Alimentation : protéger votre santé (et la planète) grâce à la règle des "3 V"

Végétal, vrai, varié… Les résultats de la science convergent vers la définition d’un régime alimentaire protecteur qui obéit à la "règle des 3V", affirment les chercheurs français auteurs de cet article :
- V comme végétaux à privilégier (85 % des calories quotidiennes) ;
- V comme vrais aliments, les produits non ultra-transformés à privilégier (au moins 85 % des calories quotidiennes) ;
- V comme manger varié au sein des vrais aliments.
L'idée est donc de consommer une variété de produits végétaux peu ou pas transformés (si possible bio, locaux et de saison).
Les auteurs considèrent que l'approche réductionniste de l'alimentation tentant d'expliquer la globalité par les parties (la somme des nutriments) n'est plus satisfaisante à elle seule. Sans l'exclure, il faut la complémenter par une approche plus holistique, considérant que le tout est supérieur à la somme des parties. Cela implique de prendre en compte la biodiversité, le bien-être animal, l’environnement et de considérer l'impact du degré de transformation des aliments sur la santé.

Source : The Conversation, par Anthony Fardet, Edmond Rock
 

La revue de presse

Plusieurs centaines de malades, des médecins, plus de 35 sénateurs et déput...

Un accroissement de 1,1 % chez les femmes, 0,1 % chez les hommes… Ce sont les chiffres...

Moins de trois évacuations par semaine, c'est la définition de la constipation pour...

Il va falloir s’adapter intelligemment aux nouveaux épisodes caniculaires, "sans...

C'est un grand classique, la pollution serait toujours due… aux autres ! Quelques chiffres...

La responsabilité de l'État peut être engagée en raison de l'...