Comment les clichés sur les hommes et les femmes nuisent gravement à votre santé

Infarctus et autisme sous-diagnostiqués chez les femmes, ostéoporose et dépression sous-diagnostiquées chez les hommes… Dans un livre qui vient d'être publié, Catherine Vidal, neurobiologiste, et Muriel Salle, historienne, rappellent que les stéréotypes de genre biaisent les diagnostics. Or les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité chez les femmes et un tiers des fractures de la hanche sont dus à cette maladie de la fragilité osseuse chez les hommes. C'est que les médecins ont une vision déformée par les préjugés de la société. Les femmes ont été longtemps exclues de la recherche médicale et aujourd'hui on en trouve seulement 33 % dans les essais cliniques. Conclusion : il faut qu'une femme apprenne à faire contrôler son cœur et un homme son squelette.

Source : 20 Minutes, par Oihana Gabriel
 

La revue de presse

Les fabricants tricherait sur les taux annoncés de goudrons, monoxyde de carbone et nicotine...

Une équipe française a mis au point un test permettant de mieux identifier les cas...

En France, seulement 20 % des enfants autistes suivraient une scolarité normale contre 70 %...

En période de froid humide, par des températures au-dessous de 0°C, les engelures...

Courir en ramassant des déchets : c'est le plogging, le nouveau sport à la mode en Su...

Le "MOOC BIO" démarre pour 8 semaines à partir du 16 avril prochain sur la...