Coronavirus : les personnes infectées et asymptomatiques seraient plus faiblement immunisées

Une immunité contre le coronavirus plus faible pour les personnes infectées sans développer de symptômes… C'est la conclusion d'une étude chinoise publiée le 18 juin dernier et réalisée auprès de 37 patients asymptomatiques repérés avant le 10 avril dans un groupe de 178 personnes atteintes par la maladie (22 femmes et 15 hommes, de 8 à 75 ans). 8 semaines après leur sortie de l'hôpital, 81,1 % des patients de ce groupe avaient vu leurs niveaux d'anticorps neutralisants diminuer, contre 62,2 % des patients symptomatiques. Les résultats de cette étude, malgré le petit nombre de participants, convergent avec ceux d'autres travaux montrant que l'immunité naturelle aux coronavirus serait de courte durée (quelques mois). Les chercheurs mettent donc en garde contre les mesures utilisant les "passeports d'immunité" et plaident pour les autres mesures de santé publique (distanciation sociale, hygiène, isolement des groupes à haut risque, dépistage généralisé).

Source : Futura Sciences
 

La revue de presse

"Quand la bonne science est supprimée par le complexe médico-politique, les gens...

Ce médicament a été acheté à prix d'or partout dans le monde...

Résidents et personnels des Ehpad seraient prioritaires pour la campagne de vaccination,...

112 médicaments "plus dangereux qu'utiles" dont 93 sont commercialisés en...

Sur la sellette : Chewable Hair Vitamins et Nathyroïd. Le premier, utilisé sous forme...

Entre 4 et 5 millions de décès évités chaque année si la...