Avec la crise du coronavirus, le plastique revient en force

Masques et gants de protection, produits pré-emballés des drives ou autres commandes à emporter, bouteilles individuelles de gel hydroalcoolique, vitres en plexiglas dans les commerces et services... Avec la crise du Covid-19, le plastique à usage unique fait un retour en force. Fin mars, la production d’emballages plastiques en France a fait un bond de +30 %, principalement dans les secteurs alimentaire, de l’hygiène et de la détergence. Dans l'hexagone, 40 % de l’utilisation du plastique leur sont consacrés. Pourtant le plastique ne possède aucune propriété qui le rendrait plus hygiénique que le tissu, le carton ou le papier. Heureusement, au global, la projection sur l'année 2020 montre une moindre production d’emballages plastiques qu’en 2019 (source : Elipso) !
Plus préoccupante, cette nouvelle forme de pollution générée par le matériel médical et les protections sanitaires… Les masques chirurgicaux et les FFP2 sont faits de polypropylène, une matière thermoplastique non recyclable qui met environ 500 ans à se dégrader !
Les associations environnementales, espèrent que les mauvaises habitudes ne s’installeront pas sur la durée.

Source : Huffington Post, par Claire Digiacomi
 

La revue de presse

"Quand la bonne science est supprimée par le complexe médico-politique, les gens...

Ce médicament a été acheté à prix d'or partout dans le monde...

Résidents et personnels des Ehpad seraient prioritaires pour la campagne de vaccination,...

112 médicaments "plus dangereux qu'utiles" dont 93 sont commercialisés en...

Sur la sellette : Chewable Hair Vitamins et Nathyroïd. Le premier, utilisé sous forme...

Entre 4 et 5 millions de décès évités chaque année si la...