Comment les clichés sur les hommes et les femmes nuisent gravement à votre santé

Infarctus et autisme sous-diagnostiqués chez les femmes, ostéoporose et dépression sous-diagnostiquées chez les hommes… Dans un livre qui vient d'être publié, Catherine Vidal, neurobiologiste, et Muriel Salle, historienne, rappellent que les stéréotypes de genre biaisent les diagnostics. Or les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité chez les femmes et un tiers des fractures de la hanche sont dus à cette maladie de la fragilité osseuse chez les hommes. C'est que les médecins ont une vision déformée par les préjugés de la société. Les femmes ont été longtemps exclues de la recherche médicale et aujourd'hui on en trouve seulement 33 % dans les essais cliniques. Conclusion : il faut qu'une femme apprenne à faire contrôler son cœur et un homme son squelette.

Source : 20 Minutes, par Oihana Gabriel
 

La revue de presse

En tête : Copenhague, Amsterdam et Oslo. Greenpeace vient de réaliser avec l'Institut...

Plus de 95 % des gaz utilisés pour les anesthésies sont aspirés et é...

15 millions de personnes seraient touchées en France par l'hypertension artérielle (...

Difficile de diagnostiquer la maladie de Lyme car sa responsable, la bactérie Borrelia, ma...

Deux repas de poisson ou de crustacés non frits par semaine sont recommandés par la...

L'apéro est important pour le lien social mais le passage par les amuse-gueules industriels...