Comment limiter la pollution intérieure en période de confinement

Quand on passe ses journées à l’intérieur, il vaut mieux s’assurer que l’air qu'on respire est le plus propre possible. Quelques conseils et astuces…
- Aérer matin et soir : si possible 10 à 15 minutes, tôt le matin et le soir avant de se coucher (éviter le milieu de journée en cas de circulation de pollens).
- Éviter les polluants : il faut bannir produits ménagers, spray désodorisants, huiles essentielles pulvérisées, bougies parfumées, encens et papier d’Arménie.
- Prudence avec l'eau de Javel : il faut diluer 10 % du produit (une dose trop élevée le rend irritant) dans de l’eau froide, appliquer le mélange avec une lingette, puis rincer (éviter l'eau chaude et la pulvérisation qui le rendent inefficace).
- Réduire le tabac : même fumer à la fenêtre ne suffit pas pour éviter la pollution intérieure.
- Poursuivre son traitement lorsqu'on souffre d’allergie respiratoire ou d’asthme, tant qu’on ne présente pas de symptômes du Covid-19.

Source : Santé Magazine, par Elena Bizzotto
 

La revue de presse

La très grande majorité des porteurs seraient faiblement contagieux. Seuls quelques...

Comment respecter les gestes barrières lors des rassemblements en famille ou entre amis,...

"Il n'y a aucune certitude de pouvoir développer à terme un vaccin efficace...

Par mesure de précaution, l'OMS suspend temporairement les essais cliniques de l'...

Masques et gants de protection, produits pré-emballés des drives ou autres commandes...

Fini les produits affichés "respectueux" ou "protégeant la plan...