Burn-out : un médecin sur deux concerné en France

49 % des médecins sont exposés au burn-out, un taux 2 à 3 fois plus élevé que dans les autres professions. C'est le résultat d'une compilation de 37 études publiée le 7 janvier dernier par deux psychiatres de l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille. Les témoignages de 15 000 médecins hospitaliers ou en ambulatoire ont été analysés. 5 % d'entre eux sont même affectés par une forme sévère de ce symptôme. Les jeunes praticiens et les urgentistes sont les plus touchés. Le burn-out peut conduire à des erreurs médicales, à un manque d’empathie envers les patients et un risque accru de suicide. Ce malaise n'est pas spécifique à la France, on trouve le même phénomène notamment aux États-Unis.

Source : Futura Santé, par Céline Deluzarche
 

La revue de presse

Des dizaines de milliers d’étudiants, lycéens et collégiens ont s...

L’interdiction de la fabrication sur le sol français de pesticides vendus en dehors de...

Environ 9 millions de morts dans le monde, soit 25 % des décès prématur...

Dans des zones où l'hygiène est stricte, la diversité microbienne diminue,...

2e motif de consultation en médecine générale, le mal de dos touche 8...

Nettoyer, balayer, préparer le sol, s'occuper des plantations sont les travaux à r...