Comment limiter la pollution intérieure en période de confinement

Quand on passe ses journées à l’intérieur, il vaut mieux s’assurer que l’air qu'on respire est le plus propre possible. Quelques conseils et astuces…
- Aérer matin et soir : si possible 10 à 15 minutes, tôt le matin et le soir avant de se coucher (éviter le milieu de journée en cas de circulation de pollens).
- Éviter les polluants : il faut bannir produits ménagers, spray désodorisants, huiles essentielles pulvérisées, bougies parfumées, encens et papier d’Arménie.
- Prudence avec l'eau de Javel : il faut diluer 10 % du produit (une dose trop élevée le rend irritant) dans de l’eau froide, appliquer le mélange avec une lingette, puis rincer (éviter l'eau chaude et la pulvérisation qui le rendent inefficace).
- Réduire le tabac : même fumer à la fenêtre ne suffit pas pour éviter la pollution intérieure.
- Poursuivre son traitement lorsqu'on souffre d’allergie respiratoire ou d’asthme, tant qu’on ne présente pas de symptômes du Covid-19.

Source : Santé Magazine, par Elena Bizzotto
 

La revue de presse

Anguille européenne, moineau domestique, tortue luth en Guyane et au Costa Rica, gorille des...

En circulant chez l'être humain, le SARS-CoV-2 évolue et la surveillance de ces...

En France, seulement 59 % de la population indiquent vouloir se vacciner contre le Covid-19, selon...

Il faut se frictionner les mains au moins 20 secondes, sans rincer, avec une solution contenant de...

75 % des Français ne font aucune restriction sur leur régime alimentaire ou se disent...

Pour que les gens se sentent à l'aise et bienvenus, qu'ils se sentent acceptés,...