Cancer : la moitié des nouveaux médicaments n'apporteraient aucun bénéfice

57 % des anticancéreux mis sur le marché entre 2009 et 2013 dans l'Union Européenne n'apporteraient aucun bénéfice par rapport aux anciens traitements. C'est le verdict que vient de rendre une étude britannique après avoir évalué les 68 nouveaux traitements mis en place pendant la période quant à l'amélioration de la durée de vie et la qualité de vie des patients. Beaucoup de ces produits auraient reçu le feu vert de l'Agence européenne du médicament sur la base de résultats trop préliminaires et d'autres auraient fait la démonstration de gains de durée vie marginaux.
L'Agence européenne du médicament a déclaré être ouverte à tout "nouveau débat" sur le sujet.

Source : Futura Sciences, par Marie-Céline Jacquier
 

La revue de presse

En tête : Copenhague, Amsterdam et Oslo. Greenpeace vient de réaliser avec l'Institut...

Plus de 95 % des gaz utilisés pour les anesthésies sont aspirés et é...

15 millions de personnes seraient touchées en France par l'hypertension artérielle (...

Difficile de diagnostiquer la maladie de Lyme car sa responsable, la bactérie Borrelia, ma...

Deux repas de poisson ou de crustacés non frits par semaine sont recommandés par la...

L'apéro est important pour le lien social mais le passage par les amuse-gueules industriels...