CETA : le volet environnemental n’est pas satisfaisant selon la Commission d’experts

En l'état, le traité "ne donne pas la priorité aux préoccupations liées à la protection de l’environnement et la santé". C'est le verdict du comité d'experts réuni par le Président de la République au mois de juillet dernier. Selon lui, le traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada ne contient aucun engagement contraignant. On n'y trouve notamment aucune obligation "de diminuer les subventions dommageables à l’environnement, en particulier les subventions aux énergies fossiles et à la pêche". Rien n’est prévu non plus "pour limiter le commerce des énergies fossiles et la hausse des émissions de CO2 du transport international maritime et aérien". Rien non plus pour le développement de technologies "propres". Rien pour encadrer les gaz de schiste et les nouvelles techniques de génie génétique, notamment les OGM.
Les ONG environnementales demandent au gouvernement de suspendre et renégocier le CETA.

Source : Environnement Magazine, par Eva Gomez
 

La revue de presse

Le classement se fait selon l'échelle de Safir-Simpson créée en 1971 par un...

En l'état, le traité "ne donne pas la priorité aux préoccupations...

9 000 signalements sur 3 millions de personnes traitées au Lévothyrox… C'est...

Une baisse d'environ 10 % de la consommation de viande en France depuis 25 ans, toutes viandes...

Elles sont si communes que presque tout le monde en développe au moins une à une p...

Il y aurait concordance entre les propos machistes sur la virilité et la survenue de pannes...