Cancer : la moitié des nouveaux médicaments n'apporteraient aucun bénéfice

57 % des anticancéreux mis sur le marché entre 2009 et 2013 dans l'Union Européenne n'apporteraient aucun bénéfice par rapport aux anciens traitements. C'est le verdict que vient de rendre une étude britannique après avoir évalué les 68 nouveaux traitements mis en place pendant la période quant à l'amélioration de la durée de vie et la qualité de vie des patients. Beaucoup de ces produits auraient reçu le feu vert de l'Agence européenne du médicament sur la base de résultats trop préliminaires et d'autres auraient fait la démonstration de gains de durée vie marginaux.
L'Agence européenne du médicament a déclaré être ouverte à tout "nouveau débat" sur le sujet.

Source : Futura Sciences, par Marie-Céline Jacquier
 

La revue de presse

12 à 20 milliards €, soit 100 à 160 € par personne, le coût du...

La moitié des rivières françaises et un tiers des nappes phréatiques...

Trois pesticides interdits en bio, retrouvés sur des carottes de la marque BioC'Bon par des...

Dans la foulée des "people", Novak Djokovic, Lady Gaga ou Oprah Winfrey, les t...

Depuis le 17 octobre dernier, les risques de certains médicaments en période de...

Chez un malade sur deux, la privation de sommeil serait efficace pour réduire les sympt...