Anorexie, boulimie... 5 idées reçues sur les troubles des conduites alimentaires

Ils touchent plus de 600 000 personnes en France, les troubles des conduites alimentaires (TCA), anorexie, boulimie et autres, sont encore mal connus.
- "Les personnes qui souffrent d’un TCA sont maigres." Faux.
Il y a l'anorexie, la boulimie, l'hyperphagie boulimique et l'on peut naviguer de l'un à l'autre.
- "C'est la faute de la famille." Faux.
La famille doit faire partie de la solution. Les causes des TCA seraient plutôt les conséquences de facteurs biologiques, génétiques, sociaux et développementaux.
- "Les TCA touchent uniquement les femmes." Faux.
10 % des anorexiques, 30 % des boulimiques et environ 50 % des personnes touchées par l'hyperphagie boulimique sont des hommes. Et ces chiffres sont probablement sous-estimés.
- "Il suffit d’un peu de volonté pour se sortir de l’anorexie." Faux.
Il s'agirait d'une addiction à la maigreur.
- "Ce n’est pas grave, ça va passer." Faux.
Il n'y a pas de petites anorexies. Deuxième cause de mortalité chez les adolescents, soit par dénutrition, soit par suicide, c'est un trouble qui doit être pris en charge.

Source : Le Figaro, par Sarah Terrien
 

La revue de presse

Des dizaines de milliers d’étudiants, lycéens et collégiens ont s...

L’interdiction de la fabrication sur le sol français de pesticides vendus en dehors de...

Environ 9 millions de morts dans le monde, soit 25 % des décès prématur...

Dans des zones où l'hygiène est stricte, la diversité microbienne diminue,...

2e motif de consultation en médecine générale, le mal de dos touche 8...

Nettoyer, balayer, préparer le sol, s'occuper des plantations sont les travaux à r...