Antibiotiques : une hygiène excessive favoriserait les résistances

Dans des zones où l'hygiène est stricte, la diversité microbienne diminue, tandis que les résistances augmentent… C'est ce qu'ont mis en lumière des chercheurs autrichiens grâce à des méthodes de méta-génomique en comparant les micro-organismes et leurs résistances dans différents lieux : l'unité de soins intensifs de leur hôpital, des salles de l'industrie aérospatiale, des bâtiments publics et privés. Résultat : la perte de la diversité microbienne est corrélée à l'accroissement des résistances. 
Conclusion : pour contrer l'antibiorésistance dans les environnements qui n'ont pas besoin d'être totalement stériles, il conviendrait d'éviter les nettoyages systématiques, d'aérer régulièrement les locaux, d'introduire des plantes vertes… En Europe, la résistance aux antibiotiques serait responsable de 33 000 morts par an.

Source : Futura Sciences, par Marie-Céline Ray
 

La revue de presse

Batteries au lithium, durée de vie et recyclage, les trottinettes électriques en...

Un plan pour tendre vers le "zéro chlordécone dans l’alimentation",...

Un accord de réduction des déchets plastique en milieu marin a été...

Des tomates sans aucun goût, conçue pour durer plus longtemps, des semences agricoles...

Diminuer la disponibilité des boissons sucrées, augmenter leur prix, faire des...

L'ADN vieillit six fois plus vite que la normale pendant une année de travail intensif...