Comment limiter la pollution intérieure en période de confinement

Quand on passe ses journées à l’intérieur, il vaut mieux s’assurer que l’air qu'on respire est le plus propre possible. Quelques conseils et astuces…
- Aérer matin et soir : si possible 10 à 15 minutes, tôt le matin et le soir avant de se coucher (éviter le milieu de journée en cas de circulation de pollens).
- Éviter les polluants : il faut bannir produits ménagers, spray désodorisants, huiles essentielles pulvérisées, bougies parfumées, encens et papier d’Arménie.
- Prudence avec l'eau de Javel : il faut diluer 10 % du produit (une dose trop élevée le rend irritant) dans de l’eau froide, appliquer le mélange avec une lingette, puis rincer (éviter l'eau chaude et la pulvérisation qui le rendent inefficace).
- Réduire le tabac : même fumer à la fenêtre ne suffit pas pour éviter la pollution intérieure.
- Poursuivre son traitement lorsqu'on souffre d’allergie respiratoire ou d’asthme, tant qu’on ne présente pas de symptômes du Covid-19.

Source : Santé Magazine, par Elena Bizzotto
 

La revue de presse

Le confinement redonne du temps libre à la plupart d’entre nous, du temps pour r...

Préparer un repas pour les soignants, écrire une lettre à une personne â...

Début avril, le gouvernement a opéré un virage à 180° en...

Des tutoriels pour fabriquer son propre masque, des conseils pour bien l’utiliser, des outils...

Conflits intrafamiliaux pouvant aller jusqu'à la violence, détresse liée...

70 % des Français sont actuellement en télétravail, 59 % à leur...