Comment lutter contre la pollution chez nous ?

La pollution de l’air extérieur est connue. Elle se mesure, il existe des valeurs limites au-dessus desquelles l’air est déclaré mauvais. Mais qu’en est-il de l’air que nous respirons dans la sphère privée ? Les concentrations de polluants peuvent y être très élevées.
Alors quels sont les polluants que nous respirons ? Pourquoi sont-ils dangereux et comment préserver notre santé et celle de notre famille ?

Vie saine et zen - Comment lutter contre la pollution chez nous ?

Lorsque nous nous promenons nous subissons la pollution automobile, industrielle, et ou agricole. Une fois à l’intérieur de notre p’tit chez nous, nous nous pensons en sécurité et bien non, c’est tout faux !!!

Publicité

Le problème ne vient pas que de l'extérieur
D’abord, les polluants extérieurs pénètrent nos habitations et contribuent à la mauvaise qualité de l’air que nous respirons. Et de nombreux autres polluants sont présents chez nous, dans nos objets familiers : détergents, désodorisants, lessives, bougies, peintures, colles, plastiques, textiles, cosmétiques, ordinateurs, insecticides, meubles (voir : pollutions domestiques)…

Les pollutions intérieures ont trois origines principales, elles proviennent :
- des appareils à combustion,
- de la présence et des activités humaines,
- ainsi que des constituants des bâtiments, des équipements et du mobilier.

Des polluants préoccupants pour la santé
Le trafic automobile, les cuisinières et chauffe-eau à gaz produisent des oxydes d’azote. Chez les asthmatiques, les oxydes d’azote peuvent déclencher de fortes crises.

La fumée de cigarette 
La fumée de cigarette contient plus de 4000 substances plus ou moins nocives : benzène, monoxyde d’azote, monoxyde de carbone, ammoniac, métaux lourds… Elle est cancérigène. Les nourrissons et les enfants de parents fumeurs sont plus souvent atteints de bronchites, rhinites, otites… Le risque de mort subite chez les bébés est accru, les femmes enceintes exposées ont tendance à avoir des bébés de plus petit poids. L’académie de médecine estime qu’environ 3000 décès et plusieurs centaines de milliers d’infections par an sont le résultat du tabagisme passif.

Les allergènes domestiques
Les allergènes domestiques proviennent des acariens et des animaux domestiques. Ils sont mis en suspension dans l’air pendant que nous faisons le ménage. Ces allergènes déclenchent asthmes, rhinites et autres maladies respiratoires. Depuis une vingtaine d’années les pathologies induites par ces allergènes ont doublé.

Les particules
Les particules en suspension dans l’air proviennent du tabagisme, des activités de cuisine, de nettoyage, etc… Plus les particules sont petites et plus elles sont nocives car plus facilement inhalées. En 2005, l’OMS alerte la population sur les risques de mortalité dus aux maladies respiratoires chez les enfants de moins de 12 ans, les effets néfastes sur le développement des capacités pulmonaires, l’aggravation de l’asthme, de la toux, de la bronchite et de la bronchiolite, l’augmentation des maladies cardiovasculaires et respiratoires, ainsi que le cancer des poumons.

Les moisissures
Les moisissures peuvent entraîner des pathologies allergiques, mais aussi des infections cutanées ou respiratoires. Elles proviennent des pièces trop humides, mal ventilées, mal isolées ou présentant des défauts d’étanchéité.

Le plomb
Le plomb se retrouve dans les vieilles peintures (celles datant d’avant 1948, environ 10 millions de logements sont concernés) et dans l’eau du robinet (l’eau se charge en plomb lors de son passage dans les canalisations, environ 34 % des logements ont encore des canalisations en plomb dans leur intérieur).
L’ exposition au plomb est très nocive pour les enfants car ils portent beaucoup de choses à la bouche et peuvent en ingérer de grandes quantités si vos peintures s’effritent. On parle alors de saturnisme. Les effets vont de simples douleurs abdominales accompagnées de vomissements et de constipation, à une altération du développement du poids et de la taille, un retard psychomoteur et intellectuel, ainsi que des troubles neurologiques.

 

4000

substances nocives
présentes
dans la fumée de cigarettes


10 000 000

de logements touchés
par le plomb contenu
dans les peintures datant d’avant 1948


11 000 000

tonnes de polluants
émis en France
chaque année dans l’atmosphère




                

La revue de presse

L'annonce d'étendre l'obligation de 3 à 11 vaccins en janvier 2018 est...

Trop de sel, pas assez de fibres, toujours plus de produits transformés et de complé...

Ils durent plusieurs heures souvent par grandes chaleurs... Voici cinq conseils pour optimiser les...

Sous forme de fleurs d'eau, d'écume ou de pellicule huileuse, les algues toxiques sont vert...

44 % des enseignes ne respectent pas l'interdiction de la vente en libre-service des pesticides,...

Les espèces de vertébrés reculent massivement, à la fois en nombre d'...