Comment guérir d’un chagrin d’amitié ?

En amitié comme en amour, tout commence souvent par un coup de foudre… Et tout peut se terminer dans les larmes. Déceptions et disputes mènent parfois à une rupture douloureuse dont il va falloir guérir.

Vie saine et zen - Comment guérir d’un chagrin d’amitié ?

Des copains aux collègues de bureaux, ils sont nombreux à composer notre équilibre amical. Mais il n’y a qu’avec nos meilleurs amis que nous partageons des sentiments profonds. Et quand les moments de joie partagée laissent place aux querelles, quand l’amitié risque de cesser, c’est un chagrin qu’il nous faut affronter.

Publicité

Parce que c’était lui, parce que c’était moi
"En amitié, on a tendance à idéaliser l’autre, constate Luce Janin-Devillars, psychanalyste et coach en entreprise. Au départ, on ressent une vive émotion pour quelqu’un, sans raison. Ensuite, on se découvre suffisamment de valeurs communes pour se retrouver en phase."

En effet, c’est par l’homogamie (les ressemblances) que l’amitié se développe. Partager les mêmes valeurs, les mêmes passions ou la même profession renforce le sentiment d’amitié. Nous entrons alors dans la confidence, l’intimité. Pour durer, cette amitié nécessite "une écoute attentive sans jugement et de la disponibilité" note Luce Janin-Devillars. Il faut également de la réciprocité et du temps, pour prouver à l’autre que nous sommes là pour l’aider et le comprendre.

La complicité et le partage sont le ciment de l'amitié. Cependant, "les femmes partagent très vite des secrets entre elles, remarque Luce Janin-Devillars, alors que les hommes partagent d’abord des activités. Ce n’est qu’avec du temps qu’ils entrent dans l’intime."
Bruce confirme : "avec les femmes, je me confie plus vite car je n’ai pas besoin de prouver que je suis viril et fort."

L’amitié peut être mise à rude épreuve
Déception, rivalité, trahison, changement de vie, certains événements peuvent causer une rupture. Parfois, l’amitié cesse simplement parce qu’on n'a plus rien à se dire.
"Pour les hommes, l’amitié s’achève plutôt à cause de l’éloignement ou une différence d’envies. Ils ne sont pas dans les hurlements ou les reproches comme les femmes", estime Jeanne, une jeune trentenaire. Il y a quelques années, elle s’est violemment disputée avec une amie. "Un jour, elle m’a reproché d’avoir été très proche d’un garçon qui l’intéressait, alors qu’en réalité j’étais juste cordiale, raconte Jeanne. Elle pensait que son amitié n’était pas partagée." La dispute amicale est d’autant plus douloureuse qu’elle remet en cause la confiance donnée à un proche.

"Plus on est tolérant face à la singularité de notre ami, moins on se sentira un jour abandonné par lui, explique Luce Janin-Devillars. La crainte de l’abandon est à la base des dysfonctionnements en amitié."
C’est ce qu’a découvert Bruce. "L’une de mes amies ne m’a plus donné de nouvelles pendant quelques mois. Je me suis senti abandonné. Je lui ai reproché d’être moins présente et elle n’a pas su se justifier." Il reconnaît que ce type de dispute ne survient pas avec ses amis masculins : "entre hommes, les conflits sont plus rares et plus courts. Ils se règlent vite et on passe à autre chose. La grande différence c’est que je ne suis pas possessif avec eux…"

Surmonter la rupture
Une querelle d’amis peut se solder par une rupture douloureuse. "Après cette dispute avec mon amie, la confiance était rompue, raconte Jeanne. J’ai essayé de lui parler, mais elle s’est braquée. J’ai été très triste car je pensais que cette relation était inébranlable. Un pilier de ma vie s’est effondré."

"Pour se sortir d’un chagrin d’amitié, il faut en parler à quelqu’un d’autre, qui nous rassure et ne nous juge pas" préconise Luce Janin-Devillars. Le processus de guérison est le même que pour le deuil amoureux. D’abord, nous sommes sidérés par ce que notre ami a pu nous faire. Ensuite, vient le chagrin, puis la colère de s’être laissé avoir. Prendre de la distance face aux événements permet finalement d’accepter la rupture et de tourner la page.
Mais parfois l’amitié perdure. "Si on renoue tout de suite, on risque de retomber dans le conflit, prévient Luce Janin-Devillars. Il faut du temps pour comprendre pourquoi c’est arrivé et quelle est notre part de responsabilité. S’écrire peut être une bonne idée : on peut ainsi mettre les choses à plat, et se relire, ce qui évite de tomber dans le reproche et la colère."

Qu’on surmonte ou non la rupture, le chagrin s’estompera avec du temps. D’autant que "l’amitié n’est pas exclusive, remarque Jeanne. Après un chagrin, on peut se renforcer auprès de nos autres amis."

49 %

des français
estiment
que l'éloignement géographique 
est un frein à leurs amitiés


83 %

des femmes
ont
une meilleure amie


68 %

des français
estiment que des valeurs communes
sont essentielles pour une vraie
amitié entre deux personnes




                

La revue de presse

Rhume, toux, mal de gorge, grippe et troubles intestinaux : un médicament sur deux dé...

Les méthodes les plus efficaces pour mettre toutes les chances de son côté...

Mimer la nature et respecter le bien-être animal… C'est le défi que relè...

Avec +3,5 % en 2017, la croissance des émissions de gaz à effet de serre chinoises...

Depuis 1989, déclin de 76 % (82 % en été) de la masse d'insectes volants en...

Il aurait eu lieu fin septembre, selon l'IRSN (Institut de radioprotection et de sûret...