2016, la pire année pour la production de miel en France

Avec 9 000 tonnes, la production de miel a reculé de 33,5 % en 2016 par rapport à 2015. L'UNAF (Union Nationale de l'Apiculture Française) vient de tirer la sonnette d'alarme à l'occasion des journées nationales "Apidays". Les miels d'acacia et de forêt sont les plus touchés. En cause : la météo et un taux de mortalité particulièrement élevé dans certaines zones. L'UNAF met en cause également l'usage de certains pesticides (néonicotinoïdes) et la méthode agricole qui consiste à exploiter une seule espèce végétale à la fois. De nouveaux prédateurs s'ajoutent à ces facteurs : le frelon asiatique et le varroa. Préservé des pesticides, le miel urbain se développe, témoin ces trois ruches qui viennent d'être installées sur le toit du CESE (Conseil Économique, Social et Environnemental).

Source : Le Monde, par Lola Bodin Adriaco
 

La revue de presse

Les fabricants tricherait sur les taux annoncés de goudrons, monoxyde de carbone et nicotine...

Une équipe française a mis au point un test permettant de mieux identifier les cas...

En France, seulement 20 % des enfants autistes suivraient une scolarité normale contre 70 %...

En période de froid humide, par des températures au-dessous de 0°C, les engelures...

Courir en ramassant des déchets : c'est le plogging, le nouveau sport à la mode en Su...

Le "MOOC BIO" démarre pour 8 semaines à partir du 16 avril prochain sur la...