre, le Programme alimentaire...

"Countdown" (Compte à rebours) est un évènement organisé par...

Ils émettent chaque année 700 mégatonnes de CO2, soit autant que le Royaume-...

Ne pas confondre la date limite de consommation (DLC) et la durée de durabilité...

Le training olfactif serait le meilleur des traitements pour remédier à l'anosmie (...

La lumière régule la sécrétion de la mélatonine par l'interm...