Antigymnastique

L'antigymnastique permet de retrouver la mobilité et la vitalité des muscles que le stress de la vie a fait contracter, raccourcir, atrophier.
Le pratiquant adopte des postures inhabituelles, effectue de minuscules mouvements jamais tentés qui correspondent à la physiologie des muscles sans jamais forcer sur leur amplitude.

Cela lui permet de dénouer les masses musculaires, de prendre conscience de leurs tensions et de leurs origines émotionnelles.
Élève de Françoise Mézières, Thérèse Bertherat a inventé l'antigymnastique au milieu des années 70 à Paris.

Comme la méthode Mézières, il s'agit d'un travail sur les chaînes musculaires, mais là où la méthode Mézières travaille sur des pathologies lourdes en séances individuelles, l'antigymnastique fait un travail de prévention en séances de groupe et met l'accent sur l'histoire émotionnelle qui est à la base des noeuds musculaires.

"Se retrouver soi à travers son corps"

La revue de presse

Il y a plusieurs choses à faire pour éviter les inconvénients de la "cin...

Newfeel Walking 500 de Decathlon (15 €) sont les lunettes de soleil "haute protection...

Le déménagement est l'occasion de trier, jeter, donner, vendre et il existe aujourd'...

Pas d'anomalies dans la composition du nouveau Levothyrox, assure l'ANSM (Agence du mé...

Depuis le 2 juillet, les boutiques doivent éteindre panneaux publicitaires et é...

Les 33 recommandations du rapport de la commission d'enquête sur la sûreté et la...