Des fêtes collaboratives !

Fêter Noël et le jour de l'an en étant plus écoresponsables et plus solidaires… C'est le choix de plus en plus de gens qui se retrouvent sur les plateformes d'échange, de vente ou de location entre particuliers, qui fabriquent eux-mêmes leurs cadeaux ou qui optent pour du recyclé. Ceux-là, en plus, font du bien à leur porte-monnaie…

Viesaineetzen.com - Des fêtes collaboratives !

Cette année, environ un tiers des Français envisagent d'optimiser leur budget de fêtes de fin d'année en faisant appel à des plateformes collaboratives (voir : Économie de partage, de l'échange et du lien). La moitié d'entre eux considère être ainsi en phase avec leurs valeurs et l'esprit d'entraide de la période de Noël (sondage réalisé par Toluna pour le site Allo Voisins : voir encadré).

En savoir plus

1 Français sur 3 choisit la consommation collaborative

Cette année, près de 60 % des Français pensent avoir des difficultés pour boucler leur budget de fêtes de fin d'année, selon une étude réalisée par Toluna pour le site Allo Voisins.

- Près d'1 Français sur 3 est prêt à avoir recours aux plateformes collaboratives pour optimiser son budget "fêtes de fin d'année".

- 57 % d'entre eux considèrent cela comme une nouvelle façon de consommer en phase avec leurs valeurs.

- 47 % estiment que ce mode de consommation prend tout son sens à l'occasion des fêtes en privilégiant l'entraide et la solidarité.

- 67 % considèrent que c'est un excellent moyen ne pas se priver et 40 % que cela leur permet de se procurer un complément de revenu.

Emprunter ou louer au lieu d'acheter
Des fêtes de fin d'année dignes de ce nom nécessitent une décoration adaptée et un repas d'exception qui peut nécessiter du matériel. Alors pourquoi pas emprunter un joli service de table et des chandeliers qui ne servent qu'une fois par an ? Ou louer à ses voisins la sorbetière et la gouttière nécessaires pour préparer l'incontournable bûche glacée ? Différents sites proposent ce type d'échange entre particuliers, comme par exemple : Allo Voisins, Mutum ou Smiile.

Trouver des cadeaux à troquer
Pour les incontournables cadeaux, on n'est pas toujours obligé de casser sa tirelire. Sur les sites de troc, on peut trouver tout un tas d'idées originales à offrir sans dépenser un euro : du service ou des objets, du neuf ou du vintage… De quoi trouver l'inspiration pour le cadeau idéal !

"Une séance photo, de reiki, de yoga, un soin énergétique ou un massage. De l'alimentation bio fait maison (attention ça part vite !), du parfum, des objets de collection, des jouets et jeux neufs ou d'occasion, et même un week-end en chambre d’hôtes. On trouve aussi de la décoration de Noël ou des objet fait avec de la récup', ou encore toutes les graines inimaginables en semence libre... Il y a le choix pour faire plaisir !", énumère Floriane Addad, co-fondatrice de MyTroc.fr.

Écouler les cadeaux indésirables
Et le troc, ça marche aussi après les fêtes pour écouler les cadeaux indésirables, ceux qui nous déplaisent ou qu'on a en double. Surtout si l'on fait partie des 30 % de Français qui trouvent déplacé de les revendre (sondage Opinion Way pour le site Troc.com).

Pour les autres, il existe de nombreux sites de revente, comme Leboncoin, Troc.com ou Troc-cadeaux.com. La revente de cadeaux est une attitude de plus en plus admise dans la société. Selon le même sondage, 67 % des Français estiment qu'il vaut mieux revendre un cadeau qui ne plaît pas plutôt que de le garder et 65 % comprendraient qu'un proche revende un de leurs présents.

Un réflexe malin
"On le voit, les Français sont de plus en plus décomplexés lorsqu'il s'agit de faire de bonnes affaires sur les sites d'achat, de vente ou de location entre particuliers. Cela devient un réflexe malin, qui cumule les avantages : réaliser des économies, consommer responsable, faire jouer la solidarité", explique Édouard Dumortier, PDG d'AlloVoisins.

Faire soi-même
Il existe également des moyens créatifs d'éviter la surconsommation de Noël. On peut par exemple fabriquer soi-même les cadeaux à offrir. Dire alors qu'on opte pour le DIY ("Do It Yourself"), c'est plus tendance !
La Ruche qui dit oui propose de confectionner de délicieuses tisanes… avec des épluchures de pommes ou d'oignons, des zestes de citron ou de pamplemousse.
Le terrarium ou "boîte à plantes" est facile à réaliser : il suffit par exemple de suivre les instructions de bloggeuses comme Stéphanie Zwickie (Big Beauty) ou Andréa (La Délcate Parenthèse).

On peut aussi offrir un atelier pour apprendre à faire soi-même un objet unique. Le site WeCanDoo propose ainsi des "voyages dans l'artisanat" : un atelier de poterie, d'art floral ou de menuiserie, de fabrication de bijou, de porte-monnaie ou de savon… On peut également laisser la personne libre de son choix parmi les 80 ateliers proposés.

Choisir du recyclé
Et si l'on n'a pas d'autres possibilités que d'acheter, mieux vaut choisir du recyclé ! 40 millions de jouets sont jetés chaque année en France*. L'association Rejoué collecte, trie, nettoie et rénove des jouets d'occasion en employant pour cela des personnes en parcours d'insertion personnalisé. Tous les jouets sont garantis CE et vendus 50 à 70 % moins cher que les neufs. La boutique de vente se situe dans le 14e arrondissement de Paris.
Le principe peut s'appliquer aussi au matériel informatique d'occasion qu'on trouve par exemple sur Ecodair ou Ordi Solidaire.

 

*Planetoscope : Nombre de jouets jetés en France


                

La revue de presse

En plus des pailles et des touillettes, l’interdiction au 1er janvier 2020 des couverts et...

Tripler la part des déplacements faits à vélo d'ici 2024, c'est l'objectif que...

Les produits ultra-transformés ressemblent à des aliments mais n'en sont pas. C'est...

Afin de mieux personnaliser certains traitements, un test appelé TimeSignature permet, avec...

Sentir une odeur que personne d'autre ne sent… Cela peut arriver après un simple...

Si vous souffrez de lombalgie, bonne nouvelle : il existe des solutions naturelles ! Un mal de dos...