Champagnes et vins d'excellence bio

Des piquettes bio qui décapent la langue et l'estomac, ce n'est plus une fatalité.
Depuis quinze ans, le nombre de viticulteurs bio a explosé. Des domaines prestigieux se sont ralliés à la culture biologique ou biodynamique et aujourd'hui on trouve de nombreux vins bio parmi les meilleurs fleurons français…

Vie saine et zen - Champagnes et vins d'excellence bio

On sait que le bio est bon pour l'environnement mais pas toujours pour le palais. La qualité des produits, parfois variable, ne remplace pas le savoir-faire de l'artisan. Longtemps les vins bio ont traîné une réputation de vins mal vinifiés, et quelques grands crus hésitent encore à communiquer sur leur appartenance à la mouvance bio.

En savoir plus

Les conseils des cavistes

Nous avons demandé à trois cavistes parisiens de nous conseiller deux vins bio de très bon niveau pour moins de 35 €.

- Le Verger de la Madeleine nous oriente vers :
un Cheverny blanc, racé et puissant, le Domaine de Veilloux (cuvée Argilo) de Michel Queunioux (16 €),
en rouge, un Côte de Provence, Le Clos Milan 2001 (32 €), un grenache velouté à la bouche fruitée et épicée.

- La Cave à Milésimes préconise :
en blanc un Meursault Village, le Domaine de Darnat (33 €),
en rouge un Crozes Hermitage assemblant syrah, marsanne et roussanne : le Domaine Combier (25 €).

- Les Vins Guy Jeunemaître proposent :
en blanc un grand cru d'Alsace harmonieux, équilibré et complexe, le Gewurztraminer "vendange tardive" 1998 "Grand Cru Vorbourg" (35 €) du Domaine du Clos Saint Landelin
en rouge un syrah 2005 puissant et charpenté des Côtes de Provence, le Domaine Richeaume (30 €).

Du champagne bio excellent et pas cher
Cette frilosité va sans doute disparaître dans les années qui viennent. Signe des temps, dans sa sélection pour les fêtes, le mensuel Que Choisir élit parmi les meilleurs champagne BSA (brut sans année) la cuvée "Fleury Père et Fils", réalisé par un vigneron qui fut l'un des premiers à travailler l'appellation en biodynamie et à convaincre par la qualité de ses produits au début des années 90.
Au passage, ce champagne est signalé à 16,99 € chez Auchan. Qui a dit que le bio est plus cher pour le consommateur ?

Cela dit, les champagnes bio sont rares. À côté du Fleury, citons les Bedel, Réault, Schreiber, Franck Pascal…

Encore peu de Bordeaux bio
Peu de propriétés en bio également dans cette région où les mentalités sont lentes à évoluer.

En Saint-Émilion, il y a le Château Fonroque et le Château Moulin du Cadet (grand cru classé).

En Côtes de Castillon, le Clos Puy Arnaud de Thierry Valette, ancien copropriétaire de Château Pavie, est d'un excellent rapport qualité/prix (son sublime 2003 est à 23,50 € chez Guy Jeunemaître).

En Médoc, le Château Pontet Canet fait partie de ces viticulteurs qui ne souhaitent pas pour l'instant communiquer sur leur travail en biodynamie.

Les autres régions sont plus en pointe
Dans le sillage de La Romée-Conti, un des vins les plus chers du monde qui est fait en biodynamie, de nombreux viticulteurs de Bourgogne produisent des Grands Crus en bio. Citons par exemple les Domaines Leflaive à Puligny Montrachet, Morey à Meursault, Trapet Père et fils à Gevrey Chambertin…

En Val de Loire, le Clos de la Coulée de Serrant (Savennières) de Nicolas Joly, est un chenin incontournable, un vin blanc sec puissant, élégant, d'une expression minérale exemplaire. À noter également le Domaine Huet et ses Vouvray, et en Sancerre, le Domaine de la Moussière et le Domaine Vacheron.

En Alsace, on trouve de nombreux AOC Grand Cru remarquables : citons par exemple le Dirler-Cadé et les Domaines Josmeyer, Zind-Humbrecht, Zusslin Valentin…

Une nouvelle réglementation pour 2009
En France, comme en Europe, le vin bio n'a pas d'existence officielle. On parle de "vins issus de raisins provenant de l'agriculture biologique". Le label AB et la mention "contrôlé par Ecocert, Qualité France" en attestent et certifient que la production du raisin répond au cahier des charges européen : pendant au moins trois ans, la culture du fruit s'est faite sans produits chimiques de synthèse.

Il faut aller vers la biodynamie pour que la vinification soit encadrée. Ces vins sont repérables grâce aux labels Demeter ou Biodyvin (voir : agriculture biodynamique).

Le vin bio… Et bon pour la santé ?
D'après de nombreuses études, la consommation régulière de vin rouge pendant les repas à raison d'un ou deux verres réduit les risques d'infarctus, d'accident vasculaire cérébral, de diabète de type 2 et certains cancers (prostate, poumon, sein). Il ralentit le déclin mental lié à l'âge et contribuerait à augmenter la densité minérale osseuse.
Mais attention, une consommation irrégulière et excessive est toxique et relève des méfaits de l'alcool !

Le vin rouge : un aliment riche en anti-oxydants
Les vertus du vin sont dûs à la grande quantité de polyphénols qu'il contient. Parmi eux, le resvératrol, particulièrement étudié ces dernières années pour son action sur les cellules cancéreuses, est très abondant dans la peau du raisin. C'est un moyen de défense naturel contre un champignon, par conséquent les raisins de culture bio en sont encore plus riches.
Mais comme la fabrication des vins blancs nécessite d'enlever la peau du fruit, seuls les rouges sont riches en polyphénols.

Alors, vous avez compris, on pourra se faire plaisir pendant les fêtes en buvant bio (sans faire d'excès), en limitant le champagne et les vins blancs, et en préférant les vins rouges…

1 907

domaines sont consacrés en France à la viticulture bio


25 %

seulement des vignes européennes bio sont françaises
(deuxième position)


3,3 %

du vignoble français est cultivé en bio




                

La revue de presse

"Sortir du champ de l’incantatoire" et traduire concrètement les discours...

Et de gauche et de droite… Déjà une centaine de personnalités (...

21% des Français disent ne pas pouvoir s'offrir une alimentation saine leur permettant de...

Alimentation plus saine et pratique régulière d'exercices physiques : première...

On y trouve des fibres qui modifient le microbiote intestinal, ce qui favorise la production d...

1 femme sur 3 et 1 homme sur 4 ne bougent pas assez, en France et dans le monde. Ce sont les...