Concombre, légume d'été

Rafraîchissant et désaltérant, pauvre en calories, on peut le déguster aussi bien cru que cuit. Il est riche en minéraux et en antioxydants. Et c'est aussi un produit de beauté qui a fait ses preuves…

Viesaineetzen.com - Concombre, légume d'été

Originaire des hautes montagnes d'Asie (voir encadré), le concombre a voyagé un peu partout dans le monde. En France, à partir du 17e siècle il est considéré comme un aliment raffiné, car il est léger, peu rassasiant et n'intéresse donc pas les paysans.

En savoir plus

Du latin "cucumis"

Originaire de l'Himalaya, on le cultive depuis des millénaires. On a retrouvé en Birmanie des graines datant de plus de 7 000 ans avant notre ère. Pendant l'Antiquité, il voyage en Chine, en Égypte, en Grèce, en Italie et jusque dans nos régions.

Le mot vient du provençal "cocombre", dérivé du latin "cucumis".

Cousin du melon
On consomme le fruit de la plante qui est une cousine du melon, de la pastèque, de la calebasse, de la courge, de la courgette, toutes de la famille des cucurbitacées.

Le cornichon est son frère jumeau. De petite taille, c'est l'une des variétés du concombre : le gherkin. Il en existe beaucoup d'autres. Les principales sont :
- le concombre des Antilles : courts, ovoïdes, très épineux ;
- le concombre hollandais : longs, cylindriques, vert foncé ;
- le concombre semi-épineux : courts, vert pâle, irréguliers, semi-épineux.
Certaines variétés ont une peau jaune ou blanche.

95 % d'eau
Il est riche en fibres alimentaires. Il contient du cuivre et de la vitamine K et sa pulpe a une légère capacité antioxydante*.
Sa pelure contient de la peroxydase, une protéine antioxydante qui aurait des propriétés intéressantes notamment pour diminuer le cholestérol, les triglycérides et le glucose sanguin ainsi que pour protéger certains tissus contre l’oxydation*.

Il est composé de 95 % d'eau, ce qui en fait une aliment très désaltérant et peu calorique. Le jus de concombre a des propriétés dépuratives**.

Le choisir
Il doit être ferme, avec une peau lisse.
On préfèrera les plus petits qui sont juteux et croquants. Les plus gros ont plus de pépins.

Le conserver
On le garde au maximum cinq jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Le préparer
On peut le peler ou non (la peau peut être amère). On peut aussi enlever seulement une partie de la peau avec un économe.
On l'ouvre en deux et on retire les graines.

On peut le faire dégorger dans une passoire, saupoudré de gros sel. Il est alors plus digeste, moins amer, mais on perd une partie des bénéfices de ses nutriments.

Le déguster
Cru, râpé, coupé en dés ou en rondelles on le prépare en salade. Il se marie à merveille avec toutes sortes de légumes : par exemple la tomate et la mozzarella ou le poivron, l'olive et la feta.
On le mélange avec du yaourt, de l'ail, de la coriandre, de l'aneth et des noix concassées pour obtenir la fameuse recette grecque de tzatziki qu'on peut déguster tel quel, en tartine sur du pain ou comme trempette avec des carottes ou des choux fleurs crus.
On en farcit les makis ou les sushis.
Il entre dans la composition de soupes froides, seul ou en compagnie d'autres légumes, comme dans le gaspacho.

Cuit, il se prépare comme une courgette : à l'étuvée, sauté, en gratin, en soupe. Il sert d'accompagnement pour une viande ou un poisson.

Produit de beauté
Il a des vertus adoucissantes et hydratantes pour la peau. C'est pourquoi on l'utilise contre la couperose, les rougeurs et les démangeaisons.

On en fait des lotions par exemple en le faisant cuire à l'eau et en récupérant l'eau de cuisson ou en mélangeant son jus avec la même quantité de lait.

On peut en faire également des masques : par exemple en le mixant avec du miel ou en mélangeant son jus avec de l'argile verte et un peu d'huile végétale.

Un lendemain de fête, quelques rondelles de concombre posées sur le visage atténuent les cernes.
Sur une piqûre d'insecte, appliquer des rondelles de concombre a des effets apaisants.

 

Sources :
*Passeport Santé : Concombre et cornichon
Wikipédia : Concombre
**Le Grand Livre des Aliments Santé, Patricia Bargis, éditions Eyrolles
Larousse Gastronomique

3,2 mg

de vitamine C
pour 100 g**


14 mg

de calcium
pour 100 g**


145 mg

de potassium
pour 100 g**




                

La revue de presse

"La détection de masse par mammographie est inefficace", selon le président...

Les plantes proposent des remèdes naturels efficaces pour la sphère ORL tout comme l'...

75 à 80 % des Français présentent une carence en vitamine D, selon Laurent...

Somnolence, confusion, troubles visuels, problèmes cardiaques, problèmes de foie,...

Le thé Hong Ya Cha ne contient pas de caféine, mais des flavonoïdes aux propri...

Le Défenseur des droits a été saisi par la FNAB (Fédération...