Contre le stress des examens, l'hypnose ericksonienne et la PNL

Notre enfant est en état de stress à l'approche du bac, de son examen de guitare ou d'une compétition sportive, chaque fois qu'il passe une épreuve, il perd tous ses moyens… Que faire ? Il existe des thérapies brèves qui peuvent résoudre ou largement améliorer le problème en trois, quatre ou cinq séances.

Viesaineetzen.com - Contre le stress des examens

"De toute façon, moi, je suis nul !", disent-ils souvent. Personne n'est nul. La preuve, nous avons tous appris à marcher, ce qui requiert l'intégration de millions d'informations dans notre cerveau ! Mais il est possible que nous ayons vécu des situations qui nous ont fait perdre notre confiance en nous. Des thérapies peuvent nous aider à identifier ces situations et à les remplacer par d'autres pour retrouver la confiance.

Tout d'abord, il faut être sûr que le jeune soit vraiment demandeur et ait envie de travailler sur son problème. Pour Patrick Prévost, praticien en hypnose ericksonienne et en PNL (Programmation Neuro-Linguistique), c'est la condition de départ : "Je demande systématiquement aux parents que l'étudiant me téléphone lui-même pour prendre rendez-vous. Il y a environ 10 % des gens qui s'arrêtent là et que je ne vois jamais."

Publicité

En savoir plus

L'ancrage

Selon, Patrick Prévost, les souvenirs de situations qui permettent l'ancrage peuvent se situer aussi bien autour d'une musique, d'un sport ou d'un coucher de soleil qu'autour de sa première situation amoureuse, d'un repas avec ses parents ou d'une soirée avec des copains. "C'est un moment vécu, agréable, apaisé, qu'on aime."

Pour évoquer le souvenir, il faut jouer sur trois tableaux : le visuel, l'auditif et le kinesthésique (perception de la position ou des mouvements des différentes parties du corps). "Le patient se donne une phrase du genre "je suis en confiance", il se voit l'écrire avec la couleur qu'il aime, il se voit le dire avec le ton, la cadence qu'il aime et en parallèle il fait un signe qu'il ressent, comme par exemple serrer son poignet, son poing, ses doigts, ses genoux…"

À chaque fois qu'on a besoin de revenir à ce souvenir, il suffit de reproduire ce signe qui lui est associé. C'est une sorte d'auto-hypnose.

Casser l'absence de confiance en soi
Patrick Prévost a construit un programme en trois étapes. Lors de la première séance il se donne pour objectif de casser l'absence de confiance en soi du patient.
"Il s'agit de faire disparaître une image négative et de la remplacer par une image positive. Pour cela j'utilise des techniques assez connues, d'ancrage ou de swift."

Il y a différents protocoles qui relèvent de l'hypnose ericksonienne. L'un d'eux s'appelle le "changement d'histoire de vie" : "Pour les gens qui savent parfaitement identifier les situations de leur vie où ils sont plus ou moins en confiance, on revient assez loin dans l'enfance pour casser la première situation de non-confiance qui a existé."
Un autre protocole, le "nettoyage système", concerne à l'inverse les personnes qui ne savent pas trop identifier ce type de moments. "On nettoie le cerveau comme un ordinateur parce qu'on a besoin sur le disque dur de gagner de la place et de la vitesse de réflexion. On efface des fichiers de mémoire négative, de problèmes, de croyances et de peur négatives".

L'ancrage : comme un verre d'eau
Patrick Prévost termine cette première séance par un "ancrage", une technique de PNL qui consiste à retrouver dans sa mémoire des situations où le patient se sent fort (voir encadré).

L'ancrage serait comparable à un verre d'eau, comme un réservoir de souvenirs positifs. "Vous remplissez le verre d'eau pour pouvoir en boire au moment où vous en avez besoin. À chaque fois que vous avez un moment très positif vous remplissez votre verre d'eau. Et ce verre d'eau vous servira au moment où vous vivez un examen, un entretien d'embauche ou une autre situation personnelle."

Cercle d'excellence
Par la suite, le patient a pour mission de "remplir son verre d'eau", c'est-à-dire d'approvisionner son réservoir. C'est en faisant un bilan de ce qu'il y a accumulé que commence la deuxième séance.

"Ensuite, nous avons plusieurs types de protocoles selon ce que les personnes viennent chercher."
Pour les personnes qui ont du mal à se concentrer avant de travailler, Patrick Prévost utilise l'hypnose. Il les met debout et les fait marcher sur une ligne en imaginant qu'elles sont en train de marcher sur une planche de 20 cm de large posée sur le sol qui se met soudain à surplomber un ravin de 15 mètres de haut rempli de serpents. Le but est de rester concentré sur l'objectif qui est de traverser la planche.

Pour ré-ancrer de manière très puissante, il utilise le protocole du "cercle d'excellence", qui tient, lui, plus de la PNL que de l'hypnose. "Ça se passe aussi debout. La personne va imaginer un cercle puis en définir la couleur, la forme et tout ce qu'il représente comme puissance. Chaque fois qu'elle va entrer dans ce cercle, elle va se sentir hyper puissante."

Les niveaux logiques
Au début de la troisième séance Patrick Prévost vérifie de nouveau que le jeune a bien assimilé le fonctionnement des techniques d'ancrage.
Puis il utilise le protocole des "niveaux logiques" où l'étudiant s'imagine dans la situation de l'examen. Ce protocole comporte six étapes : environnement, comportement, compétences, croyances et valeurs, identité, systémie.

En fin de séance, il consolide le travail effectué à l'aide de suggestions hypnotiques pour que la confiance en soi ainsi ré-expérimentée "existe toujours et partout".

Ne remplace pas le travail personnel
Ce genre de thérapie donne des résultats appréciables et a le mérite de donner des outils aux jeunes mais attention, elle ne remplace pas le travail !
Le jour J, si le stress revient, il faut revenir aux techniques d'ancrage et boire son "verre d'eau", comme on a été entraîné à le faire au cours des séances.

 

Le site de Patrick Prévost : HypnoseKiné


                

La revue de presse

390 plages et 102 ports de plaisance se retrouvent ainsi labellisés Pavillon Bleu en 2017....

Agriculture biologique, permaculture, agriculture durable, il existe plusieurs stratégies...

Le bois, ce serait la nature, ce serait renouvelable, beau et propre… Les pratiques de...

En tête du classement : Andorre, l’Islande et la Suisse. L'Australie décroche la...

Jusqu'à 21 % d'obèses en France en 2030 et 47 % aux États-Unis si rien n'est...

Le syndrome d'épuisement professionnel ou burn-out fait aujourd'hui l'objet d'une fiche-m...