Automassages : se faire du bien

C'est facile et ça fait un bien fou ! Il existe des techniques simples pour stimuler la circulation d'énergie dans le corps, renforcer son immunité, faire disparaître le stress et les tensions musculaires.

Viesaineetzen.com - Automassages : se faire du bien

Issues du Dô-in, une pratique japonaise proche du shiatsu (Voir : Shiatsu, pression des doigts), l'automassage consiste la plupart du temps à agir par pression sur les points d'acupuncture mais peut également utiliser d'autres techniques de massage comme l'effleurage, le balayage, le lissage, les vibrations, la friction, les percussions ou le pétrissage.

Publicité

En savoir plus

Contre-indications

Il existe quelques contre-indications au massage et donc à l'automassage : cancer, coups de soleil, déchirure et fracture, embolie et thrombose, ganglions lymphatiques gonflés, inflammation, maladies de peau, morsures, ossature fragilisée ou décalcifiée, plaies et cicatrices…

Contre les tensions et le stress
Selon Hélène Campan*, masseuse et formatrice, on peut ainsi faire disparaître rapidement de nombreux petits maux du quotidien : migraines, rhumes, angines, douleurs d'estomac, douleurs menstruelles ou articulaires… Les automassages favorisent également la relaxation. Ils permettent de lutter contre les crises d'angoisse, le stress occasionnel ou permanent. D'une manière générale, ils renforcent le métabolisme et les défenses immunitaires.

Rétablir la circulation du "Ki"
La médecine traditionnelle chinoise, qui a voyagé autrefois jusqu'au Japon, postule qu'il existe une énergie vitale dans l'univers ("Qi" en chinois, "Ki" en japonais) et que cette dernière se diffuse dans notre corps par le réseau des méridiens d'énergie. Quand il y a blocage, il y a une rupture d'équilibre qui constitue les prémisses du trouble voire de la maladie. Le fait d'agir avec les doigts permet de rétablir la bonne circulation du Ki, soit sur les zones de vide énergétique ou "kyo", soit sur les zones de trop plein ou "jitsu".

Se pratiquent partout
Les automassages peuvent se faire en tous lieux, en toutes circonstances et ne nécessitent aucune tenue particulière. Néanmoins, on peut favoriser la détente, par exemple chez soi, en créant un environnement favorable : une musique, la diffusion d'une huile essentielle, des lumières tamisées, une tenue souple et ample…

S'installer confortablement
Il faut toujours bien se laver les mains avant et après le massage pour éviter de transporter germes et bactéries. S'installer ensuite dans une position confortable : allongé sur un lit, assis sur une chaise ou au sol sur un tapis.
Pendant l'automassage, il est important de ne pas bloquer sa respiration, d'inspirer et d'expirer de manière fluide et continue, de préférence par le ventre.

Il ne faut pas hésiter à répéter un automassage plusieurs fois par jour pour soulager une tension ou une douleur. Il est important d'apprendre à être à l'écoute de son corps. On peut pratiquer à chaque fois que le besoin s'en fait sentir.

Douleurs liées à l'utilisation de l'ordinateur
Voici à titre d'exemple un mini protocole pour traiter les douleurs liées à l'utilisation de l'ordinateur (extrait de Ma leçon d'automassage, éditions Eyrolles).

- Anneaux
Placez les index, majeur et annulaire sous les yeux et effectuez une série de grands cercles sur le contour des orbites. Lissez les côtés du nez, sous les sourcils, sur les bords externes des yeux, puis le haut de l'os zygomatique.

- Cavité de la musique
Cette manœuvre stimule Shi Zu Kong qui signifie "la cavité de la musique", 23e point du méridien d'énergie du triple réchauffeur. Placez vos index sur la pointe de chacun des sourcils, puis effectuez une double pression le temps de deux respirations, puis relâchez et lissez de manière horizontale jusqu'à la racine des cheveux.

 

 

- Yu Yao
Cette manœuvre stimule Yu Yao, qui signifie "le dos de poisson", 3e point extraordinaire du méridien d'énergie du vaisseau conception.

Pincez le milieu du sourcil droit entre vos pouces et vos index, puis recommencer cette manœuvre sur le sourcil gauche.

 

 

- Cœur palmaire
Effectuer un point de pression au centre de l'éminence thénar gauche, à l'aide du pouce droit. Pressez durant 15 secondes.

Recommencez cette manœuvre sur l'autre main.

 

 

 
- Intermétacarpiens
Lissez les espaces intermétacarpiens de la main gauche, en partant du poignet jusqu'à la base des doigts. Lissez lentement et profondément à l'aide du pouce de la main droite.
Recommencer cette manœuvre sur l'autre main.

 
- Porte de l'âme Shen
Cette manœuvre stimule Shen Men qui signifie "la porte de l'âme Shen", 7e point du méridien d'énergie du cœur.
Effectuez un point de pression sur la face antérieure de l'avant-bras, sur le pli du bord externe du poignet.
Recommencez cette manœuvre sur l'autre poignet.

 

 

 

*Auteure notamment de Ma leçon d'automassage, éditions Eyrolles 


                

La revue de presse

L'annonce d'étendre l'obligation de 3 à 11 vaccins en janvier 2018 est...

Trop de sel, pas assez de fibres, toujours plus de produits transformés et de complé...

Ils durent plusieurs heures souvent par grandes chaleurs... Voici cinq conseils pour optimiser les...

Sous forme de fleurs d'eau, d'écume ou de pellicule huileuse, les algues toxiques sont vert...

44 % des enseignes ne respectent pas l'interdiction de la vente en libre-service des pesticides,...

Les espèces de vertébrés reculent massivement, à la fois en nombre d'...