"Cash Investigation" : le goût amer des graines de tomate

Des tomates sans aucun goût, conçue pour durer plus longtemps, des semences agricoles aux deux tiers détenues par quatre multinationales (l’américaine DowDuPont, l’allemande Bayer-Monsanto, la suisse Syngenta et la française Limagrain)… Cash Investigation a mené l'enquête dans les domaines des fruits, des légumes et des céréales. Dans son numéro du 18 juin dernier, le magazine de France 2 met en cause la privatisation du vivant : les variétés hybrides mises au point par les semenciers sont à usage unique. Chaque année, les agriculteurs doivent racheter les graines alors que la nature les fournit de façon infinie ! Dans les champs, des paysans résistent et font circuler des graines non cataloguées. Mais il est très difficile pour le consommateur d’échapper aux semences standardisées.

Source : Le Monde, par Mathilde Gérard
 

La revue de presse

Pour 60 % des consommateurs, une marque qui a du sens est d'abord utile à l'économie...

Il dénonce depuis plus de vingt ans la nocivité des coupe-faim à base d'amph...

Dix conseils pratiques d'un médecin du sport afin de rester en forme grâce au...

Dans les hôpitaux, les EHPAD et les maisons de retraite, les bienfaits de la musique sont de...

La phazolicine est un antibiotique émis par une bactérie qui vient d'être d...

Un risque accru de fausse couche au premier trimestre de la grossesse en cas d'exposition à...